• Eloge de la pierre en architecture - Permis de construire, le blog archi de Luc Le Chatelier - Télérama.fr
    http://www.telerama.fr/scenes/eloge-de-la-pierre-en-architecture,139296.php

    http://images.telerama.fr/medias/2016/03/media_139296/eloge-de-la-pierre-en-architecture,M311552.jpg

    Faire du béton, ça bouffe de l’énergie. D’abord, vous prenez une pierre que vous concassez pour la réduire en poudre ; puis vous la mélangez avec un peu d’argile pour en faire des petites billes que vous faites cuire dans un four qui monte à 1300 °C. Parenthèse : pour obtenir de telles températures, on brûle n’importe quoi, vieux pneus, farines animales, déchets industriels... Une fois cuites et dures — on appelle ça du klinker —, elles sont à leur tour réduites en poudre pour obtenir le ciment, qu’il faut ensuite transporter au loin, car il n’y a qu’une dizaine de cimenteries en France.

    A proximité du chantier, il faut maintenant, pour obtenir du béton, mélanger ce ciment à du sable et à du gravier, qui eux aussi viennent de loin, souvent du fond de la mer où leur extraction perturbe fortement les équilibres écologiques. Enfin, pour mettre en forme le béton, il faut fabriquer des coffrages de bois dans lesquels on placera une armature en barres de fer ou d’acier, des matériaux qui, eux aussi, demandent beaucoup d’énergie pour leur production et leur transport... Alors que mon bout de pierre, je le prends, et je le pose. Et j’ai fini.

    Construire en pierre, c’est reprendre la main sur tout le processus, dans une forme de circuit court qui évite allègrement les industriels du secteur : je vais à la carrière, je choisis ma pierre, je la fais tailler, je la pose. Comme je veux. Personne ne m’emmerde. Et ça, c’est fabuleux.

    #architecture #écologie #bâtiment

    http://seenthis.net/messages/468249 via Chez soi