https://www.middleeasteye.net

  • Egypt : Filmmaker jailed for directing song mocking Sisi dies in prison | Middle East Eye
    https://www.middleeasteye.net/news/egypt-filmmaker-jailed-directing-song-mocking-sisi-dies-prison
    http://www.middleeasteye.net/sites/default/files/images-story/ew_-bncxgai7ztq.jpeg

    Mort pour une chanson qui se moque du maréchal président Sissi... Il y a 9 ans, on ne parlait que des « shebabs de la révolution » dans les médias du « #printemps_arabe ».

    Habash, 24, had been in prison since March 2018 over directing a song mocking Egypt’s President Abdel Fattah el-Sisi.

    Ramy Essam, who performed the song, said Habash would be buried on Friday afternoon in Cairo.

    (...) Habash and his colleague Mustafa Gamal were arrested following the release of Balaha, a song that indirectly poked fun at Sisi, the former defence minister who came to power after a military coup ousted president Mohamed Morsi in 2013.

    Essam, the singer who performed Balaha, is currently in exile in Sweden. The author of the song, Galal el-Beheiry, is also in jail.

    “Balaha” is a derogatory nickname for Sisi, in reference to a character from a classic Egyptian movie known for being a compulsive liar.

    “O Balaha, four years have finally passed in disgrace / With all your gang boys to that darkest jail, I wish you may rot in such a place,” Essam sings.

    A statement by Essam after Habash’s arrest said that the director “doesn’t have anything to do with the content and message of the song”.

    Charges brought against Habash and Gamal include membership of a “terrorist group,” spreading false news, abuse of social media networks, blasphemy, contempt of religion and insulting the military.

    They have both been in pre-trial detention pending investigations since their arrests.

    Human Rights Watch has estimated that more than 60,000 political prisoners have been languishing in Egyptian jails since Sisi became president in 2014.

    https://seenthis.net/messages/850075 via gonzo


  • Les Marocains mis sous surveillance électronique accrue à l’ère du coronavirus | Middle East Eye édition française
    https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/maroc-coronavirus-technologie-israelienne-tracage-surveillance-droits

    Le royaume a annoncé un plan de crise qui préconise le traçage technologique des personnes contaminées par le coronavirus, ce qui laisse craindre des risques d’atteintes aux droits et libertés La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a lancé, tout récemment, une application mobile permettant de contrôler et de suivre les mouvements des citoyens dans les villes de Rabat, Salé et Témara à la suite des mesures sécuritaires prise dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, prolongé jusqu’au 20 mai. (...)

    #surveillance #santé #COVID-19 #BigData #géolocalisation #biopolitique #GPS #smartphone #Bluetooth #contactTracing (...)

    ##santé ##Hamagen
    https://www.middleeasteye.net/sites/default/files/images-story/000_1q872v.jpg

    https://seenthis.net/messages/848653 via etraces


  • L’indignation de Macron à Jérusalem révèle la complicité de la France dans l’oppression des Palestiniens
    Malia Bouattia - Lundi 10 février 2020 | Middle East Eye édition française
    https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/lindignation-de-macron-jerusalem-revele-la-complicite-de-la-france-da
    http://www.middleeasteye.net/sites/default/files/images-story/macron_jerusalem_2020_afp_0.jpg

    De la même manière, Macron, qui était en visite officielle – au cours de laquelle il a rappelé la relation étroite et spéciale de la France avec Israël –, a démontré qu’il était prêt à défendre ses droits et ceux de la France pour que cette église reste exempte de la présence des forces militaires israéliennes, tout en trahissant les droits des Palestiniens vis-à-vis de leur terre.

    La France reste un fier partenaire d’Israël dans le soutien à la colonisation de la Palestine

    Il a rappelé aux sceptiques que, comme tous les autres dirigeants occidentaux, il estime que le harcèlement et l’arrogance des soldats israéliens doivent être réservés exclusivement aux Palestiniens et leurs alliés. La position pro-Israël adoptée de longue date par l’Élysée confirme cela.

    La France reste un fier partenaire d’Israël dans le soutien à la colonisation de la Palestine. Elle a soutenu la création d’Israël, son annexion militaire de terres palestiniennes en plus de celles lui ayant déjà été transférées par l’ONU, et même le développement de son programme nucléaire.

