• Culte de la #virilité : qui est « l’homme du Caucase » ? | Actualités russes

    Par Ksenia Issaeva

    http://fr.rbth.com/multimedia/pictures/2016/12/20/culte-de-la-virilite-qui-est-lhomme-du-caucase_663601

    Étonnant reportage photographique sur un étonnant sujet. Je référence pour les archives.

    caucase #ossétie #machisme #urss #ex-urss #soviétisme

    https://cdn.rbth.com/1960x-/all/2016/12/13/osetia/1.jpg

    https://cdn.rbth.com/1960x-/all/2016/12/13/osetia/7.jpg

    https://cdn.rbth.com/1960x-/all/2016/12/13/osetia/10.jpg

    Zaurbek Maliti, 26 ans, enseignant : Comment doit être un homme ? « Il doit être courageux, bien sûr, et être un homme de parole. Quand on dit qu’on fera quelque chose, on doit le faire. L’honneur est la chose la plus importante pour un homme. Le reste est secondaire ».

    [...]

    La nation ossète a connu des moments difficiles, où sa singularité et sa survie même étaient menacées. Les dures épreuves de la vie ont formé le caractère ossète – un homme ossète est fier et se bat pour la liberté. L’esprit national insiste sur la suprématie du combattant ancien – courageux, fort, libre. Chaque homme et garçon ossète veut correspondre à cette image. La première chose qui saute aux yeux en Ossétie est le physique parfait des hommes locaux. Chaque jeune homme pratique des sports de combat, la lutte libre étant le plus célèbre.

    [...]

    L’Ossétie nourrit le culte de la virilité. Il est ancré dans l’héritage culturel et ethnique de la région. Ici, il a toujours été très important d’être un combattant et un héros, ce qui explique pourquoi l’Ossétie compte davantage de Héros de l’Union soviétique et de la Russie que tout autre région du pays. Cependant, ce culte a un revers : l’intolérance à l’égard de tous ceux qui ne répondent pas à ce stéréotype. L’un des participants à ce projet photographique a indiqué avoir été harcelé parce qu’il portait des chaussures de couleur.

    [...]

    https://seenthis.net/messages/557879 via Reka


  • Hypocrites | TRADFEM
    https://tradfem.wordpress.com/2016/12/09/hypocrites
    https://tradfem.files.wordpress.com/2016/12/barbijaputa.jpg

    Le fait que nous vivions dans une société où les #hommes nous appellent “#putes ” alors qu’ils se masturbent en pensant à nous ou en nous regardant au travers d’un écran ou en direct (que celle qui n’a jamais croisé un “exhibitionniste” lève la main) n’est pas l’œuvre de l’#hypocrisie, c’est le produit du #machisme ; machisme qui se voit renforcé par des évènements tels que le salon érotique de Barcelone (qui, sur son propre site web, se présente comme un endroit où des gangbangs et des bukkake -douches de sperme- publics sont reproduits) et des sponsors comme Apricots qui, pendant qu’il traite une moitié de l’Espagne d’hypocrite, est dénoncé par le syndicat UGT pour utiliser des volontaires et les faire travailler gratuitement pendant le salon. Et le #porno que tu t’obstines à défendre alors que tu fais des acrobaties avec un discours féministe plein de contradictions contribue aussi à jeter de l’huile sur le feu.

    #exploitation #féminisme

    https://seenthis.net/messages/550187 via Agnès Maillard


  • La violence sexiste sur Internet : Un #cyberharcèlement machiste qui vise à museler les femmes - Equal Times
    http://www.equaltimes.org/la-violence-sexiste-sur-internet?lang=fr
    http://www.equaltimes.org/local/cache-gd2/51/8709fcaac51ff5066550b30509a550.png?1475490979

    Un phénomène auquel Amalia Toledo se réfère par le terme de cyber-misogynie : « Nous vivons dans une société machiste et patriarcale qu’Internet reproduit. Cette #violence surgit quand nous, les #femmes, tentons d’exprimer des avis, de remettre en cause certaines choses sur les réseaux sociaux. Nous parlons de misogynie car ces expressions de violence numérique sont très souvent révélatrices d’une haine à l’égard des femmes ».

