#métropolisation

  • A propos du patrimoine des candidats
    Récemment @jlmelenchon a déclaré ceci, qui circule sur les réseaux sociaux sans que personne ne s’en émeuve :
    https://pbs.twimg.com/media/C7nLalsWsAApQpE.jpg
    Déjà la ligne 4 vaut son pesant de #bourgeaille décomplexée.
    Puis on nous dit ensuite « la hausse des prix de l’immobilier m’a permis un enrichissement sans cause ». Tranquille.
    La #spéculation immobilière (alliée de la #métropolisation) qui empêche des milliers de gens de se loger et qui les renvoie vivre (puis mourir) dans des #périphéries d’où les #services_publics disparaissent dans l’indifférence générale, et bien d’après certains leaders charismatiques de #gauche en fait ça n’a pas d’existence, ça a juste des conséquences humaines désastreuses (on va vers la normalisation du #container comme standard de logement des pauvres) mais qui apparaissent sans cause, hop, comme dans les tours de magie de Garcimore. Et c’est la gauche radicale qui vous le dit. #voilà_voilà

    #indécence et #foutage_de_gueule à des niveaux rarement atteints.
    #droitisation des mentalités et du spectre politique, permettant à un leader de gauche de dire sans susciter de réaction des choses qu’un leader de droite n’aurait pas osé dire à une autre époque.
    #guerre_aux_pauvres

    (relevé sur twitter)

    Allô ?! ENRICHISSEMENT SANS FUCKING CAUSE ? Comme ça, hop ?
    Et vous tiquez pas ? Des gens de GAUCHE ? Qui moquez Macron ET Fillon ?
    Non parce que là c’même pas du vilain libéralisme-mérite-travaillisme (il s’gêne pas pour ça mais pareil, ça passe crème, vous voyez rien ou vous niez, pfff) mais des valeurs ANCIEN REGIME, héritage, propriété ET spéculation foncière, bordel, y’a même pas l’esprit 93 pour tout (mal) repeindre en « égalité par le travail et le mérite », le type écrit « enrichissement sans cause » et vous « ah bah UI »
    On parle FONCIER, LOGEMENT, la 1re inquiétude des pauvres, la 1re inquiétude des familles pauvres, mettre un toit sur la tête de ses mômes, et l’autre parangon de vertu ose dire posay héritage + « ben avec la situation du foncier déso je m’enrichis sans le vouloir, hop, heureux hasards c’tout » C’même pas la propriété fille du travail que vendait Sarko que vs saviez détester. Là le connard vous la fait mode « j’ai pas voulu, c’est de famille, pis à l’insu de mon plein gré avec la situation de l’immobilier, mon bien a pris de la VALEUR ». Hinhin. On retombe dessus, hein. La fameuse impasse. —>#Wertkritik c’est quand vous voulez. Je sais pas, j’hésite entre l’inculture crasse (ni Ellul ni Proudhon, never), la connerie ou la drogue. A moins que vous ne soyez de droite, en fait.
    Non ms c’est moins crade, largement, en fait.
    Ou vous êtes proprios, toubibs ET Mélenchonistes ? Lol
    Non chais pas, je cherche, tu vois.
    Quand est-ce que les impasses ont été si énormes qu’un tel message a pu être RT en masse par des débiles fiers de leur candidat.
    « enrichissement sans cause ». Putain. Sur le logement. Au moment où #EgalitéCitoyenneté condamne par avance à la fin de l’habitait en dur
    pour tant de gens mais avec la bénédiction des écolos parce que c’est « sain et naturel ». Sérieux. #Dégoût #BravoLesVeaux #Logement

    https://seenthis.net/messages/581450 via koldobika


  • Paris sans le peuple - Le blog de Bernard Gensane
    http://bernard-gensane.over-blog.com/2017/02/paris-sans-le-peuple.html
    https://img.over-blog-kiwi.com/0/54/91/86/20170206/ob_637d00_capture-d-ecran-2017-02-06-a-14-29.png
    La question ne se limite plus à Paris. La métropolisation est une #recentralisation qui a pour résultat visible de rendre les villes inaccessibles aux classes populaires. Cette nouvelle ségrégation est d’autant plus grave que les #périphéries, elles, sont vidées de tous les services publics, de tous les emplois de qualité, elles sont inféodées aux besoins impérieux des métropoles et de leurs habitants, ce qui correspond à une logique #coloniale intérieure, une #néoféodalité.

