• Une municipalité espagnole cède au BDS et annule un match de water-polo
    The Times of Israël - Par Stuart Winer et AFP 6 novembre 2018, 15:15
    https://fr.timesofisrael.com/une-municipalite-espagnole-cede-au-bds-et-annule-un-match-de-water

    Un match de water-polo féminin opposant l’équipe israélienne à l’équipe espagnole s’est retrouvé sans terrain lundi après qu’une municipalité espagnole, censée accueillir l’évènement sportif, a cédé à la pression de militants en faveur du boycott contre Israël.

    Ce n’est qu’après son arrivée à Barcelone que l’équipe israélienne a appris que la municipalité de Molins de Rei, située à 18 kilomètres du centre-ville, a décidé de ne pas organiser le match comme prévu.

    Initialement prévu mardi, le match fait partie d’un tournoi préliminaire au championnat mondial de water-polo.
    (...)
    La Fédération espagnole de natation (RFEN) a annoncé que le match aurait finalement lieu à huis clos dans un centre sportif de Sant Cugat del Vallès, en périphérie de Barcelone.

    « Nous voulons toujours veiller à la sécurité des compétitions internationales (…) et que seul le spectacle sportif importe, au-delà de toute autre considération », assure dans un communiqué la fédération qui assure avoir pris la décision d’un commun accord avec la délégation israélienne. (...)

    #BDS

    https://seenthis.net/messages/734232 via Loutre


  • Une juge fédérale d’Arizona décide que les Etats (des USA) ne peuvent pas punir une entreprise pour le boycott d’Israël
    Isaac Stanley-Becker, Washington Post, le 1er octobre 2018
    http://www.france-palestine.org/Une-juge-federale-d-Arizona-decide-que-les-etats-des-USA-ne-peuven

    Dans sa vie professionnelle, cependant, il était tenu par une loi promulguée par l’Etat d’Arizona en 2016 exigeant de toute entreprise sous contrat avec l’État qu’elle certifie qu’elle ne boycottait pas Israël. Il a contesté la directive devant les tribunaux, affirmant qu’elle violait ses droits au titre du premier amendement.

    Un juge fédéral en Arizona a jugé sa plainte fondée. La juge américaine Diane Humetewa a émis une injonction la semaine dernière, bloquant l’application de cette mesure qui oblige toute entreprise passant un contrat avec l’état à fournir une garantie écrit qu’elle ne participe pas à des activités de boycott visant Israël.

    Cette conclusion est la deuxième cette année à revenir sur une vague de lois au niveau des Etats, qui utilisent les fonds publics pour décourager les activités anti-israéliennes. Elle est dans la lignée d’un jugement similaire prononcé en janvier, lorsqu’un juge fédéral du Kansas a statué pour la première fois que l’application d’une disposition de l’Etat obligeant les contractants à signer un certificat de non-boycott violait le droit d’expression garanti par le Premier amendement. Selon l’American Civil Liberties Union, des dispositions similaires sont en vigueur dans plus d’une douzaine d’États, dont le Maryland, le Minnesota et la Caroline du Sud.

    A propos du #Maryland :
    https://seenthis.net/messages/236008

    A propos du #Kansas :
    https://seenthis.net/messages/637433
    https://seenthis.net/messages/669929
    http://www.aurdip.fr/un-tribunal-du-kansas-bloque.html
    https://www.aclu.org/legal-document/koontz-v-watson-opinion

    A propos de la #Caroline_du_sud :
    https://seenthis.net/messages/690067

    #Palestine #USA #Arizona #BDS #boycott #criminalisation_des_militants

    https://seenthis.net/messages/727815 via Dror@sinehebdo


  • « Non à l’artwashing apartheid » : au Maroc, un appel au boycott culturel d’Israël
    Middle East Eye | Safa Bannani et Margaux Mazellier
    Friday, 21st September 2018
    https://www.middleeasteye.net/reportages/non-l-artwashing-apartheid-au-maroc-un-appel-au-boycott-culturel-d-is

    (...) Contacté par MEE, Sion Assidon, l’un des fondateurs de l’antenne BDS Maroc, a indiqué que celle-ci avait « appelé les réalisateurs au boycott du festival de Haïfa » car « cela entre parfaitement dans le champ d’action du BDS ».

    Après l’annonce de cette participation de films marocains au festival de Haïfa, « les trois réalisateurs ont immédiatement affirmé qu’ils n’étaient pas au courant et qu’ils n’avaient pas été invités au festival », a-t-il précisé. « En effet, ils ne sont plus propriétaires du bien culturel. C’est un bien commercial qui appartient maintenant aux diffuseurs internationaux. »

    Les cinéastes ont exprimé leur indignation suite à cette sélection au festival israélien. Dans un communiqué parvenu à MEE, Meryem Benm’ Barek, a déclaré : « J’ai appris la sélection de mon film Sofia au festival de Haïfa. J’en ai demandé le retrait. Ce sont des vendeurs internationaux qui se chargent de l’envoi des films aux festivals, sans que le réalisateur ne soit impliqué dans ce choix ».

