#cio

  • Le mouvement olympique africain accusé d’avoir laissé une ardoise à Londres
    https://www.mediapart.fr/journal/france/041217/le-mouvement-olympique-africain-accuse-d-avoir-laisse-une-ardoise-londres

    Où est passé l’argent du « Village Afrique » des JO de Londres en 2012 ? Plus de cinq ans après l’événement, Mediapart révèle qu’un contentieux oppose toujours les dirigeants de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique à un entrepreneur français. Le général #Lassana_Palenfo, lors de l’inauguration du « village Afrique » de Londres en 2012. © DR

    #France #ACNOA #Africa_Village #CIO #jeux_olympiques #Mustapha_Berraf


  • Le mouvement olympique africain accusé d’avoir laissé une ardoise à Londres
    https://www.mediapart.fr/journal/france/041217/le-mouvement-olympique-africain-accuse-davoir-laisse-une-ardoise-londres

    Où est passé l’argent du « Village Afrique » des JO de Londres en 2012 ? Plus de cinq ans après l’événement, Mediapart révèle qu’un contentieux oppose toujours les dirigeants de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique à un entrepreneur français. Le général #Lassana_Palenfo, lors de l’inauguration du « village Afrique » de Londres en 2012. © DR

    #France #ACNOA #Africa_Village #CIO #jeux_olympiques #Mustapha_Berraf


  • Les Jeux Olympiques de Paris sombreront-ils dans la folie de la propriété intellectuelle ? – – S.I.Lex –
    https://scinfolex.com/2017/10/09/les-jeux-olympiques-de-paris-sombreront-ils-dans-la-folie-de-la-propriete
    https://scinfolex.files.wordpress.com/2017/10/trademark.jpg

    Alors que le Parlement français vient à peine de faire passer l’essentiel de l’état d’urgence dans le droit commun, c’est donc un autre régime d’exception qui sera certainement instauré en 2024, avec des conséquences inquiétantes à la clé. Cette loi aura en effet pour but d’organiser un certain nombre de transferts d’autorité de l’Etat français vers le CIO. Le réseau de transport devra notamment être réagencé de manière à mettre en place une « Voie Olympique » permettant aux athlètes de circuler entre les différents sites des épreuves. Cela revient donc à dire que certaines voies publiques de circulation vont être « privatisées » durant la période des Jeux, ce qui arrivera aussi dans les nombreuses « fanzones » dont la capitale va sans doute se couvrir. Des dérogations au Code du travail pourraient également (encore…) être apportées afin de faciliter l’emploi de travailleurs jetables pour la construction des édifices olympiques ou pour assurer la logistique des Jeux.

    […]

    En 2012, l’historien Pierre Clastres, spécialisé dans l’histoire des Jeux, avait livré une interview glaçante dans les colonnes de Libération, dans laquelle il revenait sur les aspects les plus inquiétants de la loi olympique pour conclure :

    Le CIO a besoin d’une #dictature ou d’un pays #ultralibéral pour imposer ses règles.

    Cela tombe bien : la France ressemble de plus en plus à la combinaison des deux et on n’ose imaginer ce que donnera la superposition du #régime d’#exception voulu par le #CIO et de l’#état d’#urgence perpétuel auquel nous sommes à présent soumis…

    https://seenthis.net/messages/635899 via Agnès Maillard




  • SUD Éducation - Le point sur les CIO, mai 2015
    http://www.sudeducation.org/Le-point-sur-les-CIO-mai-2015.html
    Donc, les #CIO sont en cours de liquidation. Économies, mais pas seulement :

    Pour comprendre il faut sans doute analyser l’attitude des régions ces dernières années en terme de développement économique. Alors même que la presque totalité des régions étaient gérées par des équipes « de gauche » on aurait pu s’attendre à la création d’un projet inter-régional coopératif et harmonisé assurant un développement économique équilibré sur l’ensemble du territoire national.
    A l’inverse, dans une logique libérale, les régions ont joué la carte de la concurrence. On a pu assister à une surenchère de facilités, d’allègements et autres incitations afin d’attirer les entreprises sur son territoire plutôt que chez le voisin. Au bout du compte les aides consenties ont directement contribué aux bénéfices des actionnaires et dans le même temps gravement obéré les possibilités de financement des équipements et services régionaux utiles à tous...

