• Contribution des Etats-Unis à l’#ONU : La #paix coûte trop cher, pour Trump - La Libre.be
    http://www.lalibre.be/actu/international/contribution-des-etats-unis-a-l-onu-la-paix-coute-trop-cher-pour-trump-58899
    http://r2.llb.be/image/91/588994bdcd70ff671dcfd491.jpg
    Les effets #géopolitiques de ces décisions risquent d’être plus étonnantes que prévues. En retirant ses billes des ONG qui ne vont pas dans son sens, Trump ne se rend pas compte qu’il en perd le contrôle et qu’au bout du chemin, il risque d’avoir un effet inverse.

    Les Etats-Unis assurent 28% du financement des opérations de maintien de la paix menées par les Nations unies, dont le budget annuel est de 7,8 milliards de dollars.

    Au total, les Etats-Unis pèsent 22% du budget opérationnel de l’ONU, une enveloppe distincte qui monte à 5,4 milliards de dollars pour la période comprenant les années 2016 et 2017.

    Le décret demande de ne plus contribuer financièrement à toute agence des Nations unies ou organisation internationale qui remplit un des critères mentionnés dans le document.

    Ils concernent toute organisation qui a accordé un statut de membre à part entière à l’Autorité palestinienne ou à l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), qui soutient des programmes prenant en charge l’interruption volontaire de grossesse ou qui contrevient aux sanctions contre l’Iran ou la Corée du Nord. Ces organisations s’exposent à perdre toute aide financière des Etats-Unis, selon le projet de décret.

    Les Nations unies ont accordé à la Palestine le statut d’Etat observateur en 2012, mais elle n’est pas membre à part entière de l’ONU.

    Pour les autres organisations internationales non concernées par ces critères, le texte recommande de toutes façons « au moins 40% de baisse globale » de la contribution des Etats-Unis.

    https://seenthis.net/messages/564040 via Agnès Maillard


  • Edmaps.com

    http://www.edmaps.com

    Encore un site de cartes thématiques que je découvre, avec beaucoup, beaucoup d cartes géopolitiques, de cartes de guerre etc... Il y a encore dix, rien de tout cela n’existait, juste deux ou trois atlas géopolitiques dont celui emblématique de Chaliand-Rageau . Les atlas géopo et thématiques se comptent aujourd’hui par centaines, les sites carto par centaines aussi. Je trouve que c’est en même temps très bien et en même temps terrifiant :) (ça donne le vertige).

    http://www.edmaps.com/assets/images/Yemen_1918_1937.png

    A cartographic project aiming to put the world on the map for a better understanding of the reality. News, stories, historical facts, geopolitical challenges, cultural issues... All on the maps!

    #cartographie #site_cartographique #géopolitiques #conflits #guerre

    https://seenthis.net/messages/560699 via Reka


  • The Rise and Fall of .Ly
    http://priceonomics.com/the-rise-and-fall-of-ly

    The start-up Letter.ly also announced that it had gone down because it had let its domain registration expire, and it could not establish contact with the registrar to renew it’s contract. “Sorry for the hassle,” they wrote in an email to their users. “it’s amazing that a physical war has affected our service in this way.”

    (…)

    Aerial view of one of the islands, Diego Garcia, showing military base.
    “.io is a place, but you can’t go there,” Bridle writes , “unless you’re serving in the military, sailing your own yacht, or in chains. The only way the rest of us can reach it is through the Internet.”

    Like Libya, the British Indian Ocean Territory is another example of how a cool-sounding abbreviation in a URL can mask a complex situation in the real world. And there are dangers to that. The more obscure countries of the world are selling their names away as branding tools. In such a system, it’s easy to lose sight of the very real geographic and political dimensions to a domain name.

    #domaines #géopolitiques @stephane

    https://seenthis.net/messages/560079 via Fil