    #machisme #misogynie

    https://seenthis.net/messages/530238 via Agnès Maillard


  • Misogyny Persists in South Korea, Despite Progress on Women’s Rights
    http://www.worldpoliticsreview.com/articles/19487/why-misogyny-persists-in-south-korea-despite-progress-on-women-

    Last month, two South Korean police officers assigned to protect high school students in Busan, the country’s second-largest city, were found to have had sex with several of them. But neither was punished. Instead, they both resigned and were set up to receive full retirement benefits. The former police chief who broke the scandal on Facebook commented, “This is what happens when you dispatch young, good-looking police officers to schools filled with teenage girls.”

    News of this story broke as South Korea was in an uproar after a young woman was stabbed to death in a bathroom near Seoul’s central Gangnam Station. Her murderer had been standing in an empty stairwell, evidently waiting for a victim. The girl had been spending time in a bar below with her boyfriend. The man who killed her later said he felt “ignored” by women, and that sometimes they walked in front of him on the street and deliberately slowed their pace in order to make him late for work.

    Questions arose about the state of the man’s mental health, but his crime was also very quickly labeled an act of misogyny. Within days, one of the Gangnam Station exits was carpeted with thousands of post-it notes expressing grief over the woman’s murder and anger concerning violence against South Korean women. The case became symbolic of the widespread misogyny in South Korea. Unintentionally driving the point home was a far-right group known as Ilbe, which sent a faux-funeral wreath to be placed at the station that included the photographs of sailors who died in the sinking of a South Korean warship in 2010. A note with the flowers read, “Let’s remember that soldiers died in the sinking of the Cheonan warship because they were men.”

    #Corée_du_Sud #machisme #inégalités_hommes/femmes


  • Ariane, 30 ans, ingénieure : „J’ai subi la discrimination sexiste à la française”
    http://www.barbieturix.com/2016/05/14/ariane-30-ans-jai-subi-la-discrimination-sexiste-a-la-francaise

    En tant que femme, manager, j’étais payée moins que mon collègue pour un job avec plus de responsabilité financière et politique, plus de challenge et beaucoup plus à accomplir que lui. Lui justement n’en foutait pas une. Il se baladait en business trip pour faire son « important », produisait des rapports et tout le monde le trouvait super performant… Pour être reconnue aussi performante que lui par mes pairs, ça me demandait 10 fois plus d’efforts que lui.

    Pour mon contrat j’ai dû bataillé pour avoir un grade et salaire égal au sien alors que mon job avait de plus fortes responsabilités que le sien. J’ai dû prouver que je méritais ce grade, comme s’ils ne voulaient pas prendre de décision. Mon nouveau boss m’a clairement dit qu’il n’aurait jamais imaginé qu’une « jeune fille » comme moi puisse arriver à ce statut. Sidérée, sur le coup je n’ai rien dit, j’en ai encore honte aujourd’hui. J’aurais dû lui cracher à la gueule.

    Je me suis tournée vers les ressources humaines et le management car je ne comprenais pas cette différence de traitement. Je n’ai eu aucune explication. J’ai alors porté plainte pour discrimination. Le DRH m’a rencontré et m’a tenu un discours condescendant, machiste et pervers. Tout était fait pour que je me sente ridicule de porter plainte. Je n’ai pas cédé. Ils ont fini par me proposer un contrat plus correct en se basant sur des critères objectifs. Ma plainte a été classé sans suite et personne n’a été inquiété. Pas une once de reconnaissance de la discrimination dont j’ai été victime.

    Depuis je suis fichée chez eux comme « une chieuse »… un comble pour une entreprise signataire de « la charte diversité en entreprise », qui se vante d’avoir une politique active de parité avec 18% de femmes salariés et qui a pour objectif affiché d’ici 2020 d’avoir 20% de femmes dans le top management…

    Moins d’un quart des ingénieurs en France sont des femmes, plus des deux tiers d’entre elles n’ont pas de responsabilités d’encadrement et estiment avoir été freinées professionnellement en raison de leur sexe (source Conseil Supérieur de l’Egalité Professionnelle). Seule une politique volontariste de la Direction des entreprises peut faire évoluer cet état de fait.”