    Dans Paris sans le peuple, la géographe Anne Clerval analyse finement l’éviction des classes populaires de la capitale. Ce processus, appelé #gentrification, ne tombe pas du ciel. Il est autant le fruit de la #métropolisation que de l’absence, au niveau local, de #politiques publiques permettant aux #classes populaires de se réapproprier la #ville. Reste-t-il encore des espaces 
populaires à Paris ?

    https://seenthis.net/messages/568855 via Agnès Maillard


  • La Géographie des élections by Jean Pisani-Ferry - Project Syndicate
    https://www.project-syndicate.org/commentary/geographic-location-political-polarization-by-jean-pisani-ferry-2016-09/french

    Les preuves ne manquent pas pour infirmer l’espoir naïf d’une prospérité qui s’étendrait partout. Le développement économique moderne se nourrit d’interactions qui exigent une forte densité d’entreprises, de talents et d’innovateurs. La prime va à la concentration. C’est pourquoi les grandes villes prospèrent tandis que les petites sont en difficulté. Dès lors qu’un site perd des talents et des entreprises, il y a peu d’espoir que la tendance s’inverse naturellement. Être sans travail peut rapidement devenir la nouvelle norme.

    #inégalités #territoires #métropolisation

    https://seenthis.net/messages/533738 via Agnès Maillard


  • Les départements, les grands oubliés ? - Localtis.info - Caisse des Dépôts
    http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250271461815&cid=1250271461666

    Jean-Pierre Raffarin a lui aussi fustigé les excès de zèle des chantres de la #métropolisation. « Le fait métropolitain est un fait de recentralisation. Les métropoles ne sont pas décentralisatrices, c’est une forme de recentralisation dans la décentralisation », analyse-t-il. Et l’ancien chef de gouvernement de craindre des métropoles qui, en s’étendant, absorbent « la ruralité connectée » mais laissent forcément de côté « la ruralité éloignée », créant une nouvelles fracture entre les territoires ruraux eux-mêmes alors que jusqu’ici, les uns « tiraient » le développement des autres. Pour Jean-Pierre Raffarin, le département reste bien le lieu de « l’attachement, l’enracinement, l’identité, facteur de mobilisation et donc de développement ».

    https://seenthis.net/messages/531921 via Agnès Maillard


  • 2017/2027 - Dynamiques et inégalités territoriales | France Stratégie
    http://www.strategie.gouv.fr/publications/20172027-dynamiques-inegalites-territoriales?platform=hootsuite
    http://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/styles/ckeditor_large/public/thumbnails/image/17-27-territoires_graphiques_150_carte_1.jpg

    Les politiques publiques ont permis jusqu’ici d’atténuer les #inégalités de revenus grâce à la protection sociale et à un surcroît de dépenses vers certains #territoires (zones rurales, DOM). Toutefois, elles n’ont pas réussi à améliorer durablement la capacité des régions en crise à profiter de la croissance et à créer des #emplois. Les écarts de chômage sont très persistants. Sur le plan de l’égalité des chances et de l’accès aux services, les écarts ne se résorbent plus.

    #métropolisation

    https://seenthis.net/messages/517047 via Agnès Maillard


  • Mégacités. A l’avenir, les villes auront le pouvoir, pas les pays

    Les grands centres urbains, de plus en plus connectés au reste de la planète, sont devenus les points névralgiques de l’économie mondiale, faisant même passer les Etats au second plan de la mondialisation, explique Parag Khanna, l’auteur de Connectography.

    http://www.courrierinternational.com/sites/ci_master/files/assets/images/1343-megalopoles5.jpg
    http://www.courrierinternational.com/grand-format/megacites-lavenir-les-villes-auront-le-pouvoir-pas-les-pays
    #connections #réseau #villes #urban_matter #méga-villes #métropolisation #monde #cartographie #visualisation #liens

    https://seenthis.net/messages/516422 via CDB_77


  • La #France vit un deuxième #exode_rural

    Qui n’a jamais traversé ces bourgs aux rues charmantes mais désertes, où se succèdent volets clos et boutiques vides ? La presque totalité des 15 000 communes rurales ou isolées de France sont rongées par la dévitalisation de leur centre, qui va en s’accélérant. Les seuls signes de vie se manifestent dans le centre commercial bâti à la hâte autour d’un supermarché, avec ses immanquables parkings et sa station essence. Parfois, une pharmacie, une boulangerie voire un bistrot complètent l’ensemble, laid mais pratique ! La dernière publication de France Stratégie, organe de réflexion auprès du premier ministre, parue en juillet, a de quoi affoler les maires. Le rapport souligne la #métropolisation de l’économie française et appelle tout simplement, pour plus d’efficacité et « dans un contexte de rareté budgétaire, à concentrer les investissements sur les métropoles mais aussi à soutenir les territoires qui risquent de décrocher définitivement, tout en investissant moins dans les territoires intermédiaires ».

    http://s1.lemde.fr/image2x/2016/08/05/534x0/4978709_7_3c35_logements-vacants-dans-la-grand-rue-de_bcd3e382f838481d90e3fc33edcdfa8b.jpg
    http://www.lemonde.fr/logement/article/2016/08/05/l-inquietante-devitalisation-des-bourgs_4978713_1653445.html
    #démographie

    https://seenthis.net/messages/514750 via CDB_77


  • Le retournement démographique des campagnes françaises | La Géothèque
    http://geotheque.org/le-retournement-demographique-des-campagnes-francaises

