• Tou-te-s sur twitter ou tout contre twitter ?
    ... Mais est-ce bien la question ?

    La concomitance d’une mini masto-shitstorm, d’un billet de blog vengeur et de deux arte-ra-pistes me semble assez intéressante pour ramener ça par icite.

    1/ 18/09 : Dopamine (8/8)Twitter : https://www.arte.tv/fr/videos/085801-008-A/dopamine-8-8

    2/ 23/09 : Casus Boloss : Diplomatie : https://www.arte.tv/fr/videos/087070-008-A/casus-boloss-diplomatie

    3/ 05/10 : demande de conseils pour une passerelle twitter vers mastodon : https://mamot.fr/@Valk/102909561960031734

    4/ 18/10 : Twitter, mon amour : https://www.dadall.info/article711/twitter-mon-amour


    Bon, pour moi ça a plutôt fait 1/ 3 / 2 / 4 /

    Nous avons donc : début octobre, après avoir passé pas mal de temps à tenter de m’éloigner de #facebook et d’y limiter au mes interactions familiales (ça c’est fait !) et amicales (c’est compliqué !), je ne me sens pas plus à l’aise dans le fait d’être essentiellement présente sur #twitter plutôt que sur #mastodon (et ici), mais rien n’y fait, l’essentiel de la base de ma nourriture informative directe est dans le nid de l’oiseau bleu, pas sur le pelage du mamout bleu, dont certains choix vont même totalement à l’encontre de mes besoins.
    Je décide donc d’activer une passerelle entre les deux pour avoir plus d’interactions sur le second, m’y ancrer un peu plus, et renvoyer vers mastodon plutôt que twitter quand il me prend de faire des « thread ». Je demande un peu conseil sur la forme (pas sur le fond, sachant très bien pourquoi que je fais ça) : c’est le point 3/
    Après plusieurs avis arrivent quelques pouets moralisateurs en mode « oui mais non mastodon n’est pas une poubelle de twitter, on l’a pas créé pour ça ». J’ai coupé court assez vite (et assez vénère) à ce qui pour moi est un non-débat, j’y reviens plus bas...

    S’en suit, semble-t-il, d’autres pouets par-ci par-là, sur ce qu’est et n’est pas mastodon et ses règles, en tout cas dans la vision idéale de certains, et pourquoi importer twitter sur mastodon c’est Le Mal.

    Ma matière première, depuis longtemps et en essayant de m’y tenir, c’est un mix entre éduc pop et medias-libres. C’est faire passer des infos depuis la base, depuis celleux qui agissent pour changer les choses et qui participent à des luttes émancipatrices qui me semblent importantes ou qui prennent le temps de témoigner. Faire passer et parfois décrypter, le faire pas uniquement sur des plateformes protégées, ou de spécialistes, mais là où il y a plus de diversité. J’essaye de trouver un équilibre pour que ce que je « créé » avec de la valeur ajouté aie comme source un support libre, mais souvent l’équilibre est rompu par la nécessité de faire vite, particulièrement pour les débunkages comme ceux des hôpitaux Necker et de la Pitié-Salpétrière, par exemple, et parfois même, après grosse réflexion, twitter est LE support adéquat, comme quand je l’ai sciemment choisi pour dénoncer l’infox du JDD à partir d’une de mes photos... J’aurai aimé, d’ailleurs, pouvoir mener cette dénonciation de manipulation plus loin, j’ai tenté d’en faire un article fouillé, complet, mais force est de constater une fois de plus que ce type d’écriture, journalistique pour le coup, me demande une gymnastique intellectuelle au delà de mes capacités.

    Clairement, mes sources sont fréquemment sur des réseaux sociaux marchands et même si elles se déplacent un peu, facebook demeure hélas l’outil le plus fréquemment utilisé (#snapchat le supplante seulement chez les plus jeunes, le mouvement commence à se voir d’ailleurs).
    Clairement aussi, les algorithmes créent des bulles qui ne me font pas avoir une audience large, qui biaisent beaucoup, mais je crois toujours à la pollinisation (pas celle de Natacha, plutôt celle de Camille !)
    Twitter au milieu de tout ça est devenu une sorte de fil d’agences de presse géant, et tout ce qui « fait l’information » s’y retrouve. Dans la lignée de l’analyse d’Arte (le point 2/ ) j’y observe d’ailleurs, avec inquiétude, la campagne publicitaire que se fait, avec succès, un Alexandre Benalla (et comment celleux qui s’en moquent participent à cette campagne) tout comme j’y vois avec satisfaction de réels contre-pouvoirs s’organiser, comme l’opération de documentation-punk de @davduf, qui a tout pigé à l’outil...

