Ni pause ni doutes pour les partisans d’une Europe fédérale, par Antoine Schwartz (Le Monde diplomatique, septembre 2014)

/50770

  • Ni pause ni doutes pour les partisans d’une Europe fédérale
    http://www.monde-diplomatique.fr/2014/09/SCHWARTZ/50770

    La stagnation économique de l’Union et son absence de vision diplomatique indépendante ne désarment pas les fédéralistes européens. Au contraire : moins leur projet, perçu comme technocratique et élitiste, rencontre l’assentiment populaire, plus ils s’acharnent à le faire avancer, subrepticement mais à marche forcée. Décennie après décennie, les « réalisations concrètes » des fédéralistes sont devenues autant de faits accomplis. (...) Source : Le Monde diplomatique