• Bloquer leurs profits pour débloquer notre pays #5dec #grève5dec
    https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/bloquer-leurs-profits-pour-debloquer-notre-pays-5dec-greve5dec

    https://www.initiative-communiste.fr/wp-content/uploads/2018/10/manifestation-fond-300x200.png

    Par Georges Gastaud, auteur du « Nouveau défi léniniste » (Delga). Voir aussi l’article de G. Gastaud dans « Gilets jaunes, jacquerie ou révolution » (Temps des cerises, 2019). C’est d’abord bien sûr pour sauver nos retraites solidaires construites en 1945 par le ministre communiste Ambroise Croizat qu’il faut construire, soutenir et… gagner le rude affrontement de classes qui s’annonce […] L’article Bloquer leurs profits pour débloquer notre pays #5dec #grève5dec est apparu en premier sur INITIATIVE COMMUNISTE.


  • Retraites, l’heure de la reconquête a sonné ! #greve5decembre #FSC #5dec
    https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/retraites-lheure-de-la-reconquete-a-sonne-greve5decembre-fsc-5

    https://www.initiative-communiste.fr/wp-content/uploads/2016/01/tous-ensemble-200x200.png

    Alors que la mobilisation pour le 5 décembre grandie, une contribution du Front Syndical de Classe pour appeler à l’action. http://www.frontsyndical-classe.org Le projet macronien de « régime universel » de retraites vise à parachever la destruction progressive des retraites par répartition entamée depuis des décennies au profit du grand patronat par une succession de contre-réformes […] L’article Retraites, l’heure de la reconquête a sonné ! #greve5decembre #FSC #5dec est apparu en premier sur INITIATIVE COMMUNISTE.


  • Cibler les contre réformes et leurs commanditaires (Macron,UE MEDEF), tous ensemble le #5dec . – Conseil de Classe – 10/19
    https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/cibler-les-contre-reformes-et-leurs-commanditaires-macronue-me

    https://www.initiative-communiste.fr/wp-content/uploads/2015/09/Bannière-conseil-de-classe-2015-200x200.jpg

    Le nouveau numéro de Conseil de classe, le journal de la commission éducation du PRCF est paru ce mois d’octobre. Professeurs, lycéens, étudiants, personnels de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, parents d’élève… des informations à partager et faire circuler largement. A partir du 5 décembre tous dans l’action pour gagner ! Le déchaînement de […] L’article Cibler les contre réformes et leurs commanditaires (Macron,UE MEDEF), tous ensemble le #5dec . – Conseil de Classe – 10/19 est apparu en premier sur INITIATIVE COMMUNISTE.


  • Huawei subirait un million de cyberattaques par jour : la 5G dans le collimateur des hackers
    https://cyberguerre.numerama.com/1748-huawei-subirait-un-million-de-cyberattaques-par-jour-la-5

    Selon les dires de John Suffolk, en charge du pôle cybersécurité de la multinationale Huawei, l’entreprise essuierait pas moins d’un million de cyberattaques quotidiennes. En ligne de mire : sa technologie 5G qui attire visiblement les convoitises. Un million de cyberattaques par jour. Un chiffre gargantuesque qui interpelle forcément. À la tête de la division cybersécurité du groupe chinois Huawei, John Suffolk s’est récemment exprimé dans les médias quant au nombre de cyberattaques subies par le (...)

    #Huawei #5G #hacking #concurrence

    //c2.lestechnophiles.com/cyberguerre.numerama.com//content/uploads/sites/2/2019/10/jack-sloop-eYwn81sPkJ8-unsplash.jpg

    https://seenthis.net/messages/807280 via etraces


  • 5G : « Les États-Unis ont peur de perdre leur prééminence technologique »
    https://usbeketrica.com/article/5g-les-etats-unis-ont-peur-de-perdre-leur-preeminence-technologique

    Objet d’une rivalité exacerbée entre les États-Unis et la Chine depuis plusieurs mois, la technologie 5G se retrouve au cœur d’enjeux géopolitiques majeurs et parfois complexes à décrypter. À l’occasion des Assises de la Sécurité, rendez-vous annuel des experts de la cybersécurité qui s’est tenu du 9 au 12 octobre à Monaco, nous avons tenté de faire le point sur le sujet. « Les ennemis de mes ennemis sont mes amis. » Et si le célèbre adage était en passe de devenir une réalité stratégique pour les États-Unis (...)

    #Alcatel-Lucent #Bouygues #Cisco #Huawei #Nokia_Siemens #Orange #Sony #Verizon #backdoor #solutionnisme #domination #concurrence #ANSSI #SFR_Vivendi #KT (...)

