#guerre_aux_pauvres


  • A propos du patrimoine des candidats
    Récemment @jlmelenchon a déclaré ceci, qui circule sur les réseaux sociaux sans que personne ne s’en émeuve :
    https://pbs.twimg.com/media/C7nLalsWsAApQpE.jpg
    Déjà la ligne 4 vaut son pesant de #bourgeaille décomplexée.
    Puis on nous dit ensuite « la hausse des prix de l’immobilier m’a permis un enrichissement sans cause ». Tranquille.
    La #spéculation immobilière (alliée de la #métropolisation) qui empêche des milliers de gens de se loger et qui les renvoie vivre (puis mourir) dans des #périphéries d’où les #services_publics disparaissent dans l’indifférence générale, et bien d’après certains leaders charismatiques de #gauche en fait ça n’a pas d’existence, ça a juste des conséquences humaines désastreuses (on va vers la normalisation du #container comme standard de logement des pauvres) mais qui apparaissent sans cause, hop, comme dans les tours de magie de Garcimore. Et c’est la gauche radicale qui vous le dit. #voilà_voilà

    #indécence et #foutage_de_gueule à des niveaux rarement atteints.
    #droitisation des mentalités et du spectre politique, permettant à un leader de gauche de dire sans susciter de réaction des choses qu’un leader de droite n’aurait pas osé dire à une autre époque.
    #guerre_aux_pauvres

    (relevé sur twitter)

    Allô ?! ENRICHISSEMENT SANS FUCKING CAUSE ? Comme ça, hop ?
    Et vous tiquez pas ? Des gens de GAUCHE ? Qui moquez Macron ET Fillon ?
    Non parce que là c’même pas du vilain libéralisme-mérite-travaillisme (il s’gêne pas pour ça mais pareil, ça passe crème, vous voyez rien ou vous niez, pfff) mais des valeurs ANCIEN REGIME, héritage, propriété ET spéculation foncière, bordel, y’a même pas l’esprit 93 pour tout (mal) repeindre en « égalité par le travail et le mérite », le type écrit « enrichissement sans cause » et vous « ah bah UI »
    On parle FONCIER, LOGEMENT, la 1re inquiétude des pauvres, la 1re inquiétude des familles pauvres, mettre un toit sur la tête de ses mômes, et l’autre parangon de vertu ose dire posay héritage + « ben avec la situation du foncier déso je m’enrichis sans le vouloir, hop, heureux hasards c’tout » C’même pas la propriété fille du travail que vendait Sarko que vs saviez détester. Là le connard vous la fait mode « j’ai pas voulu, c’est de famille, pis à l’insu de mon plein gré avec la situation de l’immobilier, mon bien a pris de la VALEUR ». Hinhin. On retombe dessus, hein. La fameuse impasse. —>#Wertkritik c’est quand vous voulez. Je sais pas, j’hésite entre l’inculture crasse (ni Ellul ni Proudhon, never), la connerie ou la drogue. A moins que vous ne soyez de droite, en fait.
    Non ms c’est moins crade, largement, en fait.
    Ou vous êtes proprios, toubibs ET Mélenchonistes ? Lol
    Non chais pas, je cherche, tu vois.
    Quand est-ce que les impasses ont été si énormes qu’un tel message a pu être RT en masse par des débiles fiers de leur candidat.
    « enrichissement sans cause ». Putain. Sur le logement. Au moment où #EgalitéCitoyenneté condamne par avance à la fin de l’habitait en dur
    pour tant de gens mais avec la bénédiction des écolos parce que c’est « sain et naturel ». Sérieux. #Dégoût #BravoLesVeaux #Logement

    https://seenthis.net/messages/581450 via koldobika


  • Le Haut-Rhin a décidé d’assortir la distribution du #RSA à une peine de #bénévolat ! - La cgt
    http://www.cgt.fr/Le-Haut-Rhin-a-decide-d-assortir.html

    Faisant fi de tous les principes liés à l’aide sociale et déjà retoqué par le tribunal administratif de Strasbourg en 2016, le conseil départemental n’en démord pas : les bénéficiaires du RSA seraient responsables de la situation d’inactivité dans laquelle ils se trouvent. Il ne faudrait pas qu’ils s’y complaisent. C’est pourquoi un contrat d’engagement réciproque (CER) va leur être proposé assorti d’action(s) de bénévolat ; les manquements pouvant conduire à #sanctions : suspension de l’allocation voire radiation du dispositif.

    La protection des personnes vulnérables est un droit constitutionnel. Les personnes inscrites dans la grande #pauvreté le sont souvent pour des facteurs multiples : ruptures dans leur vie personnelle, sociale, avec le monde du travail, les enfermant dans un processus d’#exclusion les marginalisant un peu plus. Le contrat du RSA est avant tout conçu comme un support au service de l’insertion socio-professionnelle du bénéficiaire.

    Dévoyant le principe même du bénévolat basé sur le don et le contre-don, voilà un dispositif qui va à nouveau permettre d’utiliser des travailleurs gratuitement. L’#esclavage n’est pas mort, il s’est juste modernisé sous les oripeaux d’une conception de l’intérêt général fondée sur une #politique de la #discrimination.

    Le bénévolat conclu dans le CER constitue l’étape ultime à l’ubérisation du travail, sans compter évidemment l’occupation de postes de #travail en substitution des salariés et un effet domino possible sur le #chômage. Le patronat en rêvait, le conseil départemental du Haut-Rhin l’a réalisée : la #gratuité du travail.

    #exploitation #guerre_aux_pauvres @aude_v

    https://seenthis.net/messages/570295 via Agnès Maillard


  • La vie Auchan c’est jusqu’à ce que mort s’en suive !
    SAINT-MARTIN-BOULOGNE - Un employé d’Auchan victime d’un arrêt cardiaque et réanimé par des collègues
    http://www.lavoixdunord.fr/99205/article/2017-01-06/un-employe-d-auchan-victime-d-un-arret-cardiaque-et-reanime-par-des-col

    Ce vendredi matin, un homme de 50 ans a fait un arrêt cardiaque sur son lieu de travail, le supermarché Auchan de Saint-Martin-Boulogne.
    http://lvdnena.rosselcdn.net/sites/default/files/dpistyles_v2/ena_16_9_extra_big/2016/11/03/node_99205/21492792/public/2016/11/03/B9710137971Z.1_20161103212238_000%2BG6R7U13TT.2-0.jpg?itok=gm0ZzoNQ

    Vers 10 h 45, ce vendredi, un employé du supermarché Auchan de la zone de l’Inquétrie, à Saint-Martin-Boulogne, a fait un arrêt cardiaque au niveau des rayons self discount.

    . . . . . .
    #Auchan #Mulliez #esclavage #guerre_aux_pauvres #émigrés_fiscaux

    https://seenthis.net/messages/558216 via BCE 106,6 Mhz


  • Il y a un an il se passait ça :
    https://seenthis.net/messages/443067
    Et on a eu droit peu après à ce discours présidentiel https://seenthis.net/messages/443067#message448632
    Là cette semaine vient d’être voté le projet #EgalitéCitoyenneté dans l’indifférence générale.
    https://www.egalite-citoyennete-participez.gouv.fr/media/default/0001/01/b843616726c72b845c91f18bf6fc0e66f240ce7a.pdf
    http://www.senat.fr/enseance/2016-2017/148/liste_discussion.html
    J’y vois converger deux choses dangereuses :

    1. Le traitement sociétal des questions sociales.
    Comme le disait @le_bougnoulosophe il y a quelques mois :

    le PS s’est servi de combats minoritaires (antiracisme, féminisme...) de manière sociétale sans jamais les articuler avec la question sociale, tandis que les conditions socio-économiques n’ont jamais été aussi mauvaises...
    Le « traitement sociétal », c’est le supplément d’âme, la danseuse, le gadget du #néo-libéralisme de « #gauche »... Comme « l’identité nationale » était le supplément d’âme du néo-libéralisme de droite...

    Le traitement sociétal en d’autres termes c’est la lutte contre « toutes les formes de discriminations » sauf celle par la thune (c’est ballot). L’abandon par la gauche de la question de classe et de la défense des plus faibles (en termes de conditions matérielles) génère directement la #guerre_aux_pauvres, que la droite ne fera qu’aggraver (cf https://seenthis.net/messages/550604#message550694 )

    2. La dérive autoritaire de l’Etat.
    « esprit du 11 janvier » tacitement obligatoire et condamnations abusives qui ont suivi, renforcement du poids des symboles (drapeau, hymne), #état_d'urgence, #déchéance de nationalité, #49.3 partout pour imposer les lois néo-libérales, fin de l’indépendance de la #cour_de_cassation et donc fin de la séparation des pouvoirs, nouveau concept de citoyenneté, d’engagement avec éducation civique appuyée dans une certaine direction, service civique, la « réserve citoyenne » etc.