    Ariane

    http://www.barbieturix.com/blog/wp-content/uploads/2016/05/cheaper.jpg

    #discrimination #femmes #féminisme #inégalités #sexisme #machisme

    http://seenthis.net/messages/489414 via mad meg


  • Des joueurs pètent un câble parce qu’un jeu les force à incarner une femme | Sans Compromis
    https://sanscompromisfeministeprogressiste.wordpress.com/2016/04/11/des-joueurs-petent-un-cable-parce-quun-jeu-les-force-a-incarner-une-femme

    Nous comprenons que c’est un sujet délicat pour beaucoup de gens. Nous comprenons que vous avez peut-être hérité d’un genre qui n’est pas le vôtre IRL. Nous comprenons que cela puisse vous ennuyer et que vous n’ayez plus envie de jouer à notre jeu, écrivaient-ils. Mais techniquement, rien n’a changé, puisque la moitié de la population connaissait déjà ce sentiment. La seule différence, c’est que désormais, le fait de connaître ce sentiment dépend de votre Steam ID, et non de votre genre IRL.

    #Video_game #masculinisme #machisme #sexisme #femmes

    http://seenthis.net/messages/479009 via mad meg


  • Justine Musk Interview on Divorce from PayPal Founder Elon Musk
    http://www.marieclaire.com/sex-love/advice/a5380/millionaire-starter-wife

    As we danced at our wedding reception, Elon told me, “I am the #alpha in this relationship.” (...) He had grown up in the male-dominated culture of South Africa, and the will to compete and dominate that made him so successful in business did not magically shut off when he came home. This, and the vast economic imbalance between us, meant that in the months following our wedding, a certain dynamic began to take hold. Elon’s judgment overruled mine, and he was constantly remarking on the ways he found me lacking. “I am your wife,” I told him repeatedly, “not your employee.”

    “If you were my employee,” he said just as often, “I would fire you.”

    (...) Elon was obsessed with his work: When he was home, his mind was elsewhere. I longed for deep and heartfelt conversations, for intimacy and empathy. And while I sacrificed a normal family life for his career, Elon started to say that I "read too much," shrugging off my book deadlines. This felt like a dismissal

    (...) I had turned into a trophy wife — and I sucked at it. I wasn’t detail-oriented enough to maintain a perfect house or be a perfect hostess. I could no longer hide my boredom when the men talked and the women smiled and listened. I wasn’t interested in Botox or makeup or reducing the appearance of the scars from my C-sections. And no matter how many highlights I got, Elon pushed me to be blonder. “Go platinum,” he kept saying, and I kept refusing. (...) In the months after our separation, I dyed my hair dark and cut it.

    #silicon_valley #machisme #afrique_du_sud

    http://seenthis.net/messages/472201 via Fil


  • “Je suis le machisme ordinaire” (Fabrice Roulliat, Nikon Film Festival)
    http://www.festivalnikon.fr/video/2015/1517

    Julie est convoquée dans le bureau de la proviseure car sa fille a frappé un camarade de classe. Un comportement inadmissible ! Pourtant, Julie ne l’entend pas de cette oreille et saura poser des mots sur l’inacceptable.

    #éducation #collège #harcèlement_sexuel #sexisme #machisme #main_baladeuse #vidéo #court_métrage

    http://seenthis.net/messages/453921 via Heautontimoroumenos


  • « En #Argentine, le #féminicide est devenu un fait de société »

    Dans son dernier #livre, l’écrivaine argentine Selva Almada revient sur un triple #meurtre de #femmes commis dans les années 1980. Son récit en dit long sur la façon dont le sexe dit faible est, aujourd’hui encore, victime d’un #machisme d’une #violence inouïe.

    http://lacite.website/main/wp-content/uploads/2015/12/FEMINICIDE.jpg
    http://lacite.website/2015/12/03/feminicide-un-fait-de-societe-dans-mon-pays

    http://seenthis.net/messages/435981 via CDB_77


  • Solution anti-terroriste dans Libé : du sexe gratuit pour les islamistes - Les Nouvelles NEWS
    http://www.lesnouvellesnews.fr/solution-anti-terroriste-sexe-gratuit-islamistes

    http://www.lesnouvellesnews.fr/wp-content/uploads/2015/11/Cochon.jpg

    Mauvais timing pour Libération. Quelques heures avant les attentats de Paris, le journal publiait sur son site internet – et le lendemain dans son édition papier – une tribune signée Marcela Iacub, De la misère sexuelle des islamistes. Où la polémiste développe une thèse simple à résumer, même si elle l’exprime de façon désordonnée : contre la radicalisation, la prostitution.