    ##5G
    https://static.usbeketrica.com/images/thumb_840xh/5da88f1d443e5.jpg

    https://seenthis.net/messages/807283 via etraces


  • Aujourd’hui, les licences suffisent-elles ?
    https://framablog.org/2019/08/30/aujourdhui-les-licences-suffisent-elles

    Frank Karlitschek est un développeur de logiciel #Libre, un entrepreneur et un militant pour le respect de la vie privée. Il a fondé les projets #Nextcloud et #Owncloud et il est également impliqué dans plusieurs autres projets de logiciels libres. … Lire la suite­­

    #Droits_numériques #G.A.F.A.M. #Internet_et_société #Libertés_Numériques #Libres_Logiciels #5G #Android #Apprentissage_automatique #data #données #Facebook #Microsoft #OpenSource #Stallman





  • Grand jeu littéraire de l’été
    https://lundi.am/Grand-jeu-litteraire-de-l-ete

    En 1931, le célèbre écrivain français Louis Aragon (1897 - 1982) publiait l’un de ses plus fameux poèmes. Malheureusement, la fin, qui évoque Lénine, nous apparaît un peu datée. Saurez-vous en imaginer une autre ? Les meilleures (suites et) fins que nous receverons seront publiées au fil de ce mois d’août. Célèbres ou anonymes, toutes les contributions sont les bienvenues. Pliez les réverbères comme des fétus de paille Faites valser les kiosques les bancs les fontaines Wallace Descendez les flics (...)

    #5_août

    / #Littérature, #Avec_une_grosse_photo_en_haut, #4






  • Avec la 5G, demain, tous surveillés
    https://reporterre.net/Avec-la-5G-demain-tous-surveilles
    https://reporterre.net/IMG/jpg/_r0a4528.jpg

    Sous ses atours attrayants, la 5G pose des problèmes de sécurité du réseau, de confidentialité des conversations, de neutralité d’internet et de surveillance des populations. Sans débat démocratique autour de son déploiement, ces questions demeurent sans réponse.

    #5G #1989

    https://seenthis.net/messages/791407 via GillesM


  • 5G, la grande enquête
    https://reporterre.net/5G-la-grande-enquete

    La 5e génération de la technologie du réseau sans fil se déploie dans le monde. Vie quotidienne, infrastructures, promesses économiques, libertés publiques, enjeux écologiques, Reporterre a mené une enquête en cinq volets, dont voici la compilation.

    #5G #SmartCity #écologie #smartphone

    https://reporterre.net/local/cache-gd2/0b/4703d730bae25ff895a381572370b7.jpg

    https://seenthis.net/messages/792942 via etraces




  • The Terrifying Potential of the 5G Network | The New Yorker
    https://www.newyorker.com/news/annals-of-communications/the-terrifying-potential-of-the-5g-network
    https://media.newyorker.com/photos/5cc0bd2cd8527f31de9666c3/16:9/w_1200,h_630,c_limit/Halpern-5G.jpg

    Two words explain the difference between our current wireless networks and 5G: speed and latency. 5G—if you believe the hype—is expected to be up to a hundred times faster. (A two-hour movie could be downloaded in less than four seconds.) That speed will reduce, and possibly eliminate, the delay—the latency—between instructing a computer to perform a command and its execution. This, again, if you believe the hype, will lead to a whole new Internet of Things, where everything from toasters to dog collars to dialysis pumps to running shoes will be connected. Remote robotic surgery will be routine, the military will develop hypersonic weapons, and autonomous vehicles will cruise safely along smart highways. The claims are extravagant, and the stakes are high. One estimate projects that 5G will pump twelve trillion dollars into the global economy by 2035, and add twenty-two million new jobs in the United States alone. This 5G world, we are told, will usher in a fourth industrial revolution.

    A totally connected world will also be especially susceptible to cyberattacks. Even before the introduction of 5G networks, hackers have breached the control center of a municipal dam system, stopped an Internet-connected car as it travelled down an interstate, and sabotaged home appliances. Ransomware, malware, crypto-jacking, identity theft, and data breaches have become so common that more Americans are afraid of cybercrime than they are of becoming a victim of violent crime. Adding more devices to the online universe is destined to create more opportunities for disruption. “5G is not just for refrigerators,” Spalding said. “It’s farm implements, it’s airplanes, it’s all kinds of different things that can actually kill people or that allow someone to reach into the network and direct those things to do what they want them to do. It’s a completely different threat that we’ve never experienced before.”

    Spalding’s solution, he told me, was to build the 5G network from scratch, incorporating cyber defenses into its design.

    There are very good reasons to keep a company that appears to be beholden to a government with a documented history of industrial cyber espionage, international data theft, and domestic spying out of global digital networks. But banning Huawei hardware will not secure those networks. Even in the absence of Huawei equipment, systems still may rely on software developed in China, and software can be reprogrammed remotely by malicious actors. And every device connected to the fifth-generation Internet will likely remain susceptible to hacking. According to James Baker, the former F.B.I. general counsel who runs the national-security program at the R Street Institute, “There’s a concern that those devices that are connected to the 5G network are not going to be very secure from a cyber perspective. That presents a huge vulnerability for the system, because those devices can be turned into bots, for example, and you can have a massive botnet that can be used to attack different parts of the network.”

