• Un bot pour traquer les #avions de dictateurs qui se posent à Genève
    http://api.rue89.nouvelobs.com/2016/10/13/bot-traquer-les-avions-dictateurs-posent-a-geneve-265407

    Tiens, le 12 octobre, quelques minutes après 16 heures, l’avion utilisé par le gouvernement du Kazakhstan (un Boeing 737) a atterri à Genève. Quelques jours avant, le 9 octobre, un A320 utilisé par la famille royale du Qatar s’est posé dans le même aéroport après 15 heures. Il est reparti le lendemain, à 9h11. Ces infos sont tirées d’un bot, conçu par un journaliste d’investigation romand, François Pilet, et d’un de ses proches informaticien, pour traquer les avions de régimes dictatoriaux : depuis son lancement en avril dernier, @GVA_Watcher a déjà recensé plus de 60...

    #Twitter #Suisse #Dictatures #aéroports


  • Les allées et venues à #Genève de #dictateurs annoncées sur Twitter

    Deux Romands ont créé un compte Twitter qui traque les avions appartenant à des régimes autocratiques. Le « #GVA_dictateur_alerte » annonce automatiquement sur le réseau social quand un appareil se pose à Genève.

    @GVA_Watcher
    http://www.rts.ch/2016/04/22/12/01/7669008.image?w=1500&h=843#.jpg

    http://www.rts.ch/info/sciences-tech/reperages-web/7668969-les-allees-et-venues-a-geneve-de-dictateurs-annoncees-sur-twitter.html
    #Suisse #dictatures
    cc @marty @albertocampiphoto @daphne

    http://seenthis.net/messages/482494 via CDB_77


  • Quand la barbarie du monde nous rattrape | Le dernier #éditorial de Lutte Ouvrière. Un texte à lire.
    http://www.lutte-ouvriere.org/editoriaux/quand-la-barbarie-du-monde-nous-rattrape-62400.html

    #Bombardements, quartiers dévastés, #attentats, #assassinats, #tortures, populations terrorisées par des régimes sanguinaires, #réfugiés survivant dans des conditions infâmes : chaque jour la télévision et la presse amènent leur lot d’images barbares.

    Cela se passe en #Syrie, en #Turquie, en Israël, dans les territoires palestiniens occupés. C’est en #Irak, en #Libye, au #Yemen, au #Nigeria ou en #Afghanistan. C’est à des milliers de kilomètres d’ici. Mais même ceux qui veulent ne pas voir ne peuvent pas faire comme si cela n’existait pas.

    Parce que les victimes de ces guerres sont jetées sur les routes par centaines de milliers et frappent aujourd’hui à nos portes. Parce qu’avec la menace du #terrorisme, nous payons les contrecoups de ces #oppressions et de ces #guerres.

    Et ce n’est pas un hasard : notre gouvernement est coresponsable de cet enfer. Parce qu’il bombarde en #Irak et en Syrie. Parce qu’il apporte son soutien à l’État d’Israël, au gouvernement turc et aux #dictatures du Golfe. Parce qu’il manœuvre en #Afrique pour que la bourgeoisie française continue d’exploiter les richesses de ce continent. Cette barbarie ne peut pas ne pas rejaillir sur nous.

    Elle aggrave d’ores et déjà le cours réactionnaire dans lequel l’Europe est engagée depuis quelques années. De partout en Europe, la crise, le chômage de masse et les politiques anti-ouvrières menées par tous les gouvernements, de gauche ou de droite, ont affaibli les partis gouvernementaux au profit de partis souverainistes anti-immigrés.

    Ces partis d’#extrême_droite, pour différents qu’ils soient, ont en commun de s’appuyer sur des peurs et des préjugés et de les attiser. Ils sont partout profondément réactionnaires et anti-ouvriers.

    Mais si l’extrême droite est championne du repli sur soi, elle n’est pas la seule force politique à pousser dans ce sens. La volonté affichée par tous les dirigeants européens de renforcer les frontières européennes, d’expulser ceux qui ne sont pas considérés comme de « vrais réfugiés » et même de rétablir des frontières au sein de l’#espace_Schengen, en témoigne.

    Ici en #France, sans même parler du Front national qui joue sur les #préjugés les plus crasses, comment la droite et les socialistes présentent-ils les migrants ? Non pas comme des victimes, mais comme des indésirables ! Non pas comme des femmes et des hommes qui nous ressemblent, mais comme des « fardeaux » ! Qu’un élan de solidarité s’exprime, et la propagande mensongère et honteuse se met en marche pour marteler qu’il ne faut pas créer d’appel d’air.

    Tout est fait pour que nous taisions nos sentiments de #fraternité. Tout est fait pour nous convaincre que les migrants représentent une menace pour nous et nos enfants. Tout cela pour accréditer, ouvertement ou hypocritement, l’idée que le salut viendra du #protectionnisme, de la #méfiance à l’égard de l’étranger, des frontières voire des barbelés.

