Toute l’actualité politique et société avec Libération

/france

  • Ubisoft : « Un jour, il me dit "c’est un appel au viol, ce rouge" »
    https://www.liberation.fr/france/2020/07/02/ubisoft-un-jour-il-me-dit-c-est-un-appel-au-viol-ce-rouge_1793177?xtor=ER

    Après notre enquête nourrie de récits de harcèlement et d’agressions sexuels au sein de l’entreprise de jeux vidéo, une ex-employée témoigne à visage découvert auprès de « Libération ». « J’ai vingt ans de carrière à Ubi. je suis une femme et je voulais vous remercier pour votre article. Vous ne venez que de découvrir le sommet d’un iceberg. » Quelques heures après la publication de l’enquête de Libération sur le management de l’équipe éditoriale au siège d’Ubisoft à Montreuil, beaucoup de messages nous (...)

    #Ubisoft #jeu #violence #discrimination #femmes #harcèlement #viol

    https://medias.liberation.fr/photo/1322964-siege-social-d-ubisoft-france.jpg

    https://seenthis.net/messages/864507 via e-traces


  • « Et je remets le masque… » - Libération
    https://www.liberation.fr/france/2020/06/23/et-je-remets-le-masque_1792097

    Aux Etats-Unis, début mars, les soixante membres d’une chorale qui avaient respecté les distances de sécurité mais avaient répété tous ensemble pendant deux heures et demie dans une salle fermée en ont été victimes. L’un des leurs, patient asymptomatique, a infecté 45 personnes, dont deux sont mortes. On considère ainsi que 90% des contaminations se produisent de manière aéroportée dans des lieux clos et mal ventilés.

    Portez des masques quand c’est nécessaire. Exercez votre droit de retrait si votre entreprise ne prend pas les mesures nécessaires. Portez des masques dans les magasins, dans les transports en commun, dans les endroits où vous ne pouvez respecter les mesures de sécurité parce qu’il y a trop de monde. Certes, vous n’aurez pas l’air aussi cool et rebelle que Bernard-Henri Lévy. Je vous souhaite d’y survivre.

    https://seenthis.net/messages/862713 via BigGrizzly


  • Données : la LDH veut ouvrir la « boîte noire » d’Uber
    https://www.liberation.fr/france/2020/06/12/donnees-la-ldh-veut-ouvrir-la-boite-noire-d-uber_1791136

    Une plainte a été déposée vendredi par la Ligue des droits de l’homme devant la Cnil pour permettre aux chauffeurs d’accéder à leurs infos personnelles. Une procédure qui pourrait clarifier leur statut. C’est une première en Europe. Selon nos informations, la Ligue des droits de l’homme (LDH) a déposé vendredi une plainte devant la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) contre Uber pour manquement au règlement général sur la protection des données (RGPD). Elle fait suite aux (...)

    #algorithme #BigData #discrimination #conducteur·trice·s #GigEconomy #travail #LDH-France

    https://medias.liberation.fr/photo/1318873-a-ride-hailing-driver-known-in-france-as-vtc-drives-in-central-paris.jpg

    https://seenthis.net/messages/860974 via etraces


  • « Et voilà comment dans un pays sans culture de santé publique, où la #science est une opinion comme une autre, un grand patron autoritaire et caractériel, symbole d’un système mandarinal, est devenu une figure de la contre-culture populiste. » Excellente analyse du phénomène #Raoult, et des raisons de son succès.

    https://www.liberation.fr/france/2020/06/01/didier-raoult-general-boulanger-de-la-medecine_1789960

    https://seenthis.net/messages/858926 via Stéphane Bortzmeyer


  • Le Défenseur des droits se mobilise pour les lanceurs d’alerte
    https://www.liberation.fr/france/2020/06/04/le-defenseur-des-droits-se-mobilise-pour-les-lanceurs-d-alerte_1790184

    Jacques Toubon lance ce jeudi matin un appel au gouvernement pour sécuriser, voire indemniser, les sources de révélations sensibles. Au risque d’attiser l’appât du gain. Indemniser les lanceurs d’alerte, au risque de les transformer en chasseurs de prime, loin de l’intérêt général qu’ils seraient censés défendre ? Le Défenseur des droits (3D) n’hésite pas à aborder frontalement la question. « Il faut distinguer clairement l’aide financière visant à compenser les pertes de revenus d’un lanceur d’alerte, sur (...)