    This past January, Tom Wheeler, who was the F.C.C. chairman during the Obama Administration, published an Op-Ed in the New York Times titled “If 5G Is So Important, Why Isn’t It Secure?” The Trump Administration had walked away from security efforts begun during Wheeler’s tenure at the F.C.C.; most notably, in recent negotiations over international standards, the U.S. eliminated a requirement that the technical specifications of 5G include cyber defense. “For the first time in history,” Wheeler wrote, “cybersecurity was being required as a forethought in the design of a new network standard—until the Trump F.C.C. repealed it.” The agency also rejected the notion that companies building and running American digital networks were responsible for overseeing their security. This might have been expected, but the current F.C.C. does not consider cybersecurity to be a part of its domain, either. “I certainly did when we were in office,” Wheeler told me. “But the Republicans who were on the commission at that point in time, and are still there, one being the chairman, opposed those activities as being overly regulatory.”

    Opening up new spectrum is crucial to achieving the super-fast speeds promised by 5G. Most American carriers are planning to migrate their services to a higher part of the spectrum, where the bands are big and broad and allow for colossal rivers of data to flow through them. (Some carriers are also working with lower-spectrum frequencies, where the speeds will not be as fast but likely more reliable.) Until recently, these high-frequency bands, which are called millimetre waves, were not available for Internet transmission, but advances in antenna technology have made it possible, at least in theory. In practice, millimetre waves are finicky: they can only travel short distances—about a thousand feet—and are impeded by walls, foliage, human bodies, and, apparently, rain.

    Deploying millions of wireless relays so close to one another and, therefore, to our bodies has elicited its own concerns. Two years ago, a hundred and eighty scientists and doctors from thirty-six countries appealed to the European Union for a moratorium on 5G adoption until the effects of the expected increase in low-level radiation were studied. In February, Senator Richard Blumenthal, a Democrat from Connecticut, took both the F.C.C. and F.D.A. to task for pushing ahead with 5G without assessing its health risks. “We’re kind of flying blind here,” he concluded. A system built on millions of cell relays, antennas, and sensors also offers previously unthinkable surveillance potential. Telecom companies already sell location data to marketers, and law enforcement has used similar data to track protesters. 5G will catalogue exactly where someone has come from, where they are going, and what they are doing. “To give one made-up example,” Steve Bellovin, a computer-science professor at Columbia University, told the Wall Street Journal, “might a pollution sensor detect cigarette smoke or vaping, while a Bluetooth receiver picks up the identities of nearby phones? Insurance companies might be interested.” Paired with facial recognition and artificial intelligence, the data streams and location capabilities of 5G will make anonymity a historical artifact.

    To accommodate these limitations, 5G cellular relays will have to be installed inside buildings and on every city block, at least. Cell relays mounted on thirteen million utility poles, for example, will deliver 5G speeds to just over half of the American population, and cost around four hundred billion dollars to install. Rural communities will be out of luck—too many trees, too few people—despite the F.C.C.’s recently announced Rural Digital Opportunity Fund.

    Deploying millions of wireless relays so close to one another and, therefore, to our bodies has elicited its own concerns. Two years ago, a hundred and eighty scientists and doctors from thirty-six countries appealed to the European Union for a moratorium on 5G adoption until the effects of the expected increase in low-level radiation were studied. In February, Senator Richard Blumenthal, a Democrat from Connecticut, took both the F.C.C. and F.D.A. to task for pushing ahead with 5G without assessing its health risks. “We’re kind of flying blind here,” he concluded. A system built on millions of cell relays, antennas, and sensors also offers previously unthinkable surveillance potential. Telecom companies already sell location data to marketers, and law enforcement has used similar data to track protesters. 5G will catalogue exactly where someone has come from, where they are going, and what they are doing. “To give one made-up example,” Steve Bellovin, a computer-science professor at Columbia University, told the Wall Street Journal, “might a pollution sensor detect cigarette smoke or vaping, while a Bluetooth receiver picks up the identities of nearby phones? Insurance companies might be interested.” Paired with facial recognition and artificial intelligence, the data streams and location capabilities of 5G will make anonymity a historical artifact.

    #Surveillance #Santé #5G #Cybersécurité

    https://seenthis.net/messages/778499 via Articles repérés par Hervé Le Crosnier


  • Un test de toxicité désormais obligatoire avant une chimiothérapie au #5-FU
    http://sante.lefigaro.fr/article/un-test-de-toxicite-desormais-obligatoire-avant-une-chimiotherapie-au
    https://i.f1g.fr/media/eidos/805x453_crop/2019/04/30/XVM26460ca4-6b64-11e9-8c87-89b4688530fb.jpg

    Administrées à environ 80.000 personnes chaque année, ces chimiothérapies peuvent être très toxiques si le patient n’a pas la capacité de les éliminer. Un test préalable est désormais obligatoire.