    En échange, elle pouvait compter sur un allié fidèle dans la région. Bien que cette relation se soit distendue quelque peu depuis la fin des années 1950, Macron et ses prédécesseurs ont maintenu leur soutien à l’égard d’Israël, malgré le meurtre, le vol et l’exploitation continus du peuple palestinien.

    #IsraelFrance

    https://seenthis.net/messages/825228 via Loutre


  • Bolivie : un coup d’État pour Israël aussi | Middle East Eye édition française
    https://www.middleeasteye.net/fr/opinion/bolivie-un-coup-detat-pour-israel-aussi

    Peu de temps après que le président bolivien de gauche Evo Morales a été évincé lors d’un coup d’État soutenu par les États-Unis en novembre – déguisé en noble réaction à une présumée fraude électorale – l’autoproclamé gouvernement bolivien « par intérim » et on ne peut plus à droite a annoncé le renouvellement des relations diplomatiques avec Israël. 

    Celles-ci avaient été rompues par Morales en 2009 lors de l’opération israélienne Plomb durci dans la bande de Gaza, qui avait tué quelque 1 400 Palestiniens, dont plus de 300 enfants. Bien qu’Israël se soit naturellement présenté comme la seule victime de l’affaire, le ratio entre les morts civiles palestiniennes et les civils israéliens était de 400 contre 1.

    Lors d’un bain de sang ultérieur perpétré par les Israéliens à Gaza en 2014, celui-ci baptisé opération Bordure protectrice et entraînant le massacre de 2 251 Palestiniens (dont 299 femmes et 551 enfants), Morales a dénoncé Israël comme un « État terroriste » – une évaluation parfaitement exacte, compte tenu des circonstances et des antécédents d’Israël.

    Il n’est donc pas surprenant qu’Israël ait été prompt à accueillir ce rapprochement avec le gouvernement nouvellement purgé de la Bolivie après le coup d’État de novembre, le site d’information israélien Ynet rapportant que « la reprise des relations entre la Bolivie et Israël a été rendue possible par la fin du règne de l’ancien président hostile Abou Morales ».

    D’autres possibilités de rapprochement se sont rapidement concrétisées, alors que la Bolivie s’est mise à demander l’aide d’Israël pour former des unités de police aux opérations antiterroristes. Le 6 décembre, le ministre bolivien de l’Intérieur par intérim, Arturo Murillo, a déclaré à Reuters : « Nous les avons invités à nous aider. Ils ont l’habitude de gérer des terroristes. Ils savent comment les gérer. La seule chose que nous voulons, c’est apporter la paix. »

    https://seenthis.net/messages/819475 via Nidal


  • Comment la technologie d’espionnage israélienne pénètre au plus profond de nos vies
    Jonathan Cook | Mardi 26 novembre 2019 | Middle East Eye édition française
    https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/comment-la-technologie-despionnage-israelienne-penetre-au-plus-profon
    http://www.middleeasteye.net/sites/default/files/images-story/nso_2016_afp_0.jpg

    Les armes de l’ère numérique développées par Israël pour opprimer les Palestiniens sont rapidement réutilisées dans le cadre d’applications beaucoup plus larges, et ce contre les populations occidentales qui considèrent pourtant leurs libertés comme acquises.

    Si le statut de « start-up nation » a été octroyé à Israël il y a plusieurs dizaines d’années, sa réputation dans le domaine de l’innovation de haute technologie a toujours reposé sur un côté obscur, qu’il est de plus en plus difficile d’occulter.

    Il y a quelques années, l’analyste israélien Jeff Halper avertissait qu’Israël avait joué un rôle central sur la scène internationale dans la fusion des nouvelles technologies numériques et de l’industrie de la sécurité intérieure. Le danger était selon lui que nous allions tous devenir progressivement des Palestiniens.

    Israël, notait-il, a effectivement traité les millions de Palestiniens soumis à son régime militaire comme des cobayes dans des laboratoires à ciel ouvert – et ce, sans rendre de comptes. Les territoires palestiniens occupés ont servi de banc d’essai en vue de mettre au point non seulement de nouveaux systèmes d’armes conventionnelles, mais également de nouveaux outils de surveillance et de contrôle de masse.

