• #Kazakhgate : 5 millions d’euros de commissions ont été livrés en cash à Paris
    https://www.mediapart.fr/journal/france/070717/kazakhgate-5-millions-deuros-de-commissions-ont-ete-livres-en-cash-paris

    Le président #Nicolas_Sarkozy et son homologue kazakh Noursoultan Nazarbaïev à l’Élysée le 27 octobre 2010, après la signature du premier accord sur la vente des #Hélicoptères d’Airbus Group © Reuters Selon nos informations, une valise contenant 5 millions d’euros en liquide a été livrée à Paris en 2011 dans le cadre du Kazakhgate, sur fond de vente d’hélicoptères, de #Corruption et de manœuvres orchestrées par des proches de l’ex-président Sarkozy. Cela renforce l’hypothèse de rétrocommissions dont auraient profité des hommes de l’Élysée.

    #France #aéronautique #Airbus #Belgique_Patokh_Chodiev #Catherine_Degoul #Eric_Lambert #Jean-François_Etienne_des_Rosaies #PAul_BArril


  • Ce que les scandales Publifin et Samusocial révèlent de la crise politique en #Belgique
    https://www.mediapart.fr/journal/international/010717/ce-que-les-scandales-publifin-et-samusocial-revelent-de-la-crise-politique

    Une série de scandales bouscule le parti socialiste belge, menacé d’implosion. Pour comprendre l’onde de choc de ces affaires complexes, Mediapart s’est entretenu avec deux acteurs de premier plan, le journaliste David Leloup, à l’origine des révélations sur Publifin à Liège, et Christophe Van Gheluwe, fondateur du site Cumuleo, qui traque les cumuls d’élus dans le royaume.

    #International #Bruxelles #CDH #Corruption #Elio_Di_Rupo #MR #Paul_Magnette #PS #PTB #Transparence #Wallonie #Yvan_Mayeur



  • Le #PTB, parti marxiste, bouscule les gauches belges
    https://www.mediapart.fr/journal/international/120617/le-ptb-parti-marxiste-bouscule-les-gauches-belges

    C’est un coup de tonnerre dans le royaume : certains sondages donnent le PTB devant les sociaux-démocrates du #PS, dans le sud de la #Belgique. Réceptacle de la contestation du « système », le parti incarné par #Raoul_Hedebouw reste un objet très à part en Europe.

    #International #Bruxelles #indignation #insoumis #Jean_Faniel #Laurette_Onkelinx #Liège #Marc_Goblet #Marco_Van_Hees #Paul_Magnette #Philippe_Lamberts #Podemos #UE


  • Au Benelux, de nouveaux venus bousculent le scrutin
    https://www.mediapart.fr/journal/france/310517/au-benelux-de-nouveaux-venus-bousculent-le-scrutin

    Sophie Rauszer en campagne à #Bruxelles, lors de la Belgian Pride, le 20 mai 2017. © @sophierauszer #Pieyre-Alexandre_Anglade, 30 ans (La République #En_marche), et #Sophie_Rauszer, 29 ans (La #France insoumise), bousculent l’offre politique aux #législatives pour les Français installés au Benelux. Un second tour les opposant n’est pas exclu, dans cette circonscription plus à gauche qu’il n’y paraît.

    #Belgique #Bénélux #insoumis #Luxembourg #Pays-Bas #Philip_Cordery #PS


  • Belgique : Les plannings familiaux ne pourront plus délivrer la pilule du lendemain RTBF - Belga - 16 Mai 2017
    https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_les-plannings-familiaux-ne-pourront-plus-delivrer-la-pilule-du-lendemain

    Un communiqué du PS dénonce le lâchage des centres de planning familial par la ministre de la Santé Maggie De Block (Open VLD) et la majorité MR-CD&V-N-VA-Open VLD qui refuse de permettre aux centres de planning familial de continuer à distribuer légalement la pilule du lendemain.

    La députée socialiste Fabienne Winckel décrit une situation absurde : « Pourquoi la ministre et sa majorité s’entêtent-t-ils à refuser cette autorisation alors que la pilule du lendemain est déjà disponible sur Internet sans aucune prescription ? Les centres de planning familial ont pourtant besoin de de cette autorisation pour pouvoir pleinement exercer leur mission : proposer un lieu d’accueil où chacun peut trouver une aide en matière de vie sexuelle et affective et qui délivre notamment, en toute confidentialité, des pilules du lendemain aux jeunes filles qui en expriment le besoin. »

    Pour Fabienne Winckel, la majorité met en péril ce service aux jeunes filles en difficulté : « Les centres de planning familial ne seront plus en mesure s’assurer ce service essentiel avec pour conséquence que, ne bénéficiant plus de l’anonymat et de la gratuité garantis par ces centres, certaines (jeunes) femmes rencontreront peut-être des difficultés pour se procurer ces pilules. Cela va à l’encontre du droit fondamental de chaque femme à disposer de son corps. Et cela pourrait aussi risquer d’engendrer une augmentation du nombre d’interruptions volontaires de grossesse, avec toutes les conséquences physiques et psychologiques que cela implique. »

    Le PS regrette que Maggie De Block - qui s’était d’abord montrée ouverte à la recherche d’une solution structurelle - fasse marche arrière et refuse de trouver une solution à cette situation « totalement ubuesque ».

