De vieux oliviers andalous en exil dans la froide campagne allemande

/425680

  • De vieux oliviers andalous en exil dans la froide campagne allemande
    http://www.leparisien.fr/flash-actualite-insolite/de-vieux-oliviers-andalous-en-exil-dans-la-froide-campagne-allemande-06-1
    http://s3.lprs1.fr/images/2015/11/06/5254433_b566048d74d8d9791582ae788120f35a4fa38fd9.jpg

    Rhâââââââ et ces #triples_crétins_abyssaux disent aimer les #arbres

    Mais jamais encore ils ne s’étaient retrouvés hélitreuillés, leurs racines dans des sacs en plastique noir à des dizaines de mètres de hauteur.
    Il y a bien longtemps qu’ils ont cessé de produire des olives, ces vieux arbres qui ressemblent à des sculptures torturées. Venus d’Andalousie, ces « sages » de 300, 500 ans ou même parfois millénaire, s’apprêtent donc à entamer une nouvelle vie dans des jardins allemands, un monde propret de massifs de roses et de géraniums soignés où l’on tond sa pelouse le samedi. Loin, très loin des plis et replis des paysages arides de l’Europe du sud.
    Ces oliviers qui peuvent afficher jusqu’à 5 tonnes et demi sur la balance sont replantés grâce à l’intervention d’une grue ou d’un hélicoptère quand le terrain est trop difficile d’accès.
    « Je n’ai plus besoin de monter dans un avion, je peux rester chez moi et profiter de mes oliviers. C’est moins polluant pour la planète ! », assure à l’AFP Karl Heinz Maier, heureux propriétaire de deux spécimens à Willsbach, un village viticole au nord de Stuttgart (sud).
    Avec ses 400 ans au compteur, l’un garde désormais l’entrée de la villa cossue de M. Maier où cet olivier jouit désormais d’un statut exceptionnel : la nuit venue, des spots de lumière éclairent de mille feux sa toison de feuilles argentées...

    @touti

    http://seenthis.net/messages/425680 via odilon