    La fusion de ce #néo-républicanisme #brown_tech avec la guerre aux pauvres n’est pas sans rappeler « la doctrine du f_______ » d’un certain Benito M. 
    Et cette loi qui grave tout ça dans le marbre passe dans la silence.

    https://seenthis.net/messages/554690 via koldobika


  • Benefits sanctions: a policy based on zeal, not evidence | Society | The Guardian
    https://www.theguardian.com/society/2016/nov/30/benefits-sanctions-a-policy-based-on-zeal-not-evidence
    https://i.guim.co.uk/img/media/1e5e95d708a5d452715eed615df599d715ab3ce1/0_158_5616_3370/master/5616.jpg?w=1200&h=630&q=55&auto=format&usm=12&fit=crop&bm=normal&ba=bottom%2Cleft&blend64=aHR0cHM6Ly91cGxvYWRzLmd1aW0uY28udWsvMjAxNi8wNS8yNS9vdmVybGF5LWxvZ28tMTIwMC05MF9vcHQucG5n&s=a9cb048f1e8ad40a72c0160f4d6a2f42

    Anti-poverty campaigners, food banks, academics and MPs have warned for years that sanctions were dangerous: they can lead to debt and rent arrears, depression, hunger, food bank use, survival crime, destitution and worse. Sanctions, they have pointed out, can be handed out capriciously or cynically to meet jobcentre targets. In some cases, such as that of diabetic former soldier David Clapson, found dead in his flat in 2013, starved and penniless, the potentially lethal consequences of benefit sanctions have seemed incontrovertible.

    #guerre_aux_pauvres

    https://seenthis.net/messages/547469 via Agnès Maillard


  • 52 % des voyageurs excusent la fraude dans les transports publics Le Figaro - Valérie Collet - 18 Novembre 2016
    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/11/18/20002-20161118ARTFIG00041-52-des-voyageurs-excusent-la-fraude-dans-les-tran

    Le coût annuel de la fraude atteint chaque année 500 millions d’euros en France.
    Les millions d’euros investis dans l’installation de tourniquets et de portiques de contrôle de billets n’y changent rien. En France, les fraudeurs sont encore aujourd’hui considérés avec beaucoup d’indulgence par les clients des transports publics. Pour 52 % d’entre eux, la fraude est acceptable, selon un sondage de l’Union des transports publics, l’organisation patronale de la profession. Le coût annuel de la fraude atteint chaque année 500 millions d’euros.
    Les distributeurs automatiques en panne rendent la fraude « acceptable » aux yeux de 64 % des voyageurs. Deuxième raison invoquée par les clients excusant le saut de tourniquet : les revenus trop faibles (60 %). Les autres circonstances recueillent moins de suffrages : trajet de petite distance (32 %), prix du titre de transport trop élevé (27 %), manque de temps pour acheter son billet (17 %). Jean-Pierre Farandou, président de l’UTP et PDG de Keolis, filiale de la SNCF, ne compte pas s’accommoder de cette complaisance française. « Contrairement à ce que l’on croit souvent, dit-il, les fraudeurs ne sont pas les plus démunis. »
    Il rêve tout haut en évoquant les entreprises japonaises de transport dont les dirigeants peinent à trouver les mots pour en parler. « Le concept même de fraude y est inimaginable. » L’année prochaine, une vaste plateforme informatique nationale sera opérationnelle pour vérifier l’adresse des contrevenants. Objectif : récupérer 200 millions d’euros.

    #transport #sondage #Paris #guerre_aux_pauvres

    https://seenthis.net/messages/543291 via BCE 106,6 Mhz


  • Basic income is not just about work, it’s about health - The Globe and Mail
    http://www.theglobeandmail.com/opinion/basic-income-is-not-just-about-work-its-about-health/article32709632

    Mr. Segal answers some of those questions – at least for the pilot project and, in his 101-page report, sets out some all-important parameters for testing the concept. He recommends that the #basic_income be set at a minimum of $1,320 a month (plus an additional $500 if the recipient has a disability), non-taxable and that it replace two large programs, Ontario Works and the Ontario Disability Support Program. Those two cornerstone social-welfare programs cost the Ontario treasury about $9-billion a year. That’s because almost 16 per cent of Ontarians between the ages of 18 and 64 live in poverty.

    (...) But basic income is not just an employment issue, it’s about health. Will a guaranteed income improve the health of the poor or lessen use of the health-care system? To answer these questions, you need pretty sophisticated research and it has to be done over a long period – and Mr. Segal recommends a minimum of three years.

    There are also some really important and thoughtful cautions in the report. A “Big Bang” approach, in which you replace all social supports with a single cheque, is not the way to go. While a basic income will likely be helpful, it does not obviate the need for housing support, job training, education, subsidies for prescription drugs and so on.

    #santé #revenu_de_base ou inverser la #guerre_aux_pauvres

    https://seenthis.net/messages/540559 via Fil


  • Arthrose : «Le traitement va devenir un luxe»
    http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/17503-Arthrose-Le-traitement-va-devenir-un-luxe

    L’arsenal thérapeutique de l’arthrose se réduit comme peau de chagrin. Les autorités sanitaires compteraient mettre fin au remboursement de la visco-supplémentation, un traitement par injection d’acide hyaluronique dans l’articulation.

    #médecine (à deux vitesses) #guerre_aux_pauvres

    https://seenthis.net/messages/524566 via Sombre Hermano


  • Nord : des allocataires du RSA sanctionnés pour n’avoir pas cherché d’emploi - France 3 Nord Pas-de-Calais
    http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/nord-des-allocataires-du-rsa-sanctionnes-pour-n-avoir-p

    Le nouveau conseil départemental du Nord l’avait dit il y a presque an, il est passé à l’action. Il a commencé de procéder à un #contrôle rigoureux des #allocataires, à commencer par leur inscription à #Pôle_emploi. "On a croisé des fichiers de Pole emploi, de la #CAF, du département, explique à France 2 Jean-René Lecerf, président du Conseil départemental du Nord. Et on s’est rendu compte que sur les 80 000 personnes qui avaient été envoyées vers Pole emploi, il y en avait 45 000 qui n’avaient aucune inscription à Pole emploi, qui n’avaient aucun accompagnement, même pas un accompagnement social_[quelle surprise ! mais on a pas attendu les « croisements de fichiers », le même constat est agité depuis le début des années 90...]_ et qui touchaient le RSA jusqu’au restant de leurs jours."

    Un premier échantillon de 5 000 d’entre eux ont donc été contactés par les services du département. Certains ont aussitôt réagi, mais 2 053 bénéficiaires n’ont donné aucun signe de vie. Pour eux, les premières sanctions sont tombées fin août : « On respecte la loi qui prévoit que, dans un premier temps, on peut diminuer de 100 euros le montant du #RSA, que s’il n’y a pas de manifestation de bonne volonté dans les deux mois qui viennent, il peut y avoir une #suspension pour 4 mois et ensuite de la même manière une #radiation définitive. »

    #précarité #guerre_aux_pauvres

    https://seenthis.net/messages/523819 via colporteur


  • Place d’Austerlitz à Strasbourg, quand les cafés ne servent plus de cafés
    http://www.rue89strasbourg.com/cafes-place-austerlitz-111218
    http://www.rue89strasbourg.com/wp-content/uploads/2016/08/cafe_bale.jpg
    Ce qui est important de comprendre, c’est qu’on fait surtout la #guerre_aux_pauvres quand les conditions sociales les surproduisent.

    En fait, les bars de la place se battent pour la même clientèle : les étudiants, les jeunes actifs et les Strasbourgeois qui sortent régulièrement. « Les poivrots, les oisifs et les branleurs, personne n’en veut » souligne, sous couvert d’anonymat, un serveur de la place. Il continue :

    « On peut le regretter, mais c’est une politique qui se retrouve de plus en plus dans les centres-villes et qui s’étend à Strasbourg. »

    #gentrification #guerre_aux_pauvres

    https://seenthis.net/messages/518354 via Agnès Maillard


  • Le grand incendie | Le Monolecte
    http://blog.monolecte.fr/post/2016/05/12/le-grand-incendie
    http://blog.monolecte.fr/wp-content/uploads/2016/05/5520192153_7bc1ee68cf_o-687x1024.jpg

    Les lits des adorateurs de l’or noir sont bel et bien en train de bruler à Fort McMoney et nous regardons leurs rêves de richesse facile et factice partir en fumée avec une fascination presque aussi morbide que celle qui nous avait scotchés devant nos écrans, le 11 septembre 2001.

    #démocratie #guerre #guerre_aux_pauvres #feu #FortMcMoney #politique #néolibéralisme #violence
    https://www.youtube.com/watch?v=ejorQVy3m8E

    http://seenthis.net/messages/488457 via Agnès Maillard


  • Macron veut baisser les impôts sur les actions | L’Humanité
    http://www.humanite.fr/macron-veut-baisser-les-impots-sur-les-actions-606693
    http://img.humanite.fr/sites/default/files/images/macrongattaz.jpg

    Parce que les actions, selon le ministre de l’Economie, se gagnent et se méritent. C’est ainsi qu’en plus de vouloir baisser les prélèvements sur les actions, il veut supprimer l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). « Il faut préférer la taxation sur la succession aux impôts de type ISF », expliquait-il dans un entretien pour la revue Risques.

