• Panthère Première, numéro 1, automne 2017, 100 pages
    Panthère Première dans La Voix sans maître

    Vendredi 3 novembre, l’équipe de La Voix sans maître recevait Aude et Judith d’une nouvelle revue baptisée Panthère Première !
    Le lien direct vers le mp3 fonctionne
    L’émission : http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/2017-11-03/Voix_sans_maitre_03-11-2017_20h00.mp3

    http://cdn.campuslille.com/images/panth%C3%A8re_couv_r%C3%A9duite.jpg
    Dans ce premier numéro, alors que les pelles mortes se ramassent à la feuille et que le duende andalou s’invite dans nos pages, on sortira des marins du grand bleu et de l’oubli, on suivra des contrebandières dans les ressacs de la chute du bloc soviétique, on marquera un arrêt dans la salle télé d’un HP, on éprouvera le dilemme de femmes prises en étau entre féminisme blanc et anti-racisme viril, on servira le déni au dîner le temps d’un dimanche familial et fleuri, on coupera la chique à ceux qui tranchent les vulves pendant les accouchements, on écoutera les témoignages des récents massacres mexicains, on s’attardera en images sur la guerre Iran-Irak, on mangera des broussailles par la racine, on chantera ensemble, main dans la main, « Que je t’aime, que je t’aime, que je t’aime... ! » et le moment venu – roulements de tambour et lever de rideau – on pénétrera dans QUIPROCLASH, l’univers des paroles déplacées à la sauce Panthère, celui des langues déliées et des langues mordues, et il y en aura pour tout le monde, petit·es et grand·es, esclaves sous l’Inquisition, psychanalystes et dissident·es chinois·es !

    La Voix sans maître, tous les ven­dre­dis de 20h à 21h sur Radio Campus (106.6 MHz) ou sur http://www.campuslille.com/index.php
Contact : lavoix­sans­mai­tre[at]her­bes­fol­les.org

    #féminisme #audio #radio #radio_campus_lille

    https://seenthis.net/messages/642738 via BCE 106,6 Mhz


  • La Brique N° 52 - Automne 2017 - L’ombre des statues - Dans les kiosques ! Course à l’Union, Gare sans sauveur, Lille : Antitour, Partout chez nous (LGBT, CCL, Friches, Squats) - De l’info, de l’enquête, sans pub et sans pitié !

    AU SOMMAIRE
    2. Edito. Histoires à lutter debout.
    3. Olieux - Gare sans saveur.
    4-5 Pas d’outrage, pas de paye.
    En bref ! L’APU-Fives à l’asphyxie.
    6. Brèves
    – L’histoire de la métropole revisitée.
    – Pas de paix à Calais.
    – Je t’aime, moi non plus.
    – Syndiqués, vos papiers.
    – Norrent-Fontes : nos abris étaient moins insalubres que leurs idées.
    http://cdn.campuslille.com/images/stories/Libre_Pense/Agenda2017/201711/La_Brique_N_52_Agenda.jpg
    7. DOSSIER L’OMBRE DES STATUES.
    7. Lille City Tour...ne pas rond.
    8-9 L’Union fait la force.
    10-11 Squats : Partout chez nous.
    12-13 CCL : L’opidium du peuple.
    14-15 Friche artistique - Lieux sans nom.
    – Martha Desrumaux, la verve rouge.

    16-17 LGBT : Quand Lille sort du placard.
    – Appel à don de l’Echappée. Elle est où, la « grande cause nationale » ?

    18. Brèves
    – Linken-help
    – C’est dit !
    – Made in Ch’nord
    – Itier recasé
    – Pas assez de profs, ou trop d’étudiant.es ?
    – Un timbre poste pour Franck Hanoh ?
    – Valeureux Vallourec.
    – Région Hauts-de-France. La libération des imbéciles.
    19. Bar « La Pirogue ». « Dégage sale pédé ».
    20-21 BCE : Quels intérêts
    22-23 Un Samedi à Bazancourt
    24. Procès Hermant.... à suivre, ou comment la démocratie se dissout dans le facisme.
    – Le mineur, ce super-héros.

    http://www.campuslille.com/index.php/l-agenda/evenement/2101-la-brique-n-52-automne-2017-l-ombre-des-statues-dans-les-kiosques-

    #Lille #La_Brique #Presse_Alternative #Information #Enquête


  • La fête est finie : texte lillois et film marseillais
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/la-fete-est-finie

    « Lille2004 », « Marseille2013 », des villes « capitales européennes de la culture » ou quand le capitalisme impérial avance masqué... Campagne de communication et gentrification : la ville devient une marque, les habitant-e-s faire-valoirs ou écarté-e-s et les sponsors se rachètent une image. Extraits des texte rédigés par un collectif lillois et du film réalisé par Nicolas Burlaud à Marseille pour comprendre ce phénomène. Source : Radio Campus Lille

    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/LibrePensee/LFFI170821.mp3

    https://seenthis.net/messages/624522 via Rezo


  • Emission spéciale Jacques Ellul
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/emission-speciale-jacques-ellul

    Emission spéciale Jacques Ellul concoctée par Baptiste du collectif DAVIDS (Les poings sur les i, poing barre !). Le penseur de la société technicienne, précurseur de la décroissance méritait bien 1h d’émission via les bonnes ondes de Radio Campus Lille. Durée : 1h. Source : Radio Campus Lille

