#nuit_torride

  • حصري.. كتيبة عسكرية مصرية تصل السعودية لحفر قناة « سلوى » | الخليج الجديد
    http://thenewkhalij.news/%D8%B3%D9%8A%D8%A7%D8%B3%D8%A9/%D8%AD%D8%B5%D8%B1%D9%8A-%D9%83%D8%AA%D9%8A%D8%A8%D8%A9-%D8%B9%D8%B3%
    http://thenewkhalij.news/sites/default/files/a1523802551.jpg

    Des ingénieurs de l’armée égyptienne seraient arrivés en Saoudie dans le cadre de la préparation des travaux visant au percement de "Salwa", le canal destiné à détacher le Qatar du continent pour en faire une île (dont les Saoudiens aimeraient qu’elle parte à la dérive, sans doute).

    #nuit_torride #qatar #arabie_saoudite

    https://seenthis.net/messages/687163 via gonzo


  • Jordan fears ’turmoil’ as Saudis rush to embrace Israel | Middle East Eye
    http://www.middleeasteye.net/news/exclusive-jordan-braces-turmoil-saudis-rush-embrace-israel-1491957420
    http://www.middleeasteye.net/sites/default/files/main-images/crSalman_Abdullah_Jordon.jpg

    Saudi Arabia is bypassing Jordan in its headlong rush to normalise relations with Israel, offering concessions on Palestinian refugees which could endanger the stability of the Hashemite kingdom, and compromise its status as the custodian of the holy sites in Jerusalem, a senior official close to the royal court in Amman has told Middle East Eye.

    The official, speaking on condition of anonymity, accused Saudi Crown Prince Mohammed bin Salman of treating Jordan with contempt. “He deals with Jordanians and the Palestinian Authority as if they are the servants and he is the master and we have to follow what he does. He neither consults nor listens to us,” the official said.

    #nuit_torride

    https://seenthis.net/messages/645331 via Kassem



  • Le sport comme combat : la défaite de juin 2017 (2/2) – Culture et politique arabes
    https://cpa.hypotheses.org/6299

    ... le président de la Shamas (Saudi Media City) de Riyad a annoncé, il y a une dizaine de jour, le lancement, aussi rapide que possible, de PBS, une nouvelle chaîne sportive. Selon les sources, il s’agit, au choix, de « briser le monopole qatari sur les compétitions mondiales » , ou encore, en moins agressif, de « trouver une alternative au blocage de beIN » (version du Arab News, quotidien anglophone saoudien), notamment pour les téléspectateurs du Golfe privés de décodeurs depuis le 14 juin...

    #cpa #nuit_torride

    https://seenthis.net/messages/610831 via gonzo


  • Edito d’Ibrahim al-Amin dans Al-Akhbar

    معركة النظام الجديد للجزيرة العربية | الأخبار
    http://al-akhbar.com/node/278285

    Je résume deux trois idées :
    – Tout le monde sait que la clé de la crise est du côté des USA, et ce qui se passe est le fruit de l’accord passé par les Etats du Golfe (avec la visite de Trump) qui ont accepté d’être les instruments de la politique israélo-américaine dans la région
    – Les Saoudiens sont en crise, sur le plan de leurs ambitions diplomatiques et économiquement. Ils doivent acheter le soutien des USA à n’importe quel prix. Cette situation a poussé les Emirats à sortir de leur neutralité traditionnelle, avec la peur traditionnelle de l’influence iranienne.
    – Après avoir cru profiter des changements du Printemps arabe, les dirigeants du Golfe sont à présent sur la sellette dans le cadre du nouvel équilibre régional. Pour les Saoudiens et les Emiriens, il s’agit de prendre le leadership de la Péninsule, avec l’accord des USA. Le Qatar, quant à lui, essaie de ne pas se laisser entraîner dans ce scénario, qu’on a déjà vu au Bahreïn, et qui pourrait bien se répéter au Koweït et en Oman.
    – Le Qatar paie aujourd’hui ses ’provocations’ à l’égard des Saoudiens, base de sa politique depuis des années.
    – Les deux Mohamed (Dubaï et MBS, le vice-vice héritier du trône) ont décidé de mettre en place un nouvel ordre dans la Péninsule, avec la guerre du Yémen comme premier épisode.
    – Les Saoudiens comme les Emiriens ont fort besoin de ressources financières fraîches après leurs erreurs, et la prise du Qatar en offre de substantielles...

    (Ce dernier aspect n’est pas du tout inintéressant à mon avis.)

