• Réactions, mode d’emploi (LeMonde.fr)
    http://lemonde.fr/m-perso/article/2017/03/03/les-commentateurs-du-web-a-confesse_5088871_4497916.html

    La règle

    – Trois réactions pas plus

    Le Monde autorise trois réactions de 500 signes par compte d’abonné derrière chaque article. Cette limitation a été choisie notamment pour bien distinguer les réactions d’une agora philosophique ou d’un bistrot des sports. C’est un espace pour réagir à un article, non pour ouvrir un interminable débat sur un sujet.

    – Pas de propos injurieux

    La charte du Monde interdit les propos injurieux et les réactions sont donc relues par une équipe spécialisée. « Les modérateurs suppriment les messages qu’ils jugent hors sujet, diffamants, insultants, ou s’attaquant de manière violente et injustifiée au travail de notre rédaction ou à d’autres membres », précise la charte. Sur les 657 693 commentaires traités en 2016 sur lemonde.fr, 85 112 (12,9 %) ont été rejetés. Sur la page Facebook principale du Monde, 3 165 386 messages ont été gérés et 592 190 (18,7 %) refusés.

    La pratique

    – Le morcellement

    Certains habitués font de la stratégie. Ils attendent le moment où la discussion est la plus active pour intervenir. Les écureuils gardent toujours une réaction en réserve, pour être certain d’avoir le dernier mot… D’autres, frustrés des 500 signes impartis, morcellent leur réponse dans deux ou trois messages à suivre.

    Il y a une faille dans le système : un bug informatique difficile à régler permet aux contributeurs inscrits avant 2012 de réagir aux réactions des autres, et ce de manière quasi infinie. De nombreux habitués usent et abusent de ce biais du système, créant ainsi des conversations parallèles à l’intérieur d’une réaction dite « racine ». S’ensuivent parfois des échanges à deux interminables et fastidieux entre vieux de la vieille. Ils encombrent l’espace et finissent par agacer les autres, frustrés de n’avoir que leur trois munitions en soute. Jusqu’à ce qu’un modérateur coupe court.

    – L’édulcorant

    Les contributeurs ont en commun d’estimer qu’on laisse dire n’importe quoi… aux autres. Seuls eux sont censurés injustement tandis que le laxisme règne partout. Leur remarquable contribution est stoppée quand ailleurs c’est la cour d’école. L’abonné débouté envoie alors un courriel hurlant aux ciseaux d’Anastasie, au déni démocratique. Il a une haute idée de sa liberté. Les habitués réessayent en édulcorant la première version ou en la postant à une autre heure, espérant que la vigilance sera moindre. Parfois un mail refusé peut être repêché : le contributeur proteste alors que sa réaction est en fait en ligne. Quand la modération tarde, le contributeur impatient renvoie sa réaction qui peut ainsi apparaître deux fois.

    #modération #commentaires #cm

    https://seenthis.net/messages/576593 via tbn


  • The Future of Social Audio is Here, Presenting the Audiogram Generator, by Delaney Simmons, Director of Social Media at WNYC https://medium.com/@WNYC/socialaudio-e648e8a5f2e9

    GitHub - nypublicradio/audiogram: Turn audio into a shareable video https://github.com/labsletemps/audiogram
    https://cloud.githubusercontent.com/assets/2120446/17450988/7e6c4ea2-5b31-11e6-8f90-b32fec6864c3.gif

    Unlike audio, video is a first-class citizen of social media. It’s easy to embed, share, autoplay, or play in a feed, and the major services are likely to improve their video experiences further over time.

    Our solution to this problem at WNYC was this library. Given a piece of audio we want to share on social media, we can generate a video with that audio and some basic accompanying visuals: a waveform of the audio, a theme for the show it comes from, and a caption.

    For more on the backstory behind audiograms, read this post.

    #citation #audio #cm via @booz cc @latrive

    https://seenthis.net/messages/561010 via tbn


  • Pourquoi les commentateurs commentent-ils sur le Web ?
    http://lemonde.fr/big-browser/article/2016/11/30/troller-debattre-ou-se-repeter-pourquoi-commenter-un-article-en-ligne_504099

    A travers un questionnaire rempli par 8 500 personnes, FiveThirtyEight dresse le portrait de ses commentateurs et de leurs motivations, un travail qui ne saurait être représentatif de l’ensemble d’Internet, mais dans lequel on trouve des pistes familières :

    19 % d’entre eux interviennent pour « corriger une erreur ».
    18 % pour « ajouter quelque chose à la conversation ».
    10 % pour « donner leur perspective personnelle ».
    Certains articles déclenchent plus de commentaires que d’autres, et il semble presque impossible, en tout cas empiriquement, de savoir à l’avance si un article va inspirer les commentateurs. FiveThirtyEight a donc demandé aux lecteurs quelles étaient les circonstances dans lesquelles ils avaient le plus de chance de commenter.