    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/2017-08-14/14h.mp3

    https://seenthis.net/messages/623801 via Rezo



  • Afrique : Que reste-il des luttes de libération ?
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/afrique-que-reste-il-des-luttes-de-liberation-said-bouamama-thomas-delt

    Ce Samedi 8 avril 2017, le Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires (FUIQP), le Collectif Afrique, Survie et le Centre Régional de Documentation et d’Information pour le Développement et la Solidarité Internationale (CRDTM) organisaient une rencontre débat : Afrique : Que reste-t-il des luttes de libération ? C’était à Villeneuve d’Ascq. Aux micros : Saïd Bouamama, Thomas Deltombe, Armand Nwatsock. Durée : 1h59. Source : Radio Campus Lille

    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/LibrePensee/CHDM170408.mp3

    https://seenthis.net/messages/611868 via Rezo


  • Le 3ème tour Radio Campus Lille - C’est l’heure de l’mettre - 10 Mai 2017
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/le-3eme-tour

    Ne nous voilons pas la face derrière notre petit doigt : nous restons sur notre faim.
    L’épisode le plus récent de la campagne ne saurait constituer un épilogue. Nous ne saurions confondre une parenthèse avec un point final.
    De fait, sauf à croire que nous serions perdus dans les désordres d’une république bananière dirigée par des acteurs de série B, la campagne n’est pas terminée.

    (Le lien direct vers le MP3 fonctionne)
    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/LibrePensee/CHDM170510.mp3

    http://cdn.campuslille.com/images/stories/HDM/2017/hdm100517.jpg

    Pouvons-nous accepter que ce pays est profondément divisé entre, d’un côté, de ignares et des poltrons qui votent comme on leur dit, et de l’autre des aigris et des racistes qui votent comme on vomit ? Ce n’est pas possible.

    Est-il envisageable que ce pays ne soit plus que le terrain d’expérimentation par excellence de Monsieur le Profit, de ses cyniques et de ses sondeurs ? Non.

    La Grande Caravane Publicitaire Qui Nous Informe va-t-elle voguer de plus belle, charriant en son incessant cortège ses funambules boiteux et ses piteux illusionnistes ? Avec des oripeaux toujours plus merveilleusement trompeurs et des bons de réduction factices en veux-tu en voilà ? Sous les regards vidés d’une foule applaudissant au sordide spectacle de ses défaites ? Ce serait gros...

    Non. Le troisième tour est à venir. C’est l’heure de l’mettre !

    (Dimanche, nombreux sont celles et ceux qui n’ont pas su choisir, tant il est vrai que les deux candidats allaient si bien ensemble. Pour les aider à y voir plus clair, nous reviendrons sur la formidable ascension du président – sans majuscule, ainsi que sur la nature profonde de son opposante désignée, y compris au niveau local.)

    _ L’heure de l’mettre

    Le fil de l’émission. _
    – Le générique quiquenal
    – 2mn50s : L’éphéméride : Saint 3ème tour
    – 10mn22s : Le point sur la malheureuse candidate aux présidentielles avec Kader, d’Action Antifachiste Lille, https://luttennord.wordpress.com le point sur les identitaires de Lille.
    – 58 mn : Parlons Argent, le nouveau PDG, et ses Amis.
    – 67 mn : Une bonne idée pour les Législatives, présentez vous : http://www.moicandidat.fr
    – 84 mn : La rubrique cassette. 20 Décembre 1999.

    #Audio #Radio #Radios_Libres #Radio_Campus_Lille #fn #Elections #Législatives #Démocratie #Candidat #artivisme #lutte_sociale #émancipation #alternatives


  • Lettre au futur étudiant de Sciences-Po Grenoble

    Pipeau-litiquement correct

    Ils sont partout. Dans les mairies, les conseils départementaux, les banques, les associations, les structures de l’économie sociale et solidaire : dans la cuvette on peut tomber dessus à n’importe quel coin de rue. « Ils », ce sont les anciens élèves de Sciences Po Grenoble. Ils sont souvent cadres ou dirigeants, ou les deux, et savent généralement bien parler. Quand on les côtoie un peu, on se rend vite compte qu’ils peuvent même parler de tout, alors que leurs connaissances sur bien des sujets sont proches du rien : le sobriquet facile de Sciences-Pipeau est amplement mérité. Deux anciens élèves sont venus toquer à la porte du Postillon pour mettre en garde leurs potentiels successeurs.

    voir la suite sur https://www.lepostillon.org/Pipeau-litiquement-correct.html

    #SciencesPo

    https://seenthis.net/messages/595977 via Le Postillon

    • Il y a aussi la Science Popo, d’Alexis Leclef Prononcer Leclé.
      De l’utilité sociale du divin canular démocratique (Science POPO)
      Cours de Science Popo Sur Radio Campus Lille ! Leçon (8)

      Bizarre chose que la religion, qui glorifie ce qui n’existe pas... Ou plutôt qui, au travers de la glorification de ce qui n’existe pas, justifie, approuve et bénit une forme d’organisation sociale qui, pour couvrir ce qu’elle a d’inacceptable, a besoin de créer des illusions à glorifier !
      (Article d’Alexis Leclef paru dans Le Bateau ivre / El Batia moûrt soû, n° 66, nov. 2011)

      Le christianisme en est l’illustration par excellence. Pendant un millénaire et demi, il a fait vénérer aux pauvres leur seigneur féodal comme des ouailles moutonnièrement bêlantes vénèrent sans broncher le Seigneur théologal. Voltaire ne s’y est pas trompé, pour qui « il est infiniment plus utile d’avoir une religion, même mauvaise, que de n’en avoir point du tout ».