    La réalisatrice a précisé que son film « Sofia est la voix de ceux qui n’ont plus de voix. Il dénonce l’oppression et la domination du faible par le fort dans une société qui divise jusqu’au sein d’une même famille ».

    Dans un communiqué de presse consulté par MEE, Nabil Ayouch explique qu’il n’a « aucune responsabilité » dans la projection de son film en Israël, insistant sur le fait qu’il « est et reste toujours contre toute normalisation des relations avec Israël ».

    Toutefois, le réalisateur marocain affirme qu’il « ne peut pas interdire la projection en Israël d’un film » dont il a « cédé les droits internationaux ». Il précise qu’il a en revanche « le droit de refuser de partir en Israël ». (...)

    #BDS #propriété_intellectuelle #BDS
    #Maroc #Vol #Boycott_Culturel

    https://seenthis.net/messages/724880 via Loutre


  • Le «Coachella israélien» miné par les appels au boycott pro-palestinien - Culture / Next
    http://next.liberation.fr/musique/2018/09/06/le-coachella-israelien-mine-par-les-appels-au-boycott-pro-palestinie
    https://medias.liberation.fr/photo/1153233-kroq-weenie-roast-y-fiesta-2017.jpg?modified_at=1536237233&picto=fb&ratio_x=191&ratio_y=100&width=600

    Tout était réuni pour en faire le Coachella israélien : de grandes scènes perchées sur les hauteurs de Galilée au sein d’un kibboutz hérissé de cactus, de grands noms de l’indé et du rap américain, à commencer par la vaporeuse Lana Del Rey, et la crème des groupes locaux. Trois jours de musique et une grande ambition : créer, dixit les organisateurs, « une réalité alternative dans laquelle plonger ». Sauf que la réalité du conflit israélo-palestinien est tenace, comme ont tenu à le rappeler les activistes du mouvement pro-palestinien #BDS (Boycott, désinvestissement, sanctions) au cours d’une intense campagne virale visant à dissuader les têtes d’affiche de se rendre en Israël.

    Ainsi, le festival Meteor débute jeudi soir amputé de presque un tiers des groupes internationaux initialement programmés.

    Les organisateurs du festival ont dénoncé une « embuscade » visant les artistes. Ils soulignent ne recevoir aucun financement du gouvernement israélien ou d’un quelconque parti, et rappellent que la localisation du festival, en bordure du Golan occupé mais bien à l’intérieur des frontières de 1967 n’est pas « controversée ». « Nous affilier à [la politique israélienne] n’est rien d’autre qu’absurde – en réalité, nous sommes quasiment le seul festival au monde 100 % apolitique », affirment-ils dans un communiqué.

    De nombreux artistes se plaignent ainsi des méthodes du BDS, régulièrement qualifiées de harcèlement. « Le sentiment de contrainte est sans doute très déplaisant pour les artistes, poursuit Thrall. Mais les militants pro-Palestiniens n’utilisent ici que la pression morale, de façon très appuyée certes, mais c’est ce qu’il leur reste. Ils n’ont pas la puissance économique et refusent les armes. » Pour ce dernier, « ce qui rend fou de rage les Israéliens, c’est que le BDS casse l’illusion de normalité telle qu’elle est perçue dans le pays. La plupart des citoyens ne ressentent plus l’impact de cinquante ans d’occupation, ils s’en sont cloisonné mentalement et physiquement. Le BDS déchire cette perception et est vécu comme une injustice : les Israéliens ne comprennent pas pourquoi on les boycotte et non pas la Russie ou la Chine, par exemple ».

    Thrall note néanmoins un changement au sein de la gauche israélienne, où une minorité dit aujourd’hui comprendre voire soutenir ce mouvement, chose « absolument taboue et impensable il y a dix ans ». Dernier signe en date : mercredi, la star du théâtre israélien Itay Tiran a annoncé dans Haaretz qu’il s’installait à Berlin et considérait le BDS comme « une forme de résistance parfaitement légitime ».

    #Israël #Palestine

    https://seenthis.net/messages/720244 via aude_v


  • Itay Tiran, le comédien et metteur en scène de théâtre n°1 d’Israël : BDS est une forme légitime de résistance
    Ravit Hecht, Haaretz, le 5 septembre 2018
    https://www.bdsfrance.org/itay-tiran-le-comedien-et-metteur-en-scene-de-theatre-n1-disrael-bds-est-

    « BDS est une forme tout à fait légitime de résistance. Et si nous voulons prôner un certain type de débat politique qui ne soit pas violent, nous devons renforcer ces voix, même si c’est difficile », dit Itay Tiran, largement considéré comme le comédien et metteur en scène de théâtre-phare d’Israël, dans une interview à Haaretz à la veille de son départ pour l’Allemagne.

    (...)

    « La Déclaration d’Indépendance et le discours sur l’égalité et les valeurs, tout ça c’était l’auto-lissage d’une fanfaronnade colonialiste d’un libéralisme éclairé. Il y a des gens qui se caractérisent encore par « centre-gauche » et qui pensent toujours que s’ils mettent le mot égalité dans la loi, tout ira bien. Ce n’est pas mon avis. Et vraiment, le contre-argument justifié par la droite était : Attendez, il y la Loi du Retour. Qu’est ce qui fait que c’est seulement la loi de l’État-nation qui vous rend fous ? » remarque-t-il.

