#misandrie

  • #Julie_Bindel : Andrea Dworkin est la féministe radicale et visionnaire dont nous avons besoin en ces temps difficiles. Voici pourquoi.
    https://tradfem.wordpress.com/2019/05/14/andrea-dworkin-est-la-feministe-radicale-et-visionnaire-dont-nous

    J’ai connu la vraie Dworkin, et notre amitié de dix ans m’a appris beaucoup plus sur l’amour que sur la haine. « Je conserve dans mon cœur les récits des femmes », me répondait-elle quand je lui demandais comment elle arrivait à demeurer saine d’esprit dans le travail qu’elle faisait. « Ces récits m’exhortent à continuer et à rester concentrée sur ce qui doit être fait. »

    Elle était motivée par un désir inné de débarrasser le monde de la douleur et de l’oppression. Si nous avions été plus nombreuses à écouter Dworkin pendant ses décennies de militantisme et à prendre son travail plus au sérieux, plus de femmes auraient adhéré à un féminisme intransigeant, par opposition au féminisme fun, qui se prête au genre de slogans qu’on peut lire sur les T-shirts de mode, celui qui vante le « girl power » individuel des filles et l’audace de porter le pantalon, plutôt qu’un mouvement collectif pour libérer toutes les femmes de la tyrannie de l’oppression.

    Nous nous sommes rencontrées en 1996. J’étais l’une des organisatrices d’une conférence internationale sur la violence faite aux femmes, et Dworkin était l’une des oratrices principales. Nous nous sommes tout de suite bien entendues, à cause d’un humour semblable et de quelques amies en commun. Le premier soir, nous sommes allées souper avec d’autres conférencières et nous avons rigolé haut et fort de nos différentes listes de souhaits sur des moyens de mettre fin au patriarcat. « Avez-vous remarqué, nous a dit Dworkin le lendemain matin, qu’on nous appelées « ladies » à notre arrivée, « you guys » quand ils ont pris notre commande, et qu’on a probablement été bannies à vie en repartant ? »

    Traduction : #Tradfem
    Version originale : https://www.theguardian.com/lifeandstyle/2019/apr/16/why-andrea-dworkin-is-the-radical-visionary-feminist-we-need-in-our-ter
    #Andrea_Dworkin #féminisme_radical #misandrie #patriarcat #violences_masculines #femmes_de_droite

    https://seenthis.net/messages/780766 via Tradfem


  • Muris Magia - Magie de souris

    J’ai pensé à des sorts plus petits, pour les cyber-soeurcières. Ce sont des enchantement à mettre sur sa souris. Le format sera environ 15 cm, ce qui permettra d’avoir des sorts plus abordables.

    1- Domina nostra odium masculini quod ostendit (Notre dame de la misandrie, montre les preuves)

    Notre Dame de la Misandrie,
    Apporte les preuves de ce que clament les masculinistes,
    ceux qui prétendent que les féministes
    sont des sorcières castratrices.
    Fait quenouille de leurs couilles
    Et que leur tombe la pine.
    Sois bonne, noue leur l’aiguillette,
    Que ces pauvrets ne répandent plus de calomnie.
    Que la misandrie règne pour les siècles des siècles
    FEMEN

    Celui là je l’avais écrit à la base pour un masculiniste sur le site @le_cinema_est politique
    Sur le nouement de l’aiguillette voire ; http://portail.atilf.fr/cgi-bin/getobject_?a.82:33./var/artfla/encyclopedie/textdata/image

    2- Lacrimis tua delectatio mea (Tes larmes sont mon délice)

    Homme qui perd tes privilèges
    Et dont l’œil rouge devient
    Et puis où l’on voit sourdre
    Pleurs et soupirs.
    Tes larmes sont de miel
    Je m’abreuve à ce flot.
    Pleur bien petit macho,
    Remplis mon calice.
    Tes sanglots sont mon délice.

    Sort pour favorisé la bonne hydratation des sœurcières. Les Autorités de Santé Européennes recommandent de boire 1,6 litres de #male_tears chaque jour.
    https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/41b1zL6m7SL._SY355_.jpg

    #mégèrisme #workinprogress #mad_meg #misandrie

    https://seenthis.net/messages/585189 via mad meg