#artivisme


  • Le 3ème tour Radio Campus Lille - C’est l’heure de l’mettre - 10 Mai 2017
    http://www.campuslille.com/index.php/entry/le-3eme-tour

    Ne nous voilons pas la face derrière notre petit doigt : nous restons sur notre faim.
    L’épisode le plus récent de la campagne ne saurait constituer un épilogue. Nous ne saurions confondre une parenthèse avec un point final.
    De fait, sauf à croire que nous serions perdus dans les désordres d’une république bananière dirigée par des acteurs de série B, la campagne n’est pas terminée.

    (Le lien direct vers le MP3 fonctionne)
    http://www-radio-campus.univ-lille1.fr/ArchivesN/LibrePensee/CHDM170510.mp3

    http://cdn.campuslille.com/images/stories/HDM/2017/hdm100517.jpg

    Pouvons-nous accepter que ce pays est profondément divisé entre, d’un côté, de ignares et des poltrons qui votent comme on leur dit, et de l’autre des aigris et des racistes qui votent comme on vomit ? Ce n’est pas possible.

    Est-il envisageable que ce pays ne soit plus que le terrain d’expérimentation par excellence de Monsieur le Profit, de ses cyniques et de ses sondeurs ? Non.

    La Grande Caravane Publicitaire Qui Nous Informe va-t-elle voguer de plus belle, charriant en son incessant cortège ses funambules boiteux et ses piteux illusionnistes ? Avec des oripeaux toujours plus merveilleusement trompeurs et des bons de réduction factices en veux-tu en voilà ? Sous les regards vidés d’une foule applaudissant au sordide spectacle de ses défaites ? Ce serait gros...

    Non. Le troisième tour est à venir. C’est l’heure de l’mettre !

    (Dimanche, nombreux sont celles et ceux qui n’ont pas su choisir, tant il est vrai que les deux candidats allaient si bien ensemble. Pour les aider à y voir plus clair, nous reviendrons sur la formidable ascension du président – sans majuscule, ainsi que sur la nature profonde de son opposante désignée, y compris au niveau local.)

    _ L’heure de l’mettre

    Le fil de l’émission. _
    – Le générique quiquenal
    – 2mn50s : L’éphéméride : Saint 3ème tour
    – 10mn22s : Le point sur la malheureuse candidate aux présidentielles avec Kader, d’Action Antifachiste Lille, https://luttennord.wordpress.com le point sur les identitaires de Lille.
    – 58 mn : Parlons Argent, le nouveau PDG, et ses Amis.
    – 67 mn : Une bonne idée pour les Législatives, présentez vous : http://www.moicandidat.fr
    – 84 mn : La rubrique cassette. 20 Décembre 1999.

    #Audio #Radio #Radios_Libres #Radio_Campus_Lille #fn #Elections #Législatives #Démocratie #Candidat #artivisme #lutte_sociale #émancipation #alternatives


  • MOI CANDIDAT AUX LEGISLATIVES http://www.moicandidat.fr

    Pourquoi être candidat ?

    Les élections législatives reposent sur un système simple où il y a beaucoup de libertés et peu d’interdits.

    Vous avez le droit d’être candidat, comme chaque personne jouissant de ses droits civiques.

    Vous avez des idées à exprimer, des revendications à porter ? Vous ne vous retrouvez dans aucun programme, dans aucun parti ?

    Alors, pourquoi ne pas vous présenter ?

    Pourquoi ne pas peser sur les décisions qui se prennent dans notre pays ?

    Comme tout à chacun, vous avez le droit de contribuer au débat, vous avez le droit de parler de politique, vous avez le droit de porter une voix hors des stratégies politiciennes des partis.

    Vous n’avez besoin que d’un suppléant et d’un mandataire financier pour que votre équipe de campagne soit complète.

    _ Alors, qu’est ce qu’on attend ? _

    http://www.moicandidat.fr/img/portfolio/cartes2.gif

    Qui sommes-nous ?

    Nous sommes de simples citoyens, indépendants du ministère de l’intérieur et des partis, qui avons pour but de démystifier le système électoral. Alors que les élections législatives approchent, (éclipsées par l’élection présidentielle), il est temps de faire une mise au point.
    En effet, les clichés qui tournent autour de l’acte de candidature ont la vie dure !
    Non, il ne faut pas être investi par un parti politique.
    Non, il n’est pas obligatoire de dépenser des fortunes pour être candidat.
    Non, il n’est pas obligatoire d’imprimer des centaines de milliers de bulletins de vote.
    Non, il ne faut pas de parrainages ou de signatures d’autres élus pour être candidat aux législatives ou à un mandat exécutif local.
    Non, vous n’êtes pas obligé de vivre dans la circonscription dans laquelle vous voulez vous présenter. Votre suppléant non plus.
    Il n’est même pas obligatoire d’être inscrit sur les listes électorales.
    Vous ne le saviez pas ? Peut-être est-ce parce que tout est fait pour.

    Les règles qui entourent les élections législatives sont pourtant très simples. Mais les textes de lois et autres mémentos à l’usage des candidats sont écrits dans une novlangue inutilement complexe et verbeuse à l’instar de toutes les lois de la République, pour justement vous décourager de mettre le nez dedans.

    Nous avons simplement décidé de traduire ce fouillis d’expressions sans queues ni têtes dans un langage d’êtres humains.
    Parce que chacun d’entre nous a des idées et est capable de développer une pensée, ne nous laissons pas confisquer les élections par les juristes, les avocats et les partis qui ont les moyens de se payer ce genre de traduction.

    #Elections #Législatives #Démocratie #Candidat #artivisme #lutte_sociale #émancipation #alternatives