    Comme l’a récemment observé un journaliste de Haaretz, l’opération de surveillance menée par Israël contre les Palestiniens compte « parmi les plus vastes de ce type au monde. Elle inclut la surveillance des médias, des réseaux sociaux et de la population dans son ensemble ». (...)

    https://seenthis.net/messages/813319 via Loutre


  • Affaire de « l’étoile jaune » : comparer n’est pas un crime | Pierre Tevanian
    https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/affaire-de-letoile-jaune-comparer-nest-pas-un-crime

    La récente manifestation anti-islamophobie en France a fait l’objet de nombreuses attaques, notamment du fait d’une « étoile jaune » portée par certains manifestants. Cette indignation, à son tour, mérite d’être interrogée Source : Middle East Eye édition française

    https://seenthis.net/messages/811376 via Rezo


  • Davos du désert : malgré les critiques, les milieux d’affaires se jettent dans les bras de MBS | Middle East Eye édition française
    https://www.middleeasteye.net/fr/decryptages/davos-du-desert-malgre-les-critiques-les-milieux-daffaires-se-jettent
    http://www.middleeasteye.net/sites/default/files/images-story/sub-buzz-551-1571917506-1.jpg

    Alors que l’édition de l’an dernier – organisée une quinzaine de jours après le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi dans lequel l’implication des Saoudiens a été détaillée par une enquête de l’ONU – avait été largement boycottée, la FII affiche cette année sur son site les noms de ses prestigieux partenaires. Parmi eux : Samsung, le Crédit suisse, Roland Berger (un des cabinets européens de conseil en stratégie les plus connus), Huawei, KPMG, Mastercard, etc.

    #arabie_saoudite « #communauté_internationale »

    https://seenthis.net/messages/808470 via Kassem



  • Egypt detains award-winning human rights lawyer representing protestersBy MEE and agencies
    Published date: 22 September 2019 21:52 UTC | Middle East Eye
    https://www.middleeasteye.net/news/egypt-detains-award-winning-human-rights-lawyer-representing-proteste

    Egyptian authorities on Sunday detained an award-winning human rights lawyer after she attended judicial investigations into protesters arrested during recent demonstrations against President Abdel Fattah al-Sisi, her lawyer said.

    Mahienour El-Massry “was arrested as soon as she left the State Security Prosecutor’s headquarters in Cairo, where she had attended the investigations as a lawyer for several of those arrested during the demonstrations”, Tarek al-Awadi said. (...)

    Massry, a political activist and human rights defender, has been tried and jailed twice for taking part in demonstrations.

    In December 2013, after the army’s overthrow of then president Mohamed Morsi following mass protests, she was arrested and imprisoned until September 2014 on charges of participating in a demonstration without a permit.

    While in prison, Massry received the Ludovic Trarieux Award, an international prize given out annually to a lawyer for contributions to human rights.

    In 2015, Massry was given another year-long sentence for taking part in a sit-in during Morsi’s rule.

    Egypt effectively banned protests under a law passed following Morsi’s 2013 ouster.

    Sisi was elected president the following year with 96.9 percent of the vote.

    #Mahienour_El-Massry #Égypte

    https://seenthis.net/messages/803097 via Loutre


  • Comment Ilhan Omar change la façon dont les Américains parlent d’Israël
    Par Azad Essa – NEW YORK, États-Unis - Mardi 17 septembre 2019 Middle East Eye édition française
    https://www.middleeasteye.net/fr/decryptages/comment-ilhan-omar-change-la-facon-dont-les-americains-parlent-disrae
    http://www.middleeasteye.net/sites/default/files/images-story/comic_book__0.jpg

    (...) Asad Abukhalil, professeur à l’université d’État de Californie, a partagé le fil d’Ilhan avec le commentaire suivant : « Elle constitue l’ennemi le plus redoutable qu’Israël ait jamais rencontré dans l’histoire politique américaine. Sans exagérer. Elle ne se laisse intimider par personne. Quelle force. »

    De même, Cornel West, professeur à l’université de Harvard faisant partie des intellectuels les plus en vue aux États-Unis, s’est dit « profondément admiratif du courage de sœur Ilhan et de sa volonté de dire la vérité avec son cœur en ce qui concerne les souffrances des chers Palestiniens ».

    « Les sœurs Rashida et Ilhan sont de courageuses combattantes de la liberté », confie West à MEE.

    Ancienne réfugiée somalienne ayant émigré aux États-Unis au milieu des années 1990, Ilhan Omar est devenue l’une des personnalités politiques les plus percutantes de l’histoire récente des États-Unis et a attiré un large public parmi les jeunes Américains.