    #Femmes #Contraception #planning_familial #santé #avortement #ivg #sexisme #Belgique #néo_libéralisme #Santé #maggie_de_block #faux_culs

    https://seenthis.net/messages/598907 via BCE 106,6 Mhz


  • Auderghem : un contrôle anti-drogues avant le voyage scolaire ? RTBF - Barbara Boulet 8 Mai 2015 _
    https://www.rtbf.be/info/societe/detail_une-ecole-bruxelloise-annonce-un-controle-anti-drogues-avant-un-sejour-l

    Un contrôle de police organisé à la demande de la direction de l’école : c’est ce que les élèves de cinquième secondaire de l’Athénée Royal d’Auderghem s’attendaient à devoir subir, ce lundi matin, à l’occasion de leur départ en voyage linguistique en Angleterre. Le contrôle n’a finalement pas eu lieu. Mais la procédure a suscité un débat au sein de l’établissement et chez les parents d’élèves.

    La démarche entreprise pour lutter contre la consommation de drogue divise les parents depuis la semaine dernière, lorsque les élèves ont été avertis. « Toutes les classes de cinquième ont été réunies, explique Laurent Welcomme, le père d’un élève. On leur a expliqué qu’un contrôle de police aurait lieu lundi matin et que ce contrôle se ferait avec fouille et chien. »
    . . . . . . . .
    « Est-ce que le rôle de l’école est d’appuyer les systèmes de répression ?, interroge Laurent Welcomme. Moi j’estime que c’est un sanctuaire, que s’il y a bien un endroit où on peut débattre des dépendances, et toutes les dépendances, que ce soit dépendance aux stupéfiants, aux drogues, à la nourriture, aux GSM ou aux jeux vidéo, l’école est effectivement un lieu adéquat pour ça. Or, ici, on a l’impression d’être revenu dans les années 80. C’est absolument incroyable ».

    Un avis que partage Nico Hirtt, cofondateur de l’Aped, l’Appel pour une école démocratique. « Si on appelle la police pour faire des fouilles préventives, on donne aux élèves un message selon lequel l’usage de drogues serait aussi grave qu’un vol à l’étalage, qu’une prise d’otage ou que sais-je. On justifie alors un recours à la police plutôt que des mesures disciplinaires internes à l’établissement, et cela me semble assez dangereux » , juge Nico Hirt qui parle d’un message éducatif inapproprié.

    #Ecole #Enfants #violence #police #Belgique #Bruxelles

    • Berchem-Sainte-Agathe : une école secondaire privée pour hockeyeurs
      http://bx1.be/news/berchem-sainte-agathe-une-ecole-secondaire-privee-pour-hockeyeurs

      « Boost Hockey & Education », une école privée combinant hockey et préparation au jury central, ouvrira ses portes dès la prochaine rentrée scolaire, a annoncé vendredi lors d’une conférence de presse son administratrice, Donatienne Nève. Elle sera située au sein du complexe B.Sports, à Berchem-Sainte-Agathe. La direction sportive du projet a été confiée à l’entraîneur adjoint des Red Lions, Philippe Goldberg.

      Le projet Boost s’adresse aux hockeyeurs âgés de minimum 14 ans, affiliés à un club depuis au moins une saison et qui préparent le jury central du niveau CE2D (3e et 4e secondaire) ou CESS (5e et 6e). Son coût est de 18.500 euros par an. La partie scolaire sera assurée, au sein du site de B.Sports, par la structure privée bilingue « Réussit’School », qui a déjà travaillé avec des jeunes affiliés au Sporting d’Anderlecht ou membres de l’académie de Justine Hénin.

      Vingt heures de cours par semaine sont au programme, suivant un horaire adapté. Le volet sportif, avec au moins 10 heures de pratique hebdomadaire, a lui été placé sous la responsabilité de Philippe Goldberg. Des joueurs de hockey renommés tels que Vincent Vanasch et Barbara Nelen viendront ponctuellement renforcer l’encadrement. « Le projet mise avant tout sur l’approche personnalisée, tant au niveau étude qu’au niveau hockey« , souligne Mme Nève, dont l’objectif annoncé est d’avoir au moins douze inscrits à la rentrée. (Belga)

      #école #néo_libérée #Bruxelles #union_européenne


  • #Kazakhgate : le demi-aveu de #Claude_Guéant
    https://www.mediapart.fr/journal/france/040517/kazakhgate-le-demi-aveu-de-claude-gueant

    © Reuters L’ancien bras droit du président Sarkozy a reconnu mercredi devant une commission d’enquête parlementaire belge que l’Élysée s’est démené pour éviter à un oligarque un procès pour #Corruption en #Belgique, afin que de juteux contrats soient signés entre la #France et le #Kazakhstan. Mais il a démenti avoir fait changer la loi outre-Quiévrain.