    Les #chimiothérapies à base de 5-FU, qui peuvent entraîner des effets toxiques très rares mais parfois mortels chez certaines personnes, ne pourront désormais être administrées qu’après la réalisation d’un test de toxicité, a annoncé l’Agence du médicament (ANSM) le 29 avril. Une décision attendue de longue date par l’Association francophone de défense des victimes du 5-FU et analogues présentant un déficit en DPD, qui déplorait que ce test ne soit pas réalisé de façon systématique. Chaque année, environ 80.000 personnes atteintes d’un cancer sont traitées par ce médicament mais toutes ne bénéficiaient pas de ce test jusqu’à maintenant.

    Utilisé depuis plus de soixante ans, le 5-Fluoro-Uracile (5-FU) et ses dérivés comptent parmi les médicaments les plus prescrits dans le traitement des tumeurs cancéreuses (sein, ORL, système digestif). Ces médicaments puissants - ils empêchent la synthèse d’ADN dans les cellules cancéreuses - peuvent être très toxiques pour certains patients. La cause ? Un déficit ou l’absence totale d’une enzyme du foie (la DPD), chargée d’éliminer le 5-FU. Sans DPD, une dose de 5-FU peut être fatale. Administrer du 5-FU à un patient sans savoir s’il possède ou non l’enzyme revient donc à jouer à la roulette russe.

    L’anticancéreux 5-FU a provoqué 133 décès et 1500 intoxications graves en 10 ans
    http://sante.lefigaro.fr/article/un-anticancereux-mortel-pour-certains-malades

    #cancer

    https://seenthis.net/messages/778136 via vraiment


  • Hebdo du Club #50 : poétique des slogans | Le Club de Mediapart
    https://blogs.mediapart.fr/edition/lhebdo-du-club/article/210319/hebdo-du-club-50-poetique-des-slogans
    https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/2019/03/21/img-20190316-122038.jpg

    Clamés, dessinés, chantés, peinturlurés sur les banderoles et sur les parois des Champs-Elysées, les slogans sont une langue à part, anonyme et collective, précieuse pour capter l’air du temps. Au gré des mobilisations, ils se décèlent dans tous les recoins du Club, révélant les espoirs politiques de nos contributeurs.

    Quelques slogans parmi d’autres vus lors de la Marche à Lyon...

    Ta planète, tu la veux bleue ou cuite ?

    Changeons le système, pas le climat

    Si le climat était une banque, on l’aurait déjà sauvé. ce n’est plus une question de moyens mais de volonté

    Lutte de glaces, lutte de classes

    Je préfère vivre sans culotte que sans calotte


  • The US threatens to stop sharing intelligence with allies if they use Huawei - MIT Technology Review
    https://www.technologyreview.com/the-download/613002/the-us-threatens-to-stop-sharing-intelligence-with-allies-if-they-
    https://cdn.technologyreview.com/i/images/pompeo-flickr-gage-skidmore.jpg?sw=1200

    Qui a dit la « guerre commerciale » est une continuation de la guerre sous d’autres formes ?

    The US will stop sharing intelligence with countries that use Huawei hardware in their core communication systems, US Secretary of State Mike Pompeo has said.

    The threat: “If a country adopts this [Huawei equipment] and puts it in some of their critical information systems, we won’t be able to share information with them, we won’t be able to work alongside them,” Pompeo said during an interview with Fox Business on Thursday. “In some cases there’s risk – we won’t even be able to co-locate American resources, an American embassy, an American military outpost,” he added.

    Defiance: Britain, New Zealand, and Germany have all signaled this week that they may be willing to continue using Huawei gear as they prepare their infrastructure for the arrival of 5G. Pompeo’s remarks are a major escalation in tensions between the US and its allies over the role of Huawei.

    American concerns: It’s got a lot to do with the role of 5G and whether China could use security backdoors to exert undue control over a nation’s digital infrastructure via Huawei’s equipment. Confusingly, on the same day as Pompeo’s comments, President Donald Trump tweeted he wanted the US to win in 5G development “through competition, not by blocking out currently more advanced technologies.”

    Denials: In an interview with the BBC this week, Huawei’s founder Ren Zhengfei said it has never installed backdoors into its technology, and never would do so, even if required to by Chinese law.

    La backdoor de la NSA est certainement plus appropriée pour la défense de nos libertés, n’est-ce pas ?

    #Huawei #5G

    https://seenthis.net/messages/762255 via Articles repérés par Hervé Le Crosnier


  • SPEED DATING #5 | Lieu Commun Toulouse
    https://contemporaneitesdelart.fr/speed-dating-5-lieu-commun-toulouse

    Contemporanéités de l’art - art contemporain, photographie, vidéo SPEED DATING #5 Du 30 novembre au 21 décembre 2018 – Vernissage jeudi 29 novembre à partir de 19h http://www.lieu-commun.fr Avec Émilie Franceschin, Guillaume... Contemporanéités de l’art


  • https://pixel.nymag.com/imgs/daily/vulture/2017/06/22/magazine/22-okja-lede.jpg

    Pour ma sortie de l’hôpital, pas très mobile, sur béquilles, ne pouvant pas sortir de chez moi, luttant pas mal à la fois contre la douleur après le choc opératoire orthopédique et une certaine forme d’anxiété post anesthésie, mes enfants ont été très gentils avec moi, notamment les grands. Jusqu’à mon gendre, que je ne connais pas bien, et qui a eu la gentillesse de me créer un compte à un service de vidéo à la demande grâce auquel je pourrais regarder autant de films que je veux.