    Et sa position franche à l’égard d’Israël n’est pas exceptionnelle. Elle s’est toujours exprimée sur les questions de justice sociale, qu’il s’agisse du logement ou des soins de santé à l’échelle du pays, de l’Arabie saoudite ou du Yémen sur le plan de la politique étrangère.

    En août, à l’instar de très peu de législateurs américains, elle a fait une déclaration publique sur la répression brutale menée par l’Inde dans le Cachemire. (...)

    #Ilhan_Omar #Rashida_Tlaib

    https://seenthis.net/messages/802388 via Loutre


  • À Beyrouth, un gigantesque projet d’archive orale de la #Nakba | Middle East Eye édition française
    https://www.middleeasteye.net/fr/reportages/beyrouth-un-gigantesque-projet-darchive-orale-de-la-nakba
    http://www.middleeasteye.net/sites/default/files/images-story/man_see_school_nakba.jpg

    Pour atteindre les locaux du Palestinian Oral History Archive (#POHA), il faut s’enfoncer dans les sous-sols de la librairie de l’Université américaine de Beyrouth (AUB). C’est au cœur de ce dédale que depuis près de quatre ans, une équipe de chercheurs et de techniciens travaille sur un projet non moins labyrinthique : la #numérisation des témoignages #audiovisuels de la Nakba (la « #catastrophe ») en mai 1948, qui a provoqué l’exode de 750 000 à 800 000 Palestiniens vers les pays frontaliers.

    « Ça a été un long processus, c’est la première fois qu’on amène l’histoire orale dans le champ académique », se félicite Kaoukab Chebaro, qui a copiloté le projet de numérisation avec l’Institut Issam Fares et l’AUB et enseigne désormais à l’Université Columbia (États-Unis).

    Le POHA est né de la fusion des archives de deux ONG locales : Al-Jana et Nakba archive. Au début des années 2000, peu après la commémoration du cinquantenaire de la Nakba, celles-ci se lancent dans une course contre la montre pour enregistrer les témoignages de la première génération de Palestiniens expulsés en 1948 et réfugiés depuis dans des camps au Liban.

    #Palestine

    https://seenthis.net/messages/797179 via Kassem


  • Le prince héritier saoudien cherche à accélérer le procès des suspects du meurtre de Khashoggi
    David Hearst, Middle East Eye, le 6 août 2019
    https://www.middleeasteye.net/fr/en-bref/exclusif-le-prince-heritier-saoudien-cherche-accelerer-le-proces-des-

    Le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane est déterminé à « accélérer » la procédure judiciaire à l’encontre du commando d’assassins envoyés pour tuer Jamal Khashoggi, avant que la campagne de Donald Trump pour sa réélection ne débute sérieusement.

    Mohammed ben Salmane, qui selon la CIA et les enquêteurs turcs aurait ordonné l’assassinat du journaliste saoudien, veut clore ce chapitre aussi vite que possible, peut-on lire dans un rapport basé sur des renseignements émiratis.

    « Riyad a été avisé d’agir rapidement pour clore l’enquête et inculper les responsables avant le début de l’élection présidentielle américaine », indique le document. « Autrement, ce meurtre aurait pu se transformer en sujet de débat présidentiel. »

    Ce rapport fait partie d’une série mensuelle rédigée par l’Emirates Policy Centre, un think tank étroitement lié au gouvernement et aux services de sécurité émiratis.

    Mais aussi :

    La véritable ampleur des contrats d’armement des États-Unis avec l’Arabie saoudite et les EAU
    Frank Andrews, Middle East Eye, le 5 avril 2019
    https://www.middleeasteye.net/fr/reportages/exclusif-la-veritable-ampleur-des-contrats-darmement-des-etats-unis-a

    Entre Khashoggi et ben Salmane, la France opte pour ses intérêts
    Barah Mikaïl, Middle East Eye, le 29 novembre 2018
    https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/entre-khashoggi-et-ben-salmane-la-france-opte-pour-ses-interets

    Et un commentaire de Hispan TV (la chaîne iranienne en espagnol), qui met Erdogan au centre alors qu’il n’est pas cité dans l’article :

    Revelan plan estratégico de Bin Salman para vengarse de Erdogan
    Hispan TV, le 6 août 2019
    https://seenthis.net/messages/796089

