• Le mauvais sort des sorcières en Alsace | CUEJ.info
    http://www.cuej.info/web-en-continu/le-mauvais-sort-des-sorcieres-en-alsace

    L’#Alsace serait-elle un terrain propice à la chasse aux #sorcières ? Il semblerait. Pendant les deux siècles les plus meurtriers, 1 600 bûchers érigés dans la région ont vu mourir des milliers de victimes.

    La figure de la sorcière, ou “Hexe” en alsacien, voit le jour au Moyen-Âge. Assimilées aux hérétiques, elles sont traquées par l’#Inquisition, qui les accuse de complicité avec le #Diable. Le système juridique de l’époque est éclaté et permet aux magistrats d’appliquer la justice comme ils l’entendent. Quitte à cuire à feu doux les femmes de la région. À Strasbourg, centre industriel de l’époque, les autorités civiles et religieuses sont intransigeantes ; aucune chasse n’a eu lieu dans la capitale alsacienne. C’est dans les villages aux environs que se dressent les bûchers.

    À la #Renaissance — et non au #Moyen-Âge — les chasses aux sorcières se développent sur le vieux continent, avec un pic vers 1560, alors que l’essor de l’imprimerie permet une diffusion massive des textes sur le sujet.

    Le #Maleum Maleficarum, ou “#Marteau_des_sorcières”, est un texte écrit par l’Alsacien #Henri_Krämer et le Suisse #Jakob_Sprender, imprimé à Strasbourg en 1487. Les deux inquisiteurs y expliquent comment desceller la marque du Malin chez les #femmes et traquer les sorcières. Réimprimé plus d’une quinzaine de fois, l’ouvrage sera vendu à 30 000 exemplaires dans toute l’Europe. Le Maleum, divisé en trois parties sous la forme de questions-réponses, sert alors de référence aux juges civils et aux religieux dans les procès en sorcellerie. Les exemplaires originaux qui subsistent, très difficiles à dénicher aujourd’hui, sont estimés à près de 200 000 euros.

    Ce texte justifie le programme de répression de l’Église et les massacres qui l’accompagnent. Afin de rallier la population à sa lutte contre le Diable, Henri Krämer y détaille des anecdotes, censées prouver l’existence des sorcières et faire adhérer les plus sceptiques à son propos. Au chapitre six, le moine rapporte qu’à Reichshoffen, une femme provoquait des naissances prématurées. Cette #sorcière, en touchant le ventre d’une femme, lui aurait fait perdre son enfant. « Elle accoucha des morceaux de la tête puis des mains et des pieds », détaille Henri Krämer. De quoi rassurer la population.

    #misogynie #sexisme #patriarcat

    https://seenthis.net/messages/758654 via odilon


  • Dans le grand Est, la droite rétrécie à un département
    https://www.mediapart.fr/journal/france/071215/dans-le-grand-est-la-droite-retrecie-un-departement

    Un #FN en tête dans 9 départements sur 10 dans la région #Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Une droite qui ne s’impose que dans le Bas-Rhin et un candidat socialiste qui se maintient malgré l’injonction de se retirer de la direction du parti. Entretien avec le politologue Philippe Breton sur la faiblesse des propositions politiques dans cette région.

    #France #2015 #Acal #Champagne_Ardenne #élection_régionale #Florian_Philippot #Les_Républicains #lorraine #PS


  • #vins_naturels : « Il y a 20 ans, on nous traitait de fous »
    http://rue89.nouvelobs.com/2015/05/31/vins-naturels-y-a-20-ans-traitait-fous-259455

    Si les vins dits « naturels », produits sans intrant chimique, sont sortis de l’ombre ces cinq dernières années, ils ne représentent encore que 0,5% de la production alsacienne. Néanmoins, en montrant qu’on peut « faire sans la chimie », la vingtaine de vignerons en biodynamie permet aujourd’hui un changement général des mentalités en #alsace, ce dont se félicite Patrick Meyer, l’un des précurseurs. Interview chez nos amis de Rue89 Strasbourg. En attendant le Salon des vins Rue89 à Strasbourg ? ...

    #vin #agriculture #bio