      Ni Napoléon, pour qui, selon le mot célèbre qu’on lui attribue, « un curé vaut dix gendarmes », éloquent résumé des raisons pour lesquelles le capitalisme n’a jamais depuis lors renoncé complaisamment à se servir de ce genre de bienfaits qu’offre une Église issue d’un autre temps.Vénérer ce qui n’est pas pour justifier ce qui est, telle est bien en effet la fonction sociale de la religion : masquer des injustices terrestres crevant pourtant les yeux en priant un Dieu céleste illusoire et invisible, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

      De même que le Dieu chrétien, à l’instar de tous les dieux, est pure chimère, la démocratie élevée au rang de nouveau Dieu créateur de l’organisation sociale est vaste blague. Les mots existent, mais les saintes choses qu’ils expriment ne sont, auraient si bien dit Jean Meslier, qu’« illusions et impostures ». Le canular est cependant bien utile et il n’est rien d’étonnant que la science popo la vénère comme l’alpha et l’oméga, le principe et la fin de toute organisation sociale.

      C’est en son nom par exemple que ce sont opérées, à grand renfort de canonnières, ces croisades modernes qu’ont été les expéditions coloniales du XIXe siècle. Elles étaient justifiées par le « fardeau de l’homme blanc », souci philanthropique s’il en est d’y exporter la « civilisation », cet autre nom aux saveurs maintenant désuètes par lequel on la désignait alors.

      C’est au nom de cette même démocratie qu’aujourd’hui encore l’on jauge, en toute conformité avec les préceptes popoliniens, les États qui ne font pas partie de la terre d’élection singulièrement bénie de Popo qu’est le monde occidental : ces États issus tout droit du paganisme, et qui en portent encore tant de stigmates, font-ils enfin allégeance aux formes imposées de la démocratie par définition parlementaire, ou restent-ils au contraire embourbés dans leur mécréance originelle ?

      Et gare à ceux qui n’ont pas appris par cœur le catéchisme qui est de servir sans broncher les intérêts du monde riche et justement dévot ! Car à la moindre divergence avec ces États pieusement démocratiques, à la moindre velléité d’indépendance suspecte, un ouragan de bombes s’abattra sur eux ! En toute impunité. L’impunité qui sied à ceux qui sont dans le « bon droit », parce que leurs valeurs sont autoproclamées bonnes, fussent-elles assénées à coup de pilonnages massifs et par l’occupation militaire.
      Ainsi se permet-on de nos jours de bombarder allègrement la Libye au nom de l’humanisme, pour sauver des vies » dit-on, même si on en supprime bien plus sous les décombres des bombes de l’OTAN infiniment plus puissantes et meurtrières... mais larguées pour la bonne cause.

      Imaginerait-on à l’inverse que ce pays dirigé par un tyran sans foi ni loi pousse sa barbarie à bombarder les capitales occidentales ? C’est un ouragan de feu et de plutonium qui en réplique le dévasterait, au regard duquel l’Apocalypse semblerait une comptine pour enfants. Mais que l’on bombarde les villes libyennes, quoi de plus normal, puisque cela se fait au nom de la démocratie et avec la bénédiction de l’humanisme !

      Tant il est vrai que croire à Dieu permet de s’octroyer des licences en ce bas monde, celles de faire impunément ce qui est réprouvé et réprimé dans le chef des mécréants. Les crimes, les massacres et les génocides sont permis s’ils sont faits au nom de Dieu, et l’on peut même pousser la magnanimité à les perpétrer pour « le bien » des peuples qui en sont les victimes – et le salut de l’âme de ceux des leurs qui ne sont plus.

      Les adorateurs de cette autre mystification révérée sous le nom de démocratie justifient de même ce droit régalien. Popo en fait quant à lui, c’est son rôle, immodérément et inconditionnellement l’éloge ! Contre toute évidence.Depuis quand d’ailleurs l’impérialisme se préoccuperait-il d’autre chose que de ses intérêts économiques et stratégiques ?

      Dans la féodalité, le Dieu imaginaire vénéré par le christianisme permettait de justifier l’oppression et de la faire accepter par ceux qui en sont les victimes. Aujourd’hui, c’est la tout aussi imaginaire démocratie vantée par la science popo qui en a repris la fonction, celle de couvrir de son emballage idéologique jusqu’aux plus barbares horreurs, aux plus criminels forfaits et aux plus inhumaines turpitudes.
      Ainsi s’explique en fin de compte pourquoi ce qui n’a pas d’existence a cependant son utilité. Et pourquoi, pour le bénéfice des puissants et l’assujettissement des autres, il est voué un culte à une démocratie qui n’a de réelle que le nom.

      http://www.campuslille.com/index.php/entry/de-l-utilite-sociale-du-divin-canular-democratique-science-popo

      #SciencesPopo


  • Les classes populaires et le FN - Willy Pelletier Intégrales - Radio Campus Lille
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/les-classes-populaires-et-le-fn-willy-pelletier

    Ce lundi 24 avril 2017, les Amis du Monde Diplomatique de Lille organisaient une rencontre à Lille, avec Willy Pelletier autour de l’ouvrage collectif : Les classes populaires et le FN aux éditions du Croquant.
    http://cdn.campuslille.com/images/ART94fn/1705Willy_Pelletier.jpg
    Les votes FN ne forment pas un « électorat », mais « un conglomérat ». 