    Je n’ai pas la télévision. Je ne peux pas dire que je ne l’ai jamais eue, mais les quelques fois où je l’ai eue, cela n’a pas duré très longtemps et ce n’était jamais de mon fait, je peux donc dire que les rares fois où j’ai eu la télévision c’était de manière indirecte. Et chaque fois quelques réflexes assez sains de ma part ont fait que je l’ai regardée très peu et de biais.

    Et du coup sans aucune culture télévisuelle, pour singer Grégoire Bouillier dans Le Dossier M. ,la télévision, pour moi, s’est arrêtée dans les années septante, avec la fin de Zorro et l’avénement de Dallas, sans toile de fond télévisuelle donc, j’ai été dans un très grand embarras pour ce qui est de renseigner utilement mon profil pour ce service de video à la demande. Rien que pour le choix de l’image de profil cela n’a pas été simple, puisque m’ont été présentées des centaines de petites vignettes à l’effigie de toutes sortes de personnages auxquels j’ai vraiment peiné à m’identifier, j’ai fini par choisir celui d’un gros animal gris qui a l’air un peu triste, c’était ce qu’il y avait de plus ressemblant.

    Ensuite il a fallu que je choisisse trois films préférés. J’ai cherché La Grande Illusion de Jean Renoir, Nostlaghia d’Andreï Tarkovsky et La Dolce Vita de Federico Fellini, mais force est de constater que cela ne faisait pas partie des choix proposés au contraire de quelques centaines de films dont je n’avais jamais entendu parler. J’ai fini par en prendre trois par défaut et complètement au hasard, notamment un parce qu’il y avait un avion de chasse sur l’affiche et j’aime bien les avions (mon papa était pilote).

    Et à partir de là j’ai décidé de me laisser entièrement faire, de me soumettre à la logique da l’algorithme.

    Après deux semaines d’un ou deux films par jour et de quelques épisodes de séries butinés en suivant les recommandations de l’algorithme, je pense qu’il est temps de faire la liste de toutes les choses dont je suis désormais persuadé. Au plus profond de moi.

    Quand une personne est filmée en train de dire au revoir à ses enfants avant de monter dans sa voiture, une fois sur deux cette dernière explose. Ce qui est très triste. Pour les enfants en question, qui deviennent soit, des terroristes plus tard, soit, au contraire, des spécialistes du déminage.

    Conviction #1

    Le terrorisme, surtout celui islamiste, est le seul vrai cancer de notre société. C’est un cancer prioritaire. Et il ne semble pas y avoir de lien entre la géopolitique, la politique, l’économie, l’écologie et le terrorisme. Pour s’attaquer au terrorisme, il n’existe qu’un seul moyen l’usage de la force contre la force.

    Conviction #2

    Les pays occidentaux ont tous une règle d’or, on ne négocie JAMAIS avec les terroristes, c’est souvent répété, cela doit avoir son importance.

    Conviction #3

    Il ne faut pas généraliser, il existe de très bons Musulmans, de véritables savants qui sont capables de réciter toutes sortes de sourates qui arrivent à point nommé en contradiction des messagers de la haine qui, eux, ont lu le Coran à l’envers, enfin vous voyez ce que je veux dire (je dis cela parce que des fois on voit des Occidentaux qui trouvent un exemplaire du Coran, souvent dans le voisinage d’explosifs et de munitions, à croire que les Islamistes n’ont qu’un seul livre dans leur bibliothèque dans laquelle, par ailleurs, ils et elles rangent leur arsenal, et ces Occidentaux qui n’ont pas l’air d’être au courant qu’ils ou elles le regardent à l’envers par rapport à son sens de lecture original).

    Conviction #4

    Par bonheur des hommes et des femmes au courage immense et à la tête de moyens techniques considérables et sophistiqués ne comptent pas leurs heures pour ce qui est de poursuivre les terroristes. Nous allons le voir on est vraiment dans le sacrifice personnel.

    Conviction #5

    Sans les caméras de surveillance omniprésentes dans des villes comme Londres ou New York, on serait foutu et toutes et tous tués par des terroristes, surtout des kamikazes, qui souvent ne sont que des lâches et qui n’ont pas toujours le courage de se suicider, en fait.