    #Airbus #EADS #Nicolas_Sarkozy #Noursoultan_Nazarbaïev #trafic_d'influence


  • Six mois de prison pour avoir volé un rouleau de papier aluminium à Liège (1,99 euros) RTBF - Belga - 27 Avril 2017
    https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_six-mois-de-prison-pour-avoir-vole-un-rouleau-de-papier-aluminium-a-lieg

    Un Géorgien âgé de 36 ans a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 6 mois de prison avec sursis pour le surplus de la détention préventive après avoir commis le vol d’un rouleau de papier aluminium d’une valeur de 1,99 euro. Pour ces faits, le prévenu avait déjà effectué plus de 40 jours de détention.

    Le prévenu avait été surpris en flagrant délit de vol d’un rouleau de papier aluminium par le vigile d’un magasin Aldi de Liège le 27 janvier 2015. Plutôt que de rendre le produit d’une valeur de 1,99 euro ou de le payer, il avait utilisé cet objet pour tenter de frapper le vigile et de prendre la fuite.
    Maîtrisé, l’homme avait ensuite été enfermé dans l’attente de l’arrivée de la police. L’individu, un réfugié géorgien, était en situation précaire. Il avait été jugé par défaut avant d’être arrêté en mars dernier, d’être placé en détention préventive et de faire opposition. Son avocat, Me Simonis, avait dénoncé une forme de démesure et avait critiqué l’habilitation des agents de sécurité à exercer la séquestration d’un suspect dans le cadre d’un vol au préjudice aussi peu élevé.

    La valeur peu importante de l’objet dérobé n’exonère cependant pas le prévenu de la prévention de vol. Le tribunal a déclaré les faits établis et a condamné le prévenu à une peine de 6 mois de prison avec sursis pour le surplus de la détention préventive. Le prévenu a donc bien effectué 40 jours de détention pour un vol de faible importance.  « Le parquet a été brutal dans le cadre de cette affaire » , a estimé l’avocat du prévenu, Me Simonis.

    https://ds1.static.rtbf.be/article/image/1248x702/2/8/0/3d7680030e4fe2cd3f909054fb155603-1493305058.jpg

    #violence_sociale #Belgique #justice #aldi #prison #pauvreté #ultra_violence_sociale #prison


  • Selon des documents internes, Frontex laisse délibérément les réfugiés se noyer Solidaire - Max Vancauwenberge - 18 Avril 2017
    http://solidaire.org/articles/selon-des-documents-internes-frontex-laisse-deliberement-les-refugies-se-
    http://solidaire.org/sites/default/files/styles/solidair_news_main/public/images/2017/04/18/1.jpg?itok=HUAj0Jtz

    Frontex, l’agence européenne des garde-frontières et garde-côtes européens, laisse délibérément les réfugiés se noyer. C’est ce que nous apprennent des documents internes ayant « fuités ». Depuis le début de l’année, 7 personnes meurent chaque jour en tentant la traversée de la Méditerranée…

    Zach Campbell, journaliste d’investigation, a pu mettre la main sur des documents internes de Frontex indiquant que les navires de l’agence européenne naviguent délibérément loin des zones maritimes où ont lieu la grande majorité des naufrages. Ses articles1 ont été publiés sur The Intercept, le magazine en ligne créé par le journaliste Glenn Greenwald qui y a notamment révélé l’affaire Snowden.

    « En ce moment même, nous sommes occupés sur une dizaine de sauvetages dans les eaux internationales. Un millier de personnes ont été sauvées par nos moyens depuis ce matin. Alors, on se pose une question : où est l’Union européenne ? Où sont les pays membres ? » demande Stefano Argenziano, coordinateur des opérations de Médecins Sans Frontières (MSF).2 En réalité, les navires de Frontex sont délibérément absent des zones maritimes où ont lieu la grande majorité des noyades. C’est ce que nous apprennent des documents internes de Frontex ayant fuité.

    En octobre 2013, suite aux naufrages qui avaient coûté la vie à plus de 500 hommes, femmes et enfants au large des côtes italiennes de Lampedusa, l’Italie avait lancé l’opération Mare Nostrum. Avec un budget de 9.5 millions d’euros et des moyens considérables, cette opération a permis de sauver la vie à plus de 155.000 personnes en mer. Mais, devant le trop faible soutien reçu par l’Union européenne et ses États membres, l’Italie a mis fin à l’opération en novembre 2014.3

    La Commission européenne a alors mis en place l’opération Triton, une opération européenne à laquelle participent 21 États membres et pays associés à l’Espace Schengen. Cette opération n’a cependant jamais eu l’ambition de remplacer l’opération Mare Nostrum. Elle a plutôt pour rôle de surveiller les frontières, même si elle est légalement obligée de porter secours aux navires en détresse. Son budget est d’ailleurs à l’époque nettement moins élevé – 2.9 millions d’euros contre 9.5 pour l’opération Mare Nostrum – et elle ne se rend pas dans les eaux internationales où ont lieu la majorité des naufrages. Une lettre interne4 envoyée par Frontex aux autorités italiennes en novembre 2014 nous apprend par ailleurs que le directeur de l’époque indiquait que ses navires ne devaient pas être appelés pour des opérations de sauvetage en mer en dehors des zones maritimes italiennes, alors même qu’il s’agit d’une obligation légale en droit maritime de venir en aide à d’autres navires en détresse. L’opération Triton a depuis été renforcée en termes de budget et de moyens d’interventions, mais celle-ci ne se rend toujours pas dans les zones maritimes où ont lieu le plus de noyades.