    Tout ça pour dire que je suis (comme Dardel) plutôt lucide sur les effets pervers de ces réseaux marchands et leurs fonctionnements (point 1/ et multiples publications par icite) mais que recevoir des réponses comme celles qui m’ont été faites sur mastodon, et qui sont rassemblées dans le texte du point 4/, ça m’a d’abord énervée, bien sûr, mais ça a surtout souligné ce que je déplore chez une partie des libristes : une saleté d’élitisme de pré carré qui préfère couper les passerelles plutôt que les utiliser. J’avais eut la même sensation en lisant cet article sur #Darktable alors que je tentais de quitter Adobe : Je n’ai pas besoin de savoir comment marche un moteur pour conduire une voiture : https://darktable.fr/2019/06/je-nai-pas-besoin-de-savoir-comment-marche-un-moteur-pour-conduire-une-voi (attention, titre trompeur !) : cette manière de moquer et mépriser le mécréant plutôt que faire avec en restant conscient qu’une bêtise ou une fainéantise d’esprit ne peuvent tout expliquer, ça a le don de m’exaspérer. Cette manière de confondre outil et intention aussi.

    Parce que le plus important, avant tout, n’est-ce pas l’INTENTION ?

    Voilà. Fallait que je pose ça quelque part.
    Je me moque de Twitter et ne me fait aucune illusion, les choix de son fondateur sont de plus en plus capitalistes, même s’il reste encore un parfum d’ambiance libertaire de sa création qui lui faisait, à l’époque, préférer l’absence totale de censure plutôt qu’une censure orientée... mais quand on devient la caisse de résonance d’un Trump, on n’a guère de leçon de conduite à donner, c’est clair.
    J’ai participé à ce qui fait s’effondrer lentement mais surement la confiance en facebook. A un micro-micro-niveau, j’ai râlé des années durant sur celleux qui ne publiaient que sur ce réseau-là leurs textes de fond anticapitalistes, tout en impulsant une manière de faire « exemplaire » à une « grosse page » militante. Ça c’est fait. Et je compte bien continuer dans le même esprit sur chaque outil qui me semblera bon d’utiliser pour ne pas informer qu’un seul type de public, celui qui a bien tout compris. Je ne suis surtout pas en train de critiquer des initiatives comme #framasoft, #crabgrass et autres #medias_libres, etc., bien au contraire, j’en ai terriblement besoin quand, une fois de temps en temps, une personne se tourne vers moi et me demande comment faire pour s’y créer un compte et un réseau. C’est rare, y’en n’a pas un sur cent, mais pourtant ça existe... Et c’est pour ça aussi que j’y reste !

    https://seenthis.net/messages/807708 via ¿’ ValK.


  • Top court puts end to Palestinian poet’s four-year legal saga
    By Oren Ziv | Published October 3, 2019 | +972 Magazine
    https://972mag.com/palestinian-poet-work-legal/143760
    https://staticv3.972mag.com/wp-content/uploads//2018/09/MG_0370_wm.jpg Palestinian poet Dareen Tatour after her release from Damoun Prison, September 20, 2018. (Oren Ziv/Activestills.org)

    Four years ago, a Palestinian citizen of Israel was arrested because the security services decided a poem she wrote and published on her personal Facebook page was ‘incitement.’ After nearly three years under house arrest, a trial, and jail time, she is finally free.

    Dareen Tatour, the Palestinian poet arrested in 2015 over a poem she published on Facebook, is finally free. After years of house arrest, months in prison, and dogged efforts by the government to secure the maximum conviction possible, the Supreme Court last week rejected the state’s petition to restore her overturned conviction for incitement to violence. With that, Tatour’s legal ordeal came to an end, more than four years after it began.

    Tatour’s poem was published at the height of Palestinian protests across Israel and the West Bank and during a wave of so-called lone-wolf stabbing and vehicular attacks against Israeli security forces and civilians, largely in Jerusalem and Hebron. Following her arrest, which saw police storming her house in the middle of the night, Tatour was imprisoned for three months, then released and put under house arrest pending trial, a wait lasting nearly three years. She was forbidden from using the internet, the phone, or any other means of communication. (...)

    #Dareen_Tatour
    https://seenthis.net/messages/782469

    https://seenthis.net/messages/804930 via Loutre


  • Comment les Emirats arabes unis ont tenté de racheter des failles « zero day » à… un journaliste américain ?
    https://cyberguerre.numerama.com/1109-comment-les-emirats-arabes-unis-ont-tente-de-racheter-des

    Fortement soupçonnée d’être liée à une entreprise de cyberespionnage opérant pour le compte du gouvernement émirien, la société Haboob, elle-même spécialisée dans la cybersécurité, a pensé flairer la bonne affaire en contactant un journaliste américain dans le cadre d’un rachat de failles zero day. C’est une histoire à la fois cocasse et louche. Joseph Cox, journaliste pour le site web Motherboard, spécialisé dans la cybersécurité, en est le protagoniste. L’intéressé a donc pris sa plume pour conter ses (...)