    La volonté de développer un SPRO semble correspondre à cette même logique. Il s’agit pour les régions de disposer d’un maximum d’outils et de prendre la main sur le système de #formation.
    Demain les régions pourront attirer les entreprises sur leur territoire en s’appuyant sur ces nouvelles possibilités. Pour donner un exemple concret, imaginons qu’une #entreprise conditionne son implantation régionale à des besoins de main d’œuvre (20 postes) sur une "qualification très pointue.

    Une région disposant de la maîtrise de la formation professionnelle et des moyens (SPRO) d’infléchir le choix des jeunes, pourra garantir à l’entreprise courtisée qu’au moins 100 jeunes formés seront en compétition pour les 20 postes. Ainsi l’entreprise disposera d’une main d’œuvre productive et contrainte au moins disant salarial et social.
    On aura donc 80 jeunes enfermés dans une formation obsolète, voire même la totalité, si l’entreprise décide au final d’une autre implantation. Cette logique concurrentielle ne bénéficie au bout du compte qu’aux actionnaires des multinationales. Les avantages consentis aux PME (souvent des sous-traitants) sont presque toujours captés par les puissantes multinationales. Le coût humain et social peut s’avérer désastreux.

    http://seenthis.net/messages/384274 via Agnès Maillard


  • Blatter et les largesses d’Adidas - Libération (14/06/2001)
    http://www.liberation.fr/sports/2001/06/14/blatter-et-les-largesses-d-adidas_367967

    A Blatter, ces journaux reprochent des liens très étroits avec #Adidas et son ancien PDG Horst Dassler, mort en 1986. Une relation privilégiée confirmée aujourd’hui par un proche du défunt : « C’est Dassler qui a fait nommer Blatter secrétaire général de la Fifa en 1981, Horst avait toute confiance en lui, alors on a fait ce qu’il fallait pour l’imposer », affirme André Guelfi, le richissime entrepreneur et courtier mis en cause dans l’affaire Elf.

    A l’époque, ce Corse, ami de Charles Pasqua, venait de racheter le Coq sportif avant d’en céder officiellement 49 % à Dassler. Les deux hommes se plaisent et s’associent. Entre autres activités communes, Guelfi est chargé de racheter West Nally, une société monégasque bien placée dans le marketing sportif : aux mains du duo, elle devient ISL et connaît rapidement une croissance exceptionnelle. Les premiers contrats signés avec la Fifa et le Comité international olympique (#CIO) lui assurent ainsi l’exclusivité des droits commerciaux et télévisuels de deux manifestations sportives majeures, la Coupe du monde de football et les Jeux olympiques.

    Rapidement, ISL devient un des passages obligés du sport business : « Avec Horst, on faisait ce qu’on voulait dans le milieu du sport et rien ne se faisait sans nous, assure André Guelfi. Mais Horst ne s’entendait pas bien avec le secrétaire général de la #Fifa, Helmut Kaiser. Il m’a demandé d’agir pour l’écarter. J’ai réussi à convaincre Kaiser de partir et nous avons fait nommer Blatter. Pour moi, il n’y a pas le moindre doute : Blatter travaillait pour Dassler et les intérêts d’Adidas. » Contacté par Libération, Sepp Blatter rejette catégoriquement cette version des faits, par l’intermédiaire de son porte-parole, Markus Ziegler : « Monsieur Blatter a été nommé dans des conditions parfaitement normales au secrétariat général de la fédération, fin 1981. Helmut Kaiser et quelques cadres de la Fifa s’étaient révoltés contre l’autorité de Havelange, qui les a chassés. Blatter a été choisi quelques mois après. Voilà la véritable histoire. André Guelfi raconte n’importe quoi. » Lequel persiste et promet d’« apporter si nécessaire toutes les preuves de [ses] affirmations »_

    Dans le prochain numéro de La revue dessinée, une BD sur le #sport-business et Horst Dassler (le mentor de Blatter et tant d’autres) qui tombe à pic : « L’empire du jeu », par François Thomazeau & Nicoby.

    http://seenthis.net/messages/375162 via tbn