    #Palestine #BDS #Boycott_culturel

    https://seenthis.net/messages/720187 via Dror@sinehebdo


  • La chanteuse américaine Lana Del Rey annule un concert en Israël - Le Point - Publié le 31/08/2018 à 21:52 | AFP
    http://www.lepoint.fr/culture/la-chanteuse-americaine-lana-del-rey-annule-un-concert-en-israel-31-08-2018-
    http://www.lepoint.fr/images/2018/08/31/16743842lpw-16743841-article-jpg_5528929.jpg © GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP / Theo Wargo

    La chanteuse américaine Lana Del Rey a annoncé vendredi l’annulation d’un concert prévu en Israël, la justifiant par le fait qu’elle n’avait pas eu le temps d’organiser, dans le même temps, un concert en « Palestine ».

    La venue prochaine en Israël de la jeune femme avait donné lieu à une campagne pro-palestinienne pour l’annulation de sa performance.

    « C’est important pour moi de chanter à la fois en Palestine et en Israël et traiter tous mes fans de la même façon », a déclaré sur son compte Twitter l’artiste de 33 ans, connue pour sa pop baroque mélancolique.

    « Malheureusement, il n’a pas été possible d’aligner les deux visites par manque de temps, et donc je reporte ma performance au Meteor Festival à un moment où je pourrais planifier des visites à la fois pour mes fans israéliens et palestiniens », a-t-elle ajouté.

    La chanteuse avait initialement indiqué qu’elle participerait au festival, qui doit se tenir en septembre dans le nord d’Israël.

    « La musique est universelle et devrait être utilisée pour unir les gens », avait dit la chanteuse le 19 août sur Twitter.

    Réagissant à l’annulation du concert, Meteor Festival a indiqué, da façon ironique : « nous apprécions vraiment la façon dont elle a utilisé Meteor pour s’attirer l’attention de la presse ».

    Une pétition du mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), qui lutte contre l’occupation des territoires palestiniens, avait appelé la chanteuse à annuler son concert en Israël, en affirmant que sa musique allait servir à occulter « les flagrantes violations des droits de l’Homme » israéliennes.

    La pétition a recueilli plus de 14.500 signatures.

    #BDS

    https://seenthis.net/messages/718824 via Loutre


  • #BDS: how a controversial non-violent movement has transformed the Israeli-Palestinian debate | News | The Guardian
    https://www.theguardian.com/news/2018/aug/14/bds-boycott-divestment-sanctions-movement-transformed-israeli-palestini
    https://i.guim.co.uk/img/media/e04c212725fc71bcb17082aef23b0e1ced240e44/0_44_4804_2883/master/4804.jpg?w=1200&h=630&q=55&auto=format&usm=12&fit=crop&crop=faces%2Centropy&bm=normal&ba=bottom%2Cleft&blend64=aHR0cHM6Ly9hc3NldHMuZ3VpbS5jby51ay9pbWFnZXMvb3ZlcmxheXMvZDM1ODZhNWVmNTc4MTc1NmQyMWEzYjYzNWU1MTcxNDEvdGctZGVmYXVsdC5wbmc&s=859193c5a8db677e9143f429b31cf50f

    Par Nathan Thrall

    In the Jewish diaspora, BDS has created new schisms on the centre-left, which has been forced into a vice by the rightwing and pro-settlement Israeli government on one hand, and the non-Zionist left on the other. It has prompted liberal Zionists to grapple with why they sometimes accept the boycott of products from settlements but not the boycott of the state that creates and sustains them. It has compelled Israel’s more critical supporters to justify their opposition to non-violent forms of pressure on Israel, when the absence of real pressure has done nothing to bring occupation or settlement expansion to an end. It has put the onus on liberal Zionists to defend their support not for the abstract ideal of what they hope Israel might one day become, but for the actual, longstanding practices of the state, including expropriations of Palestinian land for Jewish settlement; detention of hundreds of Palestinians without trial or charge; collective punishment of two million Gazans living under a more than decade-long blockade; and institutionalised inequality between Jewish and Palestinian citizens of Israel. BDS has deprived Israel’s liberal supporters of the excuse that an aberrant occupation or rightwing governments are mainly to blame for the state’s undemocratic practices.

    Perhaps most significantly, BDS has challenged the two-state consensus of the international community. In so doing it has upset the entire industry of Middle East peace process nonprofit organisations, diplomatic missions and think tanks by undermining their central premise: that the conflict can be resolved simply by ending Israel’s occupation of Gaza, East Jerusalem and the rest of the West Bank, leaving the rights of Palestinian citizens of Israel and refugees unaddressed.