    #activisme #journalisme #législation #surveillance #DéfenseurdesDroits

    https://medias.liberation.fr/photo/1317256-000_1su0lyjpg.jpg

    https://seenthis.net/messages/858938 via etraces


  • Je ne suis pas fan de Trudeau, mais je remarque qu’après son petit sketch (20 secondes silence) pour (ne pas) dire ce qu’il pense des positions de Trump, il ajoute ceci :
    https://nationalpost.com/news/canada/as-u-s-boils-over-trudeau-says-systemic-racism-in-canada-must-be-addre

    “But it is a time for us as Canadians to recognize that we too have our challenges, that black Canadians and racialized Canadians face discrimination as a lived reality every single day.

    “There is systemic discrimination in Canada, which means our systems treat Canadians of colour, Canadians who are racialized, differently than they do others.”

    En France on en est encore à :
    https://www.liberation.fr/france/2020/05/28/laurent-nunez-le-racisme-n-a-pas-sa-place-dans-la-police_1789710

    Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur défend des forces de sécurité mises en cause pour leur action pendant le confinement et réfute la défiance d’une partie de la jeunesse et des mouvements sociaux.

    https://seenthis.net/messages/858067 via ARNO*


  • L’AP-HP confirme un lien entre le Covid-19 et l’inflammation cardiaque touchant des enfants
    https://www.liberation.fr/france/2020/04/30/l-ap-hp-confirme-un-lien-entre-le-covid-19-et-l-inflammation-cardiaque-to

    Un nombre important de ces tests ont permis d’établir un contact avec le virus datant de trois à quatre semaines. « Ce qu’on comprend de la temporalité de l’arrivée de ces enfants, de façon différée par rapport au début de l’épidémie chez l’adulte, c’est qu’il s’agit probablement d’une maladie post-infectieuse, de mécanismes d’immunologie qui suivent l’infection à Covid 19 », a expliqué Damien Bonnet, chef du service de cardiologie médicale pédiatrique de Necker. Même si aujourd’hui on n’a pas tous les arguments de certitude pour dire qu’il y a un lien de causalité directe. »

    #covid19

    https://seenthis.net/messages/849408 via Die Brücke


  • (4) A Cannes, des caméras scrutent les habitants non masqués - Libération
    https://www.liberation.fr/france/2020/04/29/a-cannes-des-cameras-scrutent-les-habitants-non-masques_1786737
    https://medias.liberation.fr/photo/1310267-afp_1qs0i0jpg.jpg?modified_at=1588148101&picto=fb&ratio_x=191&ratio_y=100&width=1080

    La ville des Alpes-Maritimes a mis en place un système de vidéosurveillance en prévision d’une obligation du port de masque. Une décision qui ne fait pas l’unanimité.

    A Cannes, des caméras scrutent les habitants non masqués

    Le marché Forville de Cannes n’est plus ouvert aux quatre vents. Pour entrer sous la halle, Didier et Jules devaient déjà se plier à la prise de température et au lavage des mains. Depuis le 23 avril, et sans qu’ils ne le sachent, ces deux Cannois ont été soumis à un autre contrôle : leurs visages sont passés à la moulinette d’un algorithme. La ville de Cannes vient de se doter d’un détecteur de masques intégré aux caméras de ce marché provençal. « Ils sont tombés sur la tête. On se croirait dans un film, raillent Didier et Jules. Ils feraient mieux de mettre l’argent pour ouvrir des lits à l’hôpital et trouver un médicament plutôt que de nous surveiller. » Les deux amis ne portent pas de masques. Ils font partie des 26 % de Cannois, selon les nouvelles statistiques de la ville, qui ne se protègent pas pour faire leurs emplettes.
    Masques gratuits et rues désinfectées