    La France et la Grande-Bretagne - deux pays riches pour lesquels absorber quelques dizaines de milliers de migrants n’est pas un vrai problème - en sont à s’accuser mutuellement pour ce qui se passe à #Calais. En #Allemagne et en Suède, des minorités d’extrême droite s’organisent pour incendier des foyers de réfugiés. Combien d’autres racistes, portés par le climat actuel, se sentiront autorisés à s’attaquer aux #immigrés ?

    Dans les années 1990, en #Yougoslavie, la #démagogie xénophobe a débouché sur la constitution de milices puis sur la #guerre_civile. Il y a deux ans, dans l’est de l’Ukraine, on a vu comment ces mêmes réflexes ont dégénéré en escalade guerrière.

    Si on n’y prend garde, la #barbarie du monde, la #xénophobie, les guerres nous rattraperont. Le #nationalisme, la méfiance généralisée nous ont déjà rattrapés. Il faut que les travailleurs conscients prennent le contrepied de cette évolution délétère.

    Ce n’est pas en se barricadant derrière des frontières qu’on se protégera du fléau du #chômage, de la concurrence et de la misère du monde. Ces méfaits ne viennent pas de l’extérieur, mais de l’intérieur de notre société. Ils sont propres au capitalisme, et on ne s’en débarrassera qu’en renversant ce système.

    Tout se tient : les bombes là-bas, l’exploitation et le chômage ici. Car elles ont une source commune, la course au profit et la domination d’une minorité sur toute la société.

    La seule force capable de renverser cette domination est la classe ouvrière consciente de ses intérêts et organisée à l’échelle internationale. Cela commence par comprendre que toutes les victimes du #capitalisme ont le même intérêt fondamental de mettre fin à ce système aussi injuste qu’inhumain.

    http://seenthis.net/messages/422262 via Recriweb


  • U.S. Special Forces Expand Training to Allies With Histories of Abuse

    (The Intercept, 9 septembre 2015)

    Since 9/11, Special Ops forces have expanded in almost every conceivable way — from budget to personnel to overseas missions. Many were conducted with security forces implicated in human rights violations.

    https://theintercept.com/2015/09/09/u-s-special-forces-expand-training-allies-histories-abuse

    https://firstlook.org/wp-uploads/sites/1/2015/09/specialops_chart-021-1000x588.png

    While the U.S. military is barred by law from providing aid to foreign security forces that violate human rights, JCETs [Joint Combined Exchange Training] have been repeatedly conducted in Colombia, Saudi Arabia, Chad and many other nations regularly cited for abuses by the Department of State. Under the so-called “Leahy Law,” a vetting process is meant to weed out foreign troops or units implicated in “gross human rights violations” — including extrajudicial killing, forced disappearances, and cruel, inhuman, or degrading treatment. But the State Department office responsible for the vetting process receives only a tiny fraction of funding compared to the projects it oversees, and a spokesperson noted that “State does not track cases in a way that is easily quantifiable.” SOCOM, for its part, was evasive about whether the military command was aware of individuals or units disqualified by Leahy vetting. “If you have questions about who has been barred, I recommend you contact the State Department,” SOCOM’s McGraw wrote in an email.

    Reports on the training of Special Operations forces, submitted to Congress and obtained through the Freedom of Information Act from the Office of the Assistant Secretary of Defense for Legislative Affairs, show that the U.S.’s most elite troops trained in 77 foreign nations alongside nearly 25,000 foreign troops under the JCET program in just 2012 and 2013. Both the number of planned missions and foreign nations involved in JCETs are forecast to rise next year, according to a separate set of documents publicly available from the Office of the Under Secretary of Defense (Comptroller).

    #US #Forces_spéciales #armée #coopération_militaire #droits_humains #dictatures #régimes_autoritaires #dip

    http://seenthis.net/messages/408365 via Zalama


  • Justiceinfo.net : un site sur la #Justice dans les sociétés en transition
    http://rue89.nouvelobs.com/2015/06/17/justiceinfonet-site-justice-les-societes-transition-259821

    Un nouveau site a vu le jour ce mercredi, en français et en anglais, consacré aux questions de justice transitionnelle dans les pays qui ont connu des #Dictatures ou des guerres civiles. Ce site, justiceinfo.net, est le fruit d’un partenariat entre la Fondation Hirondelle, Oxford Transitional Justice Research (OTJR) et Harvard Humanitarian Initiative (HHI), avec le soutien de la Direction suisse du développement et de la coopération, et du Programme des Nations Unies pour le Développement en Tunisie. Son rédacteur en chef, François Sergent, ancien chef du service étranger de...

    #justice_internationale #Internet