    For many diaspora Jews, BDS has become a symbol of evil and repository of dread, a nefarious force transforming the Israel-#Palestine debate from a negotiation over the end of the #occupation and the division of territory into an argument about the conflict’s older and deeper roots: the original displacement of most of the Palestinians, and, on the ruins of their conquered villages, the establishment of a Jewish state. The emergence of the BDS movement has revived old questions about the legitimacy of Zionism, how to justify the privileging of Jewish over non-Jewish rights, and why refugees can return to their homes in other conflicts but not in this one. Above all, it has underscored an awkward issue that cannot be indefinitely neglected: whether #Israel, even if it were to cease its occupation of the West Bank and #Gaza, can be both a democracy and a Jewish state.

    #sionisme #industrie_du_proccessus_de_paix

    https://seenthis.net/messages/715092 via Kassem


  • Tunisie : le mouvement BDS appelle au boycott d’un navire israélien
    Par Pierre Magnan@GeopolisAfrique | Publié le 03/08/2018
    http://geopolis.francetvinfo.fr/tunisie-le-mouvement-bds-appelle-au-boycott-d-un-navire-israel

    TACBI, mouvement tunisien de boycott d’Israël, appelle la Tunisie à empêcher l’arrivée d’un bateau que le mouvement considère comme israélien et demande au syndicat des travailleurs tunisiens UGTT d’« empêcher le déchargement de ce bateau au cas où il serait autorisé à entrer dans le port ».

    « La compagnie maritime israélienne ZIM fera une escale au port de Radès (Tunisie) le 4 ou 5 août avec un bateau battant pavillon turc nommé Cornelius A », affirme le mouvement TACBI (Tunisian Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israel). Radès est le port spécialisé dans les conteneurs du complexe portuaire de Tunis-La Goulette.

    « Il serait extrêmement scandaleux de permettre à ce bateau d’accoster à Radès, d’autant plus que dimanche dernier, la marine israélienne a intercepté la Flottille de la Liberté en eaux internationales et s’est pris à son équipage. L’Awda, le navire amiral de la flottille partie cette année de Suède et de Norvège, a été intercepté par la marine israélienne, et détourné vers le port israélien d’Ashdod. Son équipage et ses passagers ont été arrêtés et sont actuellement détenus en Israël. L’Awda apportait une cargaison de médicaments dont la Bande de Gaza manque cruellement, et devait elle-même être remise en cadeau aux pêcheurs palestiniens de Gaza », estime TACBI sur son site.

    #BDS

    https://seenthis.net/messages/712806 via Loutre


  • Importante déclaration de l’Internationale socialiste sur BDS – Pour la Palestine
    Publié le 3 juillet 2018
    http://www.pourlapalestine.be/importante-declaration-de-linternationale-socialiste-sur-bds

    Le Conseil de l’Internationale Socialiste, réuni aux Nations Unies à Genève les 26 et 27 juin 2018, a adopté une déclaration sur la question palestinienne, dans laquelle il “appelle tous les gouvernements et organisations de la société civile au lancement d’une opération de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) contre l’occupation israélienne, l’ensemble des institutions d’occupation et les colonies israéliennes illégales, y compris un embargo total sur toute forme de commerce et de coopération militaire avec Israël tant que se poursuivent les politiques d’occupation et d’apartheid contre les Palestiniens”.

    Réunion du Conseil de l’Internationale Socialiste
    Nations Unies, Genève, 26 et 27 juin 2018
    DÉCLARATION SUR LA QUESTION PALESTINIENNE
    http://www.internationalesocialiste.org/images/dynamicImages/files/FINAL%20Palestine%20Fr.pdf

    “““““““““““““““““““““““““
    en 2016
    L’internationale Socialiste reconnaît BDS comme une tactique légitime contre l’occupation israélienne
    / 8 juillet 2016
    https://www.bdsfrance.org/linternationale-socialiste-reconnait-bds-comme-une-tactique-legitime-cont
    #BDS

    https://seenthis.net/messages/706532 via Loutre


  • Ce n’est pas la première fois, mais c’est toujours aussi scandaleux :

    Israël arrête un groupe de musique palestinien pour « création de sons qui incitent à la résistance »
    MEMO, le 12 juin 2018
    http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2018/06/16/israel-arrete-un-groupe-de-musique-palestinien-pour-creation-de

    #Palestine #Resistance #Musique #Musique_et_politique #censure #criminalisation #BDS #Boycott_culturel

    https://seenthis.net/messages/702388 via Dror@sinehebdo


  • Très bon texte de ce blog de critique d’art sur le site du Monde :

    « Saison France Israël »
    Lunettes Rouges, Le Monde, le 4 juin 2018
    http://lunettesrouges.blog.lemonde.fr/2018/06/04/saison-france-israel

    Sous couvert d’événements culturels, cette « Saison » est une manifestation de propagande de la part du gouvernement de l’état d’Israël, tentant par tous les moyens (« greenwashing » écologique, « pinkwashing » homophile, « techwashing » de la « start-up nation », etc.) de faire oublier sa nature violente, belliqueuse et coloniale, et espérant que quelques manifestations culturelles effaceront dans l’esprit des Français l’évidence que ce gouvernement d’extrême-droite refuse toute solution autre que la colonisation. Au lendemain des tueries de Gaza, l’inauguration de cette « Saison » est une infâmie dont se rendent coupables nos gouvernants, les institutions culturelles et les artistes qui y participent.