    Alors que les salaires, c’est donner des perles aux cochons et que la redistribution sociale, c’est du vol, hein, c’est bien ça ?
    #guerre_aux_pauvres #laquais #guerre_des_classes

    http://seenthis.net/messages/488049 via Agnès Maillard


  • Guerre aux pauvres par le logement et les minima sociaux :
    – si tu vis dans du trop petit ou insalubre on te coupe les aides,
    – si tu vis dans du plus cher que le plafond de la CAF on te coupe les aides.
    #double-bind
    et tu finis sur le marché non officiel à la merci de diverses formes d’#esclavage
    (relevé sur twitter
    https://twitter.com/lamauvaisefoi1/status/729064668443070468 )

    Tiens, en attendant le décret sur le rabotage des #APL pour les plus hauts loyers, amusons nous avec une calculette.
    Je suis parisien. Je divise mon loyer charges comprises par la surface de mon appart. ça fait 22€ et des poussières du m²
    NB1 : mon appart est pas cher pour sa surface. NB2 ; il est plus cher que prévu quand je cherchais, mais personne d’autre a voulu me louer.
    (loi boutin 2008, gagner trois fois le loyer sinon niet (quelle que soit ta caution, ami gosse de riche), t’est vite exclu du marché normal.)
    Donc si, allons y. Imaginons, je suis une famille avec deux gamins. Mon plafond d’APL à Paris c’est 399.19 + 57.91 pour le 2ème gamin.
    Je multiplie par 2, ça me fait 914€ de loyer, à partir duquel on va commencer à me décompter des APL.
    Imaginons, t’as eu autant de bol que moi pour le prix au m² que t’as déniché. ça te fait 914/22 = 41,5 m².
    Maintenant allons voir ce que tu trouves pour ce prix là dans mes arrondissements 17-18ème sur le marché officiel pour ce prix là...
    Réponse, dans les 30m² si tu as de la chance. http://www.seloger.com/list.htm?pxmin=880&pxmax=914&idtt=1&idtypebien=1&ci=750117,750118&tri=initi
    Sachant que tous ces gens là vont te demander de gagner 2742€... Sinon, la seine et marne, c’est joli, hein, ami RSAste.
    Oui parce que de toute façon si tu gagnais 2742€, tu te préoccuperais pas trop de ton plafond APL, hein.
    Et il faut en outre composer avec une autre donnée, celle ci : http://www.observationsociete.fr/surpeuplement-du-logement
    http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/affich-4720484-surpeuplement-du-logement-par-faute-d
    Soit dit en passant, un couple 16m² + 2*9m² pr les gamins : 34m² pr 4. J’espère que t’es dans un pays où il pleut pas. parce-qu’il va falloir sortir.

    Pour en revenir à mon cas perso, pourquoi mon proprio me fait du 22€ le m² quand il pourrait me faire du 30 sans trop de souci ? Ben je sais pas.
    Je présume que ça demanderait un peu de travaux. Et que vu le délai dans lequel il espère réaliser sa plus-value à la revente, ça vaut pas le coup
    Mais sinon, notre famille a deux gamins, là. Vous imaginez comme ils sont ravis d’avoir perdu leur #PPE grâce à Sirugue.
    Et comme ils attendent avec impatience la restructuration des #minima_sociaux.
    400€ garantis, le reste de montant inconnu et conditionné à des démarches d’insertion contractuelles. Leur vie va tellement devenir meilleure.
    On espère également qu’ils s’entendent bien, ce petit couple sans le sou...
    J’y reviens, je réalise que j’ai oublié un truc essentiel. Sur la base de mon cas, on pourrait penser qu’on cherche - que le prix du marché.
    Or, quand t’es hors jeu du marché locatif, tu vas juste où on veut bien de toi. Et tu te retrouves éventuellement AU DESSUS des prix du marché.
    Peut-être moins en zone 1 (IDF) parce-que quand même ça raque à Paris donc tu peux vraiment pas monter. Mais ailleurs, ça se voit.
    D’ailleurs moi j’ai pas cher au m², ms j’ai quand même fini par devoir prendre 100€ au dessus de la gamme de loyer que je cherchais.
    Du coup j’ai aussi nettement plus grand que ce à quoi j’espérais pouvoir prétendre. Ms j’ai pas vraiment choisi, de toute façon. Suis Juste bien tombé.
    Mais on peut tomber mal. Dans des logements qui te rendent malade. Et plus la famille est nombreuse, plus c’est probable, je pense.
    Notre famille risque donc, pour se maintenir à l’APL à taux plein, de se le faire sucrer pour insalubrité ou surpeuplement...
    Un peu de lecture, dans ces cas là :
    http://www.anil.org/analyses-et-commentaires/analyses-juridiques/analyses-juridiques-2015/modalites-de-maintien-et-de-conservation-de-lallocation-de-logement-al-par-lor
    Sachant que le marché non officiel est vite glauque. Cf. les gens de Saint Denis caviardés par le Raid en novembre. Ou les #sans-papiers, ou...
    Cf #logement contre services sexuels, extorsion sous la menace de dénonciation à la police...

    #guerre_aux_pauvres

    http://seenthis.net/messages/486884 via koldobika


  • Destruction de la ruralité et guerre aux pauvres
    http://rue89.nouvelobs.com/blog/rural-rules/2016/01/28/mais-quest-ce-quils-lui-ont-fait-wauquiez-les-bouseux-235200
    Un billet assez lucide d’un rural.

    Jusque là, on sentait que les hommes politiques de tous bords soignaient tendrement la ruralité. Même mal à l’aise. Ils en parlaient. La flattaient. L’accompagnaient. En vantaient – même sans y croire – les potentiels et les ressources. On voyait périodiquement apparaître des dispositifs idoines, encourageant l’installation, l’innovation et le développement.

    La Datar avait créé ses Pôles d’excellence rurale http://poles-excellence-rurale.datar.gouv.fr – vite abandonnés malgré un succès foudroyant. Les conseils généraux du Cher, de la Creuse, de le Nièvre et de l’Allier avaient conjointement écrit leur manifeste pour les nouvelles ruralités http://www.lagazettedescommunes.com/telechargements/manifeste-ruralite.pdf Et le gouvernement avait même annoncé des assises de la ruralité.

    Et puis, d’un seul coup : exit la ruralité. Exit l’aménagement harmonieux du territoire. Place aux lois pragmatiques et urbano-centrées. A l’application bigote et dogmatique de la #métropolisation européenne. Le culte béat et doctrinaire de la grande banane bleue https://fr.wikipedia.org/wiki/Mégalopole_européenne.

    Place à NOTRe http://www.action-publique.gouv.fr/notrefrance. Une loi écrite par des urbains, pour des urbains, avec de vrais bouts de commisération dedans.

    Les assises de la #ruralité ont bien eu lieu, en décembre 2014. Mais si tu lis le compte-rendu http://www.gouvernement.fr/conseil-des-ministres/2014-12-17/les-conclusions-des-assises-de-la-ruralite , tu ricanes. Il n’est question que de regrouper les écoles et d’augmenter la couverture réseau de ces pauvres bouseux tout les aidant à aller plus facilement en #ville.

    Rien sur l’accompagnement des entrepreneurs en milieu rural. Rien sur les dispositifs de travail à distance. Rien de contraignant sur l’encouragement des filières de proximité, si ce n’est le maigre satisfecit donné à la plateforme Agrilocal.fr http://agrilocal.fr

    Rien sur les valeurs intrinsèques du monde rural : le foncier à portée de ta bourse, la proximité avec les fournisseurs, une demande tonitruante de biens et de services, et surtout un cadre de vie et de travail apaisé. Tranquillisé. Débarrassé des tombereaux de contraintes qu’imposent les villes à leurs usagers : les terribles trajets quotidiens, les empilements des charges, les heures d’attentes aux guichets des administrations, les filières saturées...

    Les assises de la ruralité ? In fine, une visite du gouvernement à sa vieille tata malade. Quelques mots de réconfort. Un œil sur la courbe des températures. Jusqu’à la prochaine visite.
    [...]

    Tu survoles la carte des nouvelles capitales de région, et déjà t’as tout compris. Au broyeur Clermont-Ferrand, Limoges ou Poitiers. A la trappe, Metz, Chalons ou Besançon. La loi NOTRe a dressé un grand filet de mailles étroites à la périphérie des départements ruraux. Un rempart solide contre la diagonale du vide.
    http://latribune-static.fr/495779/carte-des-france-des-prefectures-des-capitales-de-regions.jpg

    Alors nous, dans le bocage bourbonnais, en plein centre de la France, plongés à la frontière de trois nouvelles méga-régions, plaqués par la force centrifuge à des années-lumière de la nouvelle capitale, t’imagines à quel point on nous a rompu les amarres ?
    [...]

    Ça me rappelle cette dame que j’avais croisée à la gare de Vallon-en-Sully. Elle était assez âgée pour dire « tout de même », mais pas assez pour être retraitée. Elle était donc au #chômage – elle disait « au réssa ». Et elle était venue acheter un billet de train pour la première fois depuis des années.

    Je l’ai trouvée dehors, visiblement énervée, en train de fumer. Elle venait de se prendre la tête avec le guichetier : « Tout de même », elle disait. « Tout de même. »

    « Il m’a dit que le seul moyen de rejoindre Vierzon, c’était le bus. Le seul ! Ça veut dire que moi, maintenant, si je veux aller à Paris, je dois aller à la Société Nationale des Chemins de Fer pour acheter quoi… un ticket de bus !