    => https://fivethirtyeight.com/features/we-asked-8500-internet-commenters-why-they-do-what-they-do
    [Sont-ce les mêmes qui répondent aux questionnaires sur Internet ?]

    Dans 55 % des cas, c’est quand ils « savent quelque chose sur le sujet qui n’était pas dans l’article », et 41 % lorsqu’ils « s’identifient au sujet abordé ». Sans surprise, les lecteurs ont donc tendance à s’engager dans la « conversation » quand le sujet les concerne ou qu’ils ont l’impression d’avoir quelque chose de nouveau à apporter.

    #commentaires #forum #conversation #CM

    https://seenthis.net/messages/547241 via tbn


  • Les dents, les yeux, les oreilles
    La république sociale (2/4).
    De la Carte santé 54 à la CMU
    https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/la-republique-sociale-24-les-dents-les-yeux-les-oreilles-de-la
    https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/cruiser-production/2016/11/2f821133-379a-4724-858e-da296b50dae4/600x337_sante54.jpg

    Un #documentaire de Séverine Liatard et Véronique Samouiloff. A la fin des années 1970, de jeunes médecins, militants du mouvement ATD Quart Monde installent leur cabinet dans une cité HLM de la banlieue de Nancy, Jartom à Tomblaine.

    Très beau documentaire #santé #accès_aux_soins #CMU #pauvreté

    https://seenthis.net/messages/544349 via odilon


  • En stigmatisant les « bénéficiaires » de la #CMUc, la sécu nuit à leur #santé - Le SMG, Syndicat de la Médecine Générale
    http://www.smg-pratiques.info/En-stigmatisant-les-beneficiaires.html

    L’article polémique (1) L114-19 du Code de la sécurité sociale en vigueur depuis le 23/12/2015 (2) est maintenant froidement appliqué (3) : la Sécurité sociale se mobilise pour fouiller, chaque année, les comptes bancaires de 10 % des patients ayant la CMUc (4), notamment à la recherche des solidarités intrafamiliales. La #solidarité ponctuelle des proches étant considérée comme un revenu chez ces patients ayant moins de 720 euros par mois pour vivre (sous le seuil de #pauvreté).

    https://seenthis.net/messages/540685 via Agnès Maillard




  • #Modération : #YouTube encourage les internautes à lui prêter main forte
    http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/09/21/moderation-youtube-encourage-les-internautes-a-lui-preter-main-forte_5001463

    Parmi les actions valorisées par YouTube, on trouve par exemple la rédaction de sous-titres ou « le partage de connaissances », mais aussi et surtout, le signalement de contenus violant les règles de la plate-forme. Comme Facebook ou Twitter, YouTube modère les contenus après leur publication, qu’il s’agisse de vidéos ou de commentaires. A condition que ceux-ci soient signalés par des internautes. N’importe quel utilisateur peut le faire, mais cette action fera spécifiquement partie des missions des « héros », qui leur permettra de gagner des points. YouTube ne précise pas si les signalements de ses « héros » seront traités différemment des autres par ses équipes de modération.

    #CM #digital_labor #gamification

    https://seenthis.net/messages/526722 via tbn




  • Le non-recours aux « aides » est une conséquence directe de la guerre aux pauvres
    (relevé sur twitter)

    le #non-recours c’est tellement pas de l’aide que vous en êtes à nous forcer. AUTOMATISATION. genre ça « simplifie ». mon cul.
    ça va salement simplifier que je sois d’office affiliée cmu tu vas voir. CONTROLE BANCAIRE. un de plus.
    et à la première merde, pouf pouf COMMUNICATION aux autres services et tout pète. paye ton aide.
    +la cmu condamne direct aux soins publics bas de gamme sois traité comme un chien (et encore mon véto est mieux) et tais toi
    tout ça pour t’ouvrir une magnifique réduction edf qui te fera gagner attation.
    20 euros
    par AN.
    lol
    avec la joie d’être fiché pauvre chez edf qui jusque là l’ignorait, ce qui te permettra d’avoir plus vite le rappel et la coupure \o/
    ce qui te permettra de ne pas pouvoir choisir non plus de payer au réel de ta conso. et non. les pauvres —>prélèvement direct

    vous avez dit aide sociale ? voulez vous qu’on parle de l’aide alimentaire ? c’est TELLEMENT BON. -_-
    zut il y a non recours là aussi. à croire que le pâté bon pour un chat et le sac de riz ogm ça paie pas les loyers

