#32mars

  • Madrid : les racines du 15-M

    Le mouvement d’occupation des places en Espagne : avant et après…

    Par Émilien Bernard et Ferdinand Cazalis

    http://jefklak.org/wordpress/wp-content/uploads/2016/04/arton2246.jpg

    http://jefklak.org/?p=2888

    Les médias leur avaient collé l’étiquette « indignés », appellation non-contrôlée dans laquelle la plupart ne se retrouvaient pas. Celles et ceux qui occupaient la rue préféraient le plus sobre « 15-M », en référence à ce 15 mai 2011 où l’Espagne assoupie s’est réveillée. Un mouvement aux racines multiples, qui s’est construit dans la durée et continue à renouveler les imaginaires. De quoi aider à penser le mouvement du 32-Mars (ou « Nuit debout ») en train de s’organiser à Paris, cousin peut-être pas si éloigné de son aîné espagnol, dont l’exigence d’horizontalité, la défiance envers les partis et le refus de la représentation restent des outils indispensables pour une organisation capable de transformer la société.

    Ce reportage madrilène a été publié dans la numéro 7 de la version papier d’ Article 11 , en décembre 2011, et nous en republions ici une version légèrement mise à jour. La situation a évolué depuis, notamment avec la montée en force du parti Podemos et l’institutionnalisation d’une part du soulèvement populaire. Mais l’encourageante vitalité des expériences autogestionnaires de l’autre côté des Pyrénées continue d’inspirer les modes d’organisation qui souhaitent rompre avec le système de représentation politique et l’oligarchie au pouvoir dans toute l’Europe.

    http://jefklak.org/wordpress/wp-content/uploads/2016/04/mapa-15m-y-mc3a1s-allc3a1-2015.png

    #34mars #32mars #NuitDebout #15M #Occupation_des_places #Histoire_des_luttes #Espagne #Madrid

    http://seenthis.net/messages/476147 via Jef Klak

    • Sentiment de malaise...
      D’abord, les fameux indignés espagnols n’ont pas fait grand chose de leur victoire électorale. Mais peut être ne veulent-ils pas tomber dans le même piège que celui où Syriza s’est embourbé ?
      Ensuite, je suis frappé de constater le fait que 90% des français votent à droite, ou agoniste. On a pourtant des candidats acceptables, comme Mélenchon ou Besancenot. Il y a quand même beaucoup d’incohérence à voter Hollande, Juppé, ou Le Pen quand on dénonce les injustices sociales.
      Reste à savoir si il sortira quelque chose de concret d’un mouvement, certes, dynamique, mais déstructuré comme celui qui s’annonce actuellement.
      Ayant vécu Mai 68, je suis bien placé pour douter de l’efficacité des révoltes spontanées et festives, dans lesquelles, au final, aucune ligne politique n’est décelable.
      Si le but est juste le retrait de la loi El Khomri, pourquoi pas ? Mais, si ça nous emmène plus loin, où sont les théoriciens, et quel projet de société est défendu ?
      En 68, l’insurrection, pourtant générale, s’est conclue par des accords bidons, et un véritable raz de marée en faveur de le droite. Seule la libération sexuelle a au final survécu au retour de manivelle.
      La vérité est qu’une insurrection n’a de sens que si elle propose un programme concret et détaillé, et se donne les moyens de faire appliquer le projet ultérieurement.
      D’une certaine manière, le vote en faveur de Hollande visait explicitement un changement sociétal. Sauf que le changement n’a pas eu lieu, sans que cela ne mobilise les électeurs PS. Sur les 60 points du programme, un seul a été réalisé (le mariage gay). Et personne, parmi les élus, n’a rompu avec le PS !
      Je comprends donc sans peine les « Podemos » hexagonaux. Mais quel est leur programme ? Juste, annuler un projet de loi ?

    • Grâce au lien posté judicieusement par BoOz hier soir, nous avons pu suivre le mouvement citoyen #NuitDebout en pleine immersion place de la République. Nous étions plus de 80000. Ce mouvement ou ce plateau semble se structurer (mise en place de commissions, Assemblées Populaires, concerts, nourriture à la clé...) et va bien au delà de l’annulation de la loi. Il y a eu des témoignages intéressants et on pourra à nouveau se connecter dans la soirée. Le mieux c’est encore d’y aller.
      Le direct : ▻https://www.periscope.tv/RemyBuisine