    « Cet algorithme permet de détecter les personnes qui portent ou non un masque dans l’espace public à l’aide de petites caméras et de mini ordinateurs qui traitent les images en local », détaille la mairie dans un communiqué diffusé trois jours après l’installation du matériel. Développée par la start-up française Datakalab, cette technologie transforme les images en données. Son PDG Xavier Fischer les reçoit sur son ordinateur. A gauche de l’écran, un graphique matérialise la fréquentation. A droite, un autre indique la part de Cannois masqués. « Pour la journée du 26 avril, on voit que 87 % des personnes portaient le masque à 8 h 45. Ça baisse très régulièrement au cours de la matinée, pointe Xavier Fischer. Plus il est tôt, plus le port du masque est respecté. »

    Ces informations intéressent la ville de Cannes qui s’est offert l’expérimentation contre un chèque de 9 000 euros. « On se base sur des mathématiques pour anticiper le déconfinement, explique la cheffe de cabinet adjoint de la commune, Sophie Mouysset. Si le masque devient obligatoire, et que le gouvernement nous donne les moyens, à un moment donné il faudra faire de la répression pour appliquer ce principe. » Pour l’instant, « un SMS ou un email est envoyé aux employés municipaux chargés de la sécurité du lieu » et « les équipes peuvent aller au-devant des Cannois pour une action pédagogique ». C’est qu’à Cannes, les masques sont gratuits : le maire LR David Lisnard en a déjà distribué 100 000. Il s’est aussi engagé à désinfecter les rues, parfois à l’aide de drones. Des mesures qui « rassurent » Isabelle, maraîchère sous la halle : « Ces mesures ne me dérangent pas. On ne va pas s’empêcher de vivre, estime-t-elle. Quand on n’a rien à se reprocher, ça ne devrait pas poser de problème d’être filmé. »
    « Atteinte à nos droits »

    Trois marchés sont déjà équipés. Dès jeudi, l’algorithme montera à bord des bus. « La détection, avec l’individualisation du port du masque, est déjà une atteinte à nos droits. Ça fait partie de toutes ces nouvelles technologies déployées et légitimées par la crise, pointe Martin Drago, juriste pour la Quadrature du net. Il faut bien distinguer deux craintes : la première c’est l’atteinte à nos droits maintenant, le seconde c’est la question de la banalisation. »

    A lire aussiLa justice valide le couvre-feu des quartiers populaires de Nice

    Xavier Fischer répète inlassablement le même discours : il éloigne toute association d’idées entre sa technologie et la reconnaissance faciale : « Oui, on passe par la caméra, mais on met tous les garde-fous pour être certains de ne pas conserver d’images, insiste-t-il. On a automatisé le boîtier de comptage : on envoie des lignes de data avec le nombre de personnes, le nombre de masques et les heures. Cette analyse d’images respecte le RGPD [règlement général sur la protection des données, ndlr]. » Datakalab a été créé il y a trois ans pour développer le comptage dans les centres-commerciaux, les duty-free ou les hôpitaux. La start-up et son intelligence artificielle sont capables de faire des statistiques par tranche d’âges, par sexe ou par niveau de satisfaction grâce au sourire. En fin de semaine, Datakalab testera à Cannes l’analyse de la distanciation sociale entre les individus.

    Sur le boîtier de la caméra du marché Forville figure un petit écriteau : « Vous pouvez vous opposer au traitement en faisant un signe "non" de la tête. » Trop tard pour Didier et Jules. Ils sont passés sous l’objectif sans même se rendre compte qu’ils étaient filmés. Ils entreront dans les statistiques des mauvais élèves : les non-porteurs de masques.

    #Surveillance #Reconnaissance_faciale #Géolocalisation #After

    https://seenthis.net/messages/848960 via Articles repérés par Hervé Le Crosnier


  • « Le pouvoir prend les Français pour des abrutis », par Christian Lehmann
    https://www.liberation.fr/france/2020/04/29/le-pouvoir-prend-les-francais-pour-des-abrutis_1786831
    https://medias.liberation.fr/photo/1310358-000_1qe5i9jpg.jpg?modified_at=1588170233&picto=fb&ratio_x=191&ratio_y=100&width=1080