    atta keskona d’autre ? les #transports ? bah ça saute partout. sinon chez moi ça reste je peux demander une gratuité. vu que y’en a pas.
    ô the irony hein. j’ai droit, moi, au bus gratuit. parce que chez moi y’a pas de bus. LOLILOL MUCH ?
    j’ia aussi droit pour la modique somme de 15 euros par an à uen carte de réduc sncf sous réserve des places disponibles
    ya JAMAIS de places dispos tarif pauvre XD c’est facile non ? par contre la sncf a pris ms 15 euros.
    pour le reste de la famille à part nous coûter de la photo d’identité (ça se paie lol) bah ça sert à rien car ALLER OU AVEC QUELLE THUNE ?
    ya pas de trains régionaux ici et même à 50% on va pas aller en vacances, hein. belle AIDE

    catégorie autres aides on a le fonds de solidarité #logement. très rigolol cui là il peut payer ton #chauffage
    si tu fournis un diagnostic énergie de ton logement. LOL. 250 euros. dans ta gueule. ton proprio paiera pas pour toi nan.
    véridique ils me l’ont joué. et alors oui EN THEORIE le diag énergie c’est proprio qui doit faire MAIS comme t’es qu’un pauvre c’est pas fait et comme c’est toi qu’arrive pas à payer ta facture de chauffage tu peux me dire comment tu vas le forcer ? en menaçant de déménager ? LULZ
    le fsl peut aussi couvrir tes loyers de retard. SI ton proprio qui fait déjà jamais une quittance accepte de faire un papier pour certifier
    et bien entendu tu rêves d’aller dire à ton proprio qu’en plus d’être pauvre tu sollicites des aides en plus et qu’il faut son aide.
    enfin bref tu vois le genre d’aide tavu c’est super aidant on est motivés grave ça sera ps du tout pire à la fin

    demain on parlera de l’#aide_juridictionnelle, ce truc sympa qui t’assure d’aller en prison sans jamais voir ton avocat.
    lequel a le droit de chouiner plein les médias, lui, que c’est VRAIMENT PAS ASSEZ PAYE MERDE.
    une pote a perdu la garde de ses enfants comme ça. à l’audience pour la garde l’avocat trop peu payé n’est juste pas venu. COOL
    l’avocat de droite plus honnête qui ne prenait pas l’aide juridictionnelle par contre lui a piqué 3500 euros d’acompte et come après elle avait pas les 9000 qu’il redemandait il a cessé sa défense et lui a pas rendu son fric. HAHAHA. humour de riche.
    moi perso la seule fois où j’ai eu bzoin d’un avocat un vrai j’ai raqué 6500 euros aussi. l’AJ ils te le disent en face : ils bosseront PAS
    à la limite tu peux la demander ça paiera UNE PARTIE de ce qu’ils te demanderont pour bosser pour de vrai. #détournement

    mais les abus des riches ça passe. c’est pareil pour les toubibs d’ailleurs. un dentiste GENTIL te validera ta couronne métal pour la #cmu
    et tu paieras de ta poche le différentiel pour un truc plus valable. #letravailaunoircaypobien
    mais ils sont pas gentils avec tout le monde CAR LA CONFIANCE hein. donc il faut d’abord en chier 10 ans et payer rubis sur ongle.
    ou avoir des parents installés bons payeurs blabla mais là les comme moi sans famille c’est une facilité qu’on n’a pas.
    sinon on a de l’aide vois tu. plein. (non) (en réalité j’étais moins dans la merde au rmi avec un gosse à mes 20 ans que là, même)

    bonus track : pour solliciter les aides sociales la plupart du tmps il te faut avoir un travailleur social (c’est eux qu’ont les formulaires)
    mais lesdits travailleurs sociaux sont peu nombreux et ici si tu es DANS LURGENCE il faut compter 4 semaines pour le rdv à 35km de chez toi
    véridique. or dans l’urgence, 4 semaines c’est plus de temps qu’il n’en faut pour décéder.
    si tu n’es pas dans l’urgence pas connu des services il te faudra attendre minimum 2 mois. souvent 3.
    à ce tarif là attention tu n’as accès qu’à l’assistante sociale DE PORTE. tu vois un physio en boite cékoi ? bah pareil mais en AS
    celle là c’est le pitbull de service elle est là pour te dire d’aller te faire foutre et voir comment ça te fait soit pleurer soit partir
    parce que dans leur logique d’enculés si tu y vas, te faire foutre, c’est que tu pouvais te démerder autrement, donc t’étais UN FRAUDEUR
    c’est gratiné hein.
    si tu rejoues 4 semaines à 3 mois de plus pour ravoir un AUTRE rdv parce que ton pb est toujours là (si t’es pas mort) alors tu es crédible
    tu gagnes donc le droit d’avoir UN TROISIEME rendez vous où on te demandera DU PAPIER PLEIN DE PAPIER
    suite à quoi on se réunira entre soi avec tous nos paquets de pauvres sous forme de papier pour DEPARTAGER qui aura quoi. oui. OUI.
    alors si c’est pour un rsa congrats c’est du droit strict tu vas l’avoir et les emmerdes de flicage avec mais si c’est autre chose
    la commission va décider de combien elle file à qui en fonction du sens du vent à peu près et tu auras en moyenne 50% de ton besoin.
    50% car : au bout de 25 réunionites avec du thé vert et des cupcakes les assistantes sociales arrivent en général à ccette conclusion que
    faute de pouvoir aider tout le monde (lâche une larme) on n’a qu’à faire la moitié pour chacun et ça passe tavu josiane wesh trop bien.
    et alors toi le pauvre ça donne quoi 50% du loyer en retard ? pas grand chose. 50% de la facture ? pas grand chose non plus.
    ça change pas ta procédure d’expulsion ni ta coupure d’énergie. ça résout pas. et tu vas encore pas chier l’autre moitié qui manque.
    "mais ça va pas tu vas pas chier sur l’aide tu crois quoi moi j’ai rien merde espèce d’assisté !"
    un qu’a jamais eu besoin
    stadir que quand t’as pas BESOIN d’aide forcément tu piges pas trop ce que c’est le problème hein.
    imaginons une situation plus parlante. t’es malade tas besoin d’une greffe coeur poumons on te file un coeur et on te dit que c’est bien assez.
    see the point ? bah voilà. le non recours c’est que mort pour mort tu vas pas d’emmerder avec le protocole de demi greffe qui changera rien.
    (sachant qu’il changera AU MIEUX rien, au pire on t’enverra te faire foutre totalement, et ce protocole est contraignant)

