• Le lexique des tricheurs : le langage du « Nouveau Monde » et des « Néoconservateurs » Robert Charvin - 19 Mai 2018

    Le Chef de l’État français a fait un choix malheureux en se présentant comme le « Jupiter » du « Nouveau Monde », formule du « Nouveau Monde » qui a été appliquée à l’Amérique que Ch. Colomb aurait mieux fait de ne pas découvrir pour le bonheur des Amérindiens !
     
    En dépit de son auto-célébration théâtrale permanente et de la courtisanerie massive (notamment médiatique (1) ) qui l’accompagne, il n’est que l’un de ces leaders occidentaux (Blair, Enzi, Trudeau, etc.) qui sous les apparences de la « #modernité » est l’incarnation du plus vieux pouvoir de l’Histoire, celui de l’#Argent, avec son inévitable cortège d’arrogance et de mépris plus ou moins subtil, pour ceux qui n’ont pas les moyens de croire que tout leur est permis.
     
    Bien entendu, le #Président – nouvelle mouture – de la V° République (archaïque Constitution présidentialiste) se présente comme un éminent défenseur (autoproclamé) d’une « #démocratie » pluraliste certes, mais « juste ce qu’il faut » pour laisser une petite place à certains syndicats prêts à toutes les compromissions et à une social-démocratie, modeste opposition de Sa #Majesté !
     
    Dans son activisme « ni de gauche, ni de gauche », il parcourt le monde ne voyant des pays visités que les dorures des palais nationaux et des gardes locaux lui rendant les honneurs sans se préoccuper particulièrement des résultats très limités qu’il obtient pour les peuples concernés.
      https://www.investigaction.net/wp-content/uploads/2018/05/7793258117_emmanuel-macron-rencontre-des-lyceens-a-pouembout-en-nouvelle-caledonie-le-4-mai-2018.jpg
    En premier lieu, il applaudit à l’#Europe (tout comme B-H. Lévy dans son dernier livre) c’est-à-dire à l’hégémonie étasunienne, juge de tous les péchés du monde, clouant au banc des accusés tous les hérétiques : hors du « modèle » occidental et du marché, point de salut !
     
    Quant à son appel à « la souveraineté européenne » encore indéfinissable, elle est un produit de substitution à ce qui n’est que l’Europe des affaires, inapte à toute harmonisation sociale et fiscale et à toute forme de solidarité vis-à-vis des migrants !
     
    La #souveraineté_nationale et l’indépendance, il ne les connaît pas davantage que les firmes transnationales qui spéculent à l’échelle mondiale et ne dressent des murs que vis-à-vis des hommes (2) !
     
    Le Président français, dans le sillage étasunien et trumpiste (ce qui est une référence !), ainsi que derrière lui la cohorte de politiciens (plus ou moins opportunistes), de #médias (sous contrôle des grands groupes financiers) et de « services » en tout genre, ont adopté un #langage manipulateur chargé d’intoxiquer l’opinion, les formules et les mots inlassablement répétés, fabriquant sinon des convictions du moins une extrême confusion !
     
    Dans l’ordre interne, et par sa voix, les contre-réformes les plus régressives deviennent des « #réformes » modernisatrices, la négociation a cédé la place à un « dialogue » qui n’est qu’un bavardage, l’ « État de droit » n’est que maintien d’une légalité discriminatoire, la répression se fait « mesures sécuritaires », l’insécurité sociale et l’austérité pour la majorité défavorisée se muent en « équilibres » budgétaires et recherche de la « compétitivité », les « droits de l’homme » (de moins en moins invoqués) se restreignent aux droits civils et politiques, jamais économiques et sociaux.
     
    Mais c’est dans les relations internationales que la « #novlangue » à la Orwell, pratiquée par la France et les autres États occidentaux, européens et américains, est la plus significative (3).
     
     
    –Il n’y a plus jamais de guerre : seulement des « opérations de police » à finalité #humanitaire, afin de protéger les « civils » ou « les non-combattants » dans des conflits internationaux, y compris à des milliers de kilomètres de chez soi ! L’Empire et ses alliés exercent une sorte de mission divine de protection de l’Humanité contre les Barbares d’une couleur ou d’une autre ! Rien de neuf : les expéditions coloniales déjà n’étaient pas la guerre. Bombarder l’Irak, la Libye, ou la Syrie n’est que l’expression d’un haut degré de civilisation humaniste et d’une philanthropie universaliste sans limite !
     
    Qui oserait ne pas dire plus de sept ans après la destruction de la Libye qu’il ne s’agissait que d’éliminer Kadhafi, malgré de nombreuses tentatives antérieures d’assassinat et le financement d’Al Qaïda contre le régime ? Sarkozy n’a fait que reproduire, quelques années après l’expédition anti-Bagdad, une opération fondée sur le mensonge !
     