    Une seule mission européenne – la mission EUNavFor/Sophia – navigue près des eaux libyennes. Cette mission a pour objectif de casser le business des passeurs et est composée de plusieurs navires militaires ainsi que de plusieurs hélicoptères et de drones. Cet équipement leur permet de savoir en permanence et en temps réel si des personnes tentent la traversée de la Méditerranée, et également si leur embarcation est capable de résister à un tel voyage. Ces informations ne sont cependant pas transmises ni aux autorités italiennes ni aux ONG.
    Rien que cette année, 663 personnes5 se sont ainsi déjà noyées en tentant la traversée, soit 7 par jour.

    Les ONG prises pour cible
    Si Frontex ne navigue pas dans les eaux où ont lieu le plus de noyades, les ONG comme Médecins Sans Frontières le font. Ces dernières sont cependant prises pour cible par Frontex. Dans une récente interview donnée au quotidien allemand Die Welt6, le directeur actuel de Frontex, Fabrice Leggeri, affirmait qu’il « fallait éviter de renforcer le business de réseaux criminels et des passeurs en Libye en repêchant les migrants trop près des côtes libyennes ».

    Le 21 mars dernier, notre secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken reprenait également cette idée en accusant Médecins Sans Frontières de faire du « trafic d’êtres humains ». Face aux nombreuses réactions choquées et à la demande du Premier ministre Charles Michel, Theo Francken a accepté de « nuancer » ses propos. « Comment nuancer ce genre de propos ? Il demande à MSF de les laisser dans la mer. Comment fait-on pour se noyer "un peu" ? Ces propos sont intolérables ! » affirmera Raoul Hedebouw, parlementaire du PTB au Parlement jeudi 23 mars.

    Le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration n’a en effet pas changer de position sur le fond. Dans une interview donnée à De Morgen, Francken confirmait une nouvelle fois que la présence d’ONG menant des opérations de sauvetage constituait un « appel d’air » pour les réfugiés. « Cet appel d’air est incontestable. Pourquoi ces gens partent-ils ? Si on achète un ticket pour un tel bateau, tu achètes aussi un ticket d’accès à l’Europe », affirme-t-il.7 Une étude réalisée par deux chercheurs d’Oxford démontre cependant que cet appel d’air est un mythe.

    Réduire les opérations de sauvetage ne fera qu’augmenter les noyades
    En effet, une étude réalisée par les chercheurs Elias Steinhilper et Rob Gruijters de l’université d’Oxford8 nous apprend que cet appel d’air est un mythe. Les deux chercheurs ont comparé les périodes comptant de nombreuses missions de sauvetage et celles où elles étaient faibles. Leur conclusion est que les missions de sauvetage n’ont aucune influence sur le nombre de personnes tentant la traversée. Réduire les opérations de sauvetage n’aurait que comme conséquence d’augmenter le nombre de noyades expliquent les deux chercheurs.

    Francken préfère cependant se ranger derrière l’avis de Frontex, qu’il considère comme « une voix importante. Celle des gens se trouvant sur le terrain. Qui est tout aussi importante que les recherches d’un professeur d’université ? »9.

    La seule manière véritable d’arrêter les noyades est d’améliorer les conditions d’accueil dans la région et d’ouvrir des procédures d’accès légales et sûres, basées sur des critères clairs, pour pouvoir se rendre en Europe afin d’y recevoir une protection internationale. Il faut en effet des corridors humanitaires. De sorte que les gens qui veulent demander asile et protection en Europe ne doivent plus recourir à des passeurs au risque de leur vie. 

    1.https://theintercept.com/2017/04/01/europe-keeps-its-rescue-ships-far-from-the-coast-of-libya-where-thousa
    2. La Dernière Heure, 18 avril 2017
    3. Myria (Centre fédéral Migration), La migration en chiffres et en droits, 2015, p.54
    4. Le lien de cette lettre se trouve dans l’article de Zach Campbell https://theintercept.com/2017/04/01/europe-keeps-its-rescue-ships-far-from-the-coast-of-libya-where-thousa
    5. Organisation Internationale pour les Migrations (IOM), à la date du 4 avril
    6. Die Welt, 27 février 2017
    7. De Morgen, 2 avril 2017
    8. https://www.law.ox.ac.uk/research-subject-groups/centre-criminology/centreborder-criminologies/blog/2017/03/border-deaths
    9. De Morgen, 2 avril 2017

    #frontex #Zach_Campbell #union_européenne #commission_européenne #Triton #schengen #Mare_Nostrum #Belgique #theo_francken


  • #Kazakhgate : l’Elysée de Sarkozy a instrumentalisé la #DGSI au profit d’un oligarque
    https://www.mediapart.fr/journal/france/190417/kazakhgate-l-elysee-de-sarkozy-instrumentalise-la-dgsi-au-profit-dun-oliga

    Sous la présidence Sarkozy, les services secrets français ont été manipulés pour le profit personnel d’un oligarque proche du pouvoir kazakh, selon une enquête du Soir et de Mediapart. Ce milliardaire, #Patokh_Chodiev, aidait à l’époque la #France à vendre des #Hélicoptères à Astana sur fond de #pots-de-vin présumés.