    Conviction #6

    Les hommes et les femmes, mais surtout les hommes, qui risquent tous les jours leurs vies pour que nous on puisse continuer de se bâfrer au barbecue en continuant de roter des bibines en marge de matchs de baseball entre copains, sans craindre qu’à tout moment, nous soyons les victimes d’attaques terroristes absolument dévastatrices, ces hommes et ces femmes donc ne dorment presque jamais et sacrifient leur vie privée dans les grandes largeurs mais ces hommes sont souvent mariés à des femmes qui comprennent qu’un tel devoir passe avant toutes choses et que leurs maris font cela pour le bien du pays et il n’y a pas de plus grands enjeux que le bien du pays et la sécurité nationale. Ce sont aussi elles les héroïnes de la sécurité nationale. Et plus tard les enfants nés de telles unions reprendront le flambeau. Bon sang ne saurait mentir. Surtout si l’un de ces parents est mort dans la lutte antiterroriste, a fortiori dans l’explosion de sa voiture piégée un matin en partant au travail.

    Conviction #7

    Parfois des agents, des policiers, des militaires, bref des personnes qui luttent contre le terrorisme se sacrifient pour éviter des massacres, le plus souvent ces héros qui font le sacrifice ultime sont noirs. Leurs enfants reçoivent alors un drapeau américain plié en triangle. Ce qui est une très belle récompense, ces enfants, souvent des garçons, consolent courageusement leur mère, qui, elle, une femme, pleure comme une madeleine. Faut dire aussi, c’est un peu triste. Mais elles finissent par comprendre la nécessité de ce sacrifice et même elles en conçoivent une grande fierté. Elles ne se remarient jamais.

    Conviction #8

    Ce n’est pas de gaité de coeur que les forces de l’ordre sont parfois contraintes à recourir à la violence et à la torture pour tenter d’extraire in extremis des informations qui vont sauver des centaines, parfois des milliers, de personnes innocentes et c’est tellement pas de gaité de coeur qu’en général de telles scènes de torture sont super bien filmées pour bien montrer que c’est nécessaire. A vrai dire dans les films pas une scène de torture qui ne vienne apporter une information cruciale, ce qui équivaut à dire : la torture cela marche. Ici je glisse une remarque qui ne concerne pas totalement le terrorisme, mais quand ce sont des Nazis de la Seconde guerre mondiale (parce que j’ai aussi regardé deux films dont l’action était située pendant l’occupation) qui torturent des résistants, la torture alors ne fonctionne pas à tous les coups, sauf auprès des plus faibles, des lâches qui n’étaient sans doute pas de vrais résistants, qui finissent par donner les noms de grands chefs de la résistance, qui, sans cette traitrise, ne seraient jamais tombés.

    Conviction #9

    De même lors des interrogatoires d’éventuels complices de terrorisme les enquêteurs et enquêtrices font souvent des propositions de marché avec les personnes qu’elles interrogent et elles respectent TOUJOURS leur parole, c’est à ce genre de choses que l’on voit que ce sont des personnes d’une droiture exceptionnelle parce qu’elles parviennent toujours à surmonter leurs préjugés, mais c’est quand même souvent qu’ensuite les complices de terrorisme déçoivent et trahissent cette confiance et cette droiture, parce qu’on ne peut vraiment pas leur faire confiance. Et le plus souvent quand ces personnes rejoignent inexorablement les forces du mal, au cours d’actions dangereuses les personnes de l’antiterrorisme les tuent dans des cas probants d’autodéfense. Comme ça c’est réglé. Ces terroristes et ces complices ont eu leur chance mais n’ont JAMAIS su en profiter.

    Conviction #10

    Les forces de l’ordre ne sont jamais racistes. Il arrive que certaines personnes des forces de l’ordre aient des préjugés raciaux mais c’est souvent facilement explicable parce qu’en fait le neveu de la belle soeur d’un collègue de leur jardinier faisait partie des victimes de nine eleven, mais par la suite leur partenaire, leur binôme qu’ils et elles n’ont pas choisi, parfois issu de l’immigration récente, arrive à leur montrer qu’il faut surmonter de telles douleurs. Et ils et elles y arrivent très bien. Et à la fin c’est souvent accolades et embrassades à tout va. C’est assez viril et chaleureux, de cette sorte d’accolade américaine dite Hug dans laquelle le fracas des tapes dans le dos est tel qu’il couvre tout potentiel érotique dans le rapprochement des deux corps.

    Conviction #11

    Dans les hommes et les femmes politiques, il y a deux sortes de personnalités, les manipulatrices dont on finit TOUJOURS par découvrir qu’ils et elles ont trempé dans toutes sortes de combines qui les ont enrichies et souvent en mettant la vie des forces de l’ordre et des forces militaires en danger, tout ça pour leurs intérêts personnels (ce qui est quand même très mal), et d’autres qui ont plus des profils d’underdogs et qui finissent TOUJOURS par triompher en dépit d’un parcours jonché d’embûches dont ils et elles se relèvent TOUJOURS. Et à la fin ce sont elles et eux qui sont élus et tout redevient normal et pacifié.