    (Le lien direct vers le MP3 fonctionne)
    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/LibrePensee/AMD170424.mp3

    Dans ce « conglomérat » particulièrement volatile ne figure qu’un ouvrier sur sept, mais il inclut néanmoins une composante populaire qui n’est pas négligeable : plus de la moitié des votes FN se recrute chez les ouvriers et les employés (actifs ou retraités). Si ce vote FN d’une fraction des classes populaires – dont le premier parti est, et de loin, celui de l’abstention – ne surprend pas ceux qui les assimilent à la figure du « beauf » machiste et homophobe, raciste et xénophobe, il interpelle les autres. Les enquêtes ethnographiques rassemblées dans ce livre tentent d’élucider les raisons et les causes de ces votes populaires en faveur du FN. Que veut dire l’ouvrier ou la femme de ménage qui votent FN ? Un ouvrier qui vote FN est-il un « ouvrier raciste » et que signifie « raciste » dans son cas ? L’est-il au même sens qu’un aristocrate qui vote, lui aussi, FN ? Ces enquêtes portent à conséquences politiques : outre qu’elles invitent à rectifier la vision stéréotypée de « l’électeur FN », elles montrent que la lutte politique contre le FN peut prendre appui sur les contradictions latentes au sein de ce « conglomérat » pour travailler à son implosion.

    Intégrales, c’est la mise en ligne des documents originaux, dans leur totalité, non retouchés, diffusés lors des émissions de Radio Campus Lille. Document libre d’usage, suivant le respect du droit des auteurs.

    #Audio #Radio #Radios_Libres #Radio_Campus_Lille #fn #Sociologie #Willy_Pelletier #Classes_Sociales


  • Le changement c’est pareil ! Radio Campus Lille - C’est l’heure de l’mettre - 26 Avril 2017
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/le-changement-c-est-pareil

    Lundi matin, il flottait sur le pays, comme un souffle d’air frais. On eut l’impression qu’un profond soupir de soulagement nous tombait dessus. D’où venait ce soulagement pensez-vous ? De la présence du parti fasciste au second tour ?

    Comment expliquer la délivrance boursière, et l’envolée enthousiaste des valeurs bancaires en ce jour de printemps où nous vîmes éclore de si nombreux bourgeois ?

    (Le lien direct vers le MP3 fonctionne)
    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/LibrePensee/CHDM170426.mp3

    L’éditorialiste était férocement guilleret, le socialiste aux anges, l’économiste portait sa grisaille avec euphorie, le MEDEF dansait sur le cadavre de nos espérances. Ouf !

    L’hiver de ce tout petit monde bénéficiait d’un mince rayon de soleil, ce soleil noir qui est tout leur programme et que nous éteindrons bientôt.
    Eux, ils continuent, comme avant, à nous entraîner, tantôt graves, tantôt légers, vers le précipice. En marche ! disent-ils...

    Et ils ajoutent : « le changement, c’est pareil ! »

    Ce à quoi nous répliquons : « c’est l’heure de l’mettre ! »

    (Ce mercredi nous rirons ensemble de la médiocrité qui nous domine et de nos malheurs, avant de recevoir, dans nos studios, des militants de la CGT, à quelques jours du 1er mai.)

    L’heure de l’mettre

    #Audio #Radio #Radios_Libres #Radio_Campus_Lille #Présidentielles_2017 #Roubaix #Tourcoing #Quartiers_Populaires #Témoignages #violence_sociale


  • LA CHANSON EN 2005 Radio Campus Lille - L’Arsène - lundi 24 avril 2017


    Agnès Bihl (https://fr.wikipedia.org/wiki/Agnès_Bihl) est une chantauteure française née à Neuilly-sur-Seine en 1974. De famille intellectuelle, son grand-père est une des fondateur de l’Illustration, ses parents avocat et peintre, elle vivra son enfance dans un milieu artistique. Elle fréquentera la chanson sur son phono : Brel, Brassens, Renaud ; mais ce monde lui paraît inaccessible. A 23 ans alors étudiante, un copain qui chante et joue de l’accordéon l’entraîne au cabaret libertaire parisien « La Folie en Tête » pour voir un certain Allain Leprest. C’est la révélation, le coup de foudre : la chanson vit autrepment qu’en disque. La nuit même Agnès écrit sa première chanson. Vient sa première scène au Limonaire, sa griffe verbale et son tempérament scénique font qu’on l’invite en première partie : Leprest, Dikès, Anne Sylvestre...) Son premier disque en 2001 « La terre est blonde » est très apprécié par les amateurs de chanson. En 2005 paraît son 2ème album "Merci maman, merci papa"

    Dans cette 1ère partie seront diffusés :

    01’28 Olivier Brousseau : Les Gaulois : J’ai mon voyage, 2005
    
04’48 Oaï star : Bravo mon papa : Va à Lourdes, 2005
    
08’41 Agnès Bihl : Merci maman, merci papa : idem, 2005
    
12’11 Xavier Merlet : Bangkok : Du point d’vue d’la mouette, 2005

     (Le lien direct vers le MP3 fonctionne)
    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/adn/2005.mp3