    Tu vas à la gare, tu vas au guichet qui est là, juste à côté de deux rails. Ces deux rails que, si tu les suis, ils te mènent tout droit à Vierzon... Et eux ils te disent qu’il faut que tu sortes de la gare, que tu montes dans un bus où t’as les genoux plantés dans le nez, un bus qui pollue de l’air, qui prend des accidents et des bouchons, qui fait des tas de détours, qui te donne mal au cœur, et tout ça pour quoi ? Pour aller juste un peu plus lentement à Vierzon !

    Et le pire c’est qu’ils m’engueulent, moi, de dire que je trouve pas ça normal ! Mais c’est tout de même pas normal, non ? Faut tout de même pas nous prendre pour des imbéciles, non ? »

    J’en suis venu à lui apprendre que c’était le cas depuis trois ans. Et que c’était bien pire sur les autres axes. Si tu veux aller à Lyon depuis Montluçon, t’as plus vite fait de réparer ton 103. Terminé les directs. Terminé les transits rapides à Saint-Germain-des-Fossés. C’est – au mieux – un bus jusqu’à Vichy puis tortillard jusqu’à Part-Dieu. Tout ça pour la modique somme d’un dixième de son réssa.

    Face à son désarroi grandissant, j’ai entrepris de lui parler de Blablacar, qui est par la force des choses devenu notre principal moyen de sortir du bocage. Mais elle m’a interrompu tout suite.

    « Monsieur, je ne vois tout de même pas pourquoi – alors que j’ai payé la #SNCF avec mes impôts de quand je travaillais – je paierais une entreprise privée pour voyager maintenant que je suis au réssa. Je suis désolé mais ça, je peux pas. »

    « Et puis votre truc, là, je connais par cœur. Ils me bassinent avec ça à Pôle emploi. Ils me disent que ça m’aiderait à trouver du boulot. Mais vous savez ce que ça veut dire, pour moi ? Ça veut dire qu’il faut que j’achète un ordinateur et puis un téléphone machin-chose, là, qu’il me faudra racheter au bout de deux ans parce qu’il sera dépassé.

    Puis après, c’est pas tout d’avoir les bazars, il faut prendre les abonnements et tout... Et avec quel argent tout ça ? Ils me font rire, à #Pôle_emploi. Ils disent qu’ils t’aident à trouver du #travail, alors qu’en vrai ils t’aident juste à dépenser ton réssa. »

    Elle était furax.

    « Parce que du travail, de toute façon, y en a pas. En tous cas pas ici. Ou pas pour moi. »

    Et se rallumait des cigarettes les unes sur les autres

    « Et puis chez moi y’a pas de réseau... »

    C’était incontestable. Et cette dame me l’avait brandi devant les yeux : si tu suis les règles du jeu 2016, t’as que de mauvaises raisons de rester par ici. Petits salaires – ou pas de salaires. Peu de commerces. Peu d’infrastructures. Toutes les mesures censées « désenclaver le #territoire » n’ont pas fait le poids face aux impératifs économiques des #services_publics. Une grande partie de la sous-préfecture de Montluçon vient de déménager à Moulins.

    Et vu qu’il n’y a presque plus de #transports publics, tu dois désormais faire deux heures de bagnole, ou payer des boites privées, pour effectuer tes démarches administratives.

    Tu pourrais certes passer par #Internet, mais le temps qu’ils installent le haut débit dans le département, la norme était déjà passée au 4G. Et le temps qu’ils installent le 4, la norme passera au 7.

    Alors, de fait, peut-être qu’il a raison, notre président de région. Peut être que c’est vraiment de solidarité qu’a besoin d’Auvergne. Un bon vieux plan Orsec. Un grand dispositif d’évacuation de ces zones inutiles et désorganisées, sans #emploi ni avenir. Un grand processus de réunification ville-campagne, avec des quotas réservées aux ressortissants ruraux.

    Au moins les choses seraient claires. Pas de double jeu. Pas d’aménagement à deux vitesses. Les campagnes, vidées de leurs actifs qui y vivaient sous perfusion, redeviendraient des parcs pour les touristes urbains. Des lieux de villégiatures scénographiés pour rappeler à l’estivant les bonnes vieilles valeurs du bon vieux temps. Quand les gens s’appelaient Glaude et se disaient boudiou en remuant la paille.

    Ne resteraient pour de bon que quelques indociles. Ceux qui se planquent ou veulent avoir la paix. Qui se caguent de l’offre, et satisfont à leur demande. Ceux qui savent profondément que l’avenir de l’homme passe par sa déconcentration.

    Qui se retrouveraient seuls, au milieu de grandes terres vides.

    L’avenir est fait d’hypercentres cossus pour minorité blindée (aux deux sens du terme) connectés par aéroports, LGVs et autoroutes, et entourés de #banlieue_totale plus ou moins lointaine et plus ou moins abandonnée, où on laissera survivre puis mourir les pauvres sans aucun service public, dans des logements #containers qui servent aujourd’hui aux réfugiés (provisoire durable), et avec un #revenu_de_base version libérale de 400 euros par mois se substituant à tous les autres #minimas_sociaux.
    Les #périphéries lointaines sont un laboratoire social, le #déménagement_du_territoire et le délabrement volontaire qui y sont faits aujourd’hui seront faits à d’autres territoires demain.
    Les pauvres sont de même un laboratoire social, la #guerre_aux_pauvres qui leur est faite aujourd’hui sera faite à la majorité demain. C’est un tort de ne pas y prêter plus d’attention.

    http://seenthis.net/messages/485253 via koldobika


  • Le non-recours aux « aides » est une conséquence directe de la guerre aux pauvres
    (relevé sur twitter)

    le #non-recours c’est tellement pas de l’aide que vous en êtes à nous forcer. AUTOMATISATION. genre ça « simplifie ». mon cul.
    ça va salement simplifier que je sois d’office affiliée cmu tu vas voir. CONTROLE BANCAIRE. un de plus.
    et à la première merde, pouf pouf COMMUNICATION aux autres services et tout pète. paye ton aide.
    +la cmu condamne direct aux soins publics bas de gamme sois traité comme un chien (et encore mon véto est mieux) et tais toi
    tout ça pour t’ouvrir une magnifique réduction edf qui te fera gagner attation.
    20 euros
    par AN.
    lol
    avec la joie d’être fiché pauvre chez edf qui jusque là l’ignorait, ce qui te permettra d’avoir plus vite le rappel et la coupure \o/
    ce qui te permettra de ne pas pouvoir choisir non plus de payer au réel de ta conso. et non. les pauvres —>prélèvement direct

    vous avez dit aide sociale ? voulez vous qu’on parle de l’aide alimentaire ? c’est TELLEMENT BON. -_-
    zut il y a non recours là aussi. à croire que le pâté bon pour un chat et le sac de riz ogm ça paie pas les loyers

    atta keskona d’autre ? les #transports ? bah ça saute partout. sinon chez moi ça reste je peux demander une gratuité. vu que y’en a pas.
    ô the irony hein. j’ai droit, moi, au bus gratuit. parce que chez moi y’a pas de bus. LOLILOL MUCH ?
    j’ia aussi droit pour la modique somme de 15 euros par an à uen carte de réduc sncf sous réserve des places disponibles
    ya JAMAIS de places dispos tarif pauvre XD c’est facile non ? par contre la sncf a pris ms 15 euros.
    pour le reste de la famille à part nous coûter de la photo d’identité (ça se paie lol) bah ça sert à rien car ALLER OU AVEC QUELLE THUNE ?
    ya pas de trains régionaux ici et même à 50% on va pas aller en vacances, hein. belle AIDE

    catégorie autres aides on a le fonds de solidarité #logement. très rigolol cui là il peut payer ton #chauffage
    si tu fournis un diagnostic énergie de ton logement. LOL. 250 euros. dans ta gueule. ton proprio paiera pas pour toi nan.
    véridique ils me l’ont joué. et alors oui EN THEORIE le diag énergie c’est proprio qui doit faire MAIS comme t’es qu’un pauvre c’est pas fait et comme c’est toi qu’arrive pas à payer ta facture de chauffage tu peux me dire comment tu vas le forcer ? en menaçant de déménager ? LULZ
    le fsl peut aussi couvrir tes loyers de retard. SI ton proprio qui fait déjà jamais une quittance accepte de faire un papier pour certifier
    et bien entendu tu rêves d’aller dire à ton proprio qu’en plus d’être pauvre tu sollicites des aides en plus et qu’il faut son aide.
    enfin bref tu vois le genre d’aide tavu c’est super aidant on est motivés grave ça sera ps du tout pire à la fin

    demain on parlera de l’#aide_juridictionnelle, ce truc sympa qui t’assure d’aller en prison sans jamais voir ton avocat.
    lequel a le droit de chouiner plein les médias, lui, que c’est VRAIMENT PAS ASSEZ PAYE MERDE.
    une pote a perdu la garde de ses enfants comme ça. à l’audience pour la garde l’avocat trop peu payé n’est juste pas venu. COOL
    l’avocat de droite plus honnête qui ne prenait pas l’aide juridictionnelle par contre lui a piqué 3500 euros d’acompte et come après elle avait pas les 9000 qu’il redemandait il a cessé sa défense et lui a pas rendu son fric. HAHAHA. humour de riche.
    moi perso la seule fois où j’ai eu bzoin d’un avocat un vrai j’ai raqué 6500 euros aussi. l’AJ ils te le disent en face : ils bosseront PAS
    à la limite tu peux la demander ça paiera UNE PARTIE de ce qu’ils te demanderont pour bosser pour de vrai. #détournement

