#hubris

  • Quand Google rêve de contrôler l’humanité - Le Temps
    https://www.letemps.ch/sciences/google-reve-controler-lhumanite
    https://assets.letemps.ch/sites/default/files/styles/share/public/media/2018/05/18/file7072dzexf1ion0z0bux.jpg.png?itok=gvoP6FU0

    Dans une vidéo interne révélée par le site américain « The Verge », Google développe une théorie prospective pour influencer le comportement humain à travers la compilation des données personnelles. Une « opération qui n’est pas liée à un produit actuel ou futur », se défend la multinationale

    Comment les expériences d’un être humain peuvent-elles modifier le code génétique interne et les caractéristiques physiologiques des générations futures ? Google part de cette interrogation pour imaginer un immense registre de données compilées utilisé pour influencer le comportement humain. Son nom : « The selfish Ledger (le registre égoïste), ouvertement inspiré de l’ouvrage de Richard Dawkins The Selfish Gene, publiée en 1976. Dans ce livre, l’auteur émet un postulat iconoclaste : les êtres humains ne sont que des vecteurs, la véritable humanité se situe dans les gènes, éléments fondateurs de sa théorie de l’évolution. Par analogie, on peut penser que Google effectue le même renversement dans sa vidéo en célébrant la suprématie des données personnelles face à des individus réduits au rôle d’enveloppes corporelles.

    #Google #Hubris #Selfish_Ledger #Big_data

    https://seenthis.net/messages/695854 via Articles repérés par Hervé Le Crosnier


  • « Le monde #arabe est dans un #chaos mental absolu » - International - El Watan
    http://www.elwatan.com/international/le-monde-arabe-est-dans-un-chaos-mental-absolu-15-07-2017-349064_112.php

    #Georges_Corm

    Quand j’évoque le chaos mental, j’entends également qu’il existe du côté arabe et #musulman, puisque nous avons de très nombreux Etats qui se disent musulmans qui sont des alliés inconditionnels de la puissance militaire américaine et soutiennent son déploiement. Dans cet ouvrage, je tente donc de déconstruire les discours canoniques et les images clichés devenues omniprésentes dans les opinions publiques qui sont amenées à approuver ou ne pas s’opposer aux politiques d’interventions militaires musclées, soit au nom des droits de l’homme, soit au nom de la défense préemptive des « #valeurs » occidentales.

    J’essaie également de montrer que si l’image de l’islam est autant défigurée aujourd’hui, la responsabilité n’en incombe pas seulement à ce que j’appelle l’#hubris (notion d’origine grecque désignant la démesure, ndlr) des Etats membres de l’#OTAN et le désir de #dominer entièrement le monde qui va de pair avec la globalisation.

    Le fait que des régimes politiques arabes ou non arabes musulmans, ainsi que de très nombreux intellectuels arabes et d’autres pays musulmans, se mettent à vanter une altérité islamique inconciliable avec les acquis positifs de la modernité, permet d’accréditer la thèse de Huntington. Nous sommes dans le chaos mental absolu.

    L’une des aberrations, c’est qu’il n’existe plus aujourd’hui de connaissance de l’islam. Les nouveaux orientalistes ne connaissent que trois auteurs sur les 13 siècles de civilisation islamique (Sayed Kotob, Mawdudi, Ibn Taymiyya). Leurs œuvres sont diffusées en tous lieux et en plusieurs langues et c’est ce qui tombe entre les mains des jeunes Arabes et musulmans partout dans le monde.

    Par ailleurs, le problème tire ses origines de la création de l’Organisation de la conférence islamique (#OCI), où brusquement on assiste à un regroupement d’Etats sur la base de l’identité religieuse — inédit depuis le temps des #croisades — et cette organisation s’est efforcée de créer et de consolider une altérité islamique, en refusant de façon très abrupte des principes de modernité qui sont devenus universels et auxquels il est difficile de se soustraire, même si les gouvernement de l’OTAN en font un très mauvais usage.

    #dirigeants_arabes #indigents_arabes

    https://seenthis.net/messages/615256 via Kassem