    Baaziz est un chantauteur et compositeur algérien né à 1963 d’un père marin musicien de chaâbi et d’une mère kabyle. Dans sa jeunesse il s’intéresse à Nass El Ghiwane (groupe parfois qualifié de Rolling Stone de l’Afrique), Bob Dylan, Brassens, Brel, Renaud...En 1988 Baaziz participe aux événements estudiantins qui secouent l’Algérie. dans son 1er album, il utilise la tradition du Maâkous (détournement de chanson) et détourne « Hexagone » de Renaud qui devient « Je m’en fous ». Chanson qu’il réenregistrera dans son album « 10 ans de Chaâbi Rock’n Bled » de 2005.
    http://cdn.campuslille.com/images/ADN/on_sautogere_adn1.jpg

    Dans cette 2ème partie seront diffusés :

    16’38 Lioubè : Bat’ka Makhno : Atas, 2005

    19’31 Prince (groupe russe) : Postoj !! : Love Negodyaya, 2005

    22’23 Marianne Farouch’ : Bei Mir Bistu Sheyn : Le nombril du monde, 2005

    25’14 Baaziz : Annaya el youm je m’en fous : 10 ans de Chaabi rock’n’bled, 2005

    Nicolas Bacchus, de son vrai nom Nicolas Bages est un chantauteur français, né en Auvergne de parents enseignants. A la maison, la discussion est ouverte, Nicolas fréquente une école Freinet où la pédagogie , matérialiste est fondée sur l’expression libre des enfants. Après un bac scientifique, il s’oriente vers des études de droit et de psycho pour travailler dans le social. Il y travaille pendant 5 ans comme éducateur spécialisé tout en s’essayant à la chanson dans les bistrots. Il reprend alors du Font et Val et du Renaud. Il s’installe à Toulouse puis démisionne de son poste d’éduc. pour se consacrer à la chanson. En 1999 Nicolas fait paraître un album autoproduit. En 2005 paraît « A table » son deuxième album studio.

    Dans cette 3ème partie seront diffusés :

    32’26 Lola Lafon : Complètement à l’ouest : Grandir à l’envers de rien, 2005

    36’37 Nicolas Bacchus : Etrange : A Table, 2005
    
39’08 Allain Leprest & O Ruiz : Etes-vous là : Donne-moi de mes nouvelles, 2005
    
42’58 Chloé Sainte-Marie : Faire terre : Parle-moi, 2005

    Didier Awadi est un rappeur sénégalais né à Dakar en 1969. Pionnier du mouvement rap en Afrique de l’Ouest, il commence sa carrière en 1989 avec le groupe Positive Black Soul. Dans les années 1990, où le Sénégal est soumis à des politiques d’ajustements structurels par le FMI, le groupe appelle la jeunesse à la prise de conscience, à la prise en main de son destin ainsi qu’à l’optimisme. 
Didier entame une carrière solo à l’aube des années 2000, fait paraître un premier album « Kaddu Gor » en 2002 puis « Un autre monde est possible » en 2005

    Dans cette 4ème partie seront diffusés :

    47’09 Couleur Garba : La libérale : Ambules, 2005
    
49’38 Didier Awadi : Cri du peuple : Un autre monde est possible, 2005
    
54’13 Claude Antonini : Eté : La cuvée du cigalier, 2005

    57’56 Bruno Ruiz : Des forces : Si, 2005

    Liens et informations sur les ACMI, chantauteur sur : http://www.campuslille.com/index.php/entry/la-chanson-en-2005-1
    #Audio #Radio #Radios_Libres #Radio_Campus_Lille #Musique_et_politique #Chanson_et_politique


  • Ephéméride : Sainte dernière ligne droite Radio Campus Lille - C’est l’heure de l’mettre - 12 Avril 2017

     (Le lien direct vers le MP3 fonctionne)
    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/LibrePensee/EPH170412.mp3

    Aujourd’hui, mercredi 12 avril 2017, c’est la Sainte Dernière ligne droite. Sainte Dernière ligne droite est la sainte patronne des ultimes mètres à parcourir avant de savoir qui sera le nouveau jockey du cheval France. Et entre nous, ça changera du capitaine de pédalo actuel...

    Ils sont donc 11 à s’être donnés rendez-vous sur l’hippodrome de Vincennes où se jouera l’événement quinquennal historique du grand prix de l’Elysée. Sur la ligne de départ et grands favoris de cette course, on retrouve Emmanuel Macron, casaque bleue et étoiles dorées sur sa chaise à porteurs et dont le propriétaire, Rotschild, a la particularité de posséder l’écurie la mieux fournie lors de ce genre d’événement. Autres favoris de ce grand prix, on retrouve, Marine le Pen, casaque brune et bras en l’air ainsi que François Fillon acconpagné de son assistante, de ses enfants et de quelques juges.

    Tout près de la corde, on retrouve Jean-Luc Mélenchon et ses amis du PCF-Front de Gauche qui d’ailleurs lui ont passé la corde autour du cou pour mieux le soutenir. Couloir 6, casaque ennemi de la finance, se trouve l’outsider Benoît Hamon, 49-3 au garrot, qui, malgré sa victoire en 2016 au grand prix des frondeurs où il avait remporté le trophée de la loi travail, courra ce grand prix de l’Elysée à pieds, puisque son cheval, tout comme son entraineur, François Hollande, ont rejoint l’écurie Macron. Ce qui devrait lui valoir d’être non-partant.

