Dareen Tatour : Une ode à la résistance palestinienne

/712096

  • Dareen Tatour : Une ode à la résistance palestinienne - IFEX
    https://www.ifex.org/israel/2016/09/07/profile_dareentatour/fr
    https://www.ifex.org/israel/2016/09/12/dareen-looking-down__468x312.jpg

    Comme Tatour a vécu des exécutions extrajudiciaires de jeunes palestiniens dans son entourage, elle s’est reportée sur les médias sociaux pour exprimer son indignation et sa douleur. Elle a posté un poème sur YouTube intitulé « Résistez mon peuple, résister-leur ». Ce poème, qui, au moment de son arrestation, n’avait que 113 vues, deviendra plus tard l’argument principal de l’affaire contre elle.

    Selon Adalah-NY, une organisation basée à New York qui milite pour le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions (BDS) contre Israël, au cours de la dernière année et surtout depuis le mois d’octobre 2015, les forces de sécurité israéliennes ont arrêté plus de 400 Palestiniens à cause de leurs activités sur des médias sociaux. Tatour est l’une d’entre eux.

    Après son arrestation peu avant l’aube, menée sans mandat de recherche ni d’arrêt, la
poétesse a passé les trois premiers mois de détention allant d’une prison à une autre. Elle-même et sa famille n’ont pris connaissance des charges portées contre elle qu’au bout de 20 jours d’emprisonnement. Elle était détenue pour « incitation à la violence » à cause de deux messages postés sur Facebook et d’une vidéo sur YouTube comme indiqué plus haut. Si elle est reconnue coupable de tous ces faits, Tatour risque jusqu’ à huit ans de prison.

    Le 14 janvier 2017, Tatour a été libérée et placée en résidence surveillée en attendant son procès, qui a débuté en mars.

    En définitive, c’est 5 ans de prison.

    https://al-akhbar.com/Literature_Arts/255295

    #poésie_arabe #palestine #israël

    https://seenthis.net/messages/712096 via gonzo