    Conviction #12

    Bien souvent le grand public n’a pas la plus petite idée des épouvantables menaces qui pèsent sur lui à tout moment, périls qui sont heureusement évités in extremis par les forces de l’ordre qui sont toujours là au bon moment, qui sont des héros, ce que l’on sait rarement, et qui ne demandent rien de plus pour de tels actes de bravoure, que des salaires modestes et de pouvoir humer l’air de la ville en paix un vendredi soir et savoir, au plus profond d’eux et d’elles-mêmes, que si ce n’est que rires, fêtes et insouciance autour d’elles et eux, c’est grâce à ce travail de l’ombre qui n’a pas d’autre reconnaissance. Mais cela leur suffit amplement.

    Conviction #13

    En fait tous les peuples sont amis, c’est juste quelques tarés, notamment islamistes, qui font régner la terreur parce qu’ils et elles voudraient qu’on soit tous religieux de la même manière, la leur, mais heureusement, Dieu merci, il y a des hommes et des femmes d’exception qui veillent sur nous.

    Conviction #14

    La vidéosurveillance c’est très important, ça permet de surveiller les terroristes avant qu’ils et elles n’aient le temps de perpétrer un attentat, ou, si les terroristes parviennent quand même à faire exploser leur bombe ou que sais-je, ça permet de reconstituer la manière dont ils et elles ont procédé et de retrouver leurs complices. La vidéosurveillance est au coeur de tout, sans elle aucun espoir. Les professionnels de la vidéosurveillance savent tout de suite qui est qui sur les images, les personnes comme vous et moi qui ne font rien de mal, et qui n’ont rien à cacher, et les terroristes, à vrai dire les personnes derrière les écrans de vidéo surveillance sont tellement débonnaires que des fois elles voient de petits larcins en direct mais comme elles ont d’autres chats à fouetter, elles ferment gentiment les yeux sur ces délits mineurs, presque elles feraient des compilations de ces petits délits pour les fêtes de fin d’année dans le service, c’est vraiment vous dire que la vidéo surveillance c’est pour les terroristes. Qui sont ultra-minoritaires.

    Conviction #15

    Il arrive parfois, malgré tout, que certaines choses se superposent à la vidéo surveillance ou que les forces de l’ordre mal renseignées commettent des erreurs et arrêtent momentanément des personnes qui ne sont pas du tout impliquées dans le terrorisme, de telles erreurs sont toujours très vite corrigées et les forces de l’ordre admettent volontiers leurs erreurs et produisent des excuses sincères qui sont bien comprises et bien acceptées, surtout quand on explique à ces personnes arrêtées par erreur qu’il y avait des enjeux de sécurité nationale et on s’excuse, ne vous excusez pas vous ne pouviez pas savoir.

    Conviction #16

    Grâce à une technologie d’extrême pointe, les services antiterroristes parviennent à faire survoler n’importe quel endroit de la planète instantanément avec des satellites et des drônes qui leur permettent systématiquement de déterminer qui est qui qui dit quoi à qui et qui qui donne quoi à qui etc… La technologie de pointe en question est tellement puissante qu’elle ne semble jamais sujette à la moindre défaillance et semble produire des temps de réponse prodigieusement instantanés et exempte de tout décalage horaire, le contribuable en a pour son argent question technologie et moyens techniques.

    Conviction #17

    Quand un ou une responsable entre dans une réunion, dès qu’il ou elle enfonce rageusement une touche de la télécommande du vidéo projecteur, on tombe pile sur la bonne image, le bon enregistrement, la bonne photocopie du bon document. La technologie est notre meilleure amie. Et les personnes de l’antiterrorisme qui l’utilisent n’ont généralement qu’une seule commande à taper sur leur clavier pour faire apparaitre à l’écran suspects et preuves.

    Conviction #18

    Les personnels des différentes agences qui luttent contre le terrorisme ont souvent des scrupules à propos de la manière dont elles obtiennent des informations, notamment grâce à la technologie, il y a des tas de contraintes juridiques qui sont suivies à la lettre et, seulement de temps en temps, quand vraiment il s’agit de sauver des centaines de vies, alors il arrive que l’on enfreigne de telles limitations juridiques, mais par la suite on se rend bien compte que c’était un mal nécessaire et que de toute manière tout le monde n’a rien à cacher donc c’est un moindre mal.

    Conviction #19

    Les hommes et les femmes politiques qui sont en première ligne de la sécurité nationale n’ont pas nécessairement d’ambition politique, ce serait mal les connaitre et les juger, leur première préoccupation c’est de servir le pays et ses habitants.

    Conviction #20

    Toutes les différentes agences anti terroristes travaillent main dans la main et parviennent parfaitement à mettre de côté leurs éventuels différends quand il s’agit de lutte contre le terrorisme, il y a même parfois des rencontres étonnantes entre les personnels de ces différentes agences qui peuvent aller jusqu’à l’amour charnel.

    Conviction #21

    A la Maison Blanche personne ne dort plus de trois heures par nuit. Et quand le président des Etats-Unis recommande à ses aides de rentrer chez eux pour aller faire une bonne nuit de sommeil parce que la journée de demain est porteuse de nouveaux défis, en général il est déjà bien plus de minuit. C’est aussi cela servir.