    Les 6 autres coureurs se partagent enfin les derniers couloirs appelé dans le jargon des turfistes, les couloirs à rats, où s’entassent Nathalie Arthaud et Philippe Poutou qui ont décidé d’un commun accord . . . . . .
    http://cdn.campuslille.com/images/stories/HDM/2017/hdm120405.jpg
    Le fil et la suite de l’émission
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/ligne-droite
    – Le générique du quinquennat, il changera dans une quinzaine.
    2mn55s : Sainte dernière ligne droite
    5mn45s : Pierre Rodriguez - L’actionnaire d’abord
    9mn30s : La dernière ligne droite des élections présidentielles. La classe moyenne.
    39mn40s Que reste-t-il des luttes de libération ? Saïd Bouamama et Thomas Deltombe
    83mn30 : Rubrique cassette - Novembre 1999 Manif des sans papiers, notre premier coup de matraque

    #Audio #Radio #Radios_Libres #Radio_Campus_Lille #Ephéméride #Présidentielles #Elections #Sans_Papiers #Analyse


  • Récréation permanente ! La Brique dans LVSM Radio Campus Lille - La voix sans maitre - Vendredi 7 avril 2017
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/recreation-permanente-la-brique-dans-lvsm

    Vendredi 7 avril 2017, plusieurs membres du collectif du journal La Brique étaient invité.es dans l’émission La Voix sans Maître pour présenter leur dernier numéro consacré aux enfants.

    (Le lien direct vers le MP3 fonctionnera 2 mois)
    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/2017-04-07/Voix_sans_maitre_07-04-2017_20h00.mp3

    (la présentation du journal La Brique débute à 19 minutes et 24 secondes après l’agenda de la semaine à venir et un morceau du groupe Kre Ke Ke Kex Koax Koax qui s’intitule Crotte de Nez !)

    Dans la suite de l’émission, on peut aussi entendre une reprise par Les Frères Jacques de la chanson La Chasse à l’Enfant, poème de Jacques Prévert sur la mutinerie de 1934 à la colonie pénitentiaire de Belle-Île en mer initialement chantée par Marianne Oswald. Puis on peut entendre Qu’as-tu appris à l’école mon fils ? de Graeme Allwright.
    http://labrique.net/images/numeros/numero50/unen50.jpg
    La Brique n°50 Printemps 2017 - Récréation permanente
    http://labrique.net/index.php/numeros/887-n-50-recreation-permanente
    p2. Edito « 2017 n’aura pas lieu »

    p3. Revers de médaille pour Aubry

    p4-5. Le journalisme sacrifié
    
p6. L’argent des Mulliez planqué à Croix
    
p7-18. Dossier Récréation permanente
    
p7. On ne nait pas enfant, on le devient

    p8-9. Révolutionner l’école
    
p10-11. Bienvenue au collège d’Alcatraz

    p12-13. L’école émancipatrice

    p14-15. Politique : ne pas laisser à la portée des enfants

    p16-17. Coupez le cordon, mettez-les en wi-fi !
    
p18. Deligny, la fuite entre les lignes

    p19. Le « Beau bar » de génération identitaire
    
p20. Grand Stade
p21. Les matins qui piquent

    p23. Un stade de foot. Coûte que coûte
    
p24. Brèves générales

    #La_Brique #Lille #Féminisme #Ecole #Education #Enfants #Audio #Radio #Radios_Libres #Radio_Campus_Lille


  • Carnaval ingouvernable, La Commune de Paris, Insurrection / Résurrection Radio campus Lille - Les Poings sur les i - 3 Avril 2017
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/les-poings-sur-les-i-carnaval-ingouvernable-insurrection-resurrection

    ce Lundi 3 avril dans « les poings sur les i », l’émission du collectif D.A.V.I.D.S. :

    – Récit de manif pour le droit au logement et contre la reprise des expulsions
    – Récit de Carnaval Ingouvernable contre la mascarade présidentielle
    – La Commune de Paris. RDV au Cinéma l’Univers.
    – Lecture de « Credo in unam » de Arthur Rimbaud
    – La boîte de Pandore en ces temps

    RDV samedi 8 avril 19h30 au cinéma l’Univers pour une projection/discussion autour du film inspiré de la lutte d’Eric Pététin contre le tunnel du Samport : « Insurrection / Résurrection ». Pierre Merejkowsky le réalisateur sera des nôtres. Plus d’infos sur le site des Mutins de Pangée
    http://cdn.campuslille.com/images/stories/davids/Insurrection.jpg
    (Le lien direct vers le MP3 fonctionne)
    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/LibrePensee/LPI170403.mp3

    Rendez vous sur le 106,6 Mhz lundi prochain 12h, Pierre Merejkowsky sera notre notre invité.
    Et pour finir en musique à texte, voici les liens des ziks diffusées dans l’émission !
    Les Comtesses - La Couillonade
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=8&v=3PimCgmxRsE


    #Audio #Radio #Radios_Libres #Radio_Campus_Lille #Insurection #Résurection


  • En Direct de Cayenne par téléphone avec Davy Rimane, Secretaire général de l’UTG éclairage, ce 29 Mars 2017
    (Le lien direct vers le MP3 fonctionne)
    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/LibrePensee/CHDM170330.mp3