    autre exemple : disons que tu as reçu après un prélèvement de déjà 95 euros par mois un rappel edf de 600 euros (exemple réel)
    parce que la super maison qu’on a pourtant visitée pour toi est une merde complète un taudis de pure souche
    et disons que pour ce prix là t’as passé l’hiver à grelotter sans pouvoir chauffer à + de 17 degrés
    avec un bébé de 4 ans malade sous ton toit sinon c’est pas drôle. et tout ça dans la droite ligne d’une série d’épreuves où t’as cru mourir
    et que même un an et demi avant t’a failli mourir pour de vrai tellement c’était bien réel. imaginons t’es elle.
    phase 1 TU PLEURES.
    phase 2 tu appelles #edf et entre 2 sanglots tu demandes qu’on arrête le prélèvement sinon ton compte va etre kéblo et on va tous mourir hin
    edf te dit qu’ils peuvent pas que tu peux juste toi faire opposition. avec frais. évidemment. et qu’ils devront te poursuivre après. NORMAL
    tu appelles ta banque tu fais. tu sais que t’es en train de te prévoir PIRE pour dans pas tard mais lol pas le choix. edf te poursuit direct
    te voilà menacée de coupure partielle ou totale on verra ça dépend. phase 3 tu cherches de l’aide. tu vas à la mairie des fois que.
    on t’explique que LOL tavu le bled tu crois qu’on peut aider des gens non mais tu t’es cru où taggle va ailleurs salut.
    tu viens de gagner le droit que tt le village sache t’es pauvre dans la merde qui paie pas son élec BRAVO
    et qui en plus a l’outrecuidance d’accuser sa proprio parce que logement moisi mais putain ces pauvres ça ose tout hin
    tu demandes kamême de quel service social tu dépends. cette question fait chier le maire. mais il cherche et trouve. tu appelles.
    tu expliques à la pute au tel que OUI CONNASSE CA URGE. elle t’annonce 4 semaines de lai à bled paumé en chef, 30 bornes.
    dans 4 semaines les poursuites pour non paiement d’une somme pareille seront un peu PIRES tu le sais. mais t’as beau pleurer...bref
    tu te dis, on y va au forcing. tu tentes une incruste ds la file des autres nécessiteux ssans rdv un jour où la conne d’AS est pas trop loin
    elle prend ça super mal mais vu que tu pleures elle dit qu’elle comprend et va t’aide. te voilà avec une super aide.....SUSPENSE
    UNE CARTE D ACCES A L EPICERIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ! dis merci ! t’es das l’urgence ou non ? BAH ALORS !
    voilà. et après donc diagnostic énergie needed et finalement tu laisses tomber tu fais autrement tu prend ta merde pleine gueule