    mais les abus des riches ça passe. c’est pareil pour les toubibs d’ailleurs. un dentiste GENTIL te validera ta couronne métal pour la #cmu
    et tu paieras de ta poche le différentiel pour un truc plus valable. #letravailaunoircaypobien
    mais ils sont pas gentils avec tout le monde CAR LA CONFIANCE hein. donc il faut d’abord en chier 10 ans et payer rubis sur ongle.
    ou avoir des parents installés bons payeurs blabla mais là les comme moi sans famille c’est une facilité qu’on n’a pas.
    sinon on a de l’aide vois tu. plein. (non) (en réalité j’étais moins dans la merde au rmi avec un gosse à mes 20 ans que là, même)

    bonus track : pour solliciter les aides sociales la plupart du tmps il te faut avoir un travailleur social (c’est eux qu’ont les formulaires)
    mais lesdits travailleurs sociaux sont peu nombreux et ici si tu es DANS LURGENCE il faut compter 4 semaines pour le rdv à 35km de chez toi
    véridique. or dans l’urgence, 4 semaines c’est plus de temps qu’il n’en faut pour décéder.
    si tu n’es pas dans l’urgence pas connu des services il te faudra attendre minimum 2 mois. souvent 3.
    à ce tarif là attention tu n’as accès qu’à l’assistante sociale DE PORTE. tu vois un physio en boite cékoi ? bah pareil mais en AS
    celle là c’est le pitbull de service elle est là pour te dire d’aller te faire foutre et voir comment ça te fait soit pleurer soit partir
    parce que dans leur logique d’enculés si tu y vas, te faire foutre, c’est que tu pouvais te démerder autrement, donc t’étais UN FRAUDEUR
    c’est gratiné hein.
    si tu rejoues 4 semaines à 3 mois de plus pour ravoir un AUTRE rdv parce que ton pb est toujours là (si t’es pas mort) alors tu es crédible
    tu gagnes donc le droit d’avoir UN TROISIEME rendez vous où on te demandera DU PAPIER PLEIN DE PAPIER
    suite à quoi on se réunira entre soi avec tous nos paquets de pauvres sous forme de papier pour DEPARTAGER qui aura quoi. oui. OUI.
    alors si c’est pour un rsa congrats c’est du droit strict tu vas l’avoir et les emmerdes de flicage avec mais si c’est autre chose
    la commission va décider de combien elle file à qui en fonction du sens du vent à peu près et tu auras en moyenne 50% de ton besoin.
    50% car : au bout de 25 réunionites avec du thé vert et des cupcakes les assistantes sociales arrivent en général à ccette conclusion que
    faute de pouvoir aider tout le monde (lâche une larme) on n’a qu’à faire la moitié pour chacun et ça passe tavu josiane wesh trop bien.
    et alors toi le pauvre ça donne quoi 50% du loyer en retard ? pas grand chose. 50% de la facture ? pas grand chose non plus.
    ça change pas ta procédure d’expulsion ni ta coupure d’énergie. ça résout pas. et tu vas encore pas chier l’autre moitié qui manque.
    "mais ça va pas tu vas pas chier sur l’aide tu crois quoi moi j’ai rien merde espèce d’assisté !"
    un qu’a jamais eu besoin
    stadir que quand t’as pas BESOIN d’aide forcément tu piges pas trop ce que c’est le problème hein.
    imaginons une situation plus parlante. t’es malade tas besoin d’une greffe coeur poumons on te file un coeur et on te dit que c’est bien assez.
    see the point ? bah voilà. le non recours c’est que mort pour mort tu vas pas d’emmerder avec le protocole de demi greffe qui changera rien.
    (sachant qu’il changera AU MIEUX rien, au pire on t’enverra te faire foutre totalement, et ce protocole est contraignant)

    autre exemple : disons que tu as reçu après un prélèvement de déjà 95 euros par mois un rappel edf de 600 euros (exemple réel)
    parce que la super maison qu’on a pourtant visitée pour toi est une merde complète un taudis de pure souche
    et disons que pour ce prix là t’as passé l’hiver à grelotter sans pouvoir chauffer à + de 17 degrés
    avec un bébé de 4 ans malade sous ton toit sinon c’est pas drôle. et tout ça dans la droite ligne d’une série d’épreuves où t’as cru mourir
    et que même un an et demi avant t’a failli mourir pour de vrai tellement c’était bien réel. imaginons t’es elle.
    phase 1 TU PLEURES.
    phase 2 tu appelles #edf et entre 2 sanglots tu demandes qu’on arrête le prélèvement sinon ton compte va etre kéblo et on va tous mourir hin
    edf te dit qu’ils peuvent pas que tu peux juste toi faire opposition. avec frais. évidemment. et qu’ils devront te poursuivre après. NORMAL
    tu appelles ta banque tu fais. tu sais que t’es en train de te prévoir PIRE pour dans pas tard mais lol pas le choix. edf te poursuit direct
    te voilà menacée de coupure partielle ou totale on verra ça dépend. phase 3 tu cherches de l’aide. tu vas à la mairie des fois que.
    on t’explique que LOL tavu le bled tu crois qu’on peut aider des gens non mais tu t’es cru où taggle va ailleurs salut.
    tu viens de gagner le droit que tt le village sache t’es pauvre dans la merde qui paie pas son élec BRAVO
    et qui en plus a l’outrecuidance d’accuser sa proprio parce que logement moisi mais putain ces pauvres ça ose tout hin
    tu demandes kamême de quel service social tu dépends. cette question fait chier le maire. mais il cherche et trouve. tu appelles.
    tu expliques à la pute au tel que OUI CONNASSE CA URGE. elle t’annonce 4 semaines de lai à bled paumé en chef, 30 bornes.
    dans 4 semaines les poursuites pour non paiement d’une somme pareille seront un peu PIRES tu le sais. mais t’as beau pleurer...bref
    tu te dis, on y va au forcing. tu tentes une incruste ds la file des autres nécessiteux ssans rdv un jour où la conne d’AS est pas trop loin
    elle prend ça super mal mais vu que tu pleures elle dit qu’elle comprend et va t’aide. te voilà avec une super aide.....SUSPENSE
    UNE CARTE D ACCES A L EPICERIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ! dis merci ! t’es das l’urgence ou non ? BAH ALORS !
    voilà. et après donc diagnostic énergie needed et finalement tu laisses tomber tu fais autrement tu prend ta merde pleine gueule

    soins dentaires : la cmu si je la demande peut prendre en charge pour l’orthodontie 464 euros par semestre. MAIS. le piège est que c’est un PLAFOND.
    c’est à dire que le praticien ne peut pas facturer plus que 464 euros. point barre. au delà la cmu c ne rembourse plus rien.
    or, un traitement orthodotique c’est 600 à 1200 euros le semestre. là je suis en pas trop cher (pampa oblige) 660 euros le semestre.
    le praticien ne veut pas travailler à 464 euros. tout simplement. donc les cmu il les soigne pas. voilà. et si il les soigne c’est sans cmu
    c’est à dire qu’on n’active pas la cmu c (paperasses) et on se met au remboursement sécu de base soit 193euros le semestre
    et le patient sort le reste de son cul. ou de sa poche. comme il peut. c à peu près le seul accès possible personne taffe à 464 euros
    mais ça fait chier parce que paperasses pour expliquer qu’on souhaite ne pas recourir à la #cmuc. (non recours version pro^^)
    donc globalement si tu dis que t’as la cmu le docteur il veut pas te voir fin des débats ça fait le tri plus vite et moins de papiers.
    du coup si je demande la cmuc je me prends un contrôle social de plus pour au final rien gagner sauf le droit dme faire envoyer paître voilà
    bref j’ai encore vérifié « mes droits » pour conclure que j’en ai pas, lol, ça nous change. et donc pour ton cul l’orthodontie.
    sachant que j’avais fait des devis de mutuelles privées mais c’était pareil à moins de payer plus cher de cotiz que d’ortho ça rembourse pas
    les seuls qui sont gagnants c’est les gens qui ont des contrats mutuelles au taf, là c’est rentable
    au final on demande pas la cmu parce que ça revient strictement au mm que la sécu de base au meilleur des cas.
    au pire ça t’exclut des soins parce que ça impose aux praticiens des tarifs qu’ils refusent de pratiquer, ou alors pire ils te le font payer au sens où ils seront sinon maltraitants au moins pas bienveillants -_-
    tout ça pour gagner le droit que la sécu ait accès à ton compte en banque pour voir si par hasard t’aurais pas de la thune que t’as pas dit
    contrôle qui peut être par la suite transmis à plein d’autres gens qui vont être cap de te dire que t’as acheté un slip de trop, etc.
    bref, les #sévices_sociaux moins on les voit plus on a l’air d’aller bien sans eux mieux on se porte. d’où le non recours.

    la masse des pauvres augmente beaucoup donc le non recours a tendance à baisser statistiquement ou à stagner et ils se félicitent (lol)
    en réalité les pauvres chevronnés comme moi on sait et on les évite sciemment volontairement c’est juste les noobs qui recourent^^
    ils ont pas encore pigé le game du coup ils pensent que cétrobien les aides. dans 10 ans on en reparle. ils vont piger. on a tous pigé. XD
    c’est un peu pareil que les démarches actives auprès de popol. les noobs oui. les vieux dla vieille, nan. vous verrez quand vous y serez^^
    on apprend à se méfier et à rester sagement pauvre avec le minimum de besoins. l’aide sociale est un champ de mine. signé la pro gamer.