    #Airbus #Armand_de_Decker #Belgique #Corruption #Kazakhstan #Nicolas_Sarkozy #Noursoultan_Nazarbaïev #services_de_renseignement #Sûreté_de_l'Etat #trafic_d'influence


  • Dumping social : mobilisation en #Belgique
    http://www.force-ouvriere.fr/dumping-social-mobilisation-en-belgique

    Trois jours après une manifestation massive contre l’austérité à l’appel des trois syndicats belges, la confédération #FGTB (socialiste) appelle aussi à un rassemblement ce 24 mars à Bruxelles « pour que tous les travailleurs européens soient traités de la même façon indépendamment de leur lieu de travail ».

    Toute l’actualité

    / #Europe, Belgique, FGTB, CES - European Trade Union Confederation (ETUC), #CSC, Austérité

    #Toute_l'actualité #CES_-_European_Trade_Union_Confederation_ETUC_ #Austérité


  • #Corinne_Torrekens : « La communauté musulmane n’existe pas »
    https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/030117/corinne-torrekens-la-communaute-musulmane-n-existe-pas

    L’Europe vient d’être à nouveau frappée par un attentat djihadiste. Mais c’est la #Belgique qui est apparue comme la terre d’élection privilégiée d’un « problème musulman » tissant une équation entre #Communautarisme, fondamentalisme et #djihadisme. Que peuvent nous apprendre le vécu et la situation des musulmans chez nos voisins ? Entretien avec la chercheure Corinne Torrekens.

    #Culture-Idées #Essais #islam #Molenbeek


  • L’Arabie de Tintin
    http://orientxxi.info/lu-vu-entendu/l-arabie-de-tintin,1628

    Il y a quelque ironie à découvrir que l’éditeur L’Harmattan a publié le dernier et stimulant ouvrage de Louis Blin, Le monde arabe dans les albums de Tintin dans une collection qui s’intitule « Comprendre le Moyen-Orient ». À y regarder de près, l’œuvre d’Hergé s’inscrit dans un vaste mouvement qui a caractérisé une époque qui aura plutôt cherché à « comprendre l’Occident » par un passage obligé en Orient. Vous croyez connaître Tintin au pays de l’or noir, Coke en stock ou Le Crabe aux pinces d’or ? Détrompez-vous (...)

    #Lu,_vu,_entendu

    / #Proche-Orient, #Histoire, #Bande_dessinée, #Orientalisme, #Colonialisme, #Belgique


  • UE : les arrangements fiscaux accordés aux multinationales ont triplé en deux ans RTBF - Belga - 7 Décembre 2016
    http://www.rtbf.be/info/monde/detail_ue-les-arrangements-fiscaux-accordes-aux-multinationales-ont-triple-en-d

    Les accords fiscaux octroyés par les gouvernements européens aux multinationales, une pratique d’optimisation fiscale qui leur permet parfois d’échapper en partie à l’impôt, ont presque triplé entre 2013 et 2015, selon une étude publiée mercredi par l’ONG internationale Eurodad. La Belgique et le Luxembourg sont les deux pays à avoir conclu le plus d’accords fiscaux (ou « rescrits fiscaux ») avec des multinationales, est-il également précisé.

    D’après cette étude, intitulée « Survival of the Richest : comment l’Europe soutient un système fiscal international injuste », le nombre d’accords fiscaux de ce type, qualifiés « d’accord de complaisance », est passé de 547 en 2013, à 972 en 2014 et à 1.444 en 2015. Eurodad explique s’être basé sur des données publiées par la Commission européenne pour obtenir ces chiffres, qui concernent 17 pays de l’Union européenne, ainsi que la Norvège, dont les politiques en matière fiscale ont été analysées.

    La progression du nombre de rescrits fiscaux est « très surprenante et profondément inquiétante » , a commenté Tove Ryding, co-auteur du rapport, qui s’occupe des questions d’"équité fiscale" chez Eurodad. « Avec les exemples d’Apple et des LuxLeaks, nous savons que ces accords secrets peuvent être utilisés a des fins d’évasion fiscale par les entreprises multinationales », a expliqué Tove Ryding. Apple, qui avait passé un arrangement avec l’Irlande lui permettant d’échapper en grande partie à l’impôt pendant des années, a été sommé fin août par la Commission européenne de rembourser à Dublin 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux indus.

    Le scandale LuxLeaks, en 2014, renvoie à plus de 350 « rescrits fiscaux » accordés par l’administration luxembourgeoise à des entreprises, révélés par deux anciens de la firme d’audit PricewaterhouseCoopers (PwC).