    Source : Radio Campus Lille - C’est l’heure de l’mettre - 29 Mars 2017
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/guyane-generale

    Davy Rimane Il a droit à quelques secondes seulement dans cette vidéo.
    https://www.youtube.com/watch?v=dAXt9t-rUcU


    http://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/edf-guyane-nouveau-menace-greve-453079.html

    #Audio #Radio #Radios_Libres #Radio_Campus_Lille #Guyane #UTG #Grève_générale

    https://seenthis.net/messages/583753 via BCE 106,6 Mhz


  • Contre les violences policières | La voix sans maître
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/contre-les-violences-policieres

    Mêlant les actualités locales et nationales concernant les violences policières, l’émission La Voix Sans Maître a reçu ce vendredi 17 mars 2017 Hamid Aït Omghar et deux membres du CRIME (Collectif contre la Répression des Individus et des Mouvements d’Émancipation). Hamid est le frère de Lahoucine, assassiné de 5 balles par trois policiers à Montigny-en-Gohelle, en 2013. Il est venu avec le CRIME pour nous rappeler les conditions dans lesquelles son frère a été tué, la répression que toute la famille a subie et le mépris de la justice pour l’affaire, depuis le début. Durée : 1h. Source : Radio Campus Lille

    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/2017-03-17/20h.mp3

    https://seenthis.net/messages/580767 via Rezo


  • Sociologie du spectacle / C’est l’heure de l’mettre ! Radio Campus Lille - Mercredi 22 février 2017

    http://www.campuslille.com/index.php/entry/sociologie-du-spectacle

    – CE MERCREDI 22 FEVRIER 2017 à 18h30

    C’était mieux avant. Il y avait le candidat de droite bien réac, avec sa chemise bleu ciel et sa cravate sombre. Et en face, le candidat rose bien tentant, avec sa chemise de gauche et sa cravate au centre.
    En ce temps-là, l’élection présidentielle fleurait bon la France d’antan, avec ses clochers sur les affiches, le petit rosé au comptoir, et les paluches prolétaires serrées sur des marchés même pas boursiers.

    (Le lien direct vers le mp3 fonctionne)
    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/LibrePensee/CHDM170222.mp3


    http://www.campuslille.com/images/stories/HDM/2017/hdm220217.jpg
    Les candidats, à la tribune, exhibaient leur couperose rassurante et leurs promesses grandiloquentes, qu’un électorat solidement campé sur ses préjugés ou ses illusions, considérait à travers des lunettes en noir et blanc.

    Le peuple, dans l’épaisseur monarchique des prétendants au trône, voyait sa propre grandeur dans leurs grandes paroles, et inscrivait dans l’Histoire avec un grand H son destin de perdant du PMU.

    C’était le bon temps. C’était avant. C’était l’ordre des choses.
    Aujourd’hui, il y a des publicités au milieu du film. Et même le film ressemble à une publicité. Ceux d’en haut ne savent plus donner le même spectacle. Ils sont le spectacle. Permanent.

    Un spectacle donné à des multitudes mouvantes, sondables en temps réel, connectées à des réseaux volatiles. Un spectacle insensé, inquiétant et grossier, qui laisse le spectateur hébété.

    Tout aurait-il donc changé ? Ou la forme du spectacle électoral ne serait-elle que l’expression d’une crise politique déterminée par la crise du capitalisme ?

    Et la lutte des classes, c’est du poulet ?

    (C’est à cette ultime question que nous répondrons, en compagnie de Saïd Bouamama, ( https://bouamamas.wordpress.com ) ce mercredi. Pour tenter de dessiner une sociologie de ce spectacle.)

    L’heure de l’mettre

    Le fil de l’émission
    
- Le générique quinquenal

    – 3mn05s Ephéméride : Saint Corbillard

    – 10mn45s La météo de la crise, avec Saïd Bouamama
    – 88mn Rubrique cassette, 27 Octobre 1999 c’était la sainte #UNEF, bref rappel.

    #Audio #Radio #Ephéméride #Radio #Radios_Libres #Radio_Campus_Lille #Analyse_Politique #Saïd_Bouamama #Candidats #Elections_Présidentielles #Société

    https://seenthis.net/messages/572384 via BCE 106,6 Mhz


  • Réduire, toujours réduire... C’est l’heure de l’mettre
    De la réduction des déficits à Wattrelos, Roubaix et environs, leur impact sur la vraie vie, dans les EPHAD, les Collèges, avec nos invité(e)s.

    http://www.campuslille.com/index.php/entry/reduire-toujours-reduire

    (Ce mercredi nous recevons en studio des travailleurs qui ont deux points communs : ils exercent au service du public et ce, sur le même territoire. Et comme il paraît qu’il faut réduire les déficits, ils en bavent à deux titres : en bossant aussi à la place du fonctionnaire sur deux qui n’est pas remplacé, et en constatant les effets sur la population de cette pénurie organisée. Dans la santé ou dans l’éducation, dans la vie même du territoire autour de Wattrelos et Roubaix, ils luttent pour vivre et travailler dignement, et donner du sens à ce travail. C’est aussi une manière de dire qu’une autre société est impérative.)