    J’invite tous les critiques d’art à refuser d’écrire sur ces manifestations. Et s’ils sont contraints de le faire, qu’au moins ils remettent cette « Saison » dans son contexte, celui d’un effort de propagande visant à dissimuler des crimes.

    Au passage, je découvre son démontage passionnant de Robert Capa ici :

    Robert Capa au service des mythes fondateurs de l’état d’Israël
    Lunettes Rouges, Le Monde, le 13 octobre 2015
    http://lunettesrouges.blog.lemonde.fr/2015/10/13/robert-capa-au-service-des-mythes-fondateurs-de-letat-di

    Premier mythe : Israël est un défenseur de la civilisation (occidentale, bien sûr), les Arabes sont des attaquants non civilisés. Cette fiction néo-colonialiste est bien connue et toujours active. Dans les photographies de Capa, il n’y a pratiquement pas d’Arabes (ils représentaient quand même la majorité de la population), les rares spécimens (seuls quatre identifiés apparemment) montrés sont défaits, prisonniers, blessés, vus de loin, stéréotypés. Les seuls Arabes qui, photographiquement, sont traités comme les Juifs (portraits « nobles ») sont des Druzes de Galilée, lesquels se battaient aux côtés des Juifs. Aucun village arabe détruit ou vidé de ses habitants n’est photographié, aucune victime des massacres ou des viols n’est visible, aucun signe de l’épuration ethnique en cours n’est présent.

    #Palestine #Saison_France_Israël #Boycott_Culturel #BDS #Robert_Capa #Photographie #Histoire #Falsification #Mythologie

    https://seenthis.net/messages/699822 via Dror@sinehebdo


  • » Artistic Director of Portuguese National Theater Joins Cultural Boycott of Israel
    IMEMC News | May 18, 2018 8:24 PM
    http://imemc.org/article/artistic-director-of-portuguese-national-theater-joins-cultural-boycott-of-is

    The artistic director of the D. Maria II National Theater, Tiago Rodrigues, canceled his participation in the Israel Festival, scheduled to take place in Jerusalem next month, and announced his decision to join the cultural boycott of Israel, according to a statement released by the theater, today.

    “I have decided not to present my show at the Israel Festival in June because I believe it is the only way to ensure that my artwork will not serve to justify or support a government that commits deliberate human rights violations and is currently violently attacking the Palestinian people,” says the author, actor and director.

    Rodrigues says that although his decision as the artistic director of a national theater “could cause discomfort in the diplomatic plane”, “it was a well thought-out decision and I must, above all, obey my conscience. I have consulted with friends and colleagues whom I trust, and I have read statements by many intellectuals and artists, notably Israelis. Also I bear witness to the Israeli government’s terrible and violent conduct in this moment.” (...)

    #BDS

    https://seenthis.net/messages/695416 via Loutre


  • Lettre ouverte qui demande aux institutions britanniques (cinéma, média, culture...) de ne pas collaborer avec des célébrations de l’Etat israélien, de ne pas utiliser la culture pour cacher la brutalité de l’Etat d’apartheid.

    Signée par une quarantaine d’artistes et journalistes, dont Aki Kaurismäki, Helena Kennedy, Mike Leigh, Ken Loach, Maxine Peake, Juliet Stevenson, Roger Waters...

    Israel using culture to mask brutality, say film-makers, journalists and artists
    The Guardian, le 8 mai 2018
    https://www.theguardian.com/world/2018/may/08/israel-using-culture-to-mask-brutality-say-film-makers-journalists-and-

    #Palestine #BDS #Boycott_culturel #Grande_Bretagne

    https://seenthis.net/messages/692960 via Dror@sinehebdo


  • Israel denies entry to four American civil rights leaders
    +972 Magazine | By Mairav Zonszein |Published May 3, 2018
    https://972mag.com/israel-denies-entry-to-prominent-american-civil-rights-leaders/135059
    https://staticv3.972mag.com/wp-content/uploads//2013/04/bg.jpg

    Four members of an American human rights delegation to Israel and the West Bank, were detained at Ben Gurion Airport, denied entry, and deported by Israeli authorities on Sunday. The rest of the delegation was allowed through.

    Two of the four deported are Vincent Warren, executive director of the Center for Constitutional Rights (CCR), and Katherine Franke, chair of CCR’s board and Sulzbacher Professor of Law, Gender, and Sexuality Studies at Columbia University. The two others who were deported did not want to be named or interviewed. Franke was accused of being affiliated with the BDS movement; Warren appears to have been deported simply by association.

    #expulsion #BDS

    https://seenthis.net/messages/691467 via Loutre


  • The Genesis prize ceremony, held annually in israel will be cancelled this year, because the recipient, israeli born Natalie Portman turned the prize down in protest of israel’s killing of Palestinian protesters in Gaza. #BDS
    https://scontent.fbru2-1.fna.fbcdn.net/v/t31.0-8/30073511_1747494888645540_8855298932875449417_o.jpg?_nc_cat=0&oh=ce99b2600bd509f72e7159404b92fc32&oe=5B5853A4

    https://seenthis.net/messages/688331 via Palestine | فلسطين


  • Le conseil de la ville de Dublin (capitale de l’Irlande) a voté une motion BDS, de boycott de HP, et une demande au gouvernement irlandais d’expulser l’ambassadeur israélien !