    soins dentaires : la cmu si je la demande peut prendre en charge pour l’orthodontie 464 euros par semestre. MAIS. le piège est que c’est un PLAFOND.
    c’est à dire que le praticien ne peut pas facturer plus que 464 euros. point barre. au delà la cmu c ne rembourse plus rien.
    or, un traitement orthodotique c’est 600 à 1200 euros le semestre. là je suis en pas trop cher (pampa oblige) 660 euros le semestre.
    le praticien ne veut pas travailler à 464 euros. tout simplement. donc les cmu il les soigne pas. voilà. et si il les soigne c’est sans cmu
    c’est à dire qu’on n’active pas la cmu c (paperasses) et on se met au remboursement sécu de base soit 193euros le semestre
    et le patient sort le reste de son cul. ou de sa poche. comme il peut. c à peu près le seul accès possible personne taffe à 464 euros
    mais ça fait chier parce que paperasses pour expliquer qu’on souhaite ne pas recourir à la #cmuc. (non recours version pro^^)
    donc globalement si tu dis que t’as la cmu le docteur il veut pas te voir fin des débats ça fait le tri plus vite et moins de papiers.
    du coup si je demande la cmuc je me prends un contrôle social de plus pour au final rien gagner sauf le droit dme faire envoyer paître voilà
    bref j’ai encore vérifié « mes droits » pour conclure que j’en ai pas, lol, ça nous change. et donc pour ton cul l’orthodontie.
    sachant que j’avais fait des devis de mutuelles privées mais c’était pareil à moins de payer plus cher de cotiz que d’ortho ça rembourse pas
    les seuls qui sont gagnants c’est les gens qui ont des contrats mutuelles au taf, là c’est rentable
    au final on demande pas la cmu parce que ça revient strictement au mm que la sécu de base au meilleur des cas.
    au pire ça t’exclut des soins parce que ça impose aux praticiens des tarifs qu’ils refusent de pratiquer, ou alors pire ils te le font payer au sens où ils seront sinon maltraitants au moins pas bienveillants -_-
    tout ça pour gagner le droit que la sécu ait accès à ton compte en banque pour voir si par hasard t’aurais pas de la thune que t’as pas dit
    contrôle qui peut être par la suite transmis à plein d’autres gens qui vont être cap de te dire que t’as acheté un slip de trop, etc.
    bref, les #sévices_sociaux moins on les voit plus on a l’air d’aller bien sans eux mieux on se porte. d’où le non recours.

    la masse des pauvres augmente beaucoup donc le non recours a tendance à baisser statistiquement ou à stagner et ils se félicitent (lol)
    en réalité les pauvres chevronnés comme moi on sait et on les évite sciemment volontairement c’est juste les noobs qui recourent^^
    ils ont pas encore pigé le game du coup ils pensent que cétrobien les aides. dans 10 ans on en reparle. ils vont piger. on a tous pigé. XD
    c’est un peu pareil que les démarches actives auprès de popol. les noobs oui. les vieux dla vieille, nan. vous verrez quand vous y serez^^
    on apprend à se méfier et à rester sagement pauvre avec le minimum de besoins. l’aide sociale est un champ de mine. signé la pro gamer.

    #flicage #sécurité_sociale #guerre_aux_pauvres #métropolisation #périphéries

    http://seenthis.net/messages/478106 via koldobika



  • Desserte maritime de la Corse: 2016, année de la normalisation?
    https://www.mediapart.fr/journal/economie/110116/desserte-maritime-de-la-corse-2016-annee-de-la-normalisation

    Déjà cinq jours de grève, blocage du #port_de_Marseille : l’ex-SNCM a tout de suite retrouvé ses marques. La démission de l’État hollando-vallsien confirmée, la normalisation tant attendue de la desserte maritime de la Corse dépend désormais du nouveau pouvoir politique dans l’île et des autorités européennes.

    #Economie #CGT-Marins #CMN #Commission_européenne #concurrence #Corsica_Ferries #Corsica_Linea #Corsica_Maritima #Daniel_Berrebi #entreprises #François_Padrona #Patrick_Rocca #Pierre_Mattei #SNCM


  • L’Assurance Maladie, un monde hostile. - Les outils du soin
    http://www.outilsdusoin.fr/spip.php?article130

    Aujourd’hui, j’entends à la radio à une heure de grande écoute que l’Assurance Maladie décide de généraliser les #contrôles des #comptes_bancaires des bénéficiaires de la #CMU-c, la couverture maladie universelle complémentaire. Le fait est là : dans la loi, le code de la sécurité sociale, le premier titre du premier livre annonce la couleur. Il existe depuis 2011 un droit de communication, qui peut être exercé par les agents de sécurité sociale, envers tous les organismes détenant des informations utiles, et ce PAR DELA LE SECRET PROFESSIONNEL, à des fins de contrôle (art L114-19 Code de la Sécurité Sociale).