    #flicage #sécurité_sociale #guerre_aux_pauvres #métropolisation #périphéries

    http://seenthis.net/messages/478106 via koldobika


  • La #prime_d'activité a établi son budget sur 50% de #non-recours

    Le RSA est mort depuis février et la prime d’activité a pris la place, tandis que disparait la prime pour l’emploi.

    J’ai un bon indic à la CAF qui m’a expliqué que les dossiers à traiter ont déjà doublés. Ce ne sont pas les pauvres sans argent qui ont droit à la prime mais ceux qui ont déjà un revenu, la prime n’est versée qu’en cas d’activité.

    Concernant l’établissement de ce budget, désolée mais trouvé que le point qui explique pas trop mal :

    Prime d’activité : l’hypocrisie du gouvernement
    http://www.lepoint.fr/economie/prime-d-activite-l-hypocrisie-du-gouvernement-22-04-2015-1923472_28.php

    Pour respecter son enveloppe budgétaire de 4 milliards d’euros, l’exécutif s’attend à ce qu’un bénéficiaire sur deux ne réclame pas sa prime !

    Sauf que le financement n’est pas à la hauteur de l’ambition. Manuel Valls et François Hollande n’entendent pas dépasser la somme allouée jusqu’à présent au RSA-activité et à la prime pour l’emploi, soit 4,1 milliards d’euros. Ce qui signifie que le taux de non-recours ne doit pas être supérieur 50 % des bénéficiaires potentiels pour ne pas faire exploser l’enveloppe budgétaire. Autrement dit, l’exécutif a construit son barème avec l’idée qu’un bénéficiaire sur deux ne demanderait pas la prime, de 160 euros en moyenne par mois, à laquelle il aurait droit...

    Si 100 % des foyers concernés par la prime d’activité la réclamaient, celle-ci coûterait en effet 34 % de plus, reconnaît la version provisoire de l’étude d’impact dévoilée mardi aux journalistes par le ministère du Travail.

    #aide_sociale #Arbeitmachtfrei #guerre_aux_pauvres

    http://seenthis.net/messages/466289 via touti


  • Guerre aux pauvres - synthèse
    (#logement, réformes des #apl (plusieurs, pour mieux prendre en ciseaux), du #rsa et des #minima_sociaux, #métropolisation et spéculation immobilière qui renvoie les pauvres vivre (puis mourir) dans des #containers en #périphéries où ce qui reste de #services_publics peuvent être démolis dans l’indifférence générale)
    relevé sur twitter https://twitter.com/feeskellepeut/status/697116988028669952

    t’es pauvre. si tu te loges correctement la CAF te dit que c’est TROP BIEN POUR TA POMME et DTC ton APL
    oui
    c’est ça la réforme
    inversement tu prends un taudis parce que trop bien tu peux pas te le payer on te retire l’apl.
    HO.
    allô ?? on connecte, là ?
    je veux en voir au moins UN qui fait TILT !
    12000 réfugiés QUI NE VEULENT PAS UNE MINUTE S INSTALLER ICI, et d’autre part 8 MILLIONS DE PAUVRES SUR LE GAZ.
    hiérarchiser l’information.
    on a 8 millions de pauvres menacés de mort vs 12000 mecs qui veulent JUSTE SE TIRER (ils ont bien raison)

    on va reprendre CALMEMENT le constat CHIFFRE de la situation.
    8 millions de pauvres dont 5 millions de chômeurs et 6 millions d’allocataires CAF, calcule, fais les croisements
    réforme APL : si tu te loges « trop bien », DTC tes allocs. si tu as un « patrimoine » (lol, 30k à peine 3 mois de salaire de député) : DTC aussi
    nouvelle mode lancée par la CAF34 et bientôt suivie ailleurs tkt pas : si tu es MAL LOGE, DTC ton APL au carré (pdt18 mois)
    (avec maintien forcé du bail pour « te prémunir de l’expulsion » LOL les fdp sérieux, en guise de protection c’est une condamnation)
    mode lancée à BEZIERS par un FACHO NOTOIRE, mode que MONTPELLIER ET SETE proposent de suivre
    tu le sais pas tu n’y vis pas moi si ; béziers montpel et sète sont les derniers bastions économiquement viables du département
    en clair cela signifie qu’on pratique la chasse aux pauvres par le logement là où il y a DU TRAVAIL
    à côté de ça pôlemploi DELEGUE le suivi de ses chômeurs à des entreprisses privées qui sont des machines à RADIER
    entreprises dont le « suivi » consiste à un harcèlement bi quotidien (mon mail dégueule) que si tu réponds pas --->RADIATION
    une fois que tu es RADIE de popol tu vas au RSA
    RSA qui est un des TROIS MINIMAS SOCIAUX en projet de maintien (CF groupe d’étude PS qui bosse sur la SIMPLIFICATION)
    RSA qui se trouve d’ores et déjà lié à du TRAVAIL FORCE dans le haut rhin, à al frontière allemande, il fallait le faire, ils l’ont fait.
    haut rhin qui nous informe que « si ça ne BENEVOLE pas DE FORCE, c’est que ça relève du HANDICAP donc de l’AAH donc de la sécu »
    AAH qui est de moins en moins attribuée à taux plein, menacée de réévaluation elle aussi et SECU qui est en train de se faire BUTER

    je te rappelle que LA DOCTRINE DU FASCISME DE BENITO MUSSOLINI est toujours en accès libre lecture sur le net. des fois que.

    pour couronner le tout, des CRETINS qui se croient DE GAUCHE sont en train de travailler sur des VILLAGES ALTERNATIFS de putains de YOURTES
    voire de putains de CONTENEURS. (ça commence à salement me faire monter la tension vos conneries)
    et d’autres SOMBRES ABRUTIS sont en mode « #revenu_de_base » qui est en test actuellement sur la base financière du RSA en CHARENTE
    je vous demande de mettre ces différentes informations en RELATION.
    je prendrais bien la peine de vous ressortir également la FUSION RSA PPE ainsi que la promotion INDECENTE de l’auto entreprise
    nous parlons CAPITALISME le critère de sélection est FINANCIER, et il l’a TOUJOURS été, soit dit en passant.

    #guerre_aux_pauvres

    http://seenthis.net/messages/459398 via koldobika


  • Locations de logements insalubres : les locataires pauvres condamnés à 18 mois supplémentaires d’insalubrité
    http://www.midilibre.fr/2016/02/09/loueurs-indecents,1283425.php
    (et relevé sur twitter https://twitter.com/feeskellepeut/status/697015492985425920 )

    donc à #Béziers les services sociaux repèrent les logements insalubres indignes ...jusque là tu vas me dire cool...et coupent l’APL
    O__O
    t’es là pauvre qui peut pas accéder au #logement normal car #loi_boutin et la mairie découvre que tu vis dans un taudis et là devine quoi
    ton apl saute et t’es kéblo 18 MOIS sur ce bail de merde et on espère que ça va déclencher des travaux de la part de ton proprio
    LOL
    jsais pas si quelqu’un quelque part se rend compte de ce que c’est que se faire condamner à 18 mois de moratoire apl blocage dans un taudis
    pendant la mesure des 18 mois le locataire doit CONTINUER A PAYER LA PART DE LOYER QUI LUI INCOMBE par contre, hein
    on la refait : tu n’as pas accès à un logement décent, tu te fais kéblo 18 MOIS ddans ton taudis de merde en attendant que ton proprio daigne faire les travaux ET TU CONTINUES DE PAYER TA PART meanwhile la caf cesse ses paiements elle. EXCUSE MOI IL ES OU LE PROGRES LA ?
    ça m’enrage pardon mais ON PEUT DEJA LOUER UNE MERDE IMMONDE PAS CONVENTIONNEE APL ET LA PAYER TOUT SEUL HEIN
    à ceci près que si on loue une merde pas conventionnée qu’on paie tout seul on n’est pas COINCE DEDANS 18 MOIS
    CONNARDS.
    cette « mesure sociale » consiste donc à JUSTE économiser DURABLEMENT sur la gueule des pauvres. le bail est IRREVOCABLE 18 MOIS, tes #APL sont coupées, tu peux MEME PAS PARTIR putain. c’est à dire que MEME si ton proprio de merde décide de faire les travaux TU VAS LES SUBIR nom de dieu mais NO LIMIT, quoi.

    un truc intelligent aurait été de :
    1) RELOGER en lieu décent
    2) interdire le logement à la relocation tant que les travaux ont pas été faits. mais apparemment c’était un peu trop dur de penser intelligemment. DOMMAGE HEIN. c’est triste que vus ayez jamais 2 neurones dispos quand on parle des plus pauvres, dites donc. y’a des ENFANTS dans des merdes gavées de plomb et autres joies et vous les CONDAMNEZ à y RESTER.
    rappel : les logements conventionnés APL devraient être INSPECTES AVANT location. c’est IMMONDE de coincer des gens là dedans parce qu’on a été de GROSSES RADASSES de merde qui n’ont PAS PAYE DE CONTROLE préalable et gentiment GAVE LES PROPRIOS sans conditions.