    The Ireland-Palestine Solidarity Campaign (IPSC) tonight warmly welcomed the vote by Dublin City Council to formally support and endorse the Palestinian-led Boycott, Divestment and Sanctions (BDS) movement for freedom, justice and equality. The motion, voted for tonight by a majority of Councillors, also commits the council to discontinue all business contracts it has with Hewlett-Packard (HP) and its spin-off DXC Technology due to these companies’ provision and operation of “much of the technology infrastructure that Israel uses to maintain its system of apartheid and settler colonialism over the Palestinian people.” In a separate motion, the council voted to call on the Irish government to expel the Israeli Ambassador.

    http://www.ipsc.ie/bds/dublin-city-council-votes-to-support-palestinian-bds-movement-discontinue-hp-co

    Dublin devient la première capitale européenne à soutenir le BDS en faveur des droits des Palestiniens et rejette Hewlett Packard pour complicité avec l’apartheid israélien
    Palestinian Boycott, Divestment and Sanctions National Committee (BNC), le 11 avril 2018
    https://www.bdsfrance.org/dublin-devient-la-premiere-capitale-europeenne-a-soutenir-le-bds-en-faveu

    #Palestine #Irlande #Dublin #Sanctions #BDS #Boycott #HP

    https://seenthis.net/messages/686763 via Dror@sinehebdo



  • Saison France-Israël: Lettre de boycott from within à l’Institut français
    BDS France | 3 février 2018
    https://www.bdsfrance.org/saison-france-israel-lettre-de-boycott-from-within-a-linstitut-francais

    Madame Cécile Caillou-Robert, Commissaire Générale de l’Institut Français,

    Nous sommes des citoyen.ne.s d’Israël, opposé.e.s à la politique d’oppression, d’occupation, d’apartheid et de nettoyage ethnique de notre gouvernement à l’encontre de la population autochtone palestinienne. Nous vous écrivons pour vous demander de respecter l’appel palestinien au Boycott, Désinvestissement, et Sanctions (BDS) d’Israël, particulièrement son aspect culturel , et d’annuler les événements de la Saison France-Israël 2018 financés par l’Institut Français. Nous vous remercions de bien vouloir nous lire jusqu’à la fin.

    Puisque vous voulez mettre en lumière les innovations culturelles, scientifiques et pédagogiques d’Israël, il nous semble approprié d’attirer votre attention sur la discrimination systématique d’Israël contre les Palestinien.ne.s, y compris contre ses propres citoyen.ne.s palestinien.ne.s. Pour commencer, il est important pour nous de souligner que la Commission Économique et Sociale pour l’Asie occidentale des Nations Unies (ESCWA) estime que les violations des droits humains, commises quotidiennement par Israël dans les territoires occupés palestiniens, représentent une situation d’apartheid .(...)

    #BDS

    https://seenthis.net/messages/665805 via Loutre


  • Ziad Doueiri, réalisateur de “L’Insulte”, en lutte contre les tabous du Liban - Cinéma - Télérama.fr
    http://www.telerama.fr/cinema/ziad-doueiri,-realisateur-de-linsulte,-en-lutte-contre-les-tabous-du-liban,
    http://www.telerama.fr/sites/tr_master/files/styles/simplecrop1000/public/zaiad_doueiri36.jpg?itok=o-cr_xsx

    A côté de cet article "mesuré", publié à la date du 31 janvier, on trouve dans la version papier et sous la même signature ("propos recueillis par Jacques Morice") des propos répugnants, à commencer par le surf (assez maladroit) entre antisionisme et antisémitisme. Comme cela ne figure pas sur internet, je cite in extenso ce qui mérite le détour :

    LE LIBAN EST-IL MINE PAR L’ANTISEMITISME ?

    Un vent de censure semble souffler sur la création au Liban. De plus en plus d’artistes ont du mal à y montrer leurs oeuvres pour la seule raison qu’ils ont travaillé avec des Israéliens. Le réalisateur de L’Insulte fait même face à la justice militaire.

    A mon retour de la Mostra de Venise, où l’Insulte a été primé, j’ai été arrêté à Beyrouth. J’ai dû comparaître devant un tributnal militaire, après la plainte dune personne liée au BDS (Boycott, désinvestissements et sanctions). Le BDS, soutenu par Roger Waters et Ken Loach, c’est ce groupe de pression issu de la société civile palestinienne qui veille à interdire tous ceux qui se sont rendus en Israël. Leur méthode est fasciste. L’écrivain Amin Maalouf et le metteur en scène Wajdi Mouawwad ont du mal à revenir à Beyrouth parce qu’ils ont parlé ou travaillé avec des Israéliens. Pentagon Papers vient d’être retiré de l’affiche parce que Sielberg est juif ! Que se passe-t-il ? Le Liban n’a jamais été un pays antisémite... Heureusement, L’Insulte est sori au Liban, où il a très bien marché, mais il est interdit en Palestine et en Jordanie. C’est d’autant plus triste que l’acteur palestinien Kamel el-Basha a remporté le prix d’interprétation à Venise. Une première dans l’histoire de la Palestine.! Mes parents sont des musulmans laïcs qui ont toujours été propalestiniens. Pour L’Attentat, l’ai voulu donner une voix aux deux parties, arabe et israélienne. J’ai fait pareil sur L’Insulte, avec un réfugié palestinien et un chrétien libanais ? En levant un coin du voile sur un autre tabou. Si tout le monde connaît le massacre de civils palestiniens dans le camp de Sabra et Chatila en 1982, beaucoup ignorent celui de Damour, où plus de cinq cents civils chrétiens ont été assassinés en 1976. Je me souviens très bien que, dans ma famille, on l’avait presque célébré. Avec le recul, cela fait froid dans le dos.

