menaces, revendications puis condamnation par l’Armée syrienne libre

/chiyah-menaces-revendications-puis,0278

  • En à peine quelques heures, les éléments de langage et le cadre de réflexion se mettent déjà en place. Ainsi l’AFP est-elle en train d’expliquer :
    http://www.liberation.fr/france/2015/11/14/attentats-de-paris-une-centaine-de-morts-au-bataclan-assaut-termine_14133

    La France participe depuis plus de deux ans à la coalition anti-Etat islamique en Irak et a commencé à mener des frappes sur la Syrie en octobre.

    1. Je ne vois pas comment on peut écrire « deux ans » alors que l’intervention française en Irak a commencé en septembre 2014. Ça fait un an à tout casser. Le lecteur rapide se fera donc proposer comme cadre explicatif le fait que « la France » combattrait le « jihadisme » en Irak et en Syrie « depuis plus de deux ans »…

    2. En revanche, pourquoi écarter du cadre le fait qu’il y a « plus de deux ans », la France soutenait ouvertement les « terroristes-entre-guillemets » en Syrie ? Pourquoi ne pas plutôt rappeler qu’en décembre 2012, la position officielle énoncée par Laurent Fabius était :
    http://seenthis.net/sites/279532

    En revanche, la décision des Etats-Unis de placer Jabhat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes, a été vivement critiquée par des soutiens de l’opposition. M. Fabius a ainsi estimé, mercredi, que « tous les Arabes étaient vent debout » contre la position américaine, « parce que, sur le terrain, ils font un bon boulot ». « C’était très net, et le président de la Coalition était aussi sur cette ligne », a ajouté le ministre.

    3. Il y a « plus de deux ans », en mai 2013 par exemple, nos alliés de l’Armée syrienne libre menacent le Liban, tirent des roquettes sur Beyrouth (déjà un « Hezbollah stronghold »), un responsable de l’ASL revendique l’attaque puis l’ASL « officiellement » nie être l’auteur. À l’époque, une belle théorie de nos amis de l’ASL consiste à prétendre que le Hezbollah commet des attentats false flag contre la population chiite du Liban.
    http://orientxxi.info/lu-vu-entendu/chiyah-menaces-revendications-puis,0278
    En juillet 2013, des dizaines de blessées dans un attentat à Beyrouth revendiqué par un « groupuscule se réclamant des rebelles syriens » :
    http://www.lefigaro.fr/international/2013/08/15/01003-20130815ARTFIG00150-forte-explosion-dans-la-banlieue-sud-de-beyrouth.
    Un mois plus tard, plusieurs dizaines de morts dans « l’attentat contre le fief du Hezbollah » :
    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/08/15/liban-attentat-dans-le-quartier-du-hezbollah-a-beyrouth_3462176_3218.html

    Voilà, si on veut remonter à ce que fait la France « depuis plus de deux ans » en Syrie et qui sont ses alliés, ça risque de ne pas plaire.

    http://seenthis.net/messages/428102 via Nidal