    Application : la sécu contrôle votre compte en banque pour vérifier votre train de vie et vos déclarations à la recherche des fraudeurs aux prestations. Une phase d’essai conduite dans 4 départements aurait révélé 10% d’anomalies. Encore faut-il définir les anomalies. Être un couple pauvre et recevoir de l’argent familial pour subvenir à ses besoins : est-ce une anomalie ? Le plafond de la CMU-c est ridiculement bas et fixé à 720euros/mois pour une personne seule, si le compte est créditeur de 750 euros : est-ce une anomalie ? Au bout de combien d’anomalies mensuelles sur le compte est-on est état d’ « anomalisme », suspecté de frauder et amputé des prestations ?
    La pratique de la vérification a priori des éléments déclaratifs des usagers est la règle. Elle est d’ailleurs bien intériorisée par tous. Une mesure d’exclusion de plus, qui s’appuie en sous-main sur le « droit » d’accès au système de distribution de soins. Car ce terme contient en lui le germe de la sélection. Et il vaut mieux parler de besoin d’accès au système, dont l’aspect fondamental peut alors primer sur le reste. En en restant au « droit », on convainc les assurés qu’ils ont « droit à ceci », « droit à cela », parce qu’eux au moins, ils ont cotisé…

    La pratique de la vérification a posteriori est orientée. Pour assurer les recettes dont le pays a tant besoin, on pourrait vérifier la fraude sociale des entreprises, chiffrée comme plus de 4 à 5 fois plus importante que la fraude sociale des particuliers et vérifier les comptes bancaires des entreprises. Que nenni ! Il ne s’agit pas de lutter efficacement avec une mesure pour assainir les finances, mais d’opération d’intimidation en règle, basée sur le postulat du « pauvre voleur ».

    et aussi
    http://seenthis.net/messages/373681

    http://seenthis.net/messages/426074 via colporteur


  • Pablo 2.0 is a simple new way to share custom-cropped #photos across social networks
    http://www.imaging-resource.com/news/2015/10/16/pablo-2.0-is-a-simple-new-way-to-share-custom-cropped-photos-acros

    You might know Buffer as the online service that can schedule and keep track of links you share across social media. Don’t try to corner Buffer in the market though – they want to make it clear they’re not a one-trick pony.

    The team that develops Buffer has announced Pablo 2.0, an online service that lets you easily create and share perfectly-sized images to Facebook, Twitter, Pinterest and, yes, Buffer.

    #CM

    http://seenthis.net/messages/418916 via baroug



  • Reddit Moderators Shut Down Parts of Site Over Employee’s Dismissal
    http://www.nytimes.com/2015/07/04/technology/reddit-moderators-shut-down-parts-of-site-over-executives-dismissal.html
    http://static01.nyt.com/images/2015/07/04/business/04reddit-web/04reddit-web-facebookJumbo-v2.jpg

    Hundreds of sections of #Reddit, the popular online message board, were unavailable Friday in what appeared to be a protest by many of the site’s moderators after the abrupt dismissal of a high-ranking company employee.

    The move affected nearly 300 individual discussion areas — so-called subreddits that focus on individual topics like technology, art and business. Subreddits are generally moderated by self-appointed members of the community, not official Reddit employees. The shutdowns, which began on Thursday evening, appeared to expand rapidly on Friday.

    They began shortly after Victoria Taylor, Reddit’s director of talent, was dismissed on Thursday afternoon. On Friday, the volunteers posted a document online that asked for better communication with official staff, as well as improved software tools for community management.

    #CM #modération

    http://seenthis.net/messages/387172 via tbn


  • Dealing With Redundant, Out-Of-Date and Trivial (#ROT) Content
    http://www.smashingmagazine.com/2015/06/11/dealing-with-redundant-out-of-date-trivial-rot-content

    The best approach is to establish a policy to enforce content review. This will make sure content producers check their content to ensure it is not out of date. For example, this might need people to log in to the content management system once every six months to check their content.

    #web #poussière #CMS

    http://seenthis.net/messages/380151 via Fil


  • La pauvreté se concentre dans les villes-centres plus que dans les périphéries
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/06/02/la-pauvrete-se-concentre-dans-les-villes-centres-plus-que-dans-les-peripheri

    C’est dans les #centres-villes des grands pôles urbains que se concentre la #pauvreté en France, bien plus que dans les banlieues et les couronnes périurbaines. L’Insee livre, dans une étude publiée mardi 2 juin, une image détaillée et actualisée de la pauvreté, déjà esquissée dans son « Portrait social de la France » en novembre 2014. Et confirme qu’à rebours des thèses défendues par le géographe Christophe Guilluy en septembre 2014 dans son ouvrage La France périphérique (Flammarion, 18 euros), « la pauvreté est dans l’ensemble la plus forte dans les villes-centres des grandes aires urbaines ».

    Dans ces cœurs d’agglomération, 20 % des ménages en moyenne ont un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté. Le taux de pauvreté dans les villes-centres « atteint parfois deux à trois fois celui des banlieues et plus de quatre fois celui des couronnes périurbaines », souligne l’Insee. Plus on s’éloigne du centre, plus ce taux recule : il est de 14 % dans les proches banlieues, de 10 % environ dans les grandes couronnes.

    Dans les grands pôles urbains, les niveaux de vie médians « sont presque toujours plus élevés en banlieue qu’en ville-centre », souligne l’Insee. « Cela recouvre de grandes disparités : ces pôles urbains regroupent des villes hétérogènes, avec des populations aisées et de la pauvreté », précise Luc Brière, chef de la division statistiques régionales, locales et urbaines de l’Insee.