    Un thème qui lui est cher. En septembre 2012, en plein débat sur la pénalisation des clients de prostituées, Marcela Iacub proposait un « service public sexuel » (SPS) gratuit qui pourrait « tel un antidépresseur, aider la société française à trouver de nouvelles solutions aussi originales que celle-ci pour faire face à toutes les autres formes de la misère ». Le résultat, le SPS, calqué sur le don des organes et du sang, est moins choquant que le postulat de départ : les hommes ont par essence besoin de sexe – quid des femmes ? – et la société leur doit de « satisfaire leurs désirs sexuels ».

    Pas étonnant donc que l’essayiste décline cette invention aux islamistes, « victimes » d’une idéologie, qui les empêche d’être libres sexuellement : « La société enfantée par la révolution sexuelle a provoqué tellement de frustrés – plus les mâles sont pauvres et sans diplômes, moins ils trouvent de partenaires sexuelles, démontrent les études sociologiques – qu’ils peuvent être facilement tentés par l’islamisme. »

    Le lien est clair, vite établi : la frustration sexuelle conduit à la violence, à la radicalisation. La solution est donc simple : « Donner tous les moyens possibles pour que chacun d’entre eux ait une sexualité sinon épanouie, tout au moins possible et agréable, afin qu’ils ne transforment pas leurs désirs refoulés en actes de violence. » Ailleurs, elle est plus claire encore en déplorant que ces pauvres frustrés n’aient « même plus la possibilité de découvrir leur sexualité avec des prostituées ».

    Le postulat de départ n’a rien de révolutionnaire. En août dernier encore, une sociologue britannique justifiait la prostitution par la nécessité de répondre aux pulsions sexuelles masculines. Son adaptation aux islamistes n’est juste qu’une ré-actualisation d’une idée réactionnaire : celle que les hommes sont domptés par leur libido. Le sexisme ne touche pas que les femmes.

    #misogynie #prostitution #esclavage #libération #machisme #Iacub

    http://seenthis.net/messages/429114 via mad meg


  • Conseil de prud’hommes de Tours : La Nouvelle République condamnée pour harcèlement sexuel - La Rotative
    http://larotative.info/condamnation-de-la-nouvelle-1106.html

    Pour la première fois, un conseil de prud’hommes qualifie de harcèlement sexuel à l’encontre d’une salariée des agissements à caractère sexuel qui ne la visaient pas personnellement.

    […]

    Dans les procédures dans lesquelles l’AVFT intervient, c’est la première fois qu’un conseil de prud’hommes condamne une entreprise attaquée par une salariée qui n’a pas été personnellement visée par le harcèlement sexuel, mais qui en a été exposée à des propos et comportements non désirés à caractère sexuel dans le cadre de son travail.

    Il fait ainsi une application à bon escient de l’article L1153 alinéa 1 du Code du travail qui définit le harcèlement sexuel comme « des propos ou comportements à connotation sexuelle répétés qui soit portent atteinte à [la dignité de la salariée] en raison de leur caractère dégradant ou humiliant, soit créent à [l’encontre de la salariée] une situation intimidante, hostile ou offensante ».

    […]

    Bien qu’il soit systémique et destiné à la collectivité des femmes, la lutte contre cette forme de harcèlement sexuel est trop souvent solitaire, les salariées étant généralement obligées de mettre en place des stratégies individuelles de résistance, raison pour laquelle les représailles se concentrent sur elles.

    #harcelement #machisme #culture_d'entreprise

    http://seenthis.net/messages/388500 via tetue


  • Modi Under Fire for Calling Bangladesh’s Leader Tough, ‘Despite Being a Woman’ - NYTimes.com
    http://www.nytimes.com/2015/06/09/world/asia/modi-under-fire-for-calling-bangladeshs-leader-tough-despite-being-a-woman.
    http://static01.nyt.com/images/icons/t_logo_291_black.png

    Prime Minister Narendra Modi of India was ridiculed Monday on social networks for comments he made over the weekend during a state visit to Bangladesh, where he praised its prime minister for fighting terrorism “despite being a woman.”

    #Modi #machisme