    –La politique des « deux poids, deux mesures » est aussi une vieillerie historique décrétant quel pays est une « #dictature », lequel ne l’est pas !
     
    L’Égypte du Maréchal Sissi, comme l’Arabie Saoudite ou le Qatar sont des alliés en « voie de démocratisation », tout comme Bahreïn (qui a écrasé sa « révolution du printemps 2011 », mais qui abrite une base de la V° Flotte américaine). Au contraire, les « dictateurs » vénézuélien ou bolivarien, tout comme l’ex-président du Brésil, Lula, sont infréquentables. De même, la Coalition occidentale ne fait que combattre les « terroristes de #Daech », tandis que la Russie et l’Iran en Syrie affrontent des « #rebelles », simples « opposants » à Damas !
     
    – Vis-à-vis du conflit israélo-palestinien se poursuit un « processus de paix », depuis plus d’un demi-siècle sous l’égide des États-Unis, juges et parties. L’occupation israélienne ne cesse de s’étendre et les Palestiniens tués se multiplient sans « ingérence humanitaire ». Combien de #Palestiniens valent un Juif ? L’exercice du droit de veto étasunien au Conseil de Sécurité a-t-il pour objectif la paix dès lors qu’#Israël est mise en cause ?
     
    – Peu importe, les États-Unis, la France, la Grande Bretagne à eux seuls, constituent « la communauté internationale » ! Le reste du monde doit être tenu à distance. Lorsque le Conseil de Sécurité refuse un projet de résolution occidentale, c’est à cause du « #veto » russe, comme au temps de la guerre froide ! Lorsque c’est l’inverse qui se produit à l’encontre d’une proposition russe, c’est la communauté internationale qui s’y oppose ! Tout est dans la nuance, pour les professionnels du lexique des tricheurs !
     
    –L’usage unilatéral de la force contre un État est la violation la plus flagrante de la Charte des Nations Unies. Lorsqu’une puissance occidentale s’octroie ce que le droit international lui refuse, c’est parce qu’elle a une haute conscience de ses responsabilités, qu’elle incarne le Bien en toute « légitimité ». Le « primat de la morale » l’emporte sur un juridisme suranné ! L’Occident est toujours du « bon côté de l’Histoire » contre le Mal incarné par les … Autres !
     
    Le lexique des #tricheurs se renouvelle sans cesse pour rafraîchir la réputation des Occidentaux qui se croient encore tout permis et qui veulent partout être présents dans le monde pour en tirer profit, comme par exemple, être à la table des négociations pour la #Syrie (riche en ressources énergétiques) (ce qui explique les tirs de missiles d’avril) et ne pas laisser seule la Russie, ou continuer à exploiter le pétrole libyen malgré le chaos qui règne dans le pays, évidemment avec mise à l’écart des Russes ou des Chinois !
     
    Si l’on ajoute à ces truquages sémantiques un spectacle politico-folklorique permanent où se conjuguent fausses compassions (avec images adéquates de femmes et enfants martyrs), braquage sélectif des caméras sur les sites « rentables » pour l’Occident (par exemple, la Syrie, mais ni la Libye ni le Yémen, ni la liquidation des Kurdes par la Turquie), et mise en scène de rodomontades guerrières à prétention humanitaire, on peut conclure que toute complaisance vis-à-vis de ce type de pratique politique relève soit du cynisme soit de l’aveuglement.
     
    Certes, toutes les Puissances s’efforcent de satisfaire en priorité leurs intérêts propres, mais l’Occident a une particularité : il falsifie, par tous les moyens, avec la plus parfaite mauvaise foi, sa pratique en la présentant comme une œuvre universaliste irremplaçable.
     
    Décidément, comme disait Marx, la préhistoire n’est pas encore achevée.

     Robert Charvin

    Notes :
    1Voir le film complaisant sur Macron « La fin de l’innocence ».

    2L’intervention en Nouvelle Calédonie, en mai 2018, ouvrant en fait la campagne référendaire qui doit y avoir lieu pour ou contre l’indépendance et qui, évidemment, encourage au « Non » (nickel et « terres rares » obligent) est d’une hypocrisie remarquable.

    3Cf. D. Losurdo. Le langage de l’Empire. Lexique de l’idéologie étasunienne. Delga. 2014.

    Voir aussi, Alain Bihr. La Novlangue néolibérale. La rhétorique fétichiste du capitalisme. Syllepse.