    « Revenu disponible »

    Pour établir ces statistiques basées sur les indicateurs de 2012 – les plus récents disponibles –, l’Insee a pu, pour la première fois, utiliser un fichier de #données_sociales et fiscales exhaustif, baptisé #Filosofi. Celui-ci croise les données fiscales issues de la direction des finances publiques et les données sur les #prestations_sociales fournies par les principaux organismes prestataires. « Ce fichier nous permet de nous baser sur le #revenu_disponible, et non seulement le revenu fiscal. Pour parler correctement de la pauvreté, il faut tenir compte aussi des prestations sociales reçues et des impôts payés, explique Luc Brière. Grâce à Filosofi, nous pouvons aussi travailler au niveau communal, et non plus seulement à une échelle départementale. »

    Alors que Christophe Guilluy, pour souligner la fracture entre des métropoles mondialisées et des territoires périphériques laissés pour compte, assurait que la question sociale se concentrait « de l’autre côté des métropoles, dans les espaces ruraux, les petites villes, les villes moyennes, dans certains espaces périurbains », l’étude de l’Insee montre au contraire une pauvreté limitée dans les communes situées aux portes des grandes aires urbaines.

    Et si les communes isolées, rurales ou peu denses situées en dehors de l’attraction d’un pôle urbain affichent un taux de pauvreté élevé – 17 % –, elles n’hébergent malgré tout que 5 % de la population pauvre en France. « Globalement, 77 % de la population pauvre réside dans les 230 grandes aires urbaines de métropole, dont 65 % dans les grands pôles urbains et 20 % dans l’aire urbaine de Paris » , résume l’Insee.

    De fortes inégalités

    Les villes-centres sont aussi celles qui concentrent les plus fortes inégalités. « Le niveau de vie au-dessus duquel se situent les 10 % de personnes les plus aisées est en moyenne plus de 4,4 fois supérieur à celui en dessous duquel se trouvent les 10 % les moins aisés », détaille l’Insee. A Paris, ce coefficient est même de 6,7 fois… contre un rapport de 3,5 fois en moyenne sur l’ensemble de la population.

    Dans ces cœurs d’agglomération, la part des revenus du patrimoine représente 30 % du revenu pour les 10 % les plus riches, quand la part des prestations sociales atteint 46 % du revenu des 10 % les plus pauvres.

    Sans surprise, ce sont les ménages jeunes, les familles nombreuses et les familles monoparentales qui sont le plus touchés par la pauvreté. Dans les villes-centres, 27 % des ménages jeunes, 35 % des familles monoparentales et 37 % des ménages de cinq personnes et plus vivent en situation de pauvreté. A l’inverse, là aussi, c’est dans les couronnes des grands pôles urbains que ces taux sont les plus faibles.
    A plus grande échelle, les statistiques issues du fichier Filosofi soulignent une pauvreté très élevée en Corse, Languedoc-Roussillon et Nord - Pas-de-Calais (autour de 20 %), tandis que le taux de pauvreté reste autour de 10 % en Bretagne et Pays de la Loire. L’Ile-de-France compte à la fois les départements ayant le plus fort et le plus faible taux de pauvreté (9 % dans les Yvelines, 27 % en Seine-Saint-Denis).

    Après des décennies d’éviction des prolos et pauvres, Paris est exemplaire de cette forte polarisation sociale des grandes villes, une ville riche faite pour les riches, avec une quantifié phénoménale de pauvres (environ 70 000 #Rsastes et 250 000 #CMU, pour ne prendre que ces deux indices). Bien sûr, la pauvreté n’est pas qu’affaire monétaire ; d’une part la structure des dépenses diffère (moins de bagneule, plus de loyer) et les ressources disponibles aussi. Pas de potager, mais des transports éventuellement gratuits, une "offre culturelle dont une part est gratuite (plus de concert dans plus d’église, plus de musée accessibles aux chômeurs, etc), et souvent plus de facilité à être employé dans ces villes. Bref, le dic de l’’Insee est une saisie partielle. On est pas près de savoir qui sont les « vrais pauvres »...

    http://seenthis.net/messages/376353 via colporteur



  • Les nouvelles frontières des webrédac - Stratégies (via @oliviertesquet)
    http://www.strategies.fr/emploi-formation/management/1010773W/les-nouvelles-frontieres-des-webredac.html

    A CCM Benchmark (Journal du Net, L’Internaute, Journal des femmes..), son PDG Benoît Sillard emploie près de 200 salariés, dont 80 personnes dans sa rédaction. Chez lui, pas de journaliste à proprement parler puisqu’aucun ne dispose d’une carte de presse professionnelle.

