#aah

  • Plérin. EDF lui coupe le courant, son fauteuil ne peut plus avancer
    https://www.ouest-france.fr/bretagne/plerin-22190/cotes-d-armor-edf-lui-coupe-le-courant-son-fauteuil-ne-peut-plus-avance

    Une habitante de Plérin (Côtes-d’Armor), atteinte de myopathie, n’a plus de courant depuis mardi. En raison de factures impayées, EDF a coupé son compteur. Elle ne peut plus utiliser son fauteuil électrique.

    Elle est assise dans la pénombre. À quelques mètres d’elle, son fauteuil électrique. Hors-service. « Je ne peux plus l’utiliser », se désole cette femme de 60 ans, atteinte de myopathie. Et pour cause, depuis lundi, cette habitante de Plérin n’a plus d’électricité. « J’ai découvert qu’EDF me l’avait coupée en rentrant de l’hôpital, poursuit-elle. Or, sans courant, je ne peux pas recharger mon fauteuil. »

    Cette Plérinaise de 60 ans n’a plus d’électricité depuis mardi. Cette Plérinaise de 60 ans n’a plus d’électricité depuis mardi.

    Une habitante de Plérin (Côtes-d’Armor), atteinte de myopathie, n’a plus de courant depuis mardi. En raison de factures impayées, EDF a coupé son compteur. Elle ne peut plus utiliser son fauteuil électrique.

    Elle est assise dans la pénombre. À quelques mètres d’elle, son fauteuil électrique. Hors-service. « Je ne peux plus l’utiliser », se désole cette femme de 60 ans, atteinte de myopathie. Et pour cause, depuis lundi, cette habitante de Plérin n’a plus d’électricité. « J’ai découvert qu’EDF me l’avait coupée en rentrant de l’hôpital, poursuit-elle. Or, sans courant, je ne peux pas recharger mon fauteuil. »

    PUBLICITÉ

    inRead invented by Teads
    La sexagénaire a bien essayé d’appeler à plusieurs reprises le fournisseur. Sans succès : « On me fait toujours la même réponse : « débrouillez-vous ! » » Sur la table du salon, quelques lettres de relance sont étalées. « Vous voyez, j’ai payé 173 € en septembre, montre-t-elle. Pour me rétablir le courant, EDF me réclame encore 149 €. Mais je ne les ai pas ! »

    « 810 € par mois, c’est indigne ! »

    Avec un peu plus de 810,89 € mensuel d’allocation adulte handicapé (AHH), cette Costarmoricaine peine à boucler ses fins de mois. « Comme beaucoup d’autres handicapés, je vis au-dessous du seuil de pauvreté. C’est indigne ! »

    Son prochain versement ne devrait tomber que le 6 octobre : « D’ici là, je n’ai pas de solution… À part ramper ! »EDF, de son côté, rappelle que la cliente a une dette importante : « Ses impayés s’accumulent depuis la fin de la trêve hivernale. Nous avons établi un échéancier avec elle mais elle ne le respecte pas. Nous l’avons aussi orientée vers les services sociaux. »

    « Une mesure de dernier ressort ! »

    Avant d’insister : « On ne coupe pas l’électricité comme ça ! C’est vraiment une mesure de dernier ressort. Mais nous allons refaire le point sur ce dossier. »

    Dans son canapé, la Plérinaise repense, elle, à l’annonce du gouvernement : « L’allocation adulte handicapé va augmenter de 50 € en décembre 2018. » Et conclut : « En attendant, c’est galère ! »

    Trouvé sur touiter, le festival des horreurs... Et Ouest France de conclure l’article sur l’augmentation de l’#AAH annoncée par le gvt (le chiffre cité est celui du taux plein)

    #dette #EDF

    https://seenthis.net/messages/633553 via colporteur




  • Avec mes-aides.gouv.fr, évaluez vos droits aux aides sociales !
    https://www.force-ouvriere.fr/avec-mes-aides-gouv-fr-evaluez-vos-droits-aux-aides-sociales

    Revenu de solidarité active (RSA), couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)... Mes-aides.gouv.fr est un nouveau simulateur qui vous permet de connaître les prestations sociales dont vous pouvez bénéficier en fonction de votre situation.

    Toute l’actualité

    / #Retraite, #RSA, ASPA , #ASI, #AAH

    #Toute_l'actualité #ASPA_


  • Avec mes-aides.gouv.fr, évaluez vos droits aux aides sociales !
    http://www.force-ouvriere.fr/avec-mes-aides-gouv-fr-evaluez-vos-droits-aux-aides-sociales

    Revenu de solidarité active (RSA), couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)... Mes-aides.gouv.fr est un nouveau simulateur qui vous permet de connaître les prestations sociales dont vous pouvez bénéficier en fonction de votre situation.