    #nuit_torride

    https://seenthis.net/messages/604471 via gonzo


  • Des mails fuités révèlent une offensive émiratie contre l’Iran, le Qatar, et le Hamas, et en faveur de Mohamad Ben Salmane – Site de la chaîne AlManar-Liban
    http://french.almanar.com.lb/434696

    En parallèle à la crise qui a éclaté entre les monarchies du Golfe, a éclaté l’affaire des emails de l’ambassadeur des Emirats arabes unis (EAU) aux Etats-Unis. Elle révèle les manœuvres réalisées par ce petit émirat, dans le sillage de la politique saoudienne, pour obtenir les faveurs de Washington. Tout y passe : l’Iran, le Qatar, le Hamas, Al-Jazeera et le vice-prince héritier saoudien Mohamad Ben Salmane. Et même le Mondial 2022 prévu au Qatar…

    (...) Contre l’Iran

    Ambassadeur depuis 2008, M. Al-Otaiba est perçu comme « l’homme le plus charmant de Washington » selon le Huffington Post. Il est aussi connu pour ses liens étroits avec les milieux pro israéliens et plus précisément avec l’ambassadeur israélien Ron Dermer.

    Ce lobbying le diplomate émirati l’a mené en concertation avec la Fondation pour la défense des démocrates (FDD). Ce mouvement américain pro-israélien est financé par le milliardaire Sheldon Adelson, un allié du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu selon The Intercept.
    Au cœur des discussions entre Al-Otaiba et le FDD : les pressions à exercer sur les grandes entreprises pour éviter les échanges économiques avec l’Iran.
    Les fuites prouvent que Youssef Al Otaiba a échangé avec le PDG de la FDD, Mark Dubowitz, le 10 mars 2017, à propos d’une liste d’entreprises à viser pour qu’elles fassent le choix entre faire du commerce avec l’Iran ou les EAU.
    La liste contient un grand nombre d’entreprises internationales majeures comme Airbus ou le Russe Lukoil, selon The Intercept.

    Un agenda a aussi fuité dans les mails. Serait alors prévue une discussion « possible » entre les politiques américains et émiratis pour « impacter positivement la situation interne de l’Iran ». Une façon de « contenir et vaincre l’agression iranienne », selon les informations obtenues par The Intercept.

    Contre le Qatar, avec les Israéliens

    John Hannah, un responsable du FDD et l’ambassadeur émirati aux Etats-Unis échangent très régulièrement. « Durant la dernière année, les deux hommes ont voulu soumettre le futur des relations entre les Etats-Unis et le Qatar au débat », écrit le Huffington Post qui explique que le Qatar est perçu comme le pays faisant la promotion d’un islam extrémiste voulant imposer la charia. D’un côté, Israël s’inquiète du soutien qatari au Hamas, de l’autre, une guerre est menée entre les EAU et le Qatar pour savoir qui aura plus d’influence sur les États-Unis. Les pro-Israéliens et Émiratis s’allient alors pour se lancer dans un lobby anti-qatari à Washington D.C.

    Al-Jazeera et le Hamas
    Un prisme des emails qui a été largement repris par Al Jazeera (détenu par l’Etat du Qatar) qui angle sur le rôle joué par l’ambassadeur émirati dans la campagne pour ternir l’image du Qatar. En effet, les mails dévoilent un agenda qui inclut des discussions autour de : « Al Jazeera, un instrument de l’instabilité de la région ».

    Dans un autre échange, daté d’avril 2017, John Hannah se plaint à M. Al-Otaiba du fait que le Qatar héberge une réunion du Hamas dans un hôtel appartenant à un Emirati. L’ambassadeur répond que ce n’est pas la faute du gouvernement émirati et propose un accord au FDD : « Faisons comme ça : vous déplacez la base militaire, après nous déplacerons l’hôtel ». En allusion à la base militaire américaine située au Qatar que les Emirats souhaitent héberger à la place des Qataris.

    Autre sujet de ces emails : l’organisation de la coupe du monde de football en l’an 2022 au Qatar, manifestement raillé par l’ambassadeur émirati qui a accusé aussi la Fifa que Doha de corruption.

    Pour Ben Salmane, contre Ben Nayef

    Les emails du diplomate émirati montrent aussi que les EAU soutiennent l’accès au pouvoir du vice-prince héritier saoudien Mohammad Ben Salmane, au détriment du prince héritier actuel Mohammad Ben Nayef.

    Dans ce qui semble être un accord dans le cadre de l’organisation d’une campagne médiatique, un email adressé au chroniqueur du Washington Post, David Ignatius révèle très bien cette tendance : « Je crois que nous sommes tous d’accord sur le changement en Arabie saoudite. Je suis satisfait du fait que vous avez commencé à rallier notre vision. Votre voix et votre crédibilité seront décisifs pour la persuasion… notre besogne maintenant consiste à faire tout notre possible pour s’assurer que Mohammad Ben Salmane succèdera à son père », lit-on dans ce message électronique, apparemment rédigé après une rencontre entre le journaliste américain et le vice-prince héritier saoudien.

    Une conclusion découle de ces messageries électroniques : Toutes les décisions régionales prises par les dirigeants des Etats du Golfe passent nécessairement par Washington.