    #hacking #Haboob #DarkMatter

    //c0.lestechnophiles.com/cyberguerre.numerama.com//content/uploads/sites/2/2019/03/daniel-zacatenco-363505-unsplash.jpg

    https://seenthis.net/messages/771312 via etraces


  • A Saudi Cybersecurity Company Tried to Buy Zero Day Exploits from Me
    https://motherboard.vice.com/en_us/article/xwbk5j/saudi-cybersecurity-company-tried-buy-zero-days-from-me-haboob-dar

    We recently got a rare look at how a company tried to source these exploits through private one-on-one deals—because the company came to us. Zero days—exploits that take advantage of vulnerabilities the vendor, such as Apple, doesn’t know about—are a hot commodity. With a zero day, a hacker, perhaps working for a government, can have a better chance of being able to break into a target’s computer or phone. If Apple or Google aren’t even aware of a security issue with their products, hackers (...)

    #DarkMatter #Haboob #hacking

    https://video-images.vice.com/articles/5c86a0356a5b7a0008fa1301/lede/1552326762690-exploits_eyes.jpeg

    https://seenthis.net/messages/771309 via etraces


  • [COMPTE-RENDU ACTE XIX - NANTES - Samedi 23 Mars 2019]
    https://nantes.indymedia.org/articles/44997

    /.../ Suite aux confiscations importantes de matériel medic, nous avons besoin de votre soutien ! En effet, l’achat de matériel a un coût important, et ce sont plusieurs centaines d’euros de matériel qui dorment maintenant au chaud dans les locaux du comico.

    Vous pouvez contribuer à la cagnotte ici :
    https://www.colleo.fr/cagnotte/14279/street-medics-nantes

    Mais aussi déposer vos dons en liquide dans les bars suivants :

    Pour les dons en liquide ou en matériel, les bars suivants nous permettent gracieusement d’y récupérer le matériel que vous pourriez y déposer :

    – Shaka Pop Un monde à bar, 9 rue de l’Hôtel de Ville, 44000 Nantes (lundi - samedi de 16h30 à 2h, fermé le dimanche)
    – Le Chat Noir, 13 Allée Duguay Trouin, 44000 Nantes
    – Le 13et3, Place Bouffay, 44000 Nantes
    – Le Live Bar, 7 rue des Etats, 44000 Nantes (à côté du château)

    Le Hophophop ne fait plus partie de la liste des bars où vous pouvez déposer vos dons.

    Amour, Maalox et Serum Phy ! ♥

    Lire aussi le compte-rendu de @Mimas87 sur twitter : https://twitter.com/Mimas87/status/1109458541981696002

    Bonjour, Nous sommes le 23 mars 2018 [2019 !], et la manifestation des #GiletsJaunes à #Nantes n’a pas pu avoir lieu. Avant même le début du rassemblement route de Vannes, une vingtaine d’interpellations et presque tous les #StreetMedic dépouillés de leur matériel.

    Et aussi des bribes de @Nantes_Revoltee :

    La doctrine Castaner à Nantes :
    – Arrestations préventives massives en camions cellulaires
    – Quasi impossibilité de rejoindre le rdv
    – Nasse
    – Attaques ultra-violentes d’un cortège totalement paisible
    – Coups, tirs, humiliations
    – La contestation interdite de fait. Par la force.
    https://twitter.com/Nantes_Revoltee/status/1109496904558301184

    Nantes, la journée s’achève par un hommage à Georges Courtois à l’endroit même où il avait réalisé son coup d’éclat de 1985. Devant l’ancien tribunal, où il avait organisé une prise d’otage des magistrats et fait le procès de la Justice.
    #ActeXIX #SoyonsCourtois #RIPGeorges
    https://twitter.com/Nantes_Revoltee/status/1109524680686403586

    /.../ #gilets_jaunes #manifestation #répression #DAR

    https://seenthis.net/messages/769422 via ¿’ ValK.


  • Taxe sur les géants du net : le gouvernement s’efforce d’épargner les sociétés françaises
    https://www.numerama.com/politique/469105-taxe-sur-les-geants-du-net-le-gouvernement-sefforce-depargner-les-s

    Près de 30 grands groupes du numérique devront payer cette taxe de 3 % sur leur chiffre d’affaires réalisé en France. Le gouvernement espère générer environ 500 millions d’euros par an. Le calendrier de la taxe sur les géants du numérique se précise. Le projet de loi sera présenté en conseil des ministres le mercredi 6 mars, a déclaré en début de semaine le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire. L’objectif poursuivi par le gouvernement avec ce nouveau prélèvement, qui ne concernera qu’une (...)

    #Apple #Google #Airbnb #Amazon #booking.com #Facebook #Uber #bénéfices #taxation #profiling #Criteo #Darty #Pagejaunes.fr #Blablacar (...)

    ##Leboncoin.fr
    //c1.lestechnophiles.com/www.numerama.com/content/uploads/2016/04/silicon-valley-season-2.png

    https://seenthis.net/messages/765035 via etraces


  • La bataille de Tourville : Victoire des Gilets Jaunes

    Cet après-midi, à force de persévérance et avec une intelligence redoutable, les gilets jaunes auront fermé l’intégralité d’une des plus grandes zones commerciales de la région.