    Il y a quelque chose de fascinant à voir ces hommes se comporter comme si Internet n’existait pas, ou comme si parmi les atteintes neurologiques liées au coronavirus, on décomptait une épidémie de démences subites. Qu’espèrent-ils, en fait ? Qui imaginent-ils convaincre ? Je ne saisis pas le but de la manip, et soupçonne qu’en fait, il n’y en a pas. Il n’y en a plus. Ils font ce qu’ils ont toujours fait, répéter des éléments de langage dont la vacuité pourtant explose à la figure à la première lecture, comme un Sars-CoV2 sous une giclée de soluté hydroalcoolique. Ils font ce qu’ils ont toujours fait, tenter de masquer le réel sous le Verbe, comme si ce faisant le réel n’existait plus.

    Ils inventent un monde parallèle dans lequel Jérôme Salomon n’aurait pas été membre du cabinet de Marisol Touraine lorsque le stock de protections de pandémie grippale a diminué drastiquement. Un monde dans lequel il n’aurait pas été directeur général de la santé en mai 2019 et n’aurait donc jamais été destinataire d’un avis d’experts recommandant de reconstituer ce stock rapidement et chiffrant le nombre de masques chirurgicaux à fournir par foyer. Ils inventent un monde où la France aurait géré avec intelligence et circonspection la crise en distillant ce stock de Schrödinger, sur lequel se basa toute la communication d’Agnès Buzyn avant qu’Olivier Véran admette que de stock, il n’y en avait plus. Alors certes, nous sommes habitués à ce que les politiques nous mentent. Au point que nombre de commentateurs autorisés et d’éditorialistes de plateau se gausseront en public de ceux qui croient aux promesses et aux annonces politiques, comme s’il s’agissait là d’une faiblesse congénitale et pas d’une attente raisonnable.

    #novlangue #propagande #révisionisme

    https://seenthis.net/messages/849093 via Agnès Maillard



  • Des inspecteurs du #travail se rebellent face aux « #pressions » de leur #ministre - Libération
    https://www.liberation.fr/france/2020/04/21/des-inspecteurs-du-travail-se-rebellent-face-aux-pressions-de-leur-minist

    Reprochant à Muriel Pénicaud et sa hiérarchie d’entraver leur travail de #protection des #salariés au nom de la poursuite de l’activité économique, des syndicats d’inspecteurs ont saisi l’Organisation internationale du travail. Dans la Marne, un inspecteur a été mis à pied.

    https://seenthis.net/messages/846141 via Kassem


  • Walking Dead, par Christian Lehmann - Libération
    https://www.liberation.fr/france/2020/04/20/walking-dead_1785782
    https://medias.liberation.fr/photo/1308244-26ca64d40afbf72c690b92cdaf6jpg.jpg?modified_at=1587375520&picto=fb&ratio_x=191&ratio_y=100&width=1080

    « J’ai regardé les conservateurs exhorter à la réouverture du pays pour le bien de l’économie. Ils ont dit que les vieux devaient mourir pour notre mode de vie, et que perdre 3% des écoliers n’était pas si mal si nous pouvions ramener les gens au travail. J’ai vu des manifestants armés bloquer le trafic et empêcher les ambulances de pénétrer dans les hôpitaux tandis que les médecins épuisés les suppliaient de se disperser. J’ai vu des églises refuser de cesser d’avoir des services de Pâques, disant que Dieu les protégerait, et pleurer pour la liberté, puis j’ai vu tant de ces personnes tomber malades et mourir. J’ai regardé les jeunes dire : "Ce n’est dangereux que si vous êtes vieux", puis ils ont commencé à tomber malades et à mourir aussi. Moi qui ai travaillé un temps dans les pompes funèbres, j’ai vu des drones à distance capturer des images de fosses communes creusées au bulldozer sur Hart Island.

    https://seenthis.net/messages/845636 via Agnès Maillard


  • Walking Dead | Christian Lehmann
    https://www.liberation.fr/france/2020/04/20/walking-dead_1785782?xtor=rss-450

