Aucune contraception ne peut être « interdite » par un.e professionnel.le de…

/461051

  • L’école des soignants : Aucune #contraception ne peut être « interdite » par un.e professionnel.le de "santé - par Marc Zaffran/Martin Winckler
    http://ecoledessoignants.blogspot.fr/2016/02/aucune-contraception-ne-peut-etre.html
    J’aime beaucoup le combat de Winckler contre la domination médicale (la #domination des sachants)

    Désinformer ou diaboliser : entre désinformation et diabolisation, la nuance peut être ténue.

    La #désinformation peut être, tout simplement : « Un diaphragme ou une cape cervicale, ça n’est pas une contraception efficace pour une femme sans enfant. »

    C’est faux (l’efficacité dépend de la femme et de ses conditions de vie, pas seulement de la méthode), et c’est contre-productif. Pour une femme donnée, toute contraception peut être une bonne méthode si elle la choisit en pesant le pour et le contre d’un ensemble de facteurs : efficacité théorique, confort d’utilisation, adéquation à la fréquence de ses rapports sexuels, etc.

    Plus grave, affirmer par exemple : "La « stérilisation est interdite avant 35 ans » est un mensonge pur et simple.

    Et dire : « Les DIU provoquent des grossesses extra-utérines, des infections et une stérilité » est une contre-vérité scientifique et donc, une diabolisation : aucune femme n’aura envie d’y recourir dans ces conditions.

    Dans un cas comme dans l’autre, désinformer un peu ou beaucoup peut suffire à interdire l’accès d’une méthode.

    http://seenthis.net/messages/461051 via Agnès Maillard