    Conviction #22

    Quand un ou une agente spéciale s’approche d’un ordinateur, il ou elle n’a généralement pas besoin ni de le démarrer ni de se connecter, encore moins de lancer le programme dont il ou elle a besoin, direct il ou telle tape les termes de sa recherche et en général le temps de réponse est instantané et souvent s’affiche automatiquement sur un grand écran où ses supérieurs peuvent constater qu’il ou elle trouve beaucoup plus souvent qu’il ou elle ne cherche.

    Conviction #23

    A vrai dire les personnes qui travaillent à l’antiterrorisme cherchent peu et trouvent rapidement. Ils sont très forts. Ils ne se trompent presque jamais. Et quand ils sont dans l’erreur, c’est seulement momentané, et quand ils et elles finissent par recoller les morceaux du puzzle alors Gare !

    Conviction #24

    Les rapports que le président des Etats-Unis entretient avec les autres dirigeants sont systématiquement cordiaux et pondérés sauf quand les dirigeants de petits pays insignifiants commencent à casser un peu les couilles du président et alors le ton monte et le président des Etats-Unis menace de l’usage de la force en faisant par ailleurs état d’un truc que ses services secrets ont découvert récemment et c’est la déconfiture du dirigeant du petit pays insignifiant, il faut voir sa tête.

    Conviction #25

    Pour travailler à la Maison-Blanche, il est recommandé aux femmes d’avoir de jolies jambes et de belles poitrines. Quand une femme a plus de cinquante ans elle est impérativement première ministre d’un autre pays. Elle n’est alors plus tenue d’avoir de jolies jambes et ou une belle poitrine.

    Conviction #26

    Les enquêtes de l’antiterrorisme vont à toute allure, une autopsie peut ne prendre d’une petite heure, une analyse balistique est en général instantanée, de même que d’éplucher des relevés bancaires d’un magnat de la drogue, il faut dire avec les moyens techniques qu’on leur alloue c’est un peu normal non ? Et c’est même pour cela qu’on les leur alloue, c’est pour le bien et la sécurité de toutes et tous.

    Conviction #27

    Les terroristes islamistes ont vu, et étudié dans le détail, The Mandchourian Candidate de John Frankheimer donc quand ils rendent de prisonniers et des otages, on n’est jamais trop prudents pour ce qui est de les surveiller étroitement parce qu’il y a de grandes chances pour qu’ils soient devenus des terroristes islamisées eux-mêmes.

    Conviction #28

    On peut TOUJOURS se fier à des agents du Mossad.

    Conviction #29

    Il arrive parfois que des agents et des agents de l’antiterrorisme outrepassent leurs droits, notamment dans la surveillance de quidams, ils et elles en ont parfaitement conscience, mais ils et elles suivent des intuitions imparables et voient des postes que personne n’avaient vues avant elles et eux, et même ils et elles jouent souvent leur carrière dans de telles enfreintes de la loi, mais par la suite on trouve toujours un juge ou que sais-je pour reprendre la situation et lui donner des allures légales.

    Conviction #30

    Quand une agence ou un agent de l’antiterrorisme est tellement pris par le travail qu’il ou elle en arrive à manquer l’anniversaire d’un neveu ou d’une nièce adorées, il ou elle trouve toujours le moyen de se faire pardonner auprès de l’enfant et de ses parents, avec les parents c’est facile il suffit d’invoquer le devoir et la sécurité nationale.

    Parallèlement à toutes mes convictions nouvelles en matière de terrorisme j’ai également appris que le soleil ne se couchait jamais dans le monde de l’antiterrorisme, il n’y a pas de décalage horaire très marquant entre le Moyen Orient et les Etats-Unis d’Amérique (pas même à l’intérieur même des Etats-Unis), que les rues de New York et d’autres grandes villes avaient été interdites d’accès aux personnes obèses, aux vieilles personnes et aux personnes vagabondes, qui quand elles apparaissent sont le plus souvent des agents sous couverture, que dans un film qui traite de terrorisme plus historique, en décembre 1975, à Vienne en Autriche, il y avait encore des feuilles aux arbres, que pour les besoins d’un scénario, des jeux olympiques pouvaient avoir lieu, à tout moment, et là au feuillage vert printemps des arbres, on peut penser que désormais les JO d’été ont lieu en avril. Il est également possible de copier le contenu d’un disque dur ou d’un serveur en une poignée de secondes sur des cartes mémoires ultra compactes, sont bien équipés les gus.

    Bref ça file un peu les jetons tout de même ce terrorisme, surtout celui islamiste mais bon on est quand même bien protégés, par des gars et des filles qui sont prêtes à se sacrifier pour nous et qui peuvent s’appuyer sur des caméras de surveillance un peu partout, ce serait même bien d’en mettre davantage.

    #pendant_qu’il_est_trop_tard

    https://seenthis.net/messages/737396 via Philippe De Jonckheere