    L’imaginaire décliniste associé aux #campagnes françaises demeure très présent dans la société française. Longtemps alimenté par le jugement de valeur contenu dans l’expression « exode rural » qui a été portée aux nues par des générations d’analystes, l’idée d’une primauté de la ville sur les campagnes n’a cessé de se développer. La récente pensée performative associée à l’idée de #métropolisation ne semble en être qu’une énième expression, déliant les langues de ceux qui veulent en finir avec le rural, tandis que certains auteurs caricaturent les phénomènes de relégation sociale associée à la France périphérique. Bien entendu, ces quelques lignes ne peuvent suffire à en apporter un démenti scientifique, mais face à ces puissants discours, un détour par les dynamiques démographiques récentes peut par exemple apporter un éclairage plus positif sur les espaces ruraux. Pour initier cette réhabilitation et répondre aux acteurs du rural qui ont du mal à formaliser les atouts de leurs territoires alors même qu’ils observent des changements profonds, nous souhaitions simplement rappeler que les campagnes gagnent des habitants depuis plusieurs décennies, et que ce retournement démographique témoigne d’un basculement sociétal qui ne se résume pas seulement à une prolongation de l’étalement urbain.
    Bien entendu, il faut nuancer l’analyse et ne pas tomber dans le piège d’une lecture béate, notamment parce que les disparités régionales sont marquées et les mécanismes complexes

    Taux de variation annuel moyen
    http://geotheque.org/wp-content/uploads/2016/05/Evolution-Pop-1968-2012-01.png

    #démographie #ruralité #cartographie

    http://seenthis.net/messages/499304 via odilon


  • Destruction de la ruralité et guerre aux pauvres
    http://rue89.nouvelobs.com/blog/rural-rules/2016/01/28/mais-quest-ce-quils-lui-ont-fait-wauquiez-les-bouseux-235200
    Un billet assez lucide d’un rural.

    Jusque là, on sentait que les hommes politiques de tous bords soignaient tendrement la ruralité. Même mal à l’aise. Ils en parlaient. La flattaient. L’accompagnaient. En vantaient – même sans y croire – les potentiels et les ressources. On voyait périodiquement apparaître des dispositifs idoines, encourageant l’installation, l’innovation et le développement.

    La Datar avait créé ses Pôles d’excellence rurale http://poles-excellence-rurale.datar.gouv.fr – vite abandonnés malgré un succès foudroyant. Les conseils généraux du Cher, de la Creuse, de le Nièvre et de l’Allier avaient conjointement écrit leur manifeste pour les nouvelles ruralités http://www.lagazettedescommunes.com/telechargements/manifeste-ruralite.pdf Et le gouvernement avait même annoncé des assises de la ruralité.

    Et puis, d’un seul coup : exit la ruralité. Exit l’aménagement harmonieux du territoire. Place aux lois pragmatiques et urbano-centrées. A l’application bigote et dogmatique de la #métropolisation européenne. Le culte béat et doctrinaire de la grande banane bleue https://fr.wikipedia.org/wiki/Mégalopole_européenne.

    Place à NOTRe http://www.action-publique.gouv.fr/notrefrance. Une loi écrite par des urbains, pour des urbains, avec de vrais bouts de commisération dedans.

    Les assises de la #ruralité ont bien eu lieu, en décembre 2014. Mais si tu lis le compte-rendu http://www.gouvernement.fr/conseil-des-ministres/2014-12-17/les-conclusions-des-assises-de-la-ruralite , tu ricanes. Il n’est question que de regrouper les écoles et d’augmenter la couverture réseau de ces pauvres bouseux tout les aidant à aller plus facilement en #ville.

    Rien sur l’accompagnement des entrepreneurs en milieu rural. Rien sur les dispositifs de travail à distance. Rien de contraignant sur l’encouragement des filières de proximité, si ce n’est le maigre satisfecit donné à la plateforme Agrilocal.fr http://agrilocal.fr

    Rien sur les valeurs intrinsèques du monde rural : le foncier à portée de ta bourse, la proximité avec les fournisseurs, une demande tonitruante de biens et de services, et surtout un cadre de vie et de travail apaisé. Tranquillisé. Débarrassé des tombereaux de contraintes qu’imposent les villes à leurs usagers : les terribles trajets quotidiens, les empilements des charges, les heures d’attentes aux guichets des administrations, les filières saturées...

    Les assises de la ruralité ? In fine, une visite du gouvernement à sa vieille tata malade. Quelques mots de réconfort. Un œil sur la courbe des températures. Jusqu’à la prochaine visite.
    [...]

    Tu survoles la carte des nouvelles capitales de région, et déjà t’as tout compris. Au broyeur Clermont-Ferrand, Limoges ou Poitiers. A la trappe, Metz, Chalons ou Besançon. La loi NOTRe a dressé un grand filet de mailles étroites à la périphérie des départements ruraux. Un rempart solide contre la diagonale du vide.
    http://latribune-static.fr/495779/carte-des-france-des-prefectures-des-capitales-de-regions.jpg

    Alors nous, dans le bocage bourbonnais, en plein centre de la France, plongés à la frontière de trois nouvelles méga-régions, plaqués par la force centrifuge à des années-lumière de la nouvelle capitale, t’imagines à quel point on nous a rompu les amarres ?
    [...]