    (Le lien direct vers le mp3 fonctionne)
    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/LibrePensee/CHDM170208.mp3


    http://cdn.campuslille.com/images/stories/HDM/2017/hdm080217.jpg

    Le fil de l’émission

    – Le fabuleux générique
    
- 3mn05s Ephéméride : Sainte Pénélope
    
- 9mn L’actualité du grand cirque

    – 11mn30s : De la réduction des déficits à Wattrelos, Roubaix et environs, leur impact sur la vraie vie, dans les EPHAD, les Collèges, avec nos invités.
    
- 88mn : Rubrique cassette, c’était en 2000, la bonne face

    #Audio #Radio #Ephéméride #Pénélope #Radio #Radios_Libres #Radio_Campus_Lille #Roubaix #Tourcoing #Ephad #Collége #service_public #Santé #Education

    https://seenthis.net/messages/568409 via BCE 106,6 Mhz


  • Luttes environnementales en Malaisie et Indonésie dans La Voix Sans Maître
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/luttes-environnementales-en-malaisie-et-indonesie-dans-lvsm
    http://www.campuslille.com/images/easyblog_articles/2753/b2ap3_thumbnail_bali-menolak-reklamasi-03.jpg
    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/2017-01-20/Voix_sans_maitre_20-01-2017_20h00.mp3

    Ce vendredi « La voix sans maître » s’intéresse aux luttes environnementales en Malaisie et Indonésie avec Aude qui nous présente trois de ses reportages dans la région.
    Cette émission est écoutable en cliquant ICI. Le morceau de Superman is dead débute à 10’17 et la discussion à 14’25.

    Denpasar (Bali, Indonésie)

    Sur l’île de Bali, déjà engorgée par le tourisme, un promoteur prévoit d’a rtif icialiser 700 ha de zones humides dans la baie de Benoa, au cœur de la capitale. Les Balinais-es se mobilisent en masse pour rejeter le projet.

    Lakardowo (Java, Indonésie)

    Le village de Lakardowo résiste en cartes contre une usine de traitement des déchets toxiques.
    https://visionscarto.net/lakarwodo-resiste-en-cartes

    Kuantan (Pahang, Malaisie)

    Des nouvelles du mouvement contre l’usine australienne Lynas qui traite en Malaisie ses terres rares sans s’occuper des nuisances et des déchets radioactifs qu’elle produit.
    http://blog.ecologie-malaisie.eu/post/Terres-rares-de-Lynas

    https://seenthis.net/messages/562925 via Aude


  • La Brique dans La Voix sans maître
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/la-brique-dans-la-voix-sans-maitre

    Vendredi 13 janvier 2017, l’émission La Voix sans maître (sur Radio Campus Lille) invitait l’équipe du journal La Brique pour discuter du dernier numéro « La Conquête de l’espace » et notamment sur trois articles du dossier sur les femmes dans l’espace public.
    L’entretien débute à 20 minutes et 45 secondes)

    (Le lien direct vers le mp3 fonctionne)
    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/2017-01-13/20h.mp3


    http://zonepull1.cdncampus.netdna-cdn.com/images/easyblog_images/450/b2ap3_thumbnail_brique49.jpg

    DOSSIER p.9-13 du N° 49

    L’émancipation sous contrainte
    Depuis 2014, la ville de Lille expérimente les « marches exploratoires » par des femmes en non-mixité dont l’objectif est de favoriser les prises de parole des femmes dans l’espace public. Chouette, qu’on s’est dit : une initiative organisée par la mairie pour parler entre femmes de sexisme, pourquoi pas ? Après enquête, entretiens et tout le tintouin, on a un peu déchanté : tout n’est pas à jeter mais force est de constater que le résultat est un peu moins reluisant que sur la plaquette. Longue est la route vers l’égalité !
     
    Des femmes pour l’excuse sécuritaire
    Il a bon dos, le « plan de lutte national contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun » ! Ou comment une occasion de « bien faire » se transforme en opportunité de « faire bien ». À Lille, dans le secteur des deux gares, une marche participative a lieu courant novembre. Mais ce n’est ni notre sécurité effective, ni même un entrebâillement émancipateur pour les femmes que recherchent in fine les entreprises qui l’organisent, Keolis, la SNCF et la SPL Euralille. L’objectif suprême, c’est d’attirer davantage de clientes. Sans surprise.

    Mixité : l’égalité déchante
    Édith Maruéjouls est chargée de mission « égalité » au sein de la mairie de Floirac, commune girondine de 16 000 habitant.es. Elle contribue à définir et à mettre en œuvre une politique d’égalité dans les pratiques de loisirs entre hommes et femmes. Elle a soutenu en 2014 une thèse en géographie du genre intitulée « Mixité, égalité et genre dans les espaces du loisir des jeunes. Pertinence d’un paradigme féministe ». Elle évoque dans cet entretien son travail sur les inégalités réelles entre les sexes et aborde plus particulièrement le cas des espaces de loisir des jeunes, terreau de ces processus.

    http://labrique.net/index.php/breves/879-la-brique-sur-les-ondes-radio
    #La_Brique #Radio #Audio #Radios_Libres #Lille #La_Voix_sans_maître #CCL #Femmes #Emancipation #non-mixité #Espace_Public #Sexisme #Kéolis #SNCF #SPL_Euralille #Édith_Maruéjouls #marche_participative #harcèlement_sexiste

    https://seenthis.net/messages/561225 via BCE 106,6 Mhz