    #antisémitisme #antisionisme #BDS #palestine #fakenews

    https://seenthis.net/messages/665228 via gonzo


  • Par un vote écrasant, le Danemark exclut les colonies des accords avec Israël
    27 janvier | Noa Landau pour Haaretz |Traduction CG pour l’AURDIP
    http://www.aurdip.fr/par-un-vote-ecrasant-le-danemark.html

    Par un vote écrasant, le Danemark a renforcé les directives gouvernementales s’opposant à l’investissement dans des projets au-delà de la Ligne verte, entérinant ainsi une résolution des Nations Unies qui définit les colonies en Cisjordanie comme une violation du droit international

    Haaretz — 26 janvier 2018 Le Parlement danois a voté cette semaine afin d’exclure des accords bilatéraux avec Israël les colonies juives de Cisjordanie. De plus, il a été décidé que les directives gouvernementales s’opposant aux investissements dans des projets au-delà de la Ligne verte, par des organismes tant publics que privés, seraient renforcées.

    La résolution a été votée à une majorité de 81 à 22, tous les partis du Parlement danois l’approuvant à l’exception du Parti du Peuple, parti danois d’extrême-droite. Par cette action, le Danemark adopte la Résolution 2334 des Nations-Unies dans laquelle les colonies sont définies comme une violation du droit international, et fait une distinction entre Israël à l’intérieur de la Ligne verte et les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est. Cette position est celle de l’Union européenne dans tous les accords multilatéraux avec Israël. (...)

    #BDS

    https://seenthis.net/messages/663869 via Loutre


  • Why an Indian theatre artist decided to boycott the Israel Festival to be held in 2018 – Indian Cultural Forum
    December 14, 2017
    http://indianculturalforum.in/2017/12/14/why-an-indian-theatre-artist-decided-to-boycott-the-israel-festi
    http://indianculturalforum.in/wp-content/uploads/2017/12/taneja.jpg

    (...)Meanwhile, in India, Mallika Taneja , a theatre artist based in Delhi, has declined to perform at the Israel Festival, although her decision was made before Trump’s announcement, on 24 November. After Trump made his call, she decided to make her letter public in a Facebook post. Taneja has performed her solo performance piece, Thoda Dhyan Se, at several reputed festivals, as well as protest gatherings, to wide acclaim. Her latest work is Rukaawat Ke Liye Khed Hai. Here we publish her Facebook post which contains her letter to the organisers to the Israel festival. (...)

    @sinehebdo
    #BDS

    https://seenthis.net/messages/653463 via Loutre


  • Were Leonard Cohen’s songs used to torture Palestinian prisoners ?
    Dror, Under the Olive Tree (ckut.ca), 24 novembre 2017
    https://www.mixcloud.com/UnderTheOliveTree/were-leonard-cohen-songs-used-to-torture-palestinian-prisoners

    https://1.bp.blogspot.com/-NzB6VIuXEkw/Wfu1FSa1SdI/AAAAAAAAOyI/2IXKrTgOFUAQqZhduF3J6t-Vrkms1vyRgCLcBGAs/s320/CohenMural.jpg

    Un an après la mort de Léonard Cohen, une anecdote terrifiante vient d’être révélée par Haggai Stravis, dans un entretien publié par le journal israélien Walla, le 27 octobre 2017 (1).

    Stravis est le producteur qui avait réussi à faire venir Léonard Cohen en Israel en 2009. A l’époque, il avait du faire face à la campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions, qui essayait de convaincre Cohen de ne pas jouer dans un Etat qui pratiquait l’Apartheid. Pour préserver son image, il avait tenté plusieurs astuces, mais elles avaient toutes échouées. Il avait d’abord convaincu Amnesty International de parrainer le concert, mais AI avait fini par refuser (2). Il avait aussi essayé de compenser sa présence à Tel Aviv en donnant un autre concert à Ramallah. Refusant ce faux équilibre, les Palestiniens avaient également refusé cette offre, et le concert à Ramallah avait été annulé (3).

