#énergie_renouvelable

  • Oise : une éolienne se brise en deux à Campeaux V.P. - 23 Janvier 2019 - France 3 Régions
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/oise/beauvais/oise-eolienne-se-brise-deux-campeaux-1612347.html

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/sites/regions_france3/files/styles/top_big/public/assets/images/2019/01/23/dxnbicawsaa9tyo-4054283.jpg
    Une éolienne s’est brisée en deux à Campeaux (Oise), ce 23 janvier 2019. / © SDIS de l’Oise

    Une éolienne s’est écroulée dans un champ de la commune de Campeaux, dans l’Oise, mercredi 23 janvier. Le mât de la structure s’est littéralement plié en deux en son milieu, la tête et les pales se sont écrasées sur le sol enneigé, tout près de la route de Berlure menant à Formerie.

    Les pompiers ont été alertés par un riverain vers 14h40. Ils ont alors dépêché un engin sur place, puis délimité un périmètre de sécurité autour de l’épave. Aucune personne ne se trouvait heureusement au pied de la structure lors de sa chute. Les forces de l’ordre et des techniciens d’Enedis sont ensuite arrivés, attendus pour comprendre les raisons de cette chute accidentelle. Le propriétaire du champ a lui aussi été prévenu.

    « C’est un fait totalement inédit pour nous dans le département de l’Oise, indique un officier du SDIS. D’ailleurs, ça l’était aussi pour d’autres : les techniciens d’Enedis ne nous ont pas cru, dans un premier temps, lorsqu’on les a prévenus de la chute de l’éolienne ». L’éolienne faisait partie d’un parc composé de deux structures, situé entre le village de Campeaux et Formerie.

    #énergie #éoliennes #énergie_éolienne #résistance #éolien #éoliennes_industrielles #énergie_renouvelable #éolienne #edf #enedis #capitalisme #carton_pâte #nougat #gigantisme

    https://seenthis.net/messages/754567 via BCE 106,6 Mhz


  • Le groupe #Engie se perd dans la transition énergétique
    https://www.mediapart.fr/journal/economie/300317/le-groupe-engie-se-perd-dans-la-transition-energetique

    A Saint-Denis, près de Paris. © Reuters. Pour la troisième fois en quatre ans, Engie (ex-GDF-Suez) est en perte. Le groupe a décidé de changer de stratégie pour devenir le leader de la transition énergétique. Les salariés sont déboussolés et regardent, navrés, brader les actifs historiques. Au sommet, la guerre continue entre #Gérard_Mestrallet, président, et sa directrice générale, #Isabelle_Kocher. Sous l’œil impassible de l’État actionnaire.

    #Economie #énergie #Energie_renouvelable #Etat_actionnaire #Gaz #Ségolène_Royal #Suez_environnement #Véolia


  • Pas d’électricité 100 % renouvelable pour la COP 21
    http://journaldelenergie.com/climat/pas-delectricite-100-renouvelable-pour-la-cop-21
    http://journaldelenergie.com/wp-content/uploads/2015/09/EOL.jpg

    Pour alimenter en électricité la conférence sur le climat de Paris, la France n’a pas hésité longtemps entre l’offre d’EDF et l’offre d’Enercoop.

    Enercoop, la coopérative qui fournit une électricité 100 % renouvelable, avait naïvement proposé ses électrons verts à la COP 21, la conférence mondiale sur les changements climatiques organisée par la France et qui se déroulera à la fin de l’année au Bourget (Seine-Saint-Denis) en présence des représentants de 195 pays. Que la conférence #climat soit alimentée par l’électricité sans CO2 d’Enercoop, qui est issue d’une centaine de petits producteurs d’#énergie_renouvelable, serait un engagement concret du pays hôte et renforcerait la crédibilité de la COP. Enercoop avait d’ailleurs mis en avant « une volonté politique d’exemplarité » en droite ligne avec les grands principes de la loi sur la transition énergétique, tout juste adoptée. La ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, s’était d’ailleurs enthousiasmée à l’idée qu’Enercoop éclaire la COP 21. Mais l’Etat a fait appel aux grandes entreprises pour éponger une partie des 187 millions d’euros que devrait coûter le sommet international. Pour cela le gouvernement a choisi les #PPP – les partenariats public-privé – pour ne pas dire que le privé subventionne le public sous la forme du mécénat. Ce qui explique pourquoi la France a poliment décliné l’offre de la coopérative Enercoop, au profit de la multinationale EDF.

    Ah tiens, c’est ballot.

    http://seenthis.net/messages/411920 via Aude V


  • Comment Elon Musk veut transformer deux industries (et le XXIe siècle)
    http://www.paristechreview.com/2015/04/30/elon-musk-deux-industries

    En février, Elon Musk prédisait que Tesla Motors allait réaliser ce qu’aucun constructeur automobile n’avait jamais fait, en atteignant une capitalisation boursière de 700 milliards de dollars en 2025. Pour mettre cela en perspective, Apple est devenue la société la plus cotée de l’histoire lorsqu’elle a atteint une valeur de marché de 700 milliards en novembre 2014. Et si l’on se réfère à l’industrie automobile, cette somme peut être comparée à la valeur des cinq plus grands constructeurs mondiaux. Ensemble, Volkswagen, BMW, Ford, Toyota et Honda ne pèsent que 522 milliards.

    [...]

    Cet été, Tesla fera sa première incursion sérieuse du côté des voitures sans conducteur. L’entreprise envisage de mettre à niveau son logiciel dans l’ensemble du parc de modèle S : toutes les Tesla, y compris celles vendues il y a deux ans, seront capables de se conduire presque toutes seules sur l’autoroute. Bientôt votre modèle S de 2013 vous conduira de la Silicon Valley à LA sans que vous ayez à toucher le volant, l’accélérateur ou la pédale de frein — sauf si vous décidez de quitter l’autoroute pour aller manger un morceau ou vous dégourdir les jambes.

    Article bien peu critique et sans doute bien trop enthousiaste. Même si je reconnais que l’idée est là. Et que ça ouvre quand même la voie à la réalisation d’une smart grid P2P de distribution électrique, ce qui serait quand même fort bienvenu.

    Mais là encore, c’est à la puissance publique de se confronter rapidement à ces questions, de construire une vision d’avenir exigeante et au moins aussi ambitieuse, de proposer des alternatives (technologiques, politiques, sociales) et de s’assurer de sa souveraineté technologique et énergétique.
    Sans ça, elle en sera bientôt réduite à pleurnicher en dénonçant l’hégémonie d’un géant américain à coup de « communications de griefs » et à consacrer le reste de son action à maintenir en vie artificielle ses grands groupes industriels déliquescents et leurs emplois.

    Et pour ça, c’est à nous de l’y aider. En commençant peut-être par éviter de reproduire nous aussi les mêmes erreurs : celle de l’émerveillement béat devant des solutions clef en main, séduisantes, économiques, ambitieuses. Et dont cet article est un parfait exemple. Ce coup-ci, n’attendons peut-être pas 2025 pour écrire, amer, des « lettres ouvertes à Tesla ».

    #Automobile #Elon_Musk #Pair_à_pair #Smart_grid #Tesla_Energy #Tesla_Motors #Voiture_électrique #Énergie_renouvelable #Énergie_électrique

    http://seenthis.net/messages/366483 via Hoʍlett