• Les États-Unis bombardent un convoi lié au régime syrien près de la frontière jordanienne - L’Orient-Le Jour
    https://www.lorientlejour.com/article/1052547/les-etats-unis-bombardent-un-convoi-lie-au-regime-syrien-pres-de-la-f

    « La coalition a frappé des forces pro-régime (...) qui posaient une menace pour des forces américaines et des forces alliées (syriennes) à At Tanf » près de la frontière jordanienne, a déclaré le colonel Ryan Dillon, un porte-parole militaire de la coalition en Irak. Un autre responsable américain a précisé à l’AFP, sous couvert de l’anonymat, que les forces pro-régime frappées étaient « probablement » des milices chiites, sans être plus précis sur leur identité.

    Pour que les choses soient claires, les forces pro-régimes, si je ne m’abuse, ce sont celles du hezbollah :

    http://en.farsnews.com/newstext.aspx?nn=13960228000475
    Hezbollah has deployed 3,000 forces in al-Tanf region to participate in Badiyeh operations in Syria. Most of the forces had earlier been stationed in al-Zabadani, Madhaya and Sarqaya regions as well as the Western parts of the town of al-Tofail and Brital, Ham and Ma’araboun heights in the Eastern mountain.

    Other units, including the Syrian army allies, have also been sent to this front to block the way to the US-backed forces.

    A well-informed military source said on Wednesday that the Syrian army forces will not allow the US and its western or regional allies to create a buffer zone in the Southern part of the country as a safe heaven for militants’ activities.

    Dès lors, on comprend mieux le titre de la dépêche AFP juste après : https://www.lorientlejour.com/article/1052550/syrie-washington-ne-cherche-pas-a-simpliquer-dans-la-guerre-civile-ma - Syrie : Washington ne cherche pas à s’impliquer dans la guerre civile (Mattis)

    ... avec toutes les circonvolutions à propos de la coopération avec les Russes dans l’artcile de l’OLJ donné en lien : "La coalition a tenté de dissuader le convoi de continuer sa progression, selon plusieurs responsables américains. Elle a utilisé notamment la ligne de communication spéciale mise en place avec la Russie, alliée du régime syrien, pour éviter les incidents entre avions russes et avions de la coalition dans le ciel de la Syrie. Il y a eu des « tentatives apparentes de la Russie » pour dissuader les forces bombardées de se diriger vers At Tanf, a indiqué le colonel Dillon. La coalition a aussi envoyé des avions effectuer des tirs d’avertissement avant de procéder aux frappes, a-t-il précisé. Selon le responsable de la défense anonyme, les véhicules bombardés comprenaient notamment un char et un bulldozer."

    RT les reprend d’ailleurs fort aimablement, quasiment mot pour mot : https://www.rt.com/usa/388864-us-led-coalition-confirms-strike-syria

    Un simple dérapage (6morts, 2 tanks) ou juste le début de quelque chose de beaucoup beaucoup plus grave. Trump va-t-il avoir le temps d’arriver en Arabie saoudite ce week-end avant une grosse explosion ?

    #catastrophe_arabe plus que jamais

    https://seenthis.net/messages/599659 via gonzo


  • الجزائر تضغط على تونس لمعرفة طبيعة السلاح القطري لليبيا بقلم :الجمعي قاسمي
    http://www.alarab.co.uk/?id=76484

    Suite des missiles Stinger au Sahara : Pressions décrites comme « sérieuses » des autorités algériennes sur la Tunisie pour que celle-li lui fournisse la nature des armes qataries passées en contrebande en Libye depuis le territoire tunisien en 2011 et 2012...

    ضغوط جزائرية وصفها بـ”الجدية” على تونس من أجل مدها بكشوفات الأسلحة القطرية التي تم تسريبها إلى ليبيا عبر الأراضي التونسية خلال العامين 2011 و2012، وذلك في الوقت الذي عاد فيه خطر الصواريخ أرض/ جو المحمولة على الكتف، ليطفو على السطح من جديد في دول المنطقة المغاربية وبعض العواصم الأوروبية.

    Perso, je n’aurais jamais pu croire que les « révolutionnaires libyens » auraient pu être aidés par ces riches islamistes du Golfe amoureux de la liberté.

    #libye #algérie #tunisie #qatar #catastrophe_arabe

    http://seenthis.net/messages/473977 via gonzo


  • Opération « détruire l’héritage culturel du Moyen-Orient »... - May MAKAREM - L’Orient-Le Jour
    http://www.lorientlejour.com/article/940026/operation-detruire-lheritage-culturel-du-moyen-orient-.html

    « Les pillages et les destructions des sites archéologiques ont atteint une échelle sans précédent. » Selon un rapport de l’Organisation des Nations unies basé sur des images satellites, près de 300 sites du patrimoine culturel syrien ont été détruits, endommagés ou pillés. En Irak, la liste n’en finit pas de s’allonger : Mossoul, Assour, la cité antique de Hatra, les ruines de Nimrud (XIIIe siècle avant J.-C.), la citadelle de Tal Afar, ou encore Samarra, la capitale du califat abbasside, sont saccagées au marteau-piqueur ou à coups de bulldozers et d’explosifs. Et depuis des mois, l’héritage historique de l’Arabia Felix (Arabie heureuse, surnom qui n’est plus d’actualité, évidemment...) est ravagé par la violence du conflit armé opposant les houthis à la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite.
    Les informations reçues par l’Unesco à Beyrouth font état d’importants dommages affectant des zones inscrites au patrimoine mondial de l’humanité, notamment à Sanaa, Shibam, Saada et Zabid, ainsi que le site archéologique de la ville préislamique de Baraqish.

    Reste de l’article à l’avenant. Désespérant.

    #catastrophe_arabe

    http://seenthis.net/messages/399896 via gonzo


  • Cracks in the Saudi system: can the ruling family sever its alliance with Wahhabism?
    http://www.al-bab.com/blog/2015/july/cracks-in-the-saudi-system.htm#sthash.Hz4lLX9g.dpbs

    Short of nuclear war, it is difficult to envisage a more cataclysmic event in the Middle East than the collapse of Saudi Arabia. The centrality of Saudi Arabia in Islam, in the global economy and in the region itself, would make turmoil in the kingdom more than just another addition to the growing list of disintegrating Arab states.

    Aside from the effects on world oil supplies, the collapse of Saudi Arabia would probably also hasten the fall of other Gulf monarchies, could easily provoke another revolution in Egypt (where the Sisi regime depends heavily on Gulf largesse) and cause turmoil in some of the world’s poorest countries as millions of expatriate workers suddenly returned home, jobless. In addition to all that, it would have profound but unpredictable consequences for the future of Islam.

    Looking at the kingdom and its archaic ways, one word springs to mind: unsustainable. It’s obvious from any realistic assessment that at some point something will have to give. The monarchy is sandwiched between religious obscurantists, from whom it draws much of its claim to legitimacy, and more open-minded citizens demanding equal rights for women, freedom of speech and the right to enjoy yourself without fear of arrest by the men from the mutawa.

    Of course, people have been talking about the unsustainability of the Saudi system for a long time. It’s more than 20 years since Said Aburish wrote his book, “The Rise, Corruption and Coming Fall of The House of Saud”. To recognise that the status quo can’t last for ever is one thing, but to predict how and when the dam will eventually burst is something else.

    Tout est intéressant dans cet article, et j’ai eu du mal à sélectionner le meilleur morceau !

    #arabie_saoudite #catastrophe_arabe

    http://seenthis.net/messages/387450 via gonzo