    Ça me rappelle cette dame que j’avais croisée à la gare de Vallon-en-Sully. Elle était assez âgée pour dire « tout de même », mais pas assez pour être retraitée. Elle était donc au #chômage – elle disait « au réssa ». Et elle était venue acheter un billet de train pour la première fois depuis des années.

    Je l’ai trouvée dehors, visiblement énervée, en train de fumer. Elle venait de se prendre la tête avec le guichetier : « Tout de même », elle disait. « Tout de même. »

    « Il m’a dit que le seul moyen de rejoindre Vierzon, c’était le bus. Le seul ! Ça veut dire que moi, maintenant, si je veux aller à Paris, je dois aller à la Société Nationale des Chemins de Fer pour acheter quoi… un ticket de bus !

    Tu vas à la gare, tu vas au guichet qui est là, juste à côté de deux rails. Ces deux rails que, si tu les suis, ils te mènent tout droit à Vierzon... Et eux ils te disent qu’il faut que tu sortes de la gare, que tu montes dans un bus où t’as les genoux plantés dans le nez, un bus qui pollue de l’air, qui prend des accidents et des bouchons, qui fait des tas de détours, qui te donne mal au cœur, et tout ça pour quoi ? Pour aller juste un peu plus lentement à Vierzon !

    Et le pire c’est qu’ils m’engueulent, moi, de dire que je trouve pas ça normal ! Mais c’est tout de même pas normal, non ? Faut tout de même pas nous prendre pour des imbéciles, non ? »

    J’en suis venu à lui apprendre que c’était le cas depuis trois ans. Et que c’était bien pire sur les autres axes. Si tu veux aller à Lyon depuis Montluçon, t’as plus vite fait de réparer ton 103. Terminé les directs. Terminé les transits rapides à Saint-Germain-des-Fossés. C’est – au mieux – un bus jusqu’à Vichy puis tortillard jusqu’à Part-Dieu. Tout ça pour la modique somme d’un dixième de son réssa.

    Face à son désarroi grandissant, j’ai entrepris de lui parler de Blablacar, qui est par la force des choses devenu notre principal moyen de sortir du bocage. Mais elle m’a interrompu tout suite.

    « Monsieur, je ne vois tout de même pas pourquoi – alors que j’ai payé la #SNCF avec mes impôts de quand je travaillais – je paierais une entreprise privée pour voyager maintenant que je suis au réssa. Je suis désolé mais ça, je peux pas. »

    « Et puis votre truc, là, je connais par cœur. Ils me bassinent avec ça à Pôle emploi. Ils me disent que ça m’aiderait à trouver du boulot. Mais vous savez ce que ça veut dire, pour moi ? Ça veut dire qu’il faut que j’achète un ordinateur et puis un téléphone machin-chose, là, qu’il me faudra racheter au bout de deux ans parce qu’il sera dépassé.

    Puis après, c’est pas tout d’avoir les bazars, il faut prendre les abonnements et tout... Et avec quel argent tout ça ? Ils me font rire, à #Pôle_emploi. Ils disent qu’ils t’aident à trouver du #travail, alors qu’en vrai ils t’aident juste à dépenser ton réssa. »

    Elle était furax.

    « Parce que du travail, de toute façon, y en a pas. En tous cas pas ici. Ou pas pour moi. »

    Et se rallumait des cigarettes les unes sur les autres

    « Et puis chez moi y’a pas de réseau... »

    C’était incontestable. Et cette dame me l’avait brandi devant les yeux : si tu suis les règles du jeu 2016, t’as que de mauvaises raisons de rester par ici. Petits salaires – ou pas de salaires. Peu de commerces. Peu d’infrastructures. Toutes les mesures censées « désenclaver le #territoire » n’ont pas fait le poids face aux impératifs économiques des #services_publics. Une grande partie de la sous-préfecture de Montluçon vient de déménager à Moulins.

    Et vu qu’il n’y a presque plus de #transports publics, tu dois désormais faire deux heures de bagnole, ou payer des boites privées, pour effectuer tes démarches administratives.

    Tu pourrais certes passer par #Internet, mais le temps qu’ils installent le haut débit dans le département, la norme était déjà passée au 4G. Et le temps qu’ils installent le 4, la norme passera au 7.

    Alors, de fait, peut-être qu’il a raison, notre président de région. Peut être que c’est vraiment de solidarité qu’a besoin d’Auvergne. Un bon vieux plan Orsec. Un grand dispositif d’évacuation de ces zones inutiles et désorganisées, sans #emploi ni avenir. Un grand processus de réunification ville-campagne, avec des quotas réservées aux ressortissants ruraux.

    Au moins les choses seraient claires. Pas de double jeu. Pas d’aménagement à deux vitesses. Les campagnes, vidées de leurs actifs qui y vivaient sous perfusion, redeviendraient des parcs pour les touristes urbains. Des lieux de villégiatures scénographiés pour rappeler à l’estivant les bonnes vieilles valeurs du bon vieux temps. Quand les gens s’appelaient Glaude et se disaient boudiou en remuant la paille.

    Ne resteraient pour de bon que quelques indociles. Ceux qui se planquent ou veulent avoir la paix. Qui se caguent de l’offre, et satisfont à leur demande. Ceux qui savent profondément que l’avenir de l’homme passe par sa déconcentration.

    Qui se retrouveraient seuls, au milieu de grandes terres vides.

    L’avenir est fait d’hypercentres cossus pour minorité blindée (aux deux sens du terme) connectés par aéroports, LGVs et autoroutes, et entourés de #banlieue_totale plus ou moins lointaine et plus ou moins abandonnée, où on laissera survivre puis mourir les pauvres sans aucun service public, dans des logements #containers qui servent aujourd’hui aux réfugiés (provisoire durable), et avec un #revenu_de_base version libérale de 400 euros par mois se substituant à tous les autres #minimas_sociaux.
    Les #périphéries lointaines sont un laboratoire social, le #déménagement_du_territoire et le délabrement volontaire qui y sont faits aujourd’hui seront faits à d’autres territoires demain.
    Les pauvres sont de même un laboratoire social, la #guerre_aux_pauvres qui leur est faite aujourd’hui sera faite à la majorité demain. C’est un tort de ne pas y prêter plus d’attention.

    http://seenthis.net/messages/485253 via koldobika


  • Le non-recours aux « aides » est une conséquence directe de la guerre aux pauvres
    (relevé sur twitter)

    le #non-recours c’est tellement pas de l’aide que vous en êtes à nous forcer. AUTOMATISATION. genre ça « simplifie ». mon cul.
    ça va salement simplifier que je sois d’office affiliée cmu tu vas voir. CONTROLE BANCAIRE. un de plus.
    et à la première merde, pouf pouf COMMUNICATION aux autres services et tout pète. paye ton aide.
    +la cmu condamne direct aux soins publics bas de gamme sois traité comme un chien (et encore mon véto est mieux) et tais toi
    tout ça pour t’ouvrir une magnifique réduction edf qui te fera gagner attation.
    20 euros
    par AN.
    lol
    avec la joie d’être fiché pauvre chez edf qui jusque là l’ignorait, ce qui te permettra d’avoir plus vite le rappel et la coupure \o/
    ce qui te permettra de ne pas pouvoir choisir non plus de payer au réel de ta conso. et non. les pauvres —>prélèvement direct

    vous avez dit aide sociale ? voulez vous qu’on parle de l’aide alimentaire ? c’est TELLEMENT BON. -_-
    zut il y a non recours là aussi. à croire que le pâté bon pour un chat et le sac de riz ogm ça paie pas les loyers

    atta keskona d’autre ? les #transports ? bah ça saute partout. sinon chez moi ça reste je peux demander une gratuité. vu que y’en a pas.
    ô the irony hein. j’ai droit, moi, au bus gratuit. parce que chez moi y’a pas de bus. LOLILOL MUCH ?
    j’ia aussi droit pour la modique somme de 15 euros par an à uen carte de réduc sncf sous réserve des places disponibles
    ya JAMAIS de places dispos tarif pauvre XD c’est facile non ? par contre la sncf a pris ms 15 euros.
    pour le reste de la famille à part nous coûter de la photo d’identité (ça se paie lol) bah ça sert à rien car ALLER OU AVEC QUELLE THUNE ?
    ya pas de trains régionaux ici et même à 50% on va pas aller en vacances, hein. belle AIDE

    catégorie autres aides on a le fonds de solidarité #logement. très rigolol cui là il peut payer ton #chauffage
    si tu fournis un diagnostic énergie de ton logement. LOL. 250 euros. dans ta gueule. ton proprio paiera pas pour toi nan.
    véridique ils me l’ont joué. et alors oui EN THEORIE le diag énergie c’est proprio qui doit faire MAIS comme t’es qu’un pauvre c’est pas fait et comme c’est toi qu’arrive pas à payer ta facture de chauffage tu peux me dire comment tu vas le forcer ? en menaçant de déménager ? LULZ
    le fsl peut aussi couvrir tes loyers de retard. SI ton proprio qui fait déjà jamais une quittance accepte de faire un papier pour certifier
    et bien entendu tu rêves d’aller dire à ton proprio qu’en plus d’être pauvre tu sollicites des aides en plus et qu’il faut son aide.
    enfin bref tu vois le genre d’aide tavu c’est super aidant on est motivés grave ça sera ps du tout pire à la fin

    demain on parlera de l’#aide_juridictionnelle, ce truc sympa qui t’assure d’aller en prison sans jamais voir ton avocat.
    lequel a le droit de chouiner plein les médias, lui, que c’est VRAIMENT PAS ASSEZ PAYE MERDE.
    une pote a perdu la garde de ses enfants comme ça. à l’audience pour la garde l’avocat trop peu payé n’est juste pas venu. COOL
    l’avocat de droite plus honnête qui ne prenait pas l’aide juridictionnelle par contre lui a piqué 3500 euros d’acompte et come après elle avait pas les 9000 qu’il redemandait il a cessé sa défense et lui a pas rendu son fric. HAHAHA. humour de riche.
    moi perso la seule fois où j’ai eu bzoin d’un avocat un vrai j’ai raqué 6500 euros aussi. l’AJ ils te le disent en face : ils bosseront PAS
    à la limite tu peux la demander ça paiera UNE PARTIE de ce qu’ils te demanderont pour bosser pour de vrai. #détournement

    mais les abus des riches ça passe. c’est pareil pour les toubibs d’ailleurs. un dentiste GENTIL te validera ta couronne métal pour la #cmu
    et tu paieras de ta poche le différentiel pour un truc plus valable. #letravailaunoircaypobien
    mais ils sont pas gentils avec tout le monde CAR LA CONFIANCE hein. donc il faut d’abord en chier 10 ans et payer rubis sur ongle.
    ou avoir des parents installés bons payeurs blabla mais là les comme moi sans famille c’est une facilité qu’on n’a pas.
    sinon on a de l’aide vois tu. plein. (non) (en réalité j’étais moins dans la merde au rmi avec un gosse à mes 20 ans que là, même)

    bonus track : pour solliciter les aides sociales la plupart du tmps il te faut avoir un travailleur social (c’est eux qu’ont les formulaires)
    mais lesdits travailleurs sociaux sont peu nombreux et ici si tu es DANS LURGENCE il faut compter 4 semaines pour le rdv à 35km de chez toi
    véridique. or dans l’urgence, 4 semaines c’est plus de temps qu’il n’en faut pour décéder.
    si tu n’es pas dans l’urgence pas connu des services il te faudra attendre minimum 2 mois. souvent 3.
    à ce tarif là attention tu n’as accès qu’à l’assistante sociale DE PORTE. tu vois un physio en boite cékoi ? bah pareil mais en AS
    celle là c’est le pitbull de service elle est là pour te dire d’aller te faire foutre et voir comment ça te fait soit pleurer soit partir
    parce que dans leur logique d’enculés si tu y vas, te faire foutre, c’est que tu pouvais te démerder autrement, donc t’étais UN FRAUDEUR
    c’est gratiné hein.
    si tu rejoues 4 semaines à 3 mois de plus pour ravoir un AUTRE rdv parce que ton pb est toujours là (si t’es pas mort) alors tu es crédible
    tu gagnes donc le droit d’avoir UN TROISIEME rendez vous où on te demandera DU PAPIER PLEIN DE PAPIER
    suite à quoi on se réunira entre soi avec tous nos paquets de pauvres sous forme de papier pour DEPARTAGER qui aura quoi. oui. OUI.
    alors si c’est pour un rsa congrats c’est du droit strict tu vas l’avoir et les emmerdes de flicage avec mais si c’est autre chose
    la commission va décider de combien elle file à qui en fonction du sens du vent à peu près et tu auras en moyenne 50% de ton besoin.
    50% car : au bout de 25 réunionites avec du thé vert et des cupcakes les assistantes sociales arrivent en général à ccette conclusion que
    faute de pouvoir aider tout le monde (lâche une larme) on n’a qu’à faire la moitié pour chacun et ça passe tavu josiane wesh trop bien.
    et alors toi le pauvre ça donne quoi 50% du loyer en retard ? pas grand chose. 50% de la facture ? pas grand chose non plus.
    ça change pas ta procédure d’expulsion ni ta coupure d’énergie. ça résout pas. et tu vas encore pas chier l’autre moitié qui manque.
    "mais ça va pas tu vas pas chier sur l’aide tu crois quoi moi j’ai rien merde espèce d’assisté !"
    un qu’a jamais eu besoin
    stadir que quand t’as pas BESOIN d’aide forcément tu piges pas trop ce que c’est le problème hein.
    imaginons une situation plus parlante. t’es malade tas besoin d’une greffe coeur poumons on te file un coeur et on te dit que c’est bien assez.
    see the point ? bah voilà. le non recours c’est que mort pour mort tu vas pas d’emmerder avec le protocole de demi greffe qui changera rien.
    (sachant qu’il changera AU MIEUX rien, au pire on t’enverra te faire foutre totalement, et ce protocole est contraignant)

    autre exemple : disons que tu as reçu après un prélèvement de déjà 95 euros par mois un rappel edf de 600 euros (exemple réel)
    parce que la super maison qu’on a pourtant visitée pour toi est une merde complète un taudis de pure souche
    et disons que pour ce prix là t’as passé l’hiver à grelotter sans pouvoir chauffer à + de 17 degrés
    avec un bébé de 4 ans malade sous ton toit sinon c’est pas drôle. et tout ça dans la droite ligne d’une série d’épreuves où t’as cru mourir
    et que même un an et demi avant t’a failli mourir pour de vrai tellement c’était bien réel. imaginons t’es elle.
    phase 1 TU PLEURES.
    phase 2 tu appelles #edf et entre 2 sanglots tu demandes qu’on arrête le prélèvement sinon ton compte va etre kéblo et on va tous mourir hin
    edf te dit qu’ils peuvent pas que tu peux juste toi faire opposition. avec frais. évidemment. et qu’ils devront te poursuivre après. NORMAL
    tu appelles ta banque tu fais. tu sais que t’es en train de te prévoir PIRE pour dans pas tard mais lol pas le choix. edf te poursuit direct
    te voilà menacée de coupure partielle ou totale on verra ça dépend. phase 3 tu cherches de l’aide. tu vas à la mairie des fois que.
    on t’explique que LOL tavu le bled tu crois qu’on peut aider des gens non mais tu t’es cru où taggle va ailleurs salut.
    tu viens de gagner le droit que tt le village sache t’es pauvre dans la merde qui paie pas son élec BRAVO
    et qui en plus a l’outrecuidance d’accuser sa proprio parce que logement moisi mais putain ces pauvres ça ose tout hin
    tu demandes kamême de quel service social tu dépends. cette question fait chier le maire. mais il cherche et trouve. tu appelles.
    tu expliques à la pute au tel que OUI CONNASSE CA URGE. elle t’annonce 4 semaines de lai à bled paumé en chef, 30 bornes.
    dans 4 semaines les poursuites pour non paiement d’une somme pareille seront un peu PIRES tu le sais. mais t’as beau pleurer...bref
    tu te dis, on y va au forcing. tu tentes une incruste ds la file des autres nécessiteux ssans rdv un jour où la conne d’AS est pas trop loin
    elle prend ça super mal mais vu que tu pleures elle dit qu’elle comprend et va t’aide. te voilà avec une super aide.....SUSPENSE
    UNE CARTE D ACCES A L EPICERIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ! dis merci ! t’es das l’urgence ou non ? BAH ALORS !
    voilà. et après donc diagnostic énergie needed et finalement tu laisses tomber tu fais autrement tu prend ta merde pleine gueule

    soins dentaires : la cmu si je la demande peut prendre en charge pour l’orthodontie 464 euros par semestre. MAIS. le piège est que c’est un PLAFOND.
    c’est à dire que le praticien ne peut pas facturer plus que 464 euros. point barre. au delà la cmu c ne rembourse plus rien.
    or, un traitement orthodotique c’est 600 à 1200 euros le semestre. là je suis en pas trop cher (pampa oblige) 660 euros le semestre.
    le praticien ne veut pas travailler à 464 euros. tout simplement. donc les cmu il les soigne pas. voilà. et si il les soigne c’est sans cmu
    c’est à dire qu’on n’active pas la cmu c (paperasses) et on se met au remboursement sécu de base soit 193euros le semestre
    et le patient sort le reste de son cul. ou de sa poche. comme il peut. c à peu près le seul accès possible personne taffe à 464 euros
    mais ça fait chier parce que paperasses pour expliquer qu’on souhaite ne pas recourir à la #cmuc. (non recours version pro^^)
    donc globalement si tu dis que t’as la cmu le docteur il veut pas te voir fin des débats ça fait le tri plus vite et moins de papiers.
    du coup si je demande la cmuc je me prends un contrôle social de plus pour au final rien gagner sauf le droit dme faire envoyer paître voilà
    bref j’ai encore vérifié « mes droits » pour conclure que j’en ai pas, lol, ça nous change. et donc pour ton cul l’orthodontie.
    sachant que j’avais fait des devis de mutuelles privées mais c’était pareil à moins de payer plus cher de cotiz que d’ortho ça rembourse pas
    les seuls qui sont gagnants c’est les gens qui ont des contrats mutuelles au taf, là c’est rentable
    au final on demande pas la cmu parce que ça revient strictement au mm que la sécu de base au meilleur des cas.
    au pire ça t’exclut des soins parce que ça impose aux praticiens des tarifs qu’ils refusent de pratiquer, ou alors pire ils te le font payer au sens où ils seront sinon maltraitants au moins pas bienveillants -_-
    tout ça pour gagner le droit que la sécu ait accès à ton compte en banque pour voir si par hasard t’aurais pas de la thune que t’as pas dit
    contrôle qui peut être par la suite transmis à plein d’autres gens qui vont être cap de te dire que t’as acheté un slip de trop, etc.
    bref, les #sévices_sociaux moins on les voit plus on a l’air d’aller bien sans eux mieux on se porte. d’où le non recours.

    la masse des pauvres augmente beaucoup donc le non recours a tendance à baisser statistiquement ou à stagner et ils se félicitent (lol)
    en réalité les pauvres chevronnés comme moi on sait et on les évite sciemment volontairement c’est juste les noobs qui recourent^^
    ils ont pas encore pigé le game du coup ils pensent que cétrobien les aides. dans 10 ans on en reparle. ils vont piger. on a tous pigé. XD
    c’est un peu pareil que les démarches actives auprès de popol. les noobs oui. les vieux dla vieille, nan. vous verrez quand vous y serez^^
    on apprend à se méfier et à rester sagement pauvre avec le minimum de besoins. l’aide sociale est un champ de mine. signé la pro gamer.

    #flicage #sécurité_sociale #guerre_aux_pauvres #métropolisation #périphéries

    http://seenthis.net/messages/478106 via koldobika


  • Guerre aux pauvres - synthèse
    (#logement, réformes des #apl (plusieurs, pour mieux prendre en ciseaux), du #rsa et des #minima_sociaux, #métropolisation et spéculation immobilière qui renvoie les pauvres vivre (puis mourir) dans des #containers en #périphéries où ce qui reste de #services_publics peuvent être démolis dans l’indifférence générale)
    relevé sur twitter https://twitter.com/feeskellepeut/status/697116988028669952

    t’es pauvre. si tu te loges correctement la CAF te dit que c’est TROP BIEN POUR TA POMME et DTC ton APL
    oui
    c’est ça la réforme
    inversement tu prends un taudis parce que trop bien tu peux pas te le payer on te retire l’apl.
    HO.
    allô ?? on connecte, là ?
    je veux en voir au moins UN qui fait TILT !
    12000 réfugiés QUI NE VEULENT PAS UNE MINUTE S INSTALLER ICI, et d’autre part 8 MILLIONS DE PAUVRES SUR LE GAZ.
    hiérarchiser l’information.
    on a 8 millions de pauvres menacés de mort vs 12000 mecs qui veulent JUSTE SE TIRER (ils ont bien raison)

    on va reprendre CALMEMENT le constat CHIFFRE de la situation.
    8 millions de pauvres dont 5 millions de chômeurs et 6 millions d’allocataires CAF, calcule, fais les croisements
    réforme APL : si tu te loges « trop bien », DTC tes allocs. si tu as un « patrimoine » (lol, 30k à peine 3 mois de salaire de député) : DTC aussi
    nouvelle mode lancée par la CAF34 et bientôt suivie ailleurs tkt pas : si tu es MAL LOGE, DTC ton APL au carré (pdt18 mois)
    (avec maintien forcé du bail pour « te prémunir de l’expulsion » LOL les fdp sérieux, en guise de protection c’est une condamnation)
    mode lancée à BEZIERS par un FACHO NOTOIRE, mode que MONTPELLIER ET SETE proposent de suivre
    tu le sais pas tu n’y vis pas moi si ; béziers montpel et sète sont les derniers bastions économiquement viables du département
    en clair cela signifie qu’on pratique la chasse aux pauvres par le logement là où il y a DU TRAVAIL
    à côté de ça pôlemploi DELEGUE le suivi de ses chômeurs à des entreprisses privées qui sont des machines à RADIER
    entreprises dont le « suivi » consiste à un harcèlement bi quotidien (mon mail dégueule) que si tu réponds pas --->RADIATION
    une fois que tu es RADIE de popol tu vas au RSA
    RSA qui est un des TROIS MINIMAS SOCIAUX en projet de maintien (CF groupe d’étude PS qui bosse sur la SIMPLIFICATION)
    RSA qui se trouve d’ores et déjà lié à du TRAVAIL FORCE dans le haut rhin, à al frontière allemande, il fallait le faire, ils l’ont fait.
    haut rhin qui nous informe que « si ça ne BENEVOLE pas DE FORCE, c’est que ça relève du HANDICAP donc de l’AAH donc de la sécu »
    AAH qui est de moins en moins attribuée à taux plein, menacée de réévaluation elle aussi et SECU qui est en train de se faire BUTER

    je te rappelle que LA DOCTRINE DU FASCISME DE BENITO MUSSOLINI est toujours en accès libre lecture sur le net. des fois que.

    pour couronner le tout, des CRETINS qui se croient DE GAUCHE sont en train de travailler sur des VILLAGES ALTERNATIFS de putains de YOURTES
    voire de putains de CONTENEURS. (ça commence à salement me faire monter la tension vos conneries)
    et d’autres SOMBRES ABRUTIS sont en mode « #revenu_de_base » qui est en test actuellement sur la base financière du RSA en CHARENTE
    je vous demande de mettre ces différentes informations en RELATION.
    je prendrais bien la peine de vous ressortir également la FUSION RSA PPE ainsi que la promotion INDECENTE de l’auto entreprise
    nous parlons CAPITALISME le critère de sélection est FINANCIER, et il l’a TOUJOURS été, soit dit en passant.

    #guerre_aux_pauvres

    http://seenthis.net/messages/459398 via koldobika