    #UE #union_européenne #UEF #PricewaterhouseCoopers #PwC #accords_fiscaux #Impôts #multinationale #apple #fraude_fiscale #Luxleaks #Belgique #Luxembourg #France #blanchiment #Fraude_fiscale

    http://ds1.static.rtbf.be/article/image/1248x702/1/e/5/84219998_81163385_640554_7586188.jpg

    https://seenthis.net/messages/549044 via BCE 106,6 Mhz


  • Le #Kazakhgate éclabousse la justice belge
    https://www.mediapart.fr/journal/international/141116/le-kazakhgate-eclabousse-la-justice-belge

    Alors que le pouvoir belge est déjà soupçonné d’avoir été manipulé par l’Elysée, sous #Nicolas_Sarkozy, pour que trois oligarques kazakhs échappent à leur procès, la justice belge est à son tour soupçonnée d’avoir favorisé les mêmes oligarques, sur fonds de pots-de vins présumés lors de contrats franco-kazakhs.

    #International #Airbus #Armand_de_Decker #Belgique #Corruption #Kazakhstan #Noursoultan_Nazarbaïev #Patrick_de_Wolf #Stefaan_de_Clerck


  • #Paul_Magnette : « Dans l’intérêt de l’Europe, il faut parfois lui désobéir »
    https://www.mediapart.fr/journal/international/101116/paul-magnette-dans-l-interet-de-l-europe-il-faut-parfois-lui-desobeir

    Paul Magnette à Bruxelles le 27 octobre 2016, en pleine crise du #CETA. © Reuters / Yves Herman Dans un entretien à Mediapart, le ministre-président wallon Paul Magnette tire les leçons de la victoire de #Donald_Trump pour la #social-démocratie et revient en longueur sur les coulisses de sa bataille contre le CETA. « Ce que les démocrates ont subi aux États-Unis, les sociaux-démocrates en #europe peuvent le subir exactement de la même manière », met-il en garde. Le socialiste belge plaide pour une gauche plus offensive sur les questions commerciales.

    #International #Belgique #commerce #Commission_européenne #Donald_Tusk #Jean-Claude_Juncker #libre-échange #Mondialisation #TAFTA #TTIP #UE #Wallonie


  • #Kazakhgate : comment l’Elysée de Sarkozy a manipulé le pouvoir belge
    https://www.mediapart.fr/journal/france/051116/kazakhgate-comment-lelysee-de-sarkozy-manipule-le-pouvoir-belge

    L’enquête judiciaire sur le Kazakhgate met gravement en cause l’ancien président du Sénat belge #Armand_de_Decker. Se présentant comme « l’avocat de l’Élysée » sous #Nicolas_Sarkozy, il a mené, moyennant 740 000 euros, un intense lobbying au plus haut niveau de l’État belge pour éviter un procès à trois oligarques kazakhs, afin de faciliter une vente d’hélicoptères #Airbus pilotée par l’ex-président français et ses conseillers sur fond de pots-de-vin présumés.

    #France #Belgique #Corruption


  • Après l’accord belge, le #Conseil_européen veut croire à l’adoption rapide du #CETA
    https://www.mediapart.fr/journal/international/271016/apres-l-accord-belge-le-conseil-europeen-veut-croire-l-adoption-rapide-du-

    © Reuters Après avoir dû annuler la signature du traité de #libre-échange avec le Canada, le conseil européen espère possible de le ratifier rapidement, après l’annonce d’un accord entre toutes les parties belges. Mais les difficultés demeurent très nombreuses. Surtout, la révolte wallonne a soulevé une vague de contestation dans toute l’Europe.

    #International #Economie #accord_commercial #Belgique #europe #France #Wallonie


  • #libre-échange : après l’accord belge, le #Conseil_européen veut encore croire au #CETA
    https://www.mediapart.fr/journal/international/271016/libre-echange-apres-l-accord-belge-le-conseil-europeen-veut-encore-croire-

    © Reuters Après avoir dû annuler la signature du traité de libre-échange avec le Canada, le conseil européen espère possible de le ratifier rapidement, après l’annonce d’un accord entre toutes les parties belges. Mais les difficultés demeurent très nombreuses. Surtout, la révolte wallonne a soulevé une vague de contestation dans toute l’Europe.

    #International #Economie #accord_commercial #Belgique #europe #France #Wallonie


  • Libre échange : la #Wallonie porte un coup fatal au traité avec le #Canada
    https://www.mediapart.fr/journal/international/241016/libre-echange-la-wallonie-porte-un-coup-fatal-au-traite-avec-le-canada

    Paul Magnette, ministre-président de la Wallonie. © Reuters Le #CETA est mort, dans sa version actuelle. C’est au nom de la « vitalité démocratique » que les socialistes qui dirigent la Wallonie ont dit non à l’accord commercial entre l’Europe et le Canada. Et ce malgré des pressions répétées, en particulier de la France. Ce refus bloque l’approbation de l’accord par l’Union européenne qui se retrouve en plein désarroi. Accusées : les méthodes de négociations opaques de la commission européenne.

    #International #Economie #accord_commercial #Belgique #europe #libre-échange #Paul_Magnette #TAFTA


  • Espagne : pas de gouvernement depuis dix mois... et les Espagnols ne s’en portent pas plus mal !

    Les Belges avaient joué les pionniers en se passant de gouvernement pendant presque un an et demi. Les Espagnols leur succèdent depuis déjà dix mois. Et les citoyens ne s’en plaignent pas.

