Bruxelles s’agace d’une crise inutile

/pourquoi-bruxelles-en-veut-a-londres_48

  • «L’Europe: une colonie allemande?» Par Michel Santi
    http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/l-europe-une-colonie-allemande-512766.html

    « cette économie ne prospère que par une exploitation en bonne et due forme par les allemands des autres peuples d’Europe. Sans euro, pas d’excédent allemand en effet, car la ruée sur les biens produits dans ce pays aurait à l’évidence -par envolée interposée du deutschemark- été répercutée par une augmentation de leurs prix et par un alignement à la hausse des salaires allemands, dont l’effet conjugué aurait neutralisé les excédents.

    Ces fameux excédents commerciaux faisant tant la fierté de Schäuble sont banalement la conséquence de salariés qui reviennent moins chers à employer que de machines à utiliser ! »

    #UE

    • Brexit : Beaucoup de demandes britanniques sont "justifiées" (Merkel) | Courrier international
      http://www.courrierinternational.com/depeche/brexit-beaucoup-de-demandes-britanniques-sont-justifiees-merk

      "Même sur la question sensible de la limitation des prestations sociales pour les ressortissants d’autres pays de l’UE, Mme Merkel a apporté son soutien au Premier ministre britannique, David Cameron.

      « Ces demandes sont aussi compréhensibles et justifiées (...) il est évident que chaque pays membre doit pouvoir protéger son système social contre les abus »"

      Une pirouette juridique pour éviter le Brexit – EurActiv.fr
      http://www.euractiv.fr/section/euro-finances/news/une-pirouette-juridique-pour-eviter-le-brexit

      -"L’accord international sera complété par des « annexes », dont l’une porte exclusivement sur la gouvernance économique de la zone euro, un autre sur la compétitivité, un troisième sur la subsidiarité , ainsi qu’une proposition de la Commission européenne, prévoyant de durcir la législation prévenant le mariage blanc" ;
      –"Si les Britanniques décidaient en revanche de sortir de l’Union européenne, une période de 2 ans de négociations s’ouvrirait, comme le prévoit l’article 50 du traité sur l’Union européenne. La négociation d’un accord de retrait est plus simple que l’entrée dans l’UE : elle ne demande pas d’accord des 27 autres membres, ni d’accord au Conseil européen" ;
      –"Certains États membres sont prêts à écouter les inquiétudes de David Cameron sur certains sujets comme l’immigration, et à faire de petites concessions pour que la Grande-Bretagne reste dans l’Union.

      Néanmoins, les dirigeants européens ont écarté toute possibilité de changer les principes fondamentaux de l’UE, tels que la libre circulation des travailleurs et l’interdiction de la discrimination entre les travailleurs de différents pays de l’UE."

      « Brexit » : Bruxelles s’agace d’une crise inutile. Par Cécile Ducourtieux
      http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/02/17/pourquoi-bruxelles-en-veut-a-londres_4866606_3214.html
      #UE #Relations_Internationales #Royaume-Uni