    Avantage, le périmètre du métier des rédacteurs est défini par l’éditeur, dans une logique de verticales. _« Les gens arrivent chez nous non comme exécutants mais comme responsables de chaîne, explique le patron, 60% des effectifs suivent d’ailleurs une formation. Je veux qu’ils aient la mentalité de start-up ou d’autoentrepreneurs pour devenir la cheville ouvrière d’un écosystème dont ils ont la responsabilité. »

    Les rédacteurs en chef doivent donc se poser la question non seulement du public qui va les lire – en étant proactif dans le buzz – mais aussi du « moyen de monétiser leur audience »_. Dans l’escarcelle de ces responsables-rédacteurs, on trouve donc le community management (#CM), les relations avec la régie ou le #management des chroniqueurs et contributeurs…

    Pascal Chevalier, président de Reworld Media, n’hésite pas de son côté à parler « d’usine de production de contenus » pour tous les écrans. Sur le papier, n’est plus publié qu’une sorte de best of des contenus numériques. « On publie dans le mois ce qui a plu en ligne », dit-il. Face au risque ressenti par les journalistes de perdre la main face au marketing et à la régie publicitaire, il estime que « les journalistes doivent se demander s’ils sont prêts à prendre la main sur la régie, pas le contraire ».

    #journalisme #précarité #publicité

    http://seenthis.net/messages/375457 via tbn


  • CMU complémentaire : 500 000 contrôles de comptes bancaires par an
    http://www.leparisien.fr/economie/cmu-complementaire-les-comptes-bancaires-controles-13-05-2015-4767331.php

    D’ici à cet été, l’Assurance maladie va vérifier les #comptes_bancaires des bénéficiaires de la #CMU-C. 10 % des assurés seront contrôlés chaque année. Une première.
    (...) 500 000 vérifications par an
    Les agents vont scruter les comptes courants et d’épargne des bénéficiaires de la CMU-C et comparer les revenus déclarés et les mouvements sur ces comptes. Une première.

    Jusque-là, seuls le fisc, les douanes, Tracfin, les caisses de retraite, Pôle emploi ou la Répression des fraudes étaient habilités à réclamer aux banques des relevés de compte. Et si la Caisse d’allocations familiales y a parfois recours, ce n’est que dans le cadre de contentieux sur le versement d’une pension alimentaire.

    Selon nos informations, la Caisse nationale d’assurance maladie, qui a vérifié à titre expérimental les comptes d’un millier de bénéficiaires de la CMU-C, a constaté des « anomalies significatives ». Son directeur général, #Nicolas_Revel*, a décidé de lancer un contrôle de tous les comptes bancaires des bénéficiaires de la CMU-C. Pas question pour autant de réduire la voilure de ce dispositif : « Ce n’est pas parce qu’il existe des phénomènes minoritaires d’abus ou de fraudes qu’il faut renoncer à aider l’immense majorité des assurés dans l’accès à leurs droits », précise Nicolas Revel, qui veut améliorer l’accès à ce dispositif loin de faire le plein.

    3 millions de bénéficiaires potentiels en plus

    Au 31 décembre dernier, 5,2 millions de personnes bénéficiaient de la CMU-C. Mais près de 3 millions de personnes restent à l’écart du dispositif. Pour eux, la Caisse nationale d’assurance maladie a mis en place des stratégies de repérage et d’aide qui portent leurs fruits. « La responsabilité de l’Assurance maladie, c’est de promouvoir l’accès à la CMU-C de tous ceux qui y ont vocation et de contrôler strictement le respect des conditions pour en bénéficier », résume le directeur de la Cnam. La carotte et le bâton, donc, pour mettre de l’ordre dans ce dispositif devenu indispensable depuis sa création en 1999 mais dont les failles donnaient encore du grain à moudre à ses détracteurs.

    * Nicolas Revel, inspecteur des finances, ex directeur de cabinet de Delanoé à la Ville de Paris, ex cour des comptes, ex conseiller présidentiel...

    Ici, la résorption du #non-recours prétexte à... sa fabrication. L’exemple du du #RSA offre un précédent dont on peut systématiser les effets (5,3 milliards d’euros par an d’économies dues au non recours). On avait introduit dans le formulaire de demande d’allocation des questions sur l’épargne disponible, avec un barème de calcul du RSA qui les prend en compte.
    Le principe c’est d’avoir toujours en réserve une menace, par exemple celle d’une « obligation alimentaire » qui viendrait à frapper parmi les proches, menace qui dissuade et inhibe la #demande.

    Les pauvres sont tellement malades qu’ils coûteraient plus cher que les autres si ils étaient soignés :

    http://www.leparisien.fr/images/2015/05/13/4767653_eco-sante-cmu-complementaire-v2.jpg

    #contrôle_des_ressources #management #peur

    http://seenthis.net/messages/370307 via colporteur