    Pour priver un pays de gouvernement, il faut éviter qu’une majorité claire se dégage au parlement. C’est exactement ce qui s’est passé en #Belgique et ce à quoi nous assistons en #Espagne. D’autant que les partis dominants ne parviennent pas à s’entendre pour former une coalition.

    Ce qui se passe ? Eh bien, un #gouvernement_intérimaire expédie les affaires courantes, aucune loi pourrie, aucun projet véreux initié par Bruxelles ne voient le jour, pas d’initiative impromptue en matière de politique étrangère, les institutions et les services publics continuent de fonctionner à leur rythme pépère.

    On est loin du chaos annoncé par les élites et leurs médias mainstream, pas plus clairvoyants sur ce sujet que pour les conséquences apocalyptiques qu’ils promettaient en cas de Brexit.

    Bon, il y a tout de même une condition pour garantir ce peinard #train-train qui semble ravir les citoyens confrontés à cette situation : que les institutions et les services publics n’aient pas été préalablement trop vérolés par les voyous investis pour s’en occuper.

    Disons qu’en l’occurrence, à défaut de force alternative crédible , ça freine un peu l’effondrement. Et plus ça dure, mieux c’est. Ça n’arrange pas les choses, mais ça ne les envenime plus non plus et les citoyens lambda peuvent souffler un brin. Regardez ce qui s’est passé en Belgique : à peine reformé un gouvernement majoritaire en 2014, ça a été le bordel.

    À bon électeur, salut !

    https://seenthis.net/messages/531610 via Vanderling


  • La #Belgique, d’un plan social à l’autre
    https://www.mediapart.fr/journal/international/031016/la-belgique-d-un-plan-social-l-autre

    Après l’Américain #Caterpillar en septembre, c’était au tour de la banque #ING d’annoncer lundi un plan social très lourd en Belgique, avec la suppression de 3 158 emplois. Les #licenciements_collectifs se multiplient. Pourtant, le royaume s’est souvent montré accommodant avec les entreprises étrangères et leurs impôts…

    #International #Economie #banques #Charles_Michel #europe #Paul_Magnette #Wallonie


  • On l’oublie souvent
    Une personne sur deux est incapable d’effectuer des paiements sur internet RTBF 30 Aout 2016
    http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_une-personne-sur-deux-est-incapable-d-effectuer-des-paiements-sur-intern

    L’utilisation des tablettes, smartphones ou ordinateurs est devenue banale. Mais pas pour tout le monde. Or, les entreprises et les pouvoirs publics se digitalisent très vite.

    Selon un récente étude réalisée par la Ligue des Familles, 86% de la population a accès à un ordinateur et à internet mais 40% des personnes interrogées ne savent pas utiliser tax-on-web. Une personne sur deux est incapable d’effectuer des paiements sur le web.

    http://ds1.static.rtbf.be/article/image/1248x702/1/d/e/7a8cf4b87a4d228b57102aa29b97191b-1472543324.jpg

    Une nouvelle fracture numérique
    Ce n’est pas uniquement le fait de posséder ou non un ordinateur qui crée cette nouvelle fracture numérique, mais bien à la capacité à l’utiliser. 

     » L’illettrisme digital commence sitôt que les aptitudes informatiques sont lacunaires", explique la Ligue des familles. Chez les 14% de Belges qui n’ont pas accès à un ordinateur ni à internet, ces lacunes sont importantes : ils ne maîtrisent pas les traitement de texte, tableurs ou courrier électronique. Au total, c’est le cas pour un Belge sur 4 de moins de 54 ans.

    En Wallonie, une personne sur deux semble avoir des compétences informatiques insuffisantes, contre 1 sur 3 en Flandre.

    Un répondant sur 5 se dit incapable d’envoyer ou de recevoir du courrier électronique et de faire des recherches sur internet, un sur 4 de consulter les sites d’actualités, un sur 3 de consulter les horaires des transports publics et un sur 2 d’exécuter des paiements en ligne.

    Cette fracture numérique touche plus particulièrement les femmes, les personnes plus âgées et les familles sans enfants.

    Ces aptitudes internet insuffisantes entraînent un risque plus grand d’être victime de fraude sur internet. Un Belge sur 2 (49%) ne sait pas comment protéger ses données individuelles contre des pirates, et presque autant (46%) installer un antivirus.

    Répercussions financières 
    Dans un 1 cas sur 4, personne dans le ménage n’est capable de payer avec une carte de débit ou de crédit, et dans 1 ménage sur 5, d’effectuer un virement en ligne. Dans près de la moitié des familles, personne ne sait comment enregistrer ou payer des factures avec les systèmes tels que PayPal, Ogone, Zoomit ou Doccle. 

    Alors que les autorités publiques entrent résolument dans l’ère électronique, les citoyens accusent du retard : 40% des familles se disent incapables de payer les impôts en ligne ou de remplir un formulaire en ligne afin de bénéficier d’allocations sociales. Et cela concerne surtout ceux qui en ont le plus besoin : 38% des consommateurs de la catégorie sociale inférieure contre 16% de la classe supérieure.

