*« Ce serait bien plus pertinent de parler de grandes verticales » Entretien en voix off sur la…

/726124

  • « Ce serait bien plus pertinent de parler de grandes verticales »

    Entretien en voix off sur la performance et le travail du sexe

    Par Clélia Barbut et Marianne Chargois

    http://jefklak.org/ce-serait-bien-plus-pertinent-de-parler-de-grandes-verticales

    Allers-retours à deux voix sur les pratiques et fantasmes BDSM, entre politique-fiction, soin et domination. Clélia Barbut est docteure en sociologie et en histoire de l’art, chercheuse associée et enseignante dans les universités Sorbonne Nouvelle et Rennes 2. Marianne Chargois est travailleuse du sexe (notamment dans la domination tarifée) performeuse, membre active du Strass – Syndicat du Travail Sexuel. Des parcours entre danse contemporaine et travail du sexe, empowerment et hypocrisie sociale… Quelles puissances et impuissances se nouent dans les jeux sexuels ?

    http://jefklak.org/wordpress/wp-content/uploads/2018/10/Une_Verticales_Klak.jpg

    (...)

    On pourrait dire qu’il y a une forme de lien entre soin et domination. J’ai l’impression que dans ce que les clients viennent chercher, rejouer dans certains scénarios, ce sont parfois des histoires de réparations personnelles ou de réparations politiques. J’ai l’impression que parfois, de façon un peu aveugle, un peu mystérieuse, ou alors de façon tout à fait consciente, il y a une forme de soin par la remise en scène d’éléments de vécus subis dans la vie réelle, une réfection qui peut se faire parce que dans ce jeu de rôle-là, ce sont eux qui décident et sont les instigateurs. Il devient possible de passer d’une position de victime d’une situation objectifiante à celle d’acteur, dans une situation maîtrisée et érotisée.

    https://seenthis.net/messages/726124 via Jef Klak