    Source : https://www.investigaction.net/fr/le-lexique-des-tricheurs-le-langage-du-nouveau-monde-et-des-neoconse

    https://seenthis.net/messages/695628 via BCE 106,6 Mhz


  • #Israël et territoires palestiniens occupés 2017/2018 | Amnesty International
    https://www.amnesty.org/fr/countries/middle-east-and-north-africa/israel-and-occupied-palestinian-territories/report-israel-and-occupied-palestinian-territories

    Le mois de juin a marqué les 50 ans d’occupation des territoires palestiniens par Israël et le début de la 11e année de son #blocus illégal de la bande de #Gaza, véritable sanction collective imposée aux quelque 2 millions d’habitants, qui vivent dans une situation d’urgence humanitaire croissante. Les autorités israéliennes ont intensifié l’extension des #colonies et des infrastructures qui y sont liées dans toute la #Cisjordanie, y compris à #Jérusalem-Est, et sévèrement restreint la #liberté de circulation des #Palestiniens. Les forces de sécurité israéliennes ont tué illégalement des #civils palestiniens, dont des #enfants, et placé illégalement en détention en Israël des milliers de Palestiniens des territoires occupés. Plusieurs centaines d’entre eux ont ainsi été maintenus en détention administrative sans inculpation ni jugement. La #torture et les autres mauvais traitements restaient une pratique courante contre les détenus, y compris #mineurs, et ce en toute #impunité. Israël a continué de démolir des habitations palestiniennes en Cisjordanie et dans des villages palestiniens situés en Israël, et d’en expulser de force les habitants. Des objecteurs de conscience au service militaire ont été emprisonnés. Plusieurs milliers de demandeurs d’asile africains étaient menacés d’expulsion.

    #victimes_civiles

    https://seenthis.net/messages/672074 via Kassem


  • Loin des partis, les #palestiniens s’engagent dans de nouvelles luttes
    https://www.mediapart.fr/journal/international/030617/loin-des-partis-les-palestiniens-s-engagent-dans-de-nouvelles-luttes

    Désabusés par l’échec de la seconde intifada et confrontés à l’immobilisme de leurs dirigeants, les Palestiniens se concentrent de plus en plus sur des luttes locales dans l’espoir d’améliorer leurs conditions de vie. Cinquante ans après la guerre des Six Jours, une nouvelle société palestinienne tente de s’organiser.

    #International #Autorité_palestinienne #Cisjordanie #Gaza #luttes_sociales


  • #Syrie, #Liban : l’impasse palestinienne
    https://www.mediapart.fr/journal/international/210217/syrie-liban-limpasse-palestinienne

    Portrait d’Arafat au camp de Mar Elias © LD Chassés par la guerre, près de 50 000 #palestiniens ont fui la Syrie pour le Liban ces dernières années. Ils ont rejoint les quelque 300 000 Palestiniens du Liban qui y vivent depuis trois générations dans les camps, sans droits civiques.

    #International #Beyrouth #Israël #OLP


  • La langue arabe en tête des charts israéliens grâce à trois sœurs yéménites
    http://www.middleeasteye.net/fr/reportages/la-langue-arabe-en-t-te-des-charts-isra-liens-gr-ce-trois-s-urs-y-m-n

    Article d’octobre 2015

    Smadar Lavie, activiste féministe mizrahie et universitaire en poste à l’université Berkeley de Californie, [...] a avancé l’idée que ce phénomène « renforce en vérité le statu quo entre #mizrahim et #ashkénazes au sujet du contrôle du pouvoir, tout en faisant progresser sans interruption le projet sioniste qui vise à acquérir plus de contrôle sur un maximum de territoires peuplés d’un minimum de non-juifs. »

    Elle a soutenu que mettre l’accent sur la #culture #arabe en oblitérant les questions politiques arabes fonctionnait comme un « mécanisme d’abrutissement », dans la mesure où les guerres menées en permanence par Israël contre les #Palestiniens poussent les mizrahim à s’engager contre ces derniers, ce qui les décourage de se battre contre le #racisme entre communautés juives.

    En outre, la culture « n’est pas dangereuse et opère harmonieusement tant qu’elle ne s’attaque pas aux relations entre #Israël et ses voisins arabes. » Ceci permet à Israël de se présenter comme un pays tolérant et multiculturel tout en dissimulant la réalité de ses pratiques politiques, a-t-elle argumenté.

    Bien qu’elle affirme se réjouir du fait que la culture mizrahie ait infiltré les « bastions » de l’élite culturelle ashkénaze en Israël, Smadar Lavie regrette qu’« en définitive, ça ne débouche sur aucune amélioration du quotidien de la majorité mizrahie en Israël. Le #néolibéralisme israélien profite principalement aux élites industrielles et entrepreneuriales ashkénazes. L’écart entre les classes se creuse, et il est de plus en plus difficile de parvenir à une certaine stabilité pour la plupart des ménages mizrahim en termes de logement et de nourriture. Les chansons poétiques ou en arