• Le lexique des tricheurs : le langage du « Nouveau Monde » et des « Néoconservateurs » Robert Charvin - 19 Mai 2018

    Le Chef de l’État français a fait un choix malheureux en se présentant comme le « Jupiter » du « Nouveau Monde », formule du « Nouveau Monde » qui a été appliquée à l’Amérique que Ch. Colomb aurait mieux fait de ne pas découvrir pour le bonheur des Amérindiens !
     
    En dépit de son auto-célébration théâtrale permanente et de la courtisanerie massive (notamment médiatique (1) ) qui l’accompagne, il n’est que l’un de ces leaders occidentaux (Blair, Enzi, Trudeau, etc.) qui sous les apparences de la « #modernité » est l’incarnation du plus vieux pouvoir de l’Histoire, celui de l’#Argent, avec son inévitable cortège d’arrogance et de mépris plus ou moins subtil, pour ceux qui n’ont pas les moyens de croire que tout leur est permis.
     
    Bien entendu, le #Président – nouvelle mouture – de la V° République (archaïque Constitution présidentialiste) se présente comme un éminent défenseur (autoproclamé) d’une « #démocratie » pluraliste certes, mais « juste ce qu’il faut » pour laisser une petite place à certains syndicats prêts à toutes les compromissions et à une social-démocratie, modeste opposition de Sa #Majesté !
     
    Dans son activisme « ni de gauche, ni de gauche », il parcourt le monde ne voyant des pays visités que les dorures des palais nationaux et des gardes locaux lui rendant les honneurs sans se préoccuper particulièrement des résultats très limités qu’il obtient pour les peuples concernés.
      https://www.investigaction.net/wp-content/uploads/2018/05/7793258117_emmanuel-macron-rencontre-des-lyceens-a-pouembout-en-nouvelle-caledonie-le-4-mai-2018.jpg
    En premier lieu, il applaudit à l’#Europe (tout comme B-H. Lévy dans son dernier livre) c’est-à-dire à l’hégémonie étasunienne, juge de tous les péchés du monde, clouant au banc des accusés tous les hérétiques : hors du « modèle » occidental et du marché, point de salut !
     
    Quant à son appel à « la souveraineté européenne » encore indéfinissable, elle est un produit de substitution à ce qui n’est que l’Europe des affaires, inapte à toute harmonisation sociale et fiscale et à toute forme de solidarité vis-à-vis des migrants !
     
    La #souveraineté_nationale et l’indépendance, il ne les connaît pas davantage que les firmes transnationales qui spéculent à l’échelle mondiale et ne dressent des murs que vis-à-vis des hommes (2) !
     
    Le Président français, dans le sillage étasunien et trumpiste (ce qui est une référence !), ainsi que derrière lui la cohorte de politiciens (plus ou moins opportunistes), de #médias (sous contrôle des grands groupes financiers) et de « services » en tout genre, ont adopté un #langage manipulateur chargé d’intoxiquer l’opinion, les formules et les mots inlassablement répétés, fabriquant sinon des convictions du moins une extrême confusion !
     
    Dans l’ordre interne, et par sa voix, les contre-réformes les plus régressives deviennent des « #réformes » modernisatrices, la négociation a cédé la place à un « dialogue » qui n’est qu’un bavardage, l’ « État de droit » n’est que maintien d’une légalité discriminatoire, la répression se fait « mesures sécuritaires », l’insécurité sociale et l’austérité pour la majorité défavorisée se muent en « équilibres » budgétaires et recherche de la « compétitivité », les « droits de l’homme » (de moins en moins invoqués) se restreignent aux droits civils et politiques, jamais économiques et sociaux.
     
    Mais c’est dans les relations internationales que la « #novlangue » à la Orwell, pratiquée par la France et les autres États occidentaux, européens et américains, est la plus significative (3).
     
     
    –Il n’y a plus jamais de guerre : seulement des « opérations de police » à finalité #humanitaire, afin de protéger les « civils » ou « les non-combattants » dans des conflits internationaux, y compris à des milliers de kilomètres de chez soi ! L’Empire et ses alliés exercent une sorte de mission divine de protection de l’Humanité contre les Barbares d’une couleur ou d’une autre ! Rien de neuf : les expéditions coloniales déjà n’étaient pas la guerre. Bombarder l’Irak, la Libye, ou la Syrie n’est que l’expression d’un haut degré de civilisation humaniste et d’une philanthropie universaliste sans limite !
     
    Qui oserait ne pas dire plus de sept ans après la destruction de la Libye qu’il ne s’agissait que d’éliminer Kadhafi, malgré de nombreuses tentatives antérieures d’assassinat et le financement d’Al Qaïda contre le régime ? Sarkozy n’a fait que reproduire, quelques années après l’expédition anti-Bagdad, une opération fondée sur le mensonge !
     
    –La politique des « deux poids, deux mesures » est aussi une vieillerie historique décrétant quel pays est une « #dictature », lequel ne l’est pas !
     
    L’Égypte du Maréchal Sissi, comme l’Arabie Saoudite ou le Qatar sont des alliés en « voie de démocratisation », tout comme Bahreïn (qui a écrasé sa « révolution du printemps 2011 », mais qui abrite une base de la V° Flotte américaine). Au contraire, les « dictateurs » vénézuélien ou bolivarien, tout comme l’ex-président du Brésil, Lula, sont infréquentables. De même, la Coalition occidentale ne fait que combattre les « terroristes de #Daech », tandis que la Russie et l’Iran en Syrie affrontent des « #rebelles », simples « opposants » à Damas !
     
    – Vis-à-vis du conflit israélo-palestinien se poursuit un « processus de paix », depuis plus d’un demi-siècle sous l’égide des États-Unis, juges et parties. L’occupation israélienne ne cesse de s’étendre et les Palestiniens tués se multiplient sans « ingérence humanitaire ». Combien de #Palestiniens valent un Juif ? L’exercice du droit de veto étasunien au Conseil de Sécurité a-t-il pour objectif la paix dès lors qu’#Israël est mise en cause ?
     
    – Peu importe, les États-Unis, la France, la Grande Bretagne à eux seuls, constituent « la communauté internationale » ! Le reste du monde doit être tenu à distance. Lorsque le Conseil de Sécurité refuse un projet de résolution occidentale, c’est à cause du « #veto » russe, comme au temps de la guerre froide ! Lorsque c’est l’inverse qui se produit à l’encontre d’une proposition russe, c’est la communauté internationale qui s’y oppose ! Tout est dans la nuance, pour les professionnels du lexique des tricheurs !
     
    –L’usage unilatéral de la force contre un État est la violation la plus flagrante de la Charte des Nations Unies. Lorsqu’une puissance occidentale s’octroie ce que le droit international lui refuse, c’est parce qu’elle a une haute conscience de ses responsabilités, qu’elle incarne le Bien en toute « légitimité ». Le « primat de la morale » l’emporte sur un juridisme suranné ! L’Occident est toujours du « bon côté de l’Histoire » contre le Mal incarné par les … Autres !
     
    Le lexique des #tricheurs se renouvelle sans cesse pour rafraîchir la réputation des Occidentaux qui se croient encore tout permis et qui veulent partout être présents dans le monde pour en tirer profit, comme par exemple, être à la table des négociations pour la #Syrie (riche en ressources énergétiques) (ce qui explique les tirs de missiles d’avril) et ne pas laisser seule la Russie, ou continuer à exploiter le pétrole libyen malgré le chaos qui règne dans le pays, évidemment avec mise à l’écart des Russes ou des Chinois !
     
    Si l’on ajoute à ces truquages sémantiques un spectacle politico-folklorique permanent où se conjuguent fausses compassions (avec images adéquates de femmes et enfants martyrs), braquage sélectif des caméras sur les sites « rentables » pour l’Occident (par exemple, la Syrie, mais ni la Libye ni le Yémen, ni la liquidation des Kurdes par la Turquie), et mise en scène de rodomontades guerrières à prétention humanitaire, on peut conclure que toute complaisance vis-à-vis de ce type de pratique politique relève soit du cynisme soit de l’aveuglement.
     
    Certes, toutes les Puissances s’efforcent de satisfaire en priorité leurs intérêts propres, mais l’Occident a une particularité : il falsifie, par tous les moyens, avec la plus parfaite mauvaise foi, sa pratique en la présentant comme une œuvre universaliste irremplaçable.
     
    Décidément, comme disait Marx, la préhistoire n’est pas encore achevée.

     Robert Charvin

    Notes :
    1Voir le film complaisant sur Macron « La fin de l’innocence ».

    2L’intervention en Nouvelle Calédonie, en mai 2018, ouvrant en fait la campagne référendaire qui doit y avoir lieu pour ou contre l’indépendance et qui, évidemment, encourage au « Non » (nickel et « terres rares » obligent) est d’une hypocrisie remarquable.

    3Cf. D. Losurdo. Le langage de l’Empire. Lexique de l’idéologie étasunienne. Delga. 2014.

    Voir aussi, Alain Bihr. La Novlangue néolibérale. La rhétorique fétichiste du capitalisme. Syllepse.

    Source : https://www.investigaction.net/fr/le-lexique-des-tricheurs-le-langage-du-nouveau-monde-et-des-neoconse

    https://seenthis.net/messages/695628 via BCE 106,6 Mhz


  • #Didier_Porte et Nicolas Sarkozy vous embrassent
    https://la-bas.org/5097

    Cette semaine, l’excellent Didier Porte est en tournée avec son non moins excellent spectacle « Jusqu’au bout ». Mais il ne vous abandonne pas. Il a pensé à épancher votre soif de #Culture hebdomadaire, en retrouvant un des phares de la littérature française : Nicolas Sarkozy.Continuer la lecture…

    #Vidéo #Médias
    https://la-bas.org/IMG/arton5097.gif?1526571796


  • Bolloré perd définitivement son premier procès en diffamation intenté à Bastamag
    https://www.bastamag.net/Bollore-perd-definitivement-son-premier-proces-en-diffamation-intente-a

    Après cinq ans de procédure contre notre site d’information, la Cour de cassation vient de désavouer totalement et définitivement le groupe Bolloré qui nous attaquait en diffamation. Ce harcèlement judiciaire n’est pas pour autant terminé de la part de Bolloré : une seconde plainte sera jugée cet automne. Après cinq ans de procédure, Bolloré a définitivement perdu le premier procès en diffamation qu’il intentait à Bastamag. Ce 7 mai, la chambre criminelle de la Cour de cassation a rejeté le pourvoi de la (...)

    #Chroniques

    / A la une, #Médias_libres, #Multinationales

    https://seenthis.net/messages/692890 via Basta !


  • #Didier_Porte, c’est extra !
    https://la-bas.org/5071

    Ami abonné rongé par la sinistrose libérale ambiante, c’est une bulle de positivité joyeuse que je t’offre avec ce 33ème épisode de la revue de presse revigorante de Là-bas si j’y suis. Au programme, la belle histoire de deux chevaliers du ciel qui ont troqué leurs Boeings contre un coucou d’occasion pour voler au secours des migrants en perdition dans la Méditerranée ; la révélation que notre couple présidentiel achète les croquettes du labrador Nemo sur ses propres deniers, ce qui dénote un sens de l’État méritoire ; un portrait tout en nuances de Marine Le Pen, ex-égérie des sans-papiers sur la chaîne bollorienne C8, et pour la route, pardon, pour la voie ferrée, une lettre ouverte du camarade Mordillat à l’usager inconnu de la SNCF. Sois heureux.Continuer la (...)

    #Vidéo #Médias #Immigration #Luttes
    https://la-bas.org/IMG/arton5071.gif?1525361325



  • Macron Super-menteur !
    https://la-bas.org/5060

    Il se veut pourfendeur des fake news et des contrevérités, mais n’arrête pas de les aligner : droit international, réforme de l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF), de la Contribution sociale généralisée (CSG), de la taxe d’habitation, dotations aux petites communes, etc., etc. En quatre heures d’entretien audiovisuel, Emmanuel Macron a fait un festival. Le président biaise et ment, les « fact-checkers » fact-checkent. Sans aucune leçon à tirer ? Un coup de sang de notre chasseur de faux.Continuer la lecture…

    #Vidéo #Usage_de_faux #Médias #Politique #Economie
    https://la-bas.org/IMG/arton5060.png?1525347585


  • #Didier_Porte jaloux de Macron !
    https://la-bas.org/5062

    Ami abonné, si tu as été choqué de voir à la télé ton président et son homologue américain se tâter la nuque à longueur de reportages comme deux vieux copains de régiment en manque de bites au cirage, et si tu estimes qu’assumer sa part de virilité, c’est bien, mais qu’il y a des limites à l’exercice, alors ce 32ème épisode de notre revue de presse t’est dédié.Continuer la lecture…

    #Vidéo #Médias #Extrême_droite #USA #Immigration
    https://la-bas.org/IMG/arton5062.gif?1524770559


  • ACTION : Mai 68, dessins de presse, un cadeau d’Élisa
    https://la-bas.org/5045

    Ces dessins sont un cadeau et un héritage à partager avec vous. Il y a dix ans, une auditrice, Élisa ARICO, 88 ans, qui avait occupé la Sorbonne en mai 1968, nous adressait des archives « jalousement gardées depuis 68 » : des tracts, des notes, des affiches et des numéros très rares du fameux journal ACTION. Certains de ces documents sont accessibles sur le net aujourd’hui, mais c’est tout autre chose de les regarder comme un précieux cadeau d’Élisa maintenant disparue et qui finissait sa lettre en espérant « un autre mai, version altermondialiste ».Continuer la lecture…

    #Mémoire #Articles #Médias
    https://la-bas.org/IMG/arton5045.png?1524486824


  • « Manifeste "contre le nouvel antisémitisme" » : délirant, provoquant, indigent
    https://la-bas.org/5056

    Délirant ? Provoquant ? Indigent ? On hésite à la lecture du « manifeste "contre le nouvel antisémitisme" » signé Philippe Val dans Le Parisien du 22 avril. En France, aujourd’hui ,selon ce penseur, les Juifs subissent « une épuration ethnique à bas bruit ». Si nous le comprenons bien, la France sera bientôt « Judenfrei », c’est-a-dire « nettoyée de ses Juifs » ? Et qui sont les nazis d’aujourd’hui ? Oui, les musulmans et les gauchistes, vous le saviez déjà, c’est le même disque rayé depuis 20 ans.Continuer la lecture…

    #Articles #Médias #Société


  • Didier Porte dévoile la maman de Christophe Castaner
    https://la-bas.org/5049

    AMI ABONNÉ, tu vas en apprendre de belles dans ce 31ème numéro de la revue de presse d’investigation de Là-bas si j’y suis, le journal en ligne qui les fait bouger (les lignes !). Tu découvriras (avec effroi) que le président de la Sorbonne, Georges Haddad, dit « Monsieur Georges », a transformé la fac de Tolbiac en boîte échangiste géante ; que Christophe Castaner n’est jamais le dernier quand il s’agit de dire une grosse connerie ; que les journalistes politiques s’adorent entre eux et surtout que le petit Daniel, le stagiaire de notre rédaction, a le verbe sacrément haut (quoique !).Continuer la lecture…

    #Vidéo #Médias
    https://la-bas.org/IMG/arton5049.gif?1524238445


  • Interview présidentielle : les éditocrates réclament la soupe ! - Acrimed | Action Critique Médias par Pauline Perrenot #Médias #Bêtisier
    La crème
    http://www.acrimed.org/Interview-presidentielle-les-editocrates

    Courtisaneries médiatiques autour d’un week-end présidentiel (tribune) - Acrimed | Action Critique Médias Jean-Jacques Cheval
    http://www.acrimed.org/Courtisaneries-mediatiques-autour-d-un-week-end


  • #Didier_Porte se fait du souci pour Gérard Collomb
    https://la-bas.org/5040

    Ami abonné, si tu aimes les branquignols médiatiques (et récurrents), les anciens bolcheviks en peau de lapin (synthétique), les cinéastes d’un seul film (plus quelques centaines de plateaux de télé), et d’une manière générale, ceux qui, à la révolution chère à leur jeunesse, préfèrent désormais les dîners de gala, de préférence à la Rotonde dans un premier temps, et à l’Élysée dans un second, alors tu vas adorer la prestation de Romain Goupil à « C politique », sur France 5. Romain Goupil, complètement fondu de Mélenchon !Continuer la lecture…

    #Vidéo #Médias
    https://la-bas.org/IMG/arton5040.gif?1523639509



  • Notre-Dame-des-Landes : Circulez y’a rien à voir ! | Syndicat National des Journalistes de France Télévisions
    http://snj-francetv.fr/notre-dame-des-landes-circulez-ya-rien-a-voir

    – Notre-Dame-des-Landes –
    Circulez y’a rien à voir !
    « 200 caméras de la gendarmerie sur le terrain », annonce fièrement Gérard Collomb sur LCI.
    Tranquillement, le ministre de l’intérieur assume le fait d’avoir écarté des journalistes professionnels pour montrer au public des images "contrôlées" de l’évacuation des Zadistes de Notre-Dame-des-Landes.
    « Ce que nous voulions, c’est qu’il puisse y avoir de la part des spectateurs un jugement qui soit objectif », déclare notamment le premier flic de France pour justifier cette atteinte à la liberté de la presse.
    Sur place nos confrères ont vu ces "collègues" filmer des équipes de journalistes professionnels. Equipés de leurs tenues de sécurité, comme tous les autres CRS, certains de ces gendarmes arboraient des dossards de presse. Ne reculant devant aucun moyen, les gendarmes ont également utilisé des drones qui ont fourni des vues aériennes, mises gracieusement à la disposition des médias.
    Lors de leur arrivée sur les lieux, nos confrères (les vrais) ont été parqués en bord de route puis évacués de la zone, sous escorte, avec interdiction de filmer. Certains sont parvenus à regagner la ZAD par des chemins de
    traverse, ils ont été contrôlés, menacés, interdits d’accès.
    Le SNJ France Télévisions condamne très fermement cette dérive qui consiste à fournir, sous prétexte de sécurité, des images "clés en main" et totalement aseptisées des opérations "sensibles" du gouvernement.
    Le SNJ France Télévisions regrette qu’en diffusant les images de la gendarmerie, la direction de France Télévisions cautionne indirectement cette censure imposée à nos équipes sur le terrain.
    L’Elysée a fait le choix d’une information contrôlée, au mépris de la profession de journaliste, au mépris des citoyens qui ont droit à une information libre et indépendante.
    Au moment où le gouvernement lance un projet de loi contre les "fake news", il serait nettement contradictoire qu’il en fabrique lui-même.
    Paris, le 11 avril 2018


    http://snj-francetv.fr/wp-content/uploads/ZAD.jpg
    © Pacôme Le Mat – journaliste France Télévisions

    #nddl #fake #médias_aux_ordres #censure

    https://seenthis.net/messages/685926 via touti


  • #Didier_Porte et Christophe Barbier expérimentent les ravages du cannabis
    https://la-bas.org/5026

    Ami abonné, si tu aimes fumer de la drogue (douce), surtout ne visionne pas ce 29ème numéro de la revue de presse hallucinogène de Là-bas si j’y suis, journal en ligne (mais pas de coke) résolument psychédélique, car son auteur y dit le plus grand mal du cannabis et de ses dérivés. Parce qu’il a des enfants, l’auteur, et donc des responsabilités ! Dans la foulée, il dit également pis que pendre des étudiants, ce qui n’arrange pas ses affaires. Et je ne te raconte pas les horreurs qu’il profère sur les socialistes. Enfin, sur un socialiste : Julien Dray. Bref, ami abonné, si tu es Julien Dray, que tu comptes reprendre tes études et que tu fumes du shit toute la journée, passe ton chemin !Continuer la (...)

    #Vidéo #Médias #Luttes #Politique
    https://la-bas.org/IMG/arton5026.gif?1523021341




  • #Didier_Porte se demande : Kalifat le fait-il exprès ?
    https://la-bas.org/5011

    Ami abonné, si tu as été révulsé par la stupidité du président du « Conseil représentatif des institutions juives de France » (qui porte un nom de régime théocratique, Francis Kalifat), évite de visionner ce 28ème numéro de la revue de presse implacablement hebdomadaire de Là-bas si j’y suis – journal en ligne non dénué d’une certaine rudesse dans l’irrévérence – car ça risque de te mettre encore plus de mauvaise humeur.Continuer la lecture…

    #Vidéo #Médias
    https://la-bas.org/IMG/arton5011.gif?1522412871


  • Working class in Britain ? You must be white | New Internationalist
    https://newint.org/features/2018/03/01/working-class-in-britain
    https://newint.org/sites/default/files/styles/watermarked_social_media_image/public/working-class-in-brittain-social.jpg?itok=gpV49DpU

    Kam Sandhu questions why the British working class is inevitably conceived of as white, despite ethnic minority communities being at the sharpest end of inequality

    #inégalités #racisme #médias #narrative #blancs #royaume-uni #must-read

    https://seenthis.net/messages/681360 via Fil


  • Les parlementaires néerlandais réclament la fermeture du site de l’UE « anti-fake news russes » _
    https://ruptures-presse.fr/actu/pays-bas-ue-desinformation-gelderlander

    Les dirigeants du Service européen pour l’action extérieure ( #SEAE ) de l’UE n’en sont toujours pas revenus. Leur cellule de contre-propagande (baptisée « #East_Stratcom ») créée pour pourchasser les « mensonges » russes a poussé le zèle #inquisiteur si loin qu’il a déclenché la colère des #députés_néerlandais. Au point que ces derniers réclament désormais la fermeture pure et simple du site Internet géré par Bruxelles, EUvsdisinfo.eu, https://euvsdisinfo.eu censé mettre en garde contre la « #désinformation » en provenance de Moscou.

    L’histoire commence début mars, quand le site en question pointe un index accusateur contre trois médias des #Pays-Bas (dont le grand quotidien régional #De_Gelderlander) : ceux-ci sont accusés d’avoir relayé des informations sur l’ #Ukraine osant affirmer que ce pays était corrompu et abritait des fascistes ; et d’avoir relaté des éléments factuels fournis par une firme russe d’armement invalidant la thèse selon laquelle la Russie serait coupable d’avoir abattu le vol #MH17 de la Malaysian Airlines (une tragédie aérienne qui avait fait 300 victimes le 17 juillet 2014). Il n’en fallait pas plus pour qu’EUvsdisinfo.eu, véritable #Torquemada 2.0, octroie un sceau d’infamie aux médias en question.

    Ces derniers, qui estimaient n’être coupables de rien du tout si ce n’est d’avoir informé leurs lecteurs, ont menacé EUvsdisinfo de poursuites judiciaires. Le site a rapidement fait machine arrière, admettant, dans un communiqué le 8 mars, avoir agi de manière erronée. Les médias ont alors retiré leur plainte.

    Mais, pour les parlementaires du pays, le mal était fait. Deux d’entre eux – un du Parti socialiste (SP, équivalent du PG en France), l’autre du Parti libéral VVD (la formation du premier ministre Mark Rutte) – ont sommé le gouvernement d’intervenir auprès de #Bruxelles pour faire fermer le site. Selon les deux députés, leurs collègues sont prêts à voter « à une très large majorité » une motion enjoignant au chef du gouvernement d’agir. Ils font valoir qu’une instance européenne n’a aucune légitimité pour surveiller les #médias et #journalistes nationaux.

    Gêné aux entournures, le ministre de l’Intérieur a promis « d’essayer de trouver des soutiens dans les instances européennes pour faire valoir cette requête parlementaire ». Problème : la création de cet organe « anti-fake news russes » avait été approuvée par tous les chefs d’Etat et de gouvernement, y compris M. #Rutte, ce qui place ce dernier en porte-à-faux.

    Depuis 2005 et le Non massif (61,6%) au projet de constitution européenne, les Pays-Bas étaient considérés à Bruxelles comme l’un des nombreux maillons faibles de l’UE. Onze ans plus tard, les électeurs déclenchaient un nouveau cataclysme en rejetant, également par référendum, un accord de libre échange entre l’UE et l’Ukraine (dont le résultat fut finalement piétiné par un vote parlementaire ; et désormais, cette possibilité de référendum a été supprimée…).
    En mars 2017 cependant, M. Rutte sortit des élections générales avec la possibilité de former une nouvelle coalition, l’« eurosceptique » Geert Wilders progressant, mais restant isolé. Cela fut présenté à Bruxelles comme un signe indubitable du retour de flamme des citoyens européens en faveur de l’UE, un amour qui aurait ensuite été confirmé par l’élection d’Emmanuel Macron.

    A la lumière de l’humiliation batave infligée aujourd’hui à l’Union européenne, cette interprétation relevait donc bien de la méthode Coué. Ou de la désinformation.

    #ue #union_européenne #censure
    Source : La revue de presse du site Les Crises : https://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-27-03-2018

    https://seenthis.net/messages/680274 via BCE 106,6 Mhz



  • Selon le magazine Capital, « la suppression du statut des cheminots coûterait plus cher à la SNCF »
    https://la-bas.org/5001

    Ami abonné, si tu en as assez d’être jeune tout seul, deviens « jeune avec Macron », ce qui est beaucoup plus cool que d’être jeune sans personne. Macron étant lui-même très jeune, faire jeunesse commune avec lui se fait beaucoup plus naturellement qu’avec Alain Juppé, par exemple. Enfin, je suppose. Tout ça pour dire qu’une équipe de Quotidien est allée filmé la première convention des « JAM » (les Jeunes Avec Macron, donc…) et en a ramené des images terrifiantes…Continuer la lecture…

    #Vidéo #Didier_Porte #Médias
    https://la-bas.org/IMG/arton5001.png?1521824774



  • Les Macron étaient en #Inde… et ils étaient beaux
    https://la-bas.org/4987

    Ami abonné, dans ce 26ème numéro de notre revue de presse indispensable, tu apprendras, abasourdi, que Nicolas Sarkozy a attendu d’avoir 63 ans pour se découvrir une âme de dictateur et que, morbleu, on l’a échappé belle ! Tu seras également ébahi face à la virtuosité de BFMTV quand l’occasion lui est donnée de faire de la retape pour le couple Macron, alias « les dieux de l’amour au pays des maharajas ».Continuer la lecture…

    #Vidéo #Didier_Porte #Médias #Politique #Immigration
    https://la-bas.org/IMG/arton4987.png?1521202761


  • Est-ce que « Libé » a déraillé dans son traitement de l’affaire #Tarnac ? - Libération
    http://www.liberation.fr/checknews/2018/03/13/est-ce-que-libe-a-deraille-dans-son-traitement-de-l-affaire-tarnac_163586
    http://md1.libe.com/photo/1104456-1lultragauche-deraille.jpg?modified_at=1520960042&picto=fb&ratio_x=191&ratio_y=100&width=600

    « Tout n’est toujours pas tranché, pourtant, répondait Eric Hazan, en décembre 2008, à Indymedia. Après la manchette "L’ultra-gauche déraille" de Joffrin, il y a eu une émeute à Libé, une vague de protestation des journalistes qui ne partageaient pas ce point de vue. » Une émeute peut-être pas, mais un débat c’est certain, nous rapportent plusieurs sources dans la rédaction. Certains en ont peu de souvenirs – pour d’autres, c’était une véritable algarade.

    Le journaliste David Dufresne, ancien de Libération qui a couvert l’affaire après son départ et en a tiré un livre, Tarnac, magasin général (Calmann-Lévy), se souvient : « On m’a raconté la joie [au ministère de l’Intérieur] place Beauvau à la vue de la une de Libé. Pour une raison simple : Libé, par un jeu de mot, associait l’idée d’un terrible danger, le déraillement, à des faits qui n’avaient rien à voir. » Et Dufresne de rappeler que « jamais aucun crochet n’a fait dérailler un train. Les crochets sont posés pour ralentir les trains, pas pour les saboter. »

    Cette une « renvoyait aussi à l’image d’un Libération qui a cédé du terrain sur les grandes questions dites de gauche, comme celles des libertés publiques et privées, poursuit le journaliste spécialiste du dossier. Et puis, il y a aussi un inconscient collectif. Libé a toujours été fameux pour ses unes et des manchettes. Celle-ci, jouant sur les mots, était un peu la couverture de trop. »

    Retour à ce 11 novembre 2008, la veille de l’inoubliable une. C’est un jour férié, les locaux sont dépeuplés. Contrairement à ce que dit Hazan, la manchette n’est pas celle « de Joffrin » : il est absent de la rédaction. « L’ultra-gauche déraille » ? « C’est moi qui l’ai proposé », explique aujourd’hui François Sergent, directeur adjoint à l’époque. Il affirme que lors de la réunion pour en décider, personne n’a critiqué l’idée, les débats sont venus plus tard. Tout le monde n’a pas les mêmes souvenirs : du côté de la rédaction, certains journalistes racontent aujourd’hui « une après-midi à batailler pour ne pas titrer comme ça ». Avec le recul, François Sergent concède que « le jeu de mot l’a emporté sur le fond ». Est-ce qu’il regrette cette une ? « Je ne sais pas, le regret c’est un sentiment très chrétien », sourit-il. Puis, le plus sérieusement du monde : « Si c’était à refaire, je ne le referai pas. »

    #presse #médias #journalisme #police

    https://seenthis.net/messages/676220 via Davduf