    #guerre_aux_pauvres

    http://seenthis.net/messages/459278 via koldobika


  • Après « territoire zéro chômeur », « territoire tous bénévoles »
    Dans le Haut-Rhin, le versement du #RSA conditionné à des heures de bénévolat
    http://www.lemonde.fr/economie-francaise/article/2016/02/05/dans-le-haut-rhin-le-versement-du-rsa-conditionne-a-des-heures-de-benevolat_

    donc comme je disais ça attaque gentiment tous les pauvres et ça te les colle au taf gratos. ça va les bourges, chaud au cul un peu ?
    #dumping_social, traduction : je mets les pauvres au taf gratos et après jte rappelle que des gens font ton boulot gratos et tu la boucles.
    tu vas voir mon bichon ça va être lol. dans les pauvres rsastes y’a des cadres. sisi ! c’est là que ça devient comique. tu verras.
    non parce que là tu fais le malin le cul au chaud à ton bureau mais tu sais nous quand on nous foutra à laver les chiottes on n’oubliera pas
    de signaler nos compétences en compta et autres joies pour échapper à la merde, hein. tant qu’à être forcé autant que ça soit propre.
    hou magie : "On va peut-être détecter un certain nombre de bénéficiaires qui seront en incapacité d’effectuer une activité bénévole
    Dans ce cas, ils relèvent de l’invalidité, qui est prise en charge par la Sécurité sociale, et pas du RSA. "
    l’#AAH vit ses dernières heures.
    depuis le temps qu’on hurle à prévenir, ce coup là c’est fini plié tiens on y est. wolololo....et vous vous réveillez toujours pas ? pffff.
    hou la vache il a blindé en plus. il invoque article 72 Constitution, « qui stipule la libre administration des collectivités locales ».
    et comme le gouvernement prévoit de supprimer (pardon, "simplifier", lol) les #minima_sociaux de sorte que ce qui est valide et pas en retraite ->rsa...
    et bin ça va passer crème. et bin enjoy. plus d’allocs #chômage dans pas tard, au rsa, et bénévoles. tous à 500 balles comme jte disais.
    c’est plié, plié, plié de chez bien plié emballé posté toussa...c’est juste blindé béton inattaquable...bah chapeau l’artiste.
    farpaitement légal. farpaitement dans l’axe politique du moment, garanti sans opposition. nous sommes somptueusement baisés tralalère.

    shorter : après avoir trié le rsaste apte de l’inapte on arrivera à la situation handicap d’outre manche, cad triage des handis aptes au taf, et quand ils auront bien fini de se refourguer les pauvres on se retrouvera avec des "non indemnisés de rien du tout" (qui n’avaient qu’à mériter de bénévoler car jugés aptes) (et qui donc mourront gentiment sans bruit sans mm un gros nombre, au compte goutte)
    tout ceci tant parfaitement légal eu égard à la délégation de gestion autonome des collectivités locales et à la délégation de jugements
    d’aptitude à la sécu, nonobstant la réforme de l’allocation chômage blabla, nous l’avons in the anus mit le gravier. cheers !
    lol. "est ce que c’est pour concurrencer la chine ?" je ne pense pas non, en revanche un modèle social à bas salaires et 0 protection sociale
    ça a le mérite d’être "compétitif" comme ils disent sans réduire les profits de certains. pourquoi partager quand on peut spolier, hein.
    note positive : ces initiatives pour nous faire bosser à l’oeil prouvent bien que c’est pas le boulot qui manque mais la volonté de le payer
    le monsieur du haut rhin le dit lui même texto il ne pense pas qu’il aura du mal à caser ses rsastes tout le monde manque de bras
    il n’y a PAS de pénurie de #travail il y a en revanche, et ils ne s’en cachent même plus, une volonté massive de NE PAS PAYER LE TRAVAIL.
    2016 on te dit texto dans Le Monde qu’on a pléthore de tafs à pourvoir mais on veut PAS les payer. hop là. sans honte aucune. et ça passe.
    il faut quand même kiffer la beauté de la chose. grand art. sous les bravos du public médusé.
    ne critiquez plus nos écoles d’élite. il me semble qu’elles viennent de démontrer la qualité de leurs élèves.
    la beauté c’est kamême qu’on arrive à foutre en associatif bénévole de force des gens qui : sont bénéficiaires desdites assos. et oui car tout de même les assos c’est beaucoup de la délégation de gestion des pauvres hin. note artistique du procédé : 10/10.

    relevé sur twitter https://twitter.com/feeskellepeut/status/695711876789874688
    #guerre_aux_pauvres

    http://seenthis.net/messages/458258 via koldobika


  • Blois : un arrêté municipal pour limiter la distribution des repas chauds - France 3 Centre-Val de Loire
    http://m.france3-regions.francetvinfo.fr/centre/loir-et-cher/blois/blois-un-arrete-municipal-pour-limiter-la-distributio

    Polémique entre les Restos du Cœur et la municipalité de Blois. La cause : un arrêté pris début janvier par la mairie de #gauche pour limiter la distribution de #repas chauds aux #SDF

    Tout est parti d’un #arrêté_municipal datant du 6 janvier dernier, règlementant et réduisant la distribution de repas chaud aux Sans Domicile Fixe dans les rues de Blois à certains endroits. Depuis, les Restos du Cœur ne sont plus autorisés à faire leurs « maraudes » que trois fois par semaine au lieu de cinq. 

    Extrait de l’arrêté : "Les Restos du Cœur sont autorisés à occuper le domaine public à l’occasion de la distribution de produits alimentaires qui se déroulera les lundis, mercredis et vendredis." 

    La bonne gestion de l’espace public

    Pour la mairie, Blois est une ville touristique et cet arrêté résulte de la bonne gestion de l’espace public.
    Les gens de la rue ont plusieurs possibilités pour avoir des repas. En particulier, il y a l’accueil de jour qui est géré par l’ASLD (Aide Soutien Lutte contre les Détresses) et qui offre quotidiennement des repas aux gens de la rue. Les maraudes des Restos du Cœur sont complémentaires, nous dit Odile Soules, adjointe #PC à la solidarité.

    Résultat, les 35 à 40 SDF Blésois qui bénéficient de ces maraudes affirment qu’ils ne pourront plus désormais manger que trois fois par semaine...

    #tourisme #guerre_aux_pauvres

    http://seenthis.net/messages/453279 via colporteur


  • Les bénéficiaires du RSA comme bénévoles dans les associations -
    http://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=611
    http://www.loi1901.com/intranet/a_news/photo_breve/mini/demagozz.jpg

    Patrick Labaune est le président Les Républicains du Conseil Départemental de la Drôme. Pendant sa campagne électorale, il s’était engagé à remettre les bénéficiaires du RSA au travail. Promesse à moitié tenue puisque ces derniers seront bénévoles dans les associations du département, ceci dans le cadre de leur obligation d’insertion. Petit bémol, être bénévole dans une association ne peut en aucun cas être une obligation... Quid de la loi ?

    #guerre_aux_pauvres

    http://seenthis.net/messages/442451 via Agnès Maillard


  • Réforme des aides au logement : qui va être pénalisé ?
    http://www.lemonde.fr/logement/article/2015/09/30/225-millions-d-economies-sur-les-aides-au-logement-des-2016_4778147_1653445.

    Pour les acteurs de l’habitat [les proprios], le pire a été évité avec le budget de l’Etat présenté mercredi 30 septembre par le gouvernement : l’enveloppe consacrée au #logement pour 2016 s’élève à 17,7 milliards d’euros, soit à peine moins qu’en 2015 (17,9 milliards d’euros, à périmètre constant).

    Les principales économies concernent les trois types d’allocations logement (#APL, ALF et ALS). Après moult réflexions et rapports – de la Cour des comptes, de l’Inspection des finances –, ce sont finalement les propositions d’un groupe de parlementaires, piloté par François Pupponi, député PS du Val-d’Oise et maire de Sarcelles, qui ont été retenues.

    Les économies se montent à 225 millions d’euros en 2016, et à 317 millions d’euros en 2017, quand les nouvelles mesures auront pris leur plein effet. Des sommes modestes, comparées à l’énorme poste des aides au logement : celles-ci pèsent 18 milliards d’euros, dont 15,5 milliards d’euros à la charge du ministère du logement, et sont versées à 6,5 millions de bénéficiaires, dont 95 % de locataires. L’objectif est bien de maîtriser cette #dépense, qui s’alourdit de près de 400 millions d’euros chaque année.

    Quatre nouvelles mesures vont concerner les #locataires, notamment dans les modalités plus restrictives du calcul des aides au logement. Les accédants à la propriété et les étudiants sont épargnés [faux dans les deux cas].

    Le #patrimoine des allocataires pris en compte

    La première de ces mesures, assez symbolique, est d’intégrer aux ressources des bénéficiaires, donc dans le calcul de leur aide, un revenu théorique de leur patrimoine (résidence secondaire, assurance vie, dépôt sur un livret A, etc.). Le rapport Pupponi, remis en mai à Bercy, avait suggéré un taux : 3 % de la valeur de ces biens. Selon l’étude d’impact préparatoire, 10 % des allocataires détiennent en effet un patrimoine de plus de 30 000 euros, et 2 % un patrimoine de plus de 150 000 euros. Pour un célibataire percevant plus d’un demi-smic [soit un peu plus que le RSA], tout euro de revenu théorique supplémentaire se traduit par 33 centimes de baisse de l’allocation.

