La silencieuse destruction des villes kurdes en Turquie

/la-silencieuse-destruction-des-villes-k

  • La silencieuse destruction des villes #Kurdes en #Turquie
    http://orientxxi.info/lu-vu-entendu/la-silencieuse-destruction-des-villes-kurdes-en-turquie,1277

    Depuis septembre 2015, la ville de Cizre, bastion kurde du sud-est anatolien, connaît une succession de couvre-feux régulièrement levés puis rétablis au gré des combats entre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et les forces militaires turques. Ceux-ci ont repris après que le processus de paix en cours depuis 2012 fut brusquement interrompu en juillet, après l’attentat de Suruç. Le PKK accuse Ankara d’avoir été plus ou moins directement complice de l’organisation de l’État islamique (OEI). (...)

    #Lu,_vu,_entendu

    / Turquie, Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Kurdes, Parti démocratique des peuples (HDP), Organisation de l’État islamique (OEI), #Anatolie_orientale, (...)

    #Parti_des_travailleurs_du_Kurdistan_PKK_ #Parti_démocratique_des_peuples_HDP_ #Organisation_de_l'État_islamique_OEI_ #Photoreportage

    • Le discours démocratique et féministe d’Abdullah Öcalan
      Une vision de l’avenir des Kurdes et du Proche-Orient

      http://orientxxi.info/magazine/le-discours-democratique-et-feministe-d-abdullah-ocalan,1285,1285

      Öcalan prône le « divorce total » avec cinq mille ans de domination masculine. Le XXIe siècle sera pour lui le siècle de la troisième « rupture sexuelle » : la libération des femmes. « Il n’est pas sensé d’affirmer qu’il nous faut d’abord nous préoccuper de la question de l’État, puis de celle de la famille. Aucune question sociale sérieuse ne peut être appréhendée en isolement. Les solutions à tous les problèmes sociaux du Moyen-Orient doivent se concentrer sur la place de la femme », écrit-il. « Sans égalité entre les sexes, aucune exigence de liberté et d’égalité ne peut avoir de sens. Le principe fondamental du socialisme est de tuer l’homme dominant » (p. 58-59).

      La planification d’une déportation de masse : Chronique de « l’ensauvagement » de l’UE

      http://www.ujfp.org/spip.php?article4842

      Dans un silence médiatique et politique assourdissant, les premiers bateaux transportant plusieurs centaines de réfugiés ont commencé la mise en pratique de la plus importante déportation de masse en Europe occidentale depuis la seconde guerre mondiale. Il s’agit ni plus ni moins que d’un nouveau crime historique de l’Union Européenne. Que celui-ci soit légal (en vertu de l’accord signé avec la Turquie) ne change bien entendu rien à son caractère violent et attentatoire aux droits humains. Nous avons affaire ici à un nouveau palier de « l’ensauvagement » de l’Europe riche pour paraphraser Aimé Césaire. Aux portes de cette Europe se multiplient et se multiplieront les camps financés par l’Union Européenne et gérés par Le grand démocrate Erdogan.

      http://www.humanite.fr/erdogan-massacre-les-populations-kurdes-593236

      Dans le silence assourdissant des chancelleries occidentales qui ne refusent rien à leur allié, membre de l’Otan, Ankara a lancé ses troupes au Kurdistan. Les couvre-feux sont imposés dans de nombreuses villes. Les forces spéciales sont en action contre le PKK, faisant de nombreux morts.