les bateaux de croisière à nouveau pointés du doigt

?id=10535732

  • Pollution : les bateaux de croisière à nouveau pointés du doigt
    https://www.rtbf.be/info/societe/detail_pollution-les-bateaux-de-croisiere-a-nouveau-pointes-du-doigt?id=1053573

    La société de bateaux de croisière MSC a intégré le classement des dix premiers pollueurs d’Europe, selon une étude de Transport et Environment, une organisation qui regroupe une cinquantaine d’ONG. MSC se classe même devant Ryanair : selon l’étude, ses bateaux ont rejeté 10,7 millions de tonnes de CO2 en 2019.

    Ce n’est pas la première fois que les paquebots sont pointés du doigt pour la pollution colossale dont ils sont responsables. En 2019, la même organisation révélait que les paquebots de Carnival Corporation (propriétaire de Costa Croisières et Princess Cruises notamment) avaient émis en 2017 près de dix fois plus d’oxyde de soufre en Europe que l’ensemble des voitures (260 millions) qui circulent sur le continent.
    https://ds1.static.rtbf.be/article/image/770x433/b/6/a/be54bc120da52d3c97be4015eb8ab921-1593783736.jpg
    La pollution engendrée par ces paquebots est due à leur consommation lorsqu’ils circulent, mais également à l’arrêt, comme le rappelait en 2019 le site ConsoGlobe : « même à quai, un bateau de 2500 passagers continue de faire tourner ses moteurs pour alimenter ses réseaux électriques, émettant autant de particules fines, d’oxydes de soufre ou d’azote en une journée que 12.000 voitures. » La qualité du carburant, du fioul lourd non raffiné, est également dénoncée par les ONG : il serait extrêmement chargé en particules de carbone et de soufre.

    Dans une interview au journal Le Figaro, le patron de la branche française de MSC admettait qu’il aurait dû « réagir plus tôt » sur la question environnementale. « Mais les navires de croisières ne représentent dans le monde entier que 300 unités sur les 60 à 75.000 bateaux à vocation commerciale, toutes filières confondues, rappelait-il. Et proportionnellement, plus le bâtiment accueille de voyageurs, moins il pollue. Nous ne sommes pas les seuls émetteurs de polluants sur les mers, loin de là. »

    La Commission européenne n’a pas encore inclus les entreprises de transports dans le système communautaire d’échange de quotas d’émission (ETS), mais ils devraient faire leur entrée en 2021 afin de les inciter à réduire les émissions de gaz à effet de serre.
    #tourisme #croisière #croisières #pollution #économie #navires #CO2 #Transports #Environnement #voitures #climat #réchauffement_climatique #commission_européenne qui montre son #incompétence et sa volonté de ne rien faire.

    https://seenthis.net/messages/864711 via Tout va trés bien