mythes, réalités et incertitudes *

/455076

  • Travail indépendant, “freelancisation”, “jobbing” : mythes, réalités et incertitudes
    https://www.futuribles.com/article/travail-independant-freelancisation-jobbing-mythes

    Les transformations récentes du travail font la une des médias, qui nous annoncent que nous pourrions être « tous ubérisés » et prédisent « la fin du salariat », voire « la fin du travail ». On assisterait ainsi à une explosion du nombre de travailleurs indépendants, conséquence de leurs difficultés à retrouver un emploi salarié, de leurs nouvelles attentes et de la flexibilisation des statuts et des modalités du travail indépendant.

    Néanmoins, les mutations du travail observées aujourd’hui relèvent de réalités très différentes, qui posent surtout la question de l’essor de la pluriactivité, et de la complémentarité entre les différentes formes d’emploi indépendant et salarié.

    [...]

    [Le nombre de travailleurs non salariés] a fortement diminué entre 1970 et le début des années 2000, conséquence notamment de la réduction du nombre d’exploitants agricoles, de l’évolution du droit du travail et de la diffusion de la protection sociale. Mais il a augmenté de 26 % entre 2006 et 2011 (environ 550 000 personnes), et plus encore dans les services (informatique, gestion, enseignement, services à la personne…).

    [...]

    Parmi ces travailleurs indépendants, se trouvent notamment des free lances, des individus très qualifiés qui proposent leurs services en tant que journalistes, graphistes, informaticiens, etc. Selon un récent rapport de l’EFIP, le nombre de free lances aurait augmenté de 85 % en France depuis 10 ans (et de 45 % en Europe).

    [...]

    Selon les données de l’INSEE, 90 % des travailleurs indépendants le sont à titre principal. Mais les données manquent pour appréhender les évolutions des activités non salariées exercées à titre secondaire, qui peuvent être facilitées notamment par les plates-formes Internet. Une grande diversité de plates-formes existe aujourd’hui, permettant à des particuliers de proposer leurs services à d’autres particuliers (YoupiJob, J’ai pas envie, UberPop, Hassle pour le ménage, Tok Tok Tok pour les livraisons, etc.) ou à des entreprises (traduction, services informatiques). Il s’agit donc de rémunérer des tâches ponctuelles, y compris très qualifiées (ce qui permet d’ailleurs une mise en concurrence mondiale des travailleurs).

    #Emploi #Freelance #Institut_national_de_la_statistique_et_des_études_économiques #Salariat #Travail #Travailleur_indépendant #Économie #Économie_numérique

    http://seenthis.net/messages/455076 via Hoʍlett