    Toute l’actualité

    / #Retraite, #RSA, ASPA , #ASI, #AAH

    #Toute_l'actualité #ASPA_


  • Un homme tente de s’immoler par le feu devant une caisse de retraite - France 3 Provence-Alpes
    http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/bouches-du-rhone/marseille/un-homme-tente-de-s-immoler-par-le-feu-devant-une-caiss

    Il était 17h35 mercredi, lorsqu’un homme a tenté tout à coup de s’immoler par le feu, en sortant de la Carsat (caisse d’assurance retraite et de santé au travail) de la rue Georges, dans le 5 ème arrondissement de Marseille,. Il a versé sur lui une bouteille de liquide inflammable avant d’allumer le feu avec un briquet.
    Brûlé à 60 % du corps, principalement à la tête et au torse, l’homme âgé de 61 ans a été secouru au plus vite par les pompiers, avant d’être conduit au service des grands brûlés de l’hôpital de la Conception. Son pronostic vital reste engagé. 
    « Une enquête a été lancée par les policiers de la division Centre pour déterminer les motivations de ce geste auprès de l’organisme ainsi qu’auprès de l’environnement familial et privé de la victime », a précisé la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP).

    Un dossier « sans retard »
    Anne Dumontel, la directrice de la Carsat Sud-Est, a expliqué que l’homme s’était rendu à l’accueil mais « semblait un peu agité ». « La sécurité est allée le voir, mais il est reparti », a-t-elle détaillé. Peu après, il a sorti une bouteille en plastique contenant le liquide inflammable et commis son geste.
    « Nous avons des pompiers en interne, qui l’ont pris en charge immédiatement » a-t-elle relaté. « Il était conscient » quand les marins pompiers l’ont transporté à l’hôpital.
    Sur le dossier de cet homme, la directrice a expliqué qu’il s’agissait « d’un dossier de demande de #retraite et d’allocation très classique ». « Il n’y a pas de retard » sur son dossier, selon elle, les premiers paiements devant intervenir vers « le 9-10 juin », alors que le dossier avait été déposé en février, ce qui constitue un délai normal.
    « De toute manière, il ne pouvait pas toucher ses droits avant juin », a-t-elle poursuivi, précisant que cet homme, qui touchait notamment l’allocation adulte handicapé auprès de la Caisse d’allocations familiales (#CAF) n’était « pas en rupture de ressource », même si sa situation allait bientôt changer.

    #AAH #immolation_par_le-feu

    http://seenthis.net/messages/484295 via colporteur


  • Après « territoire zéro chômeur », « territoire tous bénévoles »
    Dans le Haut-Rhin, le versement du #RSA conditionné à des heures de bénévolat
    http://www.lemonde.fr/economie-francaise/article/2016/02/05/dans-le-haut-rhin-le-versement-du-rsa-conditionne-a-des-heures-de-benevolat_

    donc comme je disais ça attaque gentiment tous les pauvres et ça te les colle au taf gratos. ça va les bourges, chaud au cul un peu ?
    #dumping_social, traduction : je mets les pauvres au taf gratos et après jte rappelle que des gens font ton boulot gratos et tu la boucles.
    tu vas voir mon bichon ça va être lol. dans les pauvres rsastes y’a des cadres. sisi ! c’est là que ça devient comique. tu verras.
    non parce que là tu fais le malin le cul au chaud à ton bureau mais tu sais nous quand on nous foutra à laver les chiottes on n’oubliera pas
    de signaler nos compétences en compta et autres joies pour échapper à la merde, hein. tant qu’à être forcé autant que ça soit propre.
    hou magie : "On va peut-être détecter un certain nombre de bénéficiaires qui seront en incapacité d’effectuer une activité bénévole
    Dans ce cas, ils relèvent de l’invalidité, qui est prise en charge par la Sécurité sociale, et pas du RSA. "
    l’#AAH vit ses dernières heures.
    depuis le temps qu’on hurle à prévenir, ce coup là c’est fini plié tiens on y est. wolololo....et vous vous réveillez toujours pas ? pffff.
    hou la vache il a blindé en plus. il invoque article 72 Constitution, « qui stipule la libre administration des collectivités locales ».
    et comme le gouvernement prévoit de supprimer (pardon, "simplifier", lol) les #minima_sociaux de sorte que ce qui est valide et pas en retraite ->rsa...
    et bin ça va passer crème. et bin enjoy. plus d’allocs #chômage dans pas tard, au rsa, et bénévoles. tous à 500 balles comme jte disais.
    c’est plié, plié, plié de chez bien plié emballé posté toussa...c’est juste blindé béton inattaquable...bah chapeau l’artiste.
    farpaitement légal. farpaitement dans l’axe politique du moment, garanti sans opposition. nous sommes somptueusement baisés tralalère.