    Si plusieurs actions ont eu lieu aujourd’hui autour de Rouen, celle des gilets jaunes de Tourville La Rivière a le mérite d’être d’une efficacité redoutable. Pour la 3e fois depuis le début de la mobilisation, le centre commercial Carrefour, sa galerie commerciale et la quasi totalité des grandes enseignes du site : IKEA, Leroy Merlin, Décathlon, Darty, Mac Donald, a été totalement fermée dans la journée.

    Jamais un mouvement n’aura pris autant au sérieux la question du blocage économique et de mémoire de manifestants, jamais ce site n’aura été contraint de fermer ses portes deux samedis de suite, dont celui du tant attendu Black Friday. Comment 200 personnes qui, pour la plupart, n’ont jamais manifesté ou bloqué quoi que ce soit de leur vie, ont malicieusement déjoué un dispositif de 70 gendarmes mobiles et d’une trentaine de flics du coin ?

    https://a-louest.info/La-bataille-de-Tourville-Victoire-des-Gilets-Jaunes-602

    La bataille de Tourville : Victoire des Gilets Jaunes

    Cet après-midi, à force de persévérance et avec une intelligence redoutable, les gilets jaunes auront fermé l’intégralité d’une des plus grandes zones commerciales de la région.

    #actions #Rouen #mobilisation #Carrefour #IKEA #Leroy_Merlin #Décathlon #Darty #Mac_Donald #mouvement #blocage #Black_Friday #Tourville #Victoire #GiletsJaunes

    https://seenthis.net/messages/738391 via kaparia


  • Amazon contre Alibaba et les 40 dragons
    https://theconversation.com/amazon-contre-alibaba-et-les-40-dragons-98898

    Juin est le mois des courses de bateaux-dragons à Shanghaï comme à Chicago. On y voit des équipes de vingt pagayeurs parfaitement synchronisés filer sur leur pirogue à la proue de démon. Bateau-Dragon est aussi le nom de code du plan d’Amazon pour devenir un acteur global de la logistique. Comprenez un monstre d’efficacité et d’innovation dans le transport international de marchandises qui, un jour, dépassera tous les autres, y compris Alibaba et ses 40 dragons. Un géant de la logistique Quand Jeff (...)

    #Alibaba.com #Darty #Amazon #Amazon's_Prime #bénéfices #concurrence #marketing #profiling #DHL #UPS (...)

    ##robotique
    https://images.theconversation.com/files/226580/original/file-20180708-122280-1jww4nl.jpg

    https://seenthis.net/messages/730319 via etraces


  • [QGIS] Plugin DistanceCartogram | Matthieu Viry

    Très intéressant plugin permettant de réaliser des "anamorphoses vectorielles" dans QGIS, c-a-d de déformer l’espacement entre les lieux, leurs positions relatives des lieux en augmentant leur proximité (ou leur éloignement) par rapport à une référence.
    Ici, c’est la méthode de régression bi-dimensionnelle développée par W. Tobler (1994) qui est mobilisée. L’un des intérêts étant notamment de pouvoir comparer le résultat de deux anamorphoses !
    Tobler W. (1994). « Bidimensional Regression ». Geographical Analysis, vol. 26, n° 3, p. 187-212.

    D’arcy T. W., W. R.Tobler et C. Cauvin ont participé au développement de cette méthode que Gilles Vuidel a codé en java, dans l’application Darcy disponible ici : https://sourceforge.net/projects/jdarcy/files/latest/download

    https://pic.infini.fr/6wPzN00g/5wkHXwSm.png

    Plus d’informations (bibliographie, etc.) est disponible sur le site de l’UMR THEMA :
    –> http://thema.univ-fcomte.fr/production/logiciels/16-categories-en-francais/cat-productions-fr/cat-logiciels-fr/294-art-darcy

    –> Le dépôt de Matthieu Viry est accessible ici : https://github.com/mthh/QgisDistanceCartogramPlugin

    #cartogram #anamorphose #vectorielle #distance #Darcy #Tobler #Cauvin

    https://seenthis.net/messages/722724 via fbahoken


  • Les fourberies du Dark #UX
    https://framablog.org/2018/08/18/les-fourberies-du-dark-ux

    L’expérience utilisateur (abrégée en UX pour les professionnels anglophones) est une notion difficile à définir de façon consensuelle, mais qui vise essentiellement à rendre agréable à l’internaute son parcours sur le #Web dans un objectif le plus souvent commercial, ce … Lire la suite­­

    #Non_classé #a11y #Accessibilite #Amazon #DarkUX #Facebook #Utilisabilité


  • Le nouveau Notes et morceaux choisis : Les êtres vivants ne sont pas des machines, Bertrand Louart @tranbert, 2018
    https://sniadecki.wordpress.com/2018/02/08/louart-netmc13
    https://sniadecki.files.wordpress.com/2018/02/couverture-netmc13.jpg

    Aujourd’hui plus que jamais, la conception de l’être vivant comme machine est indissolublement liée au fait que nous vivons dans une société capitaliste et industrielle : elle reflète ce que les instances qui dominent la société voudraient que le vivant soit, afin de pouvoir en faire ce que bon leur semble.