    #Arabie_Saoudite #Turquie #Emirats_Arabes_Unis #MBS #Jamal_Khashoggi

    https://seenthis.net/messages/796207 via Dror@sinehebdo


  • Béji Caïd Essebsi, une présidence empêchée | Thierry Brésillon
    https://www.middleeasteye.net/fr/reportages/beji-caid-essebsi-une-presidence-empechee

    Le président tunisien Béji Caïd Essebsi, 92 ans, est décédé ce 25 juillet, quelques heures après son hospitalisation en soins intensifs. Premier président démocratiquement élu en 2014, trois ans après la chute de Zine el Abidine ben Ali, Essebsi est mort à quelques mois de la fin de son mandat présidentiel Source : Middle East Eye édition française

    https://seenthis.net/messages/794307 via Rezo


  • Dangereux précédent : Israël démolit des habitations palestiniennes en périphérie de Jérusalem-Est
    Par Hanadi Qawasmi - WADI HUMMUS, Cisjordanie occupée
    Date de publication : Lundi 22 juillet 2019

    Les Palestiniens de Wadi Hummus possédaient tous les permis nécessaires pour construire leur maison dans les zones relevant de la juridiction de l’Autorité palestinienne. Aujourd’hui, l’armée israélienne envoie les bulldozers

    https://www.middleeasteye.net/fr/reportages/dangereux-precedent-israel-demolit-des-habitations-palestiniennes-en-
    http://www.middleeasteye.net/sites/default/files/images-story/wadihummus-lubna-22jul2019edit_0.jpg

    Des bulldozers israéliens rejoints par des centaines de soldats et de policiers ont commencé à démolir des habitations palestiniennes à la périphérie de Jérusalem-Est, malgré les protestations locales et les critiques internationales.

    Les forces israéliennes se sont rendues ce lundi dans le village palestinien de Sur Baher pour démolir une dizaine d’habitations dans le quartier de Wadi Hummus, près du mur de séparation israélien.

    La Cour suprême israélienne a tranché en faveur de l’armée le mois dernier et a fixé lundi comme date limite pour démolir les habitations.

    Les forces israéliennes ont coupé à travers une section de fil barbelé de la barrière à Sur Baher sous le couvert de l’obscurité tôt ce lundi et ont commencé à évacuer les habitants.

    Des projecteurs ont illuminé la zone alors que des dizaines de véhicules amenaient les forces de sécurité casquées dans le village.

    Dès les premières lueurs de l’aube, les pelleteuses ont commencé à détruire une maison de deux étages tandis que les soldats investissaient un bâtiment inachevé de plusieurs étages à proximité, rapporte l’agence de presse Reuters.
    (...)
    D’après les accords d’Oslo, Israël ne devrait pas avoir son mot à dire sur la construction ou non d’habitations dans les zones A et B. Cependant, une décision de l’armée israélienne de 2011 a décrété qu’Israël pouvait désormais démolir des bâtiments dans les zones administrées par l’Autorité Palestinienne. Wadi Hummus est le premier cas.

    L’Organisation de libération de la Palestine (OLP) a publié un communiqué accusant la cour israélienne de vouloir « créer un précédent pour permettre aux forces d’occupation israéliennes de démolir de nombreux bâtiments palestiniens situés à proximité » du mur.

    #Colonialisme_de_peuplement

    https://seenthis.net/messages/793904 via Loutre


  • Saudi intelligence chief lobbies London for strikes against Iran : UK source | Middle East Eye
    https://www.middleeasteye.net/news/saudi-intelligence-chief-lobbied-london-strikes-against-iran-uk-sourc
    http://www.middleeasteye.net/sites/default/files/images-story/saudi_missile_reuters.jpg

    Comme les USA ont l’air d’hésiter, les Saoudiens demandent aux Britanniques de commencer une petite guerre contre l’Iran...

    A Saudi intelligence chief pleaded with British authorities to carry out limited strikes against Iranian military targets, just hours after Donald Trump aborted planned US attacks against the Islamic Republic, a senior UK official told Middle East Eye.

    The intelligence chief was accompanied by Saudi diplomat Adel al-Jubeir on his trip to London, the source said.

    Still, the Saudi lobbying efforts fell on deaf ears, according to the source, who spoke on condition of anonymity because of the sensitivity of the subject.