    #Illettrisme #Illettrisme_digital #sécurité_informatique #Ecole #culture #Belgique #éducation #inégalités #Fraude_informatique

    https://seenthis.net/messages/520022 via BCE 106,6 Mhz


  • Interruption d’une discussion du TTIP (traité transatlantique)

    Mardi 24 mai passé, un collectif belge de citoyens a interrompu Cécilia Malmström alors qu’elle entamait une discussion au sujet du TTIP lors d’une conférence publique organisée avec l’appui d’entreprises suédoises.

    Les "simples" citoyens n’ayant pas été autorisés à participer, ils se sont invités eux-mêmes, et en chanson !
    https://www.youtube.com/watch?v=So8Yw4Ci2W0

    Communiqué de presse du collectif citoyen « Flashmob STOP TTIP » :
    Le collectif de citoyens « Flashmob STOP TTIP » a une nouvelle fois interrompu en chanson ce mardi 24 mai 2016 la Commissaire européenne au Commerce Cécilia Malmström lors d’un débat organisé par Euractiv à l’Hôtel Renaissance (Bruxelles).

    Alors que Cécilia Malmström s’adressait à un public composé d’industriels, politiques, journalistes et lobbyistes, un groupe d’une dizaine de citoyens de tous horizons et âges a entonné le chant issu de la comédie musicale des Misérables « Do you hear the people sing »,tandis qu’une cinquantaine d’autres citoyens les ont vite rejoint de l’extérieur, affluant vers la salle où avait lieu le débat. Ces derniers avaient été initialement tenus à l’écart par l’organisateur, sous prétexte qu’ils n’étaient que de « simples citoyens » et que le débat était réservé aux « principales parties prenantes du TTIP et CETA ».

    « Je trouve cela honteux que nous n’ayons pas été autorisés à venir débattre avec la Commissaire de ce sujet tellement important pour les générations futures », s’offusque Pauline, participante à l’action. « Nous avons donc dû trouver un autre moyen pour être entendus », conclut-elle.

    Ces citoyens entendaient alerter la Commissaire sur son manque d’écoute face à un mécontentement sans cesse croissant issu de la population européenne au sujet des négociations visant à aboutir à la ratification du Traité Transatlantique entre les États-Unis et l’Europe et du CETA.

    Les participants ont brandi et distribué des tracts critiquant la Commissaire pour sa propension à discuter davantage avec les multinationales plutôt qu’avec les citoyens.

    « Nous nous sommes déplacés afin de lui rappeler qu’un traité de ce type et que toute politique publique doit avant tout prendre en compte l’intérêt des citoyens, et non celui des grandes entreprises » , déclare Adrien, participant à l’action.

    L’action s’est clôturée par une chaîne humaine réalisée autour de la salle de conférence et plaçant le lieu en « zone hors-TTIP », symbolisant ainsi l’arrêt immédiat des négociations.

    La Commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström à nouveau interrompue par des citoyens lui demandant de stopper les négociations du Traité Transatlantique (TTIP) et du CETA.

    Le collectif Flashmob Stop TTIP s’engage à continuer ses actions citoyennes et pacifiques tant que l’Union européenne n’infléchira pas significativement le cours de négociations en faveur des préoccupations démocratiques, sociales, environnementales et sanitaires légitiment exprimées par près de 3,5 millions de citoyens européens.

    À propos du collectif citoyen Flashmob Stop TTIP
    Groupement de citoyens belges et européens de tous âges et horizons, et non apparentés à des partis politiques ni des organisations de la société civile. Ces citoyens entendent interpeller le grand public et les décideurs politiques sur les impacts potentiels des traités de libre-échanges que sont le TTIP, le CETA et le TISA. Le collectif a déjà réalisé plusieurs actions de mobilisation, comme celle dans le Centre Commercial « City 2 » en novembre 2014 (action théâtrale mettant en scène les dangers du TTIP), en mai 2015 à la gare du midi (distribution de pommes « TTIP » au départ du Thalys emmenant les parlementaires européens à Strasbourg).

    Le collectif n’en est pas à son coup d’essai pour les chants, puisqu’en juin 2015 déjà il interrompait le Ministre des affaires étrangères Didier Reynders au son du « Do you hear the people sing » lors d’une conférence chez Agoria. En octobre 2015 c’était au tour de la Commissaire européenne au Commerce Mme Cecilia Malmström lors d’une allocution au Collège d’Europe (Bruges).

    En février 2016 , les négociateurs ont également été interpellés lors d’un cocktail organisé à la représentation permanente de la Bavière auprès de l’Union européenne. Le négociateur nord- américain Dan Mullaney (United States Trade Representative) ainsi que le négociateur européen Ignacio Garcia Bercero (DG Commerce) ont été chahutés par plus de 70 citoyens. La page facebook du collectif rassemble des fans issus de toutes l’Europe, qui ne manquent pas de reprendre les mobilisations du collectif afin de les mettre en action chez eux.
    Source : http://www.zintv.org/Interruption-d-une-discussion-du
    https://www.facebook.com/flashmobstopttip

    #TTIP #Stop_TTIP #cécilia_malmström #Bruxelles #union_européenne #Belgique #CETA #ZinTV

    http://seenthis.net/messages/499986 via BCE 106,6 Mhz