    Cette évidence constitue le point de départ de notre enquête et de nos analyses critiques sur la biologie moderne, qui s’articulent autour de trois points principaux :

    1. Aussi étonnant que cela puisse paraître, le point aveugle de la biologie moderne, c’est son « objet », l’être vivant, l’organisme et la vie qui l’habite. Non seulement les biologistes et les biotechnologues ne savent pas ce qu’est un être vivant, mais surtout, ils ne veulent pas le savoir et préfèrent en faire une « machine complexe » qu’ils se font forts de « reprogrammer » à volonté.

    2. Or, la biologie est aussi et surtout l’étude du sujet, de son état natif jusque dans ses formes les plus développées, de la bactérie jusqu’à l’être humain. Dans leurs formes les plus simples, ils sont les premières manifestations d’une sensibilité propre et d’une activité autonome qui, en s’enrichissant d’organes et de fonctions au cours de l’évolution, aboutit à la conscience et à l’intentionnalité, à des formes d’autonomie plus élevées. Or, la philosophie d’inspiration cartésienne n’attribue la qualité de sujet qu’au seul être humain, reconduisant ainsi la scission entre l’humanité et les autres êtres vivants.

    3. Si la conception de l’être vivant comme machine est le pur produit de la société capitaliste et industrielle, c’est pour plusieurs raisons complémentaires. La méthode des sciences est la forme d’investigation et de connaissance qui convient à ce système : mettre au jour les « lois de la nature » pour ensuite construire les machines qui les matérialisent et les mettent en œuvre ; pour mettre en place des dispositifs économiques et techniques qui les font travailler sans relâche et indépendamment des conditions écologiques, sociales et politiques. La machine est aujourd’hui omniprésente, elle est comme le modèle des rapports sociaux, qui reconduit toutes les formes de domination, d’exploitation et d’aliénation.

    La critique du vivant comme machine est le fil directeur à partir duquel un diagnostic historique pertinent peut être précisément formulé, non seulement sur la biologie moderne mais aussi et surtout sur la société capitaliste et industrielle.

    Cette dimension socio-politique est l’angle mort de la critique du vivant comme machine, elle a échappé à la majeure partie des critiques d’ordre scientifiques formulées jusqu’à maintenant. Or, cette dimension est essentielle : la manière dont nous concevons le monde et les êtres vivants exprime avant tout un projet, la manière dont nous voudrions qu’ils soient afin que notre action sur eux s’opère sans heurt ni surprise.

    Sans cette dimension, la critique de l’être vivant comme machine ne peut que manquer de cohérence faute de perspective, elle ne peut s’élever à une philosophie de la nature susceptible d’articuler la critique et l’élaboration d’une nouvelle conception, c’est-à-dire qui puisse concevoir une réconciliation et une coopération entre l’humanité et la nature.

    Une biologie nouvelle (biologia novae) semble donc nécessaire à plus d’un titre. D’abord, elle permettrait de remettre au centre de la réflexion l’être vivant en tant que sujet réalisant une unité organique avec son milieu ; de mieux appréhender la sensibilité et l’autonomie dont l’être vivant fait preuve. Elle pourrait ainsi contribuer à la (re)formulation d’une pensée plus claire sur la liberté, mieux articulée avec l’idée d’autonomie, qui manque cruellement après deux siècles de capitalisme industriel…

    Le sujet étant fort complexe et très vaste, cette livraison de Notes & Morceaux choisis comprendra deux numéros. Celui-ci formule une critique approfondie de la conception de l’être vivant comme machine ; en montrant les impasses politiques et sociales où cette conception nous mène actuellement (chapitre 1), en examinant les ressorts idéologiques des trois piliers de la biologie moderne, le darwinisme, la génétique et la biologie moléculaire (chapitre 2) et en critiquant les diverses notions que ces idéologies scientifiques mettent en œuvre pour expliquer le monde vivant – sélection naturelle, hérédité, programme génétique, etc. – (chapitre 3).

    Un prochain numéro explorera des pistes pour une nouvelle approche de la vie sur Terre.

    #biologie #Darwin #machine #vivant #Notes_et_morceaux_choisis #Bertrand_Louard #critique_techno #Éditions_La_Lenteur #livre

    https://seenthis.net/messages/667490 via RastaPopoulos


  • « Avec Laurent Gayard, plongée dans les profondeurs du #Darknet »

    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2018/01/26/31003-20180126ARTFIG00288-avec-laurent-gayard-plongee-dans-les-profondeurs-

    Comme vous vous en doutez, l’article est nul, sensationnaliste et de droite. Mais comme un lecteur de mon blog m’a demandé quelles étaient exactement les erreurs dans l’article, je me sers de SeenThis pour en dresser la liste. J’ai hésité car il faut bien plus de temps pour réfuter les conneries que pour en produire, les correcteurs seront donc toujours en retard sur les pipeauteurs mais, bon, c’est un exercice intellectuel qui peut être intéressant.