    « J’ai regardé les conservateurs exhorter à la réouverture du pays pour le bien de l’économie. Ils ont dit que les vieux devaient mourir pour notre mode de vie, et que perdre 3% des écoliers n’était pas si mal si nous pouvions ramener les gens au travail. J’ai vu des manifestants armés bloquer le trafic et empêcher les ambulances de pénétrer dans les hôpitaux tandis que les médecins épuisés les suppliaient de se disperser. J’ai vu des églises refuser de cesser d’avoir des services de Pâques, disant que Dieu les protégerait, et pleurer pour la liberté, puis j’ai vu tant de ces personnes tomber malades et mourir. J’ai regardé les jeunes dire : "Ce n’est dangereux que si vous êtes vieux", puis ils ont commencé à tomber malades et à mourir aussi. Moi qui ai travaillé un temps dans les pompes funèbres, j’ai vu (...)

    https://seenthis.net/messages/845639 via Rezo




  • Edouard, on n’est pas dans « 1984 » et tu n’es pas au Ministère de la Vérité, Christian Lehmann
    https://www.liberation.fr/france/2020/03/30/edouard-on-n-est-pas-dans-1984-et-tu-n-es-pas-au-ministere-de-la-verite_1

    Christian Lehmann est écrivain et médecin dans les Yvelines. Pour « Libération », il tient la chronique quotidienne d’une société sous cloche à l’heure du coronavirus.

    Vous êtes confinés. Le temps s’écoule avec une infinie lenteur. Les soignants courent. Ceux qui affrontent la vague, comme ceux qui ont eu la chance de pouvoir se préparer, en structurant une ligne de défense avec les moyens du bord. On est sur le pont tout le temps, même quand on ne voit pas de malades. On s’informe de la progression de l’épidémie, on reçoit les messages des copains en fonction du taux de remplissage des urgences, des lits, des réa. De temps en temps, on est saisi par le tweet ou le message retransmis d’une infirmière de nuit bossant avec 39°C dans un service submergé, dans l’incapacité de s’arrêter parce que les effectifs tombent comme des mouches. On prend le temps de relire, on visualise un moment la situation sur place puis on revient à sa propre organisation locale, on empile d’autres sacs de sable.

    Le Covidrome est prêt, on a reçu les premiers patients, procédé à quelques aménagements. L’hôpital auquel on est adossé n’a pas eu à ouvrir de lits supplémentaires ce week-end, c’est déjà ça. Un industriel local nous a offert de premiers prototypes d’écrans antipostillons sortis de son imprimante 3D. Un collègue m’a demandé si je pouvais lui envoyer les blouses en plastique qu’on m’avait déposées mercredi, pour équiper SOS Médecins et les aides soignantes dans son coin. On se démerde, on s’entraide, les patients, les citoyens, donnent ce qu’ils ont : masques, équipements. Je n’ai toujours rien reçu du gouvernement français à part une boîte de 50 masques chirurgicaux il y a trois semaines, une éternité.

    Pas le temps de compter les conneries tant elles s’accumulent
    Et pendant ce temps, les conseillers de Macron essaient de le faire passer pour un roi thaumaturge, tandis qu’il fait son show sur la résilience en cosplay Clemenceau derrière son masque canard. On n’a pas le temps de compter les conneries tant elles s’accumulent. « Certains de ceux qui ont tenu les bureaux de vote au premier tour des municipales sont en train de mourir », m’écrit une consœur de la région parisienne. Et Edouard Philippe, royal, avec son « Je ne laisserai personne dire qu’il y a eu du retard sur la prise de décision s’agissant du confinement ». On ne sait pas où commencer, mon pauvre. Comme on dit chez nous, « il n’y a rien qui va dans ce tweet ». Cette posture de matamore ridicule serait presque touchante. Vous n’avez pas encore compris comment ça va finir vos bravades ? « Qu’ils viennent me chercher ! » et ensuite t’es obligé d’envoyer la troupe sur la populace tous les samedis… Tu n’as pas à laisser dire ou pas. « Ne parlez pas de violences policières. Ces mots sont inacceptables dans un Etat de droit. » On n’est pas dans 1984 et tu n’es pas au Ministère de la Vérité. Tu es sur le radeau de la Méduse où ça refoule la transpète. Parce que pendant que vous envoyiez les Français voter, nous avons été nombreux, soignants de tous bords, à crier que c’était une folie et qu’il fallait rester chez soi.