    L’économie attendue pour l’Etat, en année pleine, est de 133 millions d’euros, mais cette disposition étant difficile à mettre en œuvre puisqu’elle oblige les caisses d’allocations familiales chargées de calculer et verser l’aide à modifier leurs logiciels, elle n’entrera en vigueur qu’au 1er octobre 2016, réduisant l’économie attendue à 33 millions d’euros sur cet exercice.

    Réduction de l’aide pour les loyers très élevés

    La deuxième mesure concerne les locataires qui paient un loyer très élevé, soit deux fois supérieur au #loyer_plafond pris en compte dans le calcul de l’aide personnalisée au logement [situation où l’on retrouve nombre d’étudiants]. Par exemple, le loyer plafond est d’environ 400 euros par mois pour un couple en Ile-de-France : le seuil qui déclenchera la baisse s’élevera donc à 800 euros.

    Au-delà du seuil, l’allocation serait diminuée, dans l’idée de ne pas encourager les ménages à louer des appartements trop chers et d’alimenter ainsi l’inflation des loyers [pour partie attribuée à raison par diverses études à l’existence même des aides au logements qui en « solvabilisant la demande » sont en fait des aides au propriétaires, ce qui pourrait inciter à règlement les loyers plutôt qu’à diminuer le fiancent des tant droit mais bon...]. Les ménages réglant des loyers supérieurs aux plafonds sont 475 000. L’économie attendue est, en année pleine, de 123 millions d’euros, mais le nouveau mode de calcul ne prendra effet qu’au 1er juillet 2016, réduisant ce gain de moitié cette année-là.

    Les locataires de moins de 25 ans mis à contribution

    Les salariés de moins de 25 ans qui bénéficient, l’année de leur embauche, d’un calcul favorable, verront leur régime désormais aligné sur le droit commun. Cette simplification procure immédiatement 109 millions d’euros à l’Etat.

    Des allocations arrondies à la baisse

    Les petits ruisseaux font les grandes rivières : la règle d’arrondir les allocations logement à l’euro, en oubliant les centimes, permet 20 millions d’euros d’économies supplémentaires.

    #austérité #fabriquer_la_pauvreté #guerre_aux_pauvres

    http://seenthis.net/messages/419506 via colporteur


  • Travail reproductif et oppression des mères isolées (suite)
    Relevé sur twitter : https://twitter.com/feeskellepeut/status/655732240207519744 et suivants

    la notion de #travail_reproductif n’aura pas percé à temps il faudra inventer un autre concept, c’est tout.
    « travail d’humain » ce serait pas mal. ou « travail de la vie ». un truc comme ça qui définira l’ensemble de ce qui n’est pas pour le moment
    considéré comme une dépense ni de ressources ni d’#argent ni d’énergie alors que justement ce n’est que ça.
    ce qu’on appelait #sécurité_sociale c’était juste la prise en charge collective de ce monceau de travail et de coûts mais bon.
    c’était déjà pas à la hauteur en plus. on avait inventé les #allocations_familiales par exemple pour aider à assumer le coût de la #reproduction
    je sais pas si t’imagines le coût REEL d’un gamin mais les allocs c’est JUSTE 125 euros par mois à partir du deuxième, quoi.
    on n’a même pas eu le temps de dire que c’était pas assez que déjà faut entendre qu’on fait les gamins POUR cette aumône --
    on n’a pas eu le temps de dire que l’#apl était trop basse pour soutenir l’accès au #logement des plus pauvres que déjà on la perd O.O
    et qui a servi de cible à toute cette merde intellectuelle qui à terme brise le peu de #solidarité qu’on avait réussi à établir ?
    les divorcées. les #mères célibataires. ces traîtresses à l’ordre du capital et du nom du père.
    c’est pas nouveau ça fait des siècles que tout le monde cogne sur les « enfants illégitimes » et leurs génitrices « impures »
    ça a toujours été comme ça. les filles mères. les veuves, un peu moins mal vues mais tout autant dans la merde. les divorcées.
    on nous a toujours reproché la même chose : nos enfants. demande à un raciste il te dira pareil sur les étrangers. « ils font trop d’enfants »
    ça a toujours été LE point care où il y avait une lacune et où on attaquait non pas sur des solutions mais sur des culpabilisations dégueu
    je crois pas que le trip ait changé au fil des siècles. les pauvres on leur reproche essentiellement de se reproduire
    parce que c’est facile ça les maintient pauvres et justement comme on en a besoin pour faire du bon larbin...voilà.
    on parlait travail reproductif pour attirer l’attention sur ce mécanisme là qu’il aurait fallu enrayer mais bon. tant pis.
    maintenant qu’il est établi que les mères sont des merdes, que la reproduction n’est pas un travail ni un coût mais juste une faute...
    ça va pouvoir gentiment se répandre au reste du domaine de l’humain, le #handicap la #maladie la #vieillesse seront des fautes aussi
    le #chômage en est déjà une, on va pas le compter ^^ (et comme toutes les autres « fautes » ce n’en est pas une on le subit)
    à terme tous les maigres acquis vont sauter, petite consolation : les mères ne seront plus les seules fautives désignées
    au moins on aura des copains au pays des fautifs ce sera plus juste la reproduction le problème.
    tu mangeras un jour peut être un platane pleine gueule et toi aussi tu seras un méchant qu’avait qu’à pas. ou juste tu vieilliras. fallépa^^
    on fera des échanges et des comparaisons comme les taulards
    « et toi kestafé de mal pour arriver là ? »
    « un gosse »
    « un cancer »
    « 75 ans »
    c’est cool on pourra redécouvrir le concept de sécu et la re fabriquer tavu. ça fait un peu poison rouge mais bon. on assume.
    oui tiens gestion de l’enfance un truc que vous avez pas repéré c’est les nouveaux rythmes scolaires
    doucement mais sûrement privatiser le travail reproductif et réserver sa délégation à ceux qui peuvent se la payer
    de ça aussi les mères ont essayé de vous parler mais vous étiez très occupés à leur chier dessus...
    on pourra étendre ce truc à d’autres activités impondérables de gestion des improductifs. genre changer les horaires des hostos de jour
    décider que l’accueil de jour ferme à 15h et qu’après c’est culture (c’est bien la culture, non ?), et l’année suivante rendre ça payant
    les familles obligées de récupérer leur vieux/malade/handi pourront pas se plaindre, c’est passé crème pour l’enfance.
    voilà comment en tapant prioritairement sur la reproduction (l’enfance, donc) on arrive à taper sur tout le reste derrière.
    là on est bien, on tape dur sur les mères, les nouveau horaires scolaires sont super excluants pour le boulot (déjà que les anciens...)
    et on entend déjà les premières accusations de privilège-daronnes sur le travail du dimanche en prime. on va morfler bien.
    80% des patrons foutent direct le cv à la benne quand ils voient que c’est une femme avec des gosses, on n’a aucun relais ils le savent
    mais socialement on va arriver à dire que les mères sont des planquées. isolée paupérisée désignée à l’opprobre : paie ta planque.
    ça va remonter jusqu’aux autres après. au final tout ce qui a une charge vivante coûteuse nécessiteuse sera considéré comme privilégié
    c’est juste un peu le monde à l’envers à part ça tout va bien.
    mais politiquement c’est malin, en effet. culpabiliser pour des impondérables humains c’est pratique. c’est des impondérables. lol
    ça me fout bien en vrac de voir que ça passe crème pr tout le monde et qu’on peut taper sur les plus affaiblis PAR DES CHOSES IMPONDERABLES

    #école #éducation #care
    #critique_de_la_valeur #guerre_aux_pauvres #femmes #patriarcat
    http://seenthis.net/messages/378617#message407092
    et lien avec http://seenthis.net/messages/383423 cc @chezsoi

    http://seenthis.net/messages/419415 via koldobika


  • Dans le Nord, « tout allocataire du RSA sera tenu de rendre des comptes » - Région - Nord Eclair
    http://www.nordeclair.fr/info-locale/dans-le-nord-tout-allocataire-du-rsa-sera-tenu-de-jna60b0n895235

    Une nouvelle stigmatisation des populations précaires ? « Pas du tout, rétorque Olivier Henno. Il faut juste casser cette logique d’assistanat. Le modèle de solidarité est fragile. Il faut apaiser la société qui est en révolte contre le financement de la solidarité. Et donc bloquer la progression des populismes. »

    Ben voyons…
    Le Nord, c’est 150 000 allocataires du RSA, pour 650 millions d’€uros par an, soit après une petite division, la mirobolante somme de 361€/par mois/par allocataire (source : http://www.lejdd.fr/Economie/Le-Nord-et-la-Seine-Saint-Denis-pieges-par-le-RSA-752883).
    Le Nord c’est aussi 394 000 demandeurs d’emplois, et 33 350 offres (source : http://www.insee.fr/fr/regions/nord-pas-de-calais/default.asp?page=conjoncture/conjoncture.htm).
    #guerre_aux_pauvres

    http://seenthis.net/messages/417882 via line d.