    « Cet Internet crypté où l’anonymat est garanti » Cela serait bien pratique, par exemple pour les dissidents, si une technique pouvait « garantir » l’anonymat. Hélas, ce n’est pas le cas. Il existe de nombreuses techniques d’investigation permettant de venir à bout des protections techniques (l’article est d’ailleurs contradictoire puisqu’il rappelle que le fondateur de Silk Road a bien été arrêté). Il suffit d’aller à des conférences comme CoRI&IN https://www.globalsecuritymag.fr/CoRI-IN-retour-sur-quelques-cas-d,20170206,68781.html pour s’en convaincre. Sans compter que les ignorants en sécurité confondent anonymat et pseudonymat (Bitcoin fournit le pseudonymat, pas l’anonymat.)

    « [Darknet] désigne tout réseau parallèle crypté » Utiliser le terme « crypté » montre une grave ignorance de la cryptographie. « Décrypté » existe mais pas « crypté », pour les raisons expliquées en http://www.bortzmeyer.org/cryptage-n-existe-pas.html

    « nécessitant un protocole très spécifique » Ce n’est même pas faux, c’est absurde. Tout réseau nécessite un protocole spécifique à ce réseau.

    « Le « deep web » ou « web profond » désigne tout simplement l’ensemble des pages ou des sites qui ne sont pas référencées par les moteurs de recherche traditionnels. » C’est également absurde, puisqu’on ne sait même pas de quel moteur de recherche on parle. Le Googlebot ou bien le « crawler » de Qwant. Si le Googlebot devient plus énérgique, et indexe davantage de pages, le Deep Web va se réduire ?

    « Le « darknet », c’est l’ensemble des réseaux cryptés qui existent sur Internet. » Donc, ma banque est dans le Dark Net (elle utilise HTTPS) et quand je me connecte en SSH à un ordinateur distant, je suis dans le Dark Net ? Cette définition sortie de l’imagination de l’auteur n’a clairement pas de sens, surtout si on la combine avec :

    « Cela ne représente que moins de 0,05 % du volume de données sur Internet » C’est probablement la majorité du trafic qui est chiffrée, surtout depuis les révélations Snowden, donc ce chiffre est clairement faux. Firefox voit aujourd’hui 70 % de pages chiffrées https://letsencrypt.org/stats/#percent-pageloads

    « La difficulté qu’on rencontre à intervenir sur ces réseaux cryptés pose des questions cruciales en termes de capacité juridique nationale et internationale et en termes de gouvernance mondiale. » Là, l’auteur abat ses cartes : le but de l’article est de justifier davantage de contrôle et de répression.

    « Facebook et Twitter ne sont pas des lieux de transparence absolue. En théorie, les deux réseaux sociaux imposent de créer des comptes sous son véritable patronyme. » Seul Facebook a une « Real Names policy ». Même sur des faits non techniques, l’auteur se trompe.

    « Cela rappelle beaucoup les premiers temps d’Internet, à la fin des années 90 et au début des années 2000 » Il y a plusieurs définitions possibles d’Internet, et qui donnent des dates différentes pour ses débuts. Néanmoins, aucune de ces dates n’est postérieure à 1985. L’auteur semble confondre l’existence de l’Internet, avec le fait que les journalistes et les ministres aient remarqué son existence.

    « Tails [...] Un équivalent de Windows » C’est un peu comme écrire « Le FN, un équivalent du PS » simplement parce que les deux sont des partis politiques…

    « Le Darknet a aussi une face sombre : c’est le lieu privilégié des cybercriminels » (cette phrase eest une question, pas une réponse de l’interviewé) Rien ne le prouve, bien au contraire. Non seulement tous les cyberdélinquants ne sont pas compétents en sécurité (et n’utilisent donc pas toutes les précautions possibles) mais ils ont besoin d’interagir avec leurs victimes, qui ne sont pas sur ce mythique darknet.

    « Les attaques d’avril et mai 2017 ont été les premières attaques pirates globales » C’est sans doute une référence à Wannacry. L’appeler « attaque » est exagéré, Wannacry ne ciblait pas ses victimes, il se répandait partout où il pouvait. Et ce n’est pas le premier ver à propagation mondiale, le premier était Morris… dix-neuf ans avant (date où, si on en croit l’auteur, l’Internet n’existait même pas).

    « elles ont utilisé des logiciels vendus sur des forums du darknet » Wannacry utilisait surtout une arme numérique développée par la NSA (et qui a fuité par la suite), ce que l’auteur, tout occupé à justifier davantage de pouvoir pour les États, oublie soigneusement de dire.

    « La citation est de John Gilmore » Non, de John Perry Barlow. L’auteur ne connait pas mieux le rock que la cybersécurité.

    https://seenthis.net/messages/663862 via Stéphane Bortzmeyer


  • Dark Caracal, une vaste opération de cyberespionnage lancée depuis Beyrouth
    http://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/01/19/dark-caracal-une-vaste-operation-de-cyberespionnage-lancee-depuis-beyrouth_5

    Une ONG et une firme de sécurité informatique disent avoir pisté des pirates à l’origine d’une campagne mondiale d’espionnage informatique jusqu’au cœur de Beyrouth. Originaire du Liban, le caracal est un discret félin aux longues oreilles. Ces qualités expliquent qu’il ait donné son nom à plusieurs opérations d’espionnage informatique visant – depuis Beyrouth – des milliers d’activistes, responsables politiques, journalistes, avocats, militaires et entreprises à travers le monde. Les pirates informatiques (...)