    Ce qu’on apprend dans cette entrevue récente concerne les détails de cette négociation. Quand le manager de Cohen essaya de discuter avec des officiels Palestiniens, il proposa d’abord d’inviter quelques centaines de politiciens Palestiniens. Il proposa ensuite de donner un concert gratuit, et même de dédier ce concert aux familles de prisonniers Palestiniens. Mais c’est la raison pour laquelle même les officiels Palestiniens durent refuser cette offre qui est révélée ici : ils avaient appris que des prisonniers Palestiniens avaient été torturés en prison par des agents des services secrets israéliens qui leur passaient des chansons de Léonard Cohen en boucle.

    On ne sait pas si Léonard Cohen a su à l’époque que sa musique rappelait d’aussi mauvais souvenirs à ces anciens prisonniers Palestiniens, ni si sa musique est encore utilisée dans les prisons israéliennes, mais on sait aussi, grâce à un autre article de la presse israélienne, que pour le convaincre de chanter en Israël, les promoteurs israéliens lui avaient versé 2.7 millions de dollars US (4). De quoi étouffer quelques réticences, et expliquer pourquoi, encore aujourd’hui, certains artistes prétendent « ne pas vouloir mélanger la musique et la politique »...

    (1) https://e.walla.co.il/item/3106407
    (2) https://bdsmovement.net/news/amnesty-international-withdraws-leonard-cohen%E2%80%99s-israel-concert-
    (3) http://www.pacbi.org/etemplate.php?id=1039
    (4) Yediot Achronot - 7 Leilot Magazine, le 20 juin 2014

    #Palestine #Prisons #torture #Leonard_Cohen #Musique #Musique_et_politique #BDS #Boycott_culturel #shameless_autopromo

    https://seenthis.net/messages/648554 via Dror@sinehebdo


  • Les Palestiniens saluent la municipalité de #Cadix pour son annulation d’une série de films parrainée par #Israël#BDS France
    https://www.bdsfrance.org/les-palestiniens-saluent-la-municipalite-de-cadix-pour-son-annulation-dun
    https://www.bdsfrance.org/wp-content/uploads/2017/10/cadiz-e1508946808517.jpg

    La Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (#PACBI) salue la municipalité de Cadix qui a annulé une série de films israéliens en raison de son parrainage par l’ambassade israélienne. La cérémonie d’ouverture prévue incluait la participation du directeur des projets culturels de l’ambassade israélienne en #Espagne, Jesus Arcos Garcia.

    https://seenthis.net/messages/640573 via Kassem



  • These four things will get you barred from entering Israel under its new BDS travel ban

    After BDS activists pulled off plane to Israel, senior minister warns, ’The rules of the game have changed’

    Judy Maltz Jul 25, 2017
    read more: http://www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.803427

    A day after five activists in the Boycott, Divestment and Sanctions (BDS) movement were pulled off a flight from the United States bound for Israel, senior government ministers published an official statement explaining their decision to keep them out of the country.
    “These were prominent activists who continuously advocate for a boycott and who sought to come [to Israel] as part of a delegation of extremist boycott organizations whose entire purpose is to harm Israel,” Interior Minister Arye Dery and Strategic Affairs Minister Gilad Erdan said in a joint statement. 
    In March, the Knesset passed a law that bars from Israel any foreigners who have publicly expressed support for boycotting Israel. In their statement, Dery and Erdan said the BDS supporters were pulled off the plane because of this new law.
    Separately, Erdan said that “the rules of the game have changed” and that organizations seeking to harm Israel’s “national security” through boycotts would be denied entry to the country. “We will not let key boycott activists in here to harm us,” he said.

    The interior minister is responsible for enforcing the new law. A spokeswoman said that decisions are made on a case-by-case basis, usually in compliance with recommendations from the Ministry of Strategic Sffairs, which monitors the international boycott movement.
    Keep updated: Sign up to our newsletter
    Email* Sign up

    “The Interior Ministry prevented in this case and will also prevent in the future the entry of boycott activists whose key objective is to work against the State of Israel,” said Dery.
    The five activists pulled off the flights were part of a 22-member interfaith delegation. They were about to board a Lufthansa flight from Dulles Airport when a representative of the airline notified them that instructions had been received from Israeli immigration authorities not to allow them on the flight. The activists prevented from flying with the group were members of three organizations that support the boycott: Jewish Voice for Peace, American Muslims for Palestine and Presbyterian Peace Fellowship.
    On Monday, the Interior Ministry published a list of criteria that determine which organizations and activists fall under the controversial new ban. The organizations that will be targeted, according to these criteria, are those that promote a boycott “actively, consistently and continuously.”
    The document notes, however, that just because an organization is “anti-Israel or pro-Palestinian, or has an agenda that is critical of Israeli government policy” is not an excuse to ban its members from the country.
    The ban on BDS activists, the document said, will apply to activists in those organizations that have been targeted as well as to independent activists who meet one of the following criteria:
    1. They hold senior-level positions in the targeted organizations;
    2. They are key activists in the boycott movement, whether or not they operate independently or through the targeted organizations;
    3. They are establishment figures (such as mayors) who openly support a boycott;
    4. They operate on behalf of targeted organizations.
    A complete list of organizations that have been targeted by the new law will be published in the near future, a spokeswoman for the Ministry of Strategic Affairs said.

    #BDS #Israël

    https://seenthis.net/messages/617760 via Nouvelles d’Orient