• Soupçons sur la sûreté de 18 réacteurs nucléaires français

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/06/23/soupcons-sur-la-surete-de-18-reacteurs-nucleaires-francais_4956816_3234.html

    La série noire continue pour EDF. Et chaque nouvel épisode renforce les inquiétudes. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé, dans une note publiée jeudi 23 juin en début d’après-midi, que « certains générateurs de vapeur de réacteurs d’EDF pourraient présenter une anomalie similaire à celle de la cuve de l’EPR de Flamanville ». Concrètement, ont été décelées des zones de concentration importantes en carbone, « pouvant conduire à des propriétés mécaniques plus faibles qu’attendues ». Pas moins de dix-huit réacteurs sont concernés, sur les cinquante-huit du parc électronucléaire français. A la différence de l’EPR normand encore en chantier, ceux-ci sont en activité.

    http://s1.lemde.fr/image/2016/06/23/644x322/4956815_3_ad91_epr-de-flamanville-le-30-mars_8aa528d4a9c369d8d7f15a83518a5b61.jpg

    EDF assure que « les analyses menées depuis septembre 2015 montrent qu’il existe des marges importantes [dans la résistance de l’acier] qui garantissent le fonctionnement des réacteurs en exploitation en toute sûreté ». Selon elle, les anomalies ne nécessitent donc l’arrêt d’aucune tranche nucléaire.

    Mais l’ASN juge que « les premiers éléments de justification apportés, sur la base desquels EDF a maintenu les équipements concernés en service, doivent être confortés ». Elle a donc demandé à EDF de conduire « des investigations complémentaires ». « A ce stade, il existe une suspicion [sur la fiabilité des fonds des générateurs de vapeur], indique Julien Collet, directeur général adjoint de l’ASN. Elle ne justifie pas pour l’instant l’arrêt de réacteurs. Toutefois, en fonction des résultats des contrôles à venir, nous pourrons être amenés à réviser cette position. »

    http://seenthis.net/messages/502936 via enuncombatdouteux