    #smartphone #malware #activisme #journalisme #surveillance #EFF #DarkCaracal #Pallas #WhatsApp #Signal (...)

    ##Telegram

    https://seenthis.net/messages/661524 via etraces


  • La CNIL inflige 100 000 € d’amende à Darty pour négligence auprès de son sous-traitant
    https://www.nextinpact.com/news/105942-la-cnil-inflige-100-000-damende-a-darty-pour-negligence-aupres-so

    Darty, le spécialiste de l’électroménager, s’est vu reprocher une mauvaise sécurisation de l’interface client dédiée au service après-vente. Un formulaire certes géré par son sous-traitant n’a pu se dédouaner de sa responsabilité aux yeux de la CNIL. Lors du contrôle en ligne réalisé en mars 2017, une délégation de la CNIL alertée visiblement par Zataz a constaté qu’après avoir rempli un formulaire de service après-vente, le site officiel produisait un lien hypertexte « correspondant au numéro d’enregistrement de (...)

    #Darty #données #CNIL

    https://seenthis.net/messages/658291 via etraces


  • Le SMS de Gérald #Darmanin : affaire classée
    https://www.mediapart.fr/journal/france/161117/le-sms-de-gerald-darmanin-affaire-classee

    Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics. © Reuters L’enquête préliminaire sur un SMS menaçant adressé par le ministre Gérald Darmanin au député-maire du Touquet Daniel #Fasquelle, sur fond de brouille #politique, a été classée sans suite par le #parquet de Paris.

    #France #BRDP #En_Marche_ ! #gouvernement #Justice #LR #Plainte


  • L’enquête judiciaire sur un SMS du ministre #Darmanin est classée
    https://www.mediapart.fr/journal/france/161117/l-enquete-judiciaire-sur-un-sms-du-ministre-darmanin-est-classee

    Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics. © Reuters L’enquête préliminaire sur un SMS menaçant adressé par le ministre Gérald Darmanin au député-maire du Touquet Daniel #Fasquelle, sur fond de brouille #politique, a été classée sans suite par le #parquet de Paris.

    #France #BRDP #En_Marche_ ! #gouvernement #Justice #LR #Plainte



  • #budget 2018 : au-delà des arbitrages, la logique d’austérité demeure
    https://www.mediapart.fr/journal/france/100917/budget-2018-au-dela-des-arbitrages-la-logique-d-austerite-demeure

    Le projet de loi de finances pour 2018 sera officiellement présenté le 27 septembre, mais déjà les grands arbitrages sont connus. Derrière les quelques ministères préservés ou privilégiés, la contribution des transferts sociaux à la baisse des déficits sera majeure.

    #France #Economie #budget_2018 #Darmanin #Macron


  • #budget 2018 : au-delà des arbitrages, la logique d’austérité demeure
    https://www.mediapart.fr/journal/france/100917/budget-2018-au-dela-des-arbitrages-la-logique-dausterite-demeure

    Le projet de loi de finances pour 2018 sera officiellement présenté le 27 septembre, mais déjà les grands arbitrages sont connus. Derrière les quelques ministères préservés ou privilégiés, la contribution des transferts sociaux à la baisse des déficits sera majeure.

    #France #Economie #budget_2018 #Darmanin #Macron


  • Deux ministres louent la villa en #Corse d’un repris de justice
    https://www.mediapart.fr/journal/france/160817/deux-ministres-louent-la-villa-en-corse-dun-repris-de-justice

    Gérald #Darmanin, ministre des comptes publics, le 18 mai 2017. © Reuters Sébastien #Lecornu et Gérald Darmanin ont loué une villa dans la région ajaccienne. Pas de chance : c’est celle de l’ancien président de la chambre de commerce d’Ajaccio, condamné pour trafic de drogue international.

    #France #Gilbert_Casanova


  • Deux ministres sont en vacances en #Corse chez un ex-trafiquant de drogue
    https://www.mediapart.fr/journal/france/160817/deux-ministres-sont-en-vacances-en-corse-chez-un-ex-trafiquant-de-drogue

    Gérald #Darmanin, ministre des comptes publics, le 18 mai 2017. © Reuters Sébastien #Lecornu et Gérald Darmanin ont loué une villa dans la région ajaccienne. Pas de chance : c’est celle de l’ancien président de la chambre de commerce d’Ajaccio, militant nationaliste condamné pour trafic de drogue international.

    #France #Gilbert_Casanova


  • Avec #Darwin, à la recherche de l’horloge moléculaire
    https://www.mediapart.fr/journal/international/130817/avec-darwin-la-recherche-de-lhorloge-moleculaire

    L’histoire des organismes ne s’écrit pas seulement à travers les fossiles, elle est aussi archivée dans l’ADN. L’horloge moléculaire exploite les séquences génétiques pour reconstituer la chronologie de l’évolution.