    Regarde les hommes tomber, Edouard. Je sais que c’est dur, mais il va falloir t’y habituer. Ça s’appelle être responsable de ses paroles et de ses actes. J’ai lu que vous redoutez de devoir rendre des comptes. Mais enfin, comment te dire : dans quel monde vivez-vous ? Nous, nous rendons des comptes tous les jours. Les travailleurs dans les usines, les artisans, les fonctionnaires, les médecins, tout le monde. Bienvenue dans le monde réel, celui où vos paroles ont des conséquences. Comme quand tu expliques que pour aller chez le médecin, il faut une convocation. Et qu’on voit les patients non Covid, inquiets, déserter les cabinets. Au point que l’Association d’aide aux jeunes diabétiques est obligée de passer des messages expliquant qu’un enfant peut débuter un diabète à n’importe quel moment, même pendant une épidémie. Dingue, non ? De même que les péritonites, étranglements herniaires, infarctus et autres dissections aortiques ne vont pas faire relâche parce qu’il y a Covid.

    Nous, médecins, nous savons tous qu’une épidémie tue aussi des gens qui n’ont pas été infectés, parce qu’ils remettent à trop tard leur accès aux soins. Dis-le, la prochaine fois, Edouard : « Vos médecins ont dans leur majorité pris des mesures d’hygiène et de sécurité. En cas de doute n’hésitez pas à les contacter. »

    Dis-le aux Français, Edouard. Dis-le. Circonstances atténuantes, tout ça, tout ça. Ça peut toujours servir.

    https://seenthis.net/messages/836264 via colporteur


  • Le buzz sur la chloroquine freine l’essai clinique européen Discovery
    https://www.liberation.fr/france/2020/03/26/le-buzz-sur-la-chloroquine-freine-l-essai-clinique-europeen-discovery_178

    C’est un effet pervers et inattendu de l’actuel engouement pour la chloroquine : l’écho médiatique mondial rencontré (en dépit d’une méthodologie très discutable) par l’étude clinique réalisée par l’infectiologue et directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée, Didier Raoult, entrave les recherches scientifiques en cours pour trouver un traitement efficace contre le Covid-19. Occupés depuis dimanche à recruter les 800 patients français (sur 3 100 Européens) destinés à participer à l’essai clinique européen Discovery, les infectiologues de Bichat se sont heurtés au refus de plusieurs malades. « Il y a un tel tapage médiatique irrationnel que certains patients refusent d’être enrôlés dans l’essai Discovery parce qu’ils ne veulent pour traitement que de l’hydroxychloroquine, peste le professeur Xavier Lescure, infectiologue à Bichat. Malgré tout le respect que j’ai pour lui, Raoult gêne la réalisation d’une recherche méthodologique robuste. On ne peut colporter des certitudes et jouer avec l’espoir des gens. Il nous fait perdre du temps. »

    https://seenthis.net/messages/834913 via ARNO*


  • « Véran est médecin, il est censé être notre capitaine » - Libération
    https://www.liberation.fr/france/2020/03/24/veran-est-medecin-il-est-cense-etre-notre-capitaine_1782836

    Annonçant la mort du confrère, Véran ose : « La plupart des soignants infectés vont être contaminés en dehors de leur hôpital, c’est pour ça que nous insistons beaucoup sur le respect des gestes barrières. » Cette phrase est grotesque et insultante. Elle est irrespectueuse de professions soignantes (médecins, infirmiers, kinés, aides-soignants, brancardiers…) qui vont être exposées pendant de longues heures au coronavirus et, dans le cas des personnels des urgences et de réanimation, à des charges virales majeures et répétées. Elles l’auraient été avec du matériel de protection adéquat et un nombre de lits suffisant, elles le sont d’autant plus du fait d’un dogme économique libéral criminel qui privilégie la gestion court-termiste à flux tendu, les économies de bout de chandelle parce qu’« il n’y a pas d’argent magique ». Si l’on suit l’explication d’Olivier Véran, les soignants sont plus exposés hors de l’hôpital qu’à l’hôpital…

    https://seenthis.net/messages/834023 via gwyneth bison