    shorter : après avoir trié le rsaste apte de l’inapte on arrivera à la situation handicap d’outre manche, cad triage des handis aptes au taf, et quand ils auront bien fini de se refourguer les pauvres on se retrouvera avec des "non indemnisés de rien du tout" (qui n’avaient qu’à mériter de bénévoler car jugés aptes) (et qui donc mourront gentiment sans bruit sans mm un gros nombre, au compte goutte)
    tout ceci tant parfaitement légal eu égard à la délégation de gestion autonome des collectivités locales et à la délégation de jugements
    d’aptitude à la sécu, nonobstant la réforme de l’allocation chômage blabla, nous l’avons in the anus mit le gravier. cheers !
    lol. "est ce que c’est pour concurrencer la chine ?" je ne pense pas non, en revanche un modèle social à bas salaires et 0 protection sociale
    ça a le mérite d’être "compétitif" comme ils disent sans réduire les profits de certains. pourquoi partager quand on peut spolier, hein.
    note positive : ces initiatives pour nous faire bosser à l’oeil prouvent bien que c’est pas le boulot qui manque mais la volonté de le payer
    le monsieur du haut rhin le dit lui même texto il ne pense pas qu’il aura du mal à caser ses rsastes tout le monde manque de bras
    il n’y a PAS de pénurie de #travail il y a en revanche, et ils ne s’en cachent même plus, une volonté massive de NE PAS PAYER LE TRAVAIL.
    2016 on te dit texto dans Le Monde qu’on a pléthore de tafs à pourvoir mais on veut PAS les payer. hop là. sans honte aucune. et ça passe.
    il faut quand même kiffer la beauté de la chose. grand art. sous les bravos du public médusé.
    ne critiquez plus nos écoles d’élite. il me semble qu’elles viennent de démontrer la qualité de leurs élèves.
    la beauté c’est kamême qu’on arrive à foutre en associatif bénévole de force des gens qui : sont bénéficiaires desdites assos. et oui car tout de même les assos c’est beaucoup de la délégation de gestion des pauvres hin. note artistique du procédé : 10/10.

    relevé sur twitter https://twitter.com/feeskellepeut/status/695711876789874688
    #guerre_aux_pauvres

    http://seenthis.net/messages/458258 via koldobika


  • “La CAF a suspendu mes droits et je me retrouve sans revenus”
    http://www.francedimanche.fr/coup-de-gueule/la-caf-suspendu-mes-droits-et-je-retrouve-sans-revenus

    Je ne suis pas près de guérir, pourtant la caisse d’allocations familiales (CAF), qui me verse une #allocation_adulte_handicapée, mon seul revenu mensuel, a suspendu mes droits sans même m’en avertir. Ces 799 € me permettaient à peine de payer mon loyer et de manger, mais là je me retrouve endettée. Le plus effrayant, c’est que mes différents interlocuteurs ne parviennent pas à me donner le motif de ce revirement. Certains me disent que c’est peut-être parce que je suis maintenant en #concubinage. Mais Jean est au chômage et nous devons vivre avec ses 900 € d’allocations !

     

    Cette décision s’ajoute à celle de la #maison_départementale_du_handicap qui a décidé, il y a trois ans, de cesser de me verser les 3 600 € [correspondant à la prestation de compensation du handicap qui lui était réglée mensuellement, ndlr] qui me servaient à payer une assistante à domicile. Pire, on me réclame 77 000 € de #trop-perçu ! Malgré mes appels et mes courriers, je n’ai jamais réussi à obtenir un rendez-vous qui me permettrait de m’expliquer.

    Depuis la suspension de ces aides, je me débrouille avec une infirmière, qui passe 1 heure par jour, des amis et le soutien de mon fiancé qui, du coup, n’a pas le temps de chercher de travail.
    Je n’ai pas demandé à venir au monde avec cette maladie mais j’aimerais vivre dignement au lieu d’avoir l’impression d’être une voleuse. Je suis une battante, qui ne passe pas ses journées à se lamenter. Mais aujourd’hui, je suis en colère et ressens une grande fatigue. Je demande juste à retrouver mes #droits, pas de résider dans une institution, comme me le suggèrent certains. Je veux vivre libre, avoir un toit et manger. Créatrice de mode, je dessine pour les stars depuis que je suis toute petite. Les voir défiler sur les tapis rouges m’a toujours fait rêver. À force de ténacité, j’ai réussi à rencontrer Eva Longoria ou Shakira, pour qui j’ai réalisé des robes. Mais impossible pour une personne handicapée sans ressources d’obtenir un prêt et donc de lancer son entreprise qui permettrait de gagner de l’argent… Je me retrouve dans une impasse.
    Désespérée, pour expliquer l’absurdité de ma situation j’ai réalisé deux vidéos que plus de 10 000 personnes ont déjà vues. J’ai lancé un appel à l’aide au président François Hollande mais, à ce jour, je n’ai toujours pas reçu de réponse. La #CAF me propose une médiation que j’ai acceptée mais ce ne sera pas avant début décembre, et je ne sais pas si je pourrai obtenir l’aide qui m’est due à titre rétroactif.
    « Je suis prête à entamer une grève de la faim si je n’obtiens pas gain de cause. »

    #AAH

    http://seenthis.net/messages/440982 via colporteur