    #International #Culture-Idées #ADN #biologie #évolution



  • #darmanin, #pénicaud : l’extrême droite et le grand patronat comme #gouvernement.
    https://www.initiative-communiste.fr/articles/billet-rouge-2/darmanin-penicaud-lextreme-droite-grand-patronat-gouvernement

    Vous avez vu un ministère de la Fonction Publique, vous ?… Moi non ! Alors on a bien un “Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics”… Le décret nous annonce à quelle sauce nous allons être… dévorés ! lire le décret sur légifrance Et on connait bien l’ogre qui tient la fourchette ! […]

    #articles #Billet_Rouge #Billet_rouge-Pôle_Positions #Lutte_des_classes #macron


  • L’Europe en retard d’une guerre industrielle
    https://www.monde-diplomatique.fr/2017/06/QUATREPOINT/57557

    (…) Prise en tenaille entre la doxa anglo-saxonne et l’#ordolibéralisme allemand, l’#industrie française explose, et, avec elle, des millions d’emplois.

    Ces nouveaux rapports de forces se retrouvent dans #Airbus Group (nouveau nom d’#EADS), mais aussi dans Arianespace, où l’influence des Français diminue. Comme le constatent en privé certains hauts cadres, le nouveau patron d’Airbus Group, l’Allemand Thomas Enders, « s’américanise de plus en plus ». En 2016, il a ainsi placé un Américain au poste de directeur de la recherche et de la technologie : M. Paul Eremenko, ancien cadre dirigeant de la Defense Advanced Research Projects Agency (#Darpa), l’organisme d’État qui, aux États-Unis, oriente tous les crédits en matière de recherche et développement, notamment dans la défense. Un peu comme si Boeing recrutait un ancien patron de la direction générale de l’armement française. Airbus Group, faut-il le rappeler, fabrique les missiles de la force de frappe française.

    Même évolution chez Arianespace. Pour la mise en orbite des #satellites européens, ses lanceurs se trouvent systématiquement en compétition avec ceux des Russes et des Américains. Or ceux-ci, avec le soutien de leurs gouvernements, cassent les prix. L’Allemagne a choisi l’américain #SpaceX pour trois de ses satellites. Certes, les Européens ont finalement mené à bien le programme #Galileo, un service de géolocalisation par satellites concurrent du GPS américain. Mais dix-huit ans se sont écoulés entre le lancement du projet et son achèvement, en décembre 2016. Bilan : au moins six ans de retard, un doublement du budget et d’innombrables psychodrames entre les pays participants, certains ne restant pas insensibles aux pressions américaines.

    Dans les industries de défense, les coopérations ont bien souvent tourné court (c’est le cas du char franco-allemand). Dans les avions de combat, la France a fait cavalier seul avec son #Rafale, tandis que les Allemands et les Britanniques fabriquaient leur Eurofighter. Les deux avions se concurrencent à l’exportation, certains pays européens, dont le Royaume-Uni, l’Italie et les Pays-Bas, préférant même acheter le F-35 américain, jet militaire le plus cher de l’histoire de l’aéronautique.

    Mais c’est dans le numérique que l’échec se révèle le plus cuisant. Depuis trente ans, avec la complicité tacite de la plupart des États, Bruxelles a systématiquement bloqué tout projet visant à créer des champions européens. Un tel laisser-faire contraste avec les initiatives prises par les Chinois et même par les Russes. Pourquoi développer une offre européenne puisque les #Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) le font pour nous ?…

    Des monopoles échappant à tout contrôle dans le secteur des données sensibles : face à ce danger, une prise de conscience semble toutefois émerger à Bruxelles. D’où la mise en accusation de Google pour atteinte à la concurrence par la Commission européenne, en juillet 2016. Installé en Irlande, le groupe américain bénéficiait d’une fiscalité très avantageuse. Mais cette réprimande — très médiatisée — n’est qu’un acte isolé que Dublin, attaché à un régime qui lui permet d’attirer les entreprises, a vivement déploré. La tentation de se soumettre aux géants américains demeure grande. Fin janvier 2017, le ministre des affaires étrangères danois, M. Anders Samuelsen, a ainsi annoncé la nomination d’« ambassadeurs » de son pays auprès des Gafam : « Ces entreprises sont devenues de nouvelles nations. À l’avenir, nos relations bilatérales avec Google seront aussi importantes que celles que nous entretenons avec la Grèce. » Si cette attitude — semblable à celle de l’Irlande, qui se voit plus que jamais en porte-avions des #multinationales américaines — se confirme, c’est le sens même du projet européen qui est atteint.

    -- Jean-Michel Quatrepoint, @mdiplo, juin 2017.

    On l’avait noté quelque part ici cette décision de la Suède, mais je ne retrouve pas.

    cc @xporte

    https://seenthis.net/messages/608502 via tbn