    #nuit_torride

    https://seenthis.net/messages/604466 via gonzo


  • Moujtahed révèle les raisons de la « déclaration de guerre » contre le Qatar – Site de la chaîne AlManar-Liban
    http://french.almanar.com.lb/434689

    Le célèbre Twitter saoudien, Moujtahed a estimé que » la raison de la déclaration de guerre contre le Qatar est liée aux fuites- qui ont révélé le rôle des Emirats arabes unis dans l’intrônisation futur de ben Salman- pis encore, l’Arabie tout comme les EAU craignent que d’autres fuites plus dangereuses soient prochainement diffusés », a rapporté l’agence d’informations iranienne Farsnews.

    Moujtahed a souligné, sur son compte Twitter que « les fuites concernant le Hamas ou Israël ou la Turquie ne les inquiètent pas. Par contre, ce qui les a rendu fous , ce sont les fuites concernant l’influence de la décision américaine et la pression exercée pour garantire l’intrônisation du fils Salman ».

    (...) Et de poursuivre : « l’ingérence dans la question de l’intrônisation de Ben Salman, sans compter les efforts déployés afin d’influencer la décision des USA en sa faveur, a mis en colère Salman précisément parce que ses intentions ont été dévoilées et les rumeurs sont devenus des faits ».

    Il a noté que « les EAU ou l’Arabie craignent surtout des fuites encore plus compromettantes qui pourraient dénoncé la vision conspiratrice de Ben Zayed et de Ben Salman devant les Américains ».

    Il a noté que « les priorités de la sécurité nationale américaine est de préserver le calme dans le région du Golfe, sauf que les dernières mesures ressemblent presque à une déclaration de guerre, je ne pense pas que les USA resteront les bras croisés ou silencieux à moins que Ben Zayed ait déjà acheté l’administration de Trump »..

    Pour ce qui est de la situation au Yémen, Moujtahed a souligné que « si jamais la coalition saoudienne décide de se dispenser des forces qataries, elle prend de gros risques car la plupart de ces forces sont des unités d’élite et de haute formation armée. Elles jouent un rôle vital sur le front qu’elles occupent ».

    Et de conclure : « le retrait rapide de ces forces perturberait l’équilibre en faveur des Houthis et d’Ali Saleh . Il est probable d’assister à ses répercussions dans les semaines à venir ».

    #nuit_torride

    https://seenthis.net/messages/604465 via gonzo


  • Edito d’ABA dont je ne traduis que le titre :

    "Qatar au bord d’une invasion militaire pour faire tomber son régime... La rupture des relations est le début, ainsi que l’imposition d’une tutelle... et l’étouffement politique et économique... La réaction du ministre US des Affaires étrangères est un feu vert qui rappelle l’ambassadeure April Glaspie et sa bizare rencontre avec Saddam Hussein avant l’invasion du Koweït.

    قطر على حافة غزو عسكري لتغيير النظام فيها.. والبداية قطع علاقات.. وفرض “الوصاية”.. والخنق السياسي والاقتصادي.. ورد فعل وزير الخارجية الأمريكي ضوء اخضر يذكرنا بالسفيرة ابريل غلاسبي ولقاءها “المريب” مع صدام حسين قبل غزو الكويت | رأي اليوم
    http://www.raialyoum.com/?p=687097

    Dans l’article, ABA évoque le fait que d’autres "puissances" rejoignent le camp saoudien (manifestement coordonné depuis longtemps), le Yémen "officiel", la Libye de Hatfar et la Jordanie, bien mal en point, et sur laquelle sont exercées de fortes pressions. La ligue des pays arabes pourrait être utilisée à cette fin également : http://www.raialyoum.com/?p=686979

    Al-Jazeera se voit retirer sa licence en Arabie saoudite : http://www.raialyoum.com/?p=687060

    #catastrophe_arabe

    #nuit_torride

    https://seenthis.net/messages/604272 via gonzo


  • C’est donc la guerre. Les médias saoudien évoquent un coup d’Etat imminent au Qatar et commencent la promotion de la partie "légitime" de la famille au pouvoir (au Qatar) comme alternative. Porquoi cette tension qui ne respecte aucune ligne rouge ? La visite actuelle de cheikh Zayed (des EAU) à Riyadh annonce-t-elle un nouveau développement ? Quelle sera la réponse qatarie ?

    انها الحرب اذا.. الاعلام السعودي يتحدث عن انقلاب وشيك في قطر.. ويبدأ الترويج للجناح “الشرعي” في الاسرة الحاكمة كمرشح بديل للحكم.. ما أسباب هذا التصعيد الذي يتجاوز كل المحرمات؟ وهل ستضع زيارة الشيخ محمد بن زايد الحالية للرياض خطة التحرك المقبل؟ وكيف سيكون الرد القطري؟ | رأي اليوم
    http://www.raialyoum.com/?p=685597

    #nuit_torride

    La réponse qatarie ? Peut-être, en partie du moins, dans ces appels à manifester qui semblent plus virulents que d’habitude en Arabie saoudite. Un prince saoudien se serait joint à l’appel, ainsi que les membres du "mouvement du 21 avril".

    http://www.raialyoum.com/?p=685539

    http://www.raialyoum.com/?p=685539

    https://seenthis.net/messages/603689 via gonzo