    “Our people were sceptical,” the source said, adding that the Saudi official was told a plain “no” in response to the request.

    #arabie_saoudite #iran #fous_furieux

    https://seenthis.net/messages/788811 via gonzo


  • Ce que les combattants juifs de 1948 disent sur la Nakba | Middle East Eye édition française

    https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/ce-que-les-combattants-juifs-de-1948-disent-sur-la-nakba

    http://www.middleeasteye.net/sites/default/files/1948.AFP__0.jpg

    Si, officiellement, Israéliens et Palestiniens s’écharpent au sujet des événements de 1948 qui ont conduit 805 000 Arabes à l’exil forcé, en pratique, des combattants juifs ont très tôt témoigné des crimes dont ils ont pu être complices, voire auteurs

    #nakba #israël #palestine

    https://seenthis.net/messages/782108 via Reka


  • EXCLUSIF : L’Arabie saoudite exécutera trois éminents dignitaires religieux modérés après le Ramadan | Middle East Eye édition française
    https://www.middleeasteye.net/fr/en-bref/exclusif-larabie-saoudite-executera-trois-eminents-dignitaires-religi
    http://www.middleeasteye.net/sites/default/files/images-story/saudi_executons.jpg

    Trois érudits saoudiens modérés, incarcérés pour de multiples accusations de « terrorisme », seront condamnés à mort et exécutés peu après le Ramadan, selon deux sources gouvernementales et un des proches de ces hommes qui se sont confiés à Middle East Eye.

    Le plus important d’entre eux est cheikh Salman al-Ouda, un érudit de renommée internationale, réputé pour ses opinions relativement progressistes dans le monde islamique, notamment sur la charia et l’homosexualité.

    Ouda a été arrêté en septembre 2017 peu de temps après avoir tweeté une prière pour la réconciliation entre l’Arabie saoudite et son voisin du Golfe, le Qatar, trois mois après le l’instauration du blocus par Riyad contre l’émirat.

    Les deux autres personnes qui doivent être exécutées sont Awad al-Qarni, un prédicateur sunnite, universitaire et auteur, et Ali al-Omari, un animateur télé très populaire. Les deux hommes ont aussi été arrêtés en septembre 2017.

    Tous les trois sont très suivis sur les réseaux sociaux. Le compte Twitter arabe d’Oudah compte 13,4 millions de followers et un hashtag #freesalmanalodah a été lancé après son arrestation. La chaîne de télévision « For Youth » d’Omari avait également une audience considérable.

    Si vous pouvez le lire en anglais, c’est quand même moins mauvais (érudits saoudiens modérés = prominent moderate Saudi Sunni scholars). Il y a dans l’article un curieux mélange d’affirmations vraiment discutables (Salman el-OUda considéré comme « relativement progressiste » par ex.), de rumeurs invérifiables et de rappels utiles (rôle de Twitter, ampleur de la répression)...

    #arabie_saoudite

    https://seenthis.net/messages/782452 via gonzo


  • Les ouvrières agricoles, ces sacrifiées du modèle agricole tunisien | Thierry Brésillon
    https://www.middleeasteye.net/fr/reportages/ouvrieres-agricoles-les-sacrifiees-du-modele-agricole-tunisiens

    Les ouvrières sont recrutées au jour le jour selon le bon vouloir d’un samsar, un intermédiaire représentant l’employeur. Elles sont ensuite parquées par dizaines dans une benne au fond de laquelle, détail sordide, on a versé de l’eau pour les empêcher de s’asseoir afin de gagner de la place. Source : Middle East Eye

    https://seenthis.net/messages/780594 via Rezo


  • Ofra Yeshua-Lyth : « La seule solution au Proche-Orient est un État démocratique et laïc »
    Par Hassina Mechaï —Date de publication : Mardi 7 mai 2019
    https://www.middleeasteye.net/fr/entretiens/ofra-yeshua-lyth-la-seule-solution-au-proche-orient-est-un-etat-democ

    Pourquoi un État juif n’est pas une bonne idée. La thèse qui sous-tend le livre d’Ofra Yeshua-Lyth, journaliste et écrivaine israélienne, est simple : la situation actuelle en Israël – occupation, militarisation de la société, mélange de nationalisme et de religion – n’est en rien une rupture avec le sionisme ou un dévoiement de sa dynamique.

    Dans ce livre préfacé par l’historien israélien Ilan Pappé, l’auteure, qui a été la correspondante du Maariv, l’un des principaux quotidiens israéliens, à Washington, D.C. et en Allemagne, déduit que la seule solution à ce qui est appelé (de façon erronée selon elle) le « conflit israélo-palestinien » est un État unique laïc et démocratique. Rencontre.

    https://seenthis.net/messages/779839 via Loutre


  • Rony Brauman : les déclarations d’Emmanuel Macron « nourrissent et amplifient l’antisémitisme »
    By Hassina Mechaï - in PARIS, France - Vendredi 22 février 2019
    https://www.middleeasteye.net/fr/news/rony-brauman-les-declarations-demmanuel-macron-nourrissent-et-amplifi
    http://www.middleeasteye.net/sites/default/files/images-story/macron_2019_reuters_0_0.jpg

    (...) MEE : Dans le contexte social français actuel, cette décision prise par Emmanuel Macron de lier sionisme et antisémitisme n’est-elle pas dangereuse d’abord pour les Français de confession juive ?

    RB : Il y a là une instrumentalisation perverse de l’antisémitisme qui sert en l’occurrence à disqualifier un mouvement social, celui des Gilets jaunes. Cette instrumentalisation a pour effet pervers de placer les juifs dans le cercle fantasmé des puissants, des dominants, de ceux qui maîtrisent les discours et les médias. Ils seraient ceux qui imposent leur vérité et leur description des situations au détriment de tout le reste. C’est là un jeu extrêmement dangereux.

    À titre personnel, en tant que juif comme en tant que citoyen français, je suis extrêmement choqué par les déclarations d’Emmanuel Macron.

    MEE : En Israël, les élections d’avril se préparent à coup d’alliances entre, par exemple, Benjamin Netanyahou et le mouvement raciste kahaniste. Une autre alliance, contre lui cette fois, s’est faite entre ses principaux rivaux, dont Benny Gantz et Yaïr Lapid. Selon la presse israélienne, Emmanuel Macron a confirmé personnellement à Benyamin Netanyahou sa décision de lier antisémitisme et antisionisme, juste avant de faire son discours devant le CRIF. Est-ce là une ingérence dans la politique israélienne, et vice versa ?

    RB : Ces circonstances aggravent encore plus l’indécence de cette situation. Benyamin Netanyahou avait déjà été invité à la commémoration de la rafle du Vel d’Hiv l’an passé. Il l’avait auparavant été par Manuel Valls alors Premier ministre.

    Il y a là une instrumentalisation perverse de l’antisémitisme qui sert en l’occurrence à disqualifier un mouvement social, celui des Gilets jaunes

    Or, il n’y avait pourtant aucune raison à cette invitation. Sinon à créer un amalgame dangereux entre juif, sioniste et politique israélienne. C’est là une confusion qui ne peut être que renforcée par ce genre de pratiques et de déclarations.

    J’y vois même une sorte de « double blind » ou d’injonctions contradictoires constantes : il ne faut pas confondre les juifs et Israël, donc ne pas utiliser la politique israélienne contre les juifs. Mais d’un autre côté, les juifs et Israël sont constamment confondus puisque quand sont commémorées des atrocités commises contre les juifs, on le fait aux côtés du Premier ministre israélien.

    MEE : Plutôt qu’antisionisme = antisémitisme, n’observe-t-on pas une autre équation qui poserait que désormais, de nombreux partis politiques ou dirigeants d’extrême droite ouvertement sionistes le sont sur la base d’une vision antisémite des juifs ?

    RB : Benjamin Netanyahou s’est effectivement acoquiné avec la pire racaille d’extrême droite, du Brésilien Jair Bolsonaro à l’Autrichien Heinz-Christian Strache, du président philippin à d’autres dirigeants ouvertement racistes. Quand on observe les alliances internes que le Premier ministre noue avec des mouvements explicitement racistes et violents, cela ajoute à ce sentiment de dépit et d’outrage qu’on ne peut que ressentir après la déclaration d’Emmanuel Macron.

    L’antisémitisme n’a attendu ni le sionisme ni la création d’Israël pour s’alimenter. Mais on ne peut que constater que de tels comportements et déclarations le nourrissent, l’amplifient, en élargissent la portée. Tout cela est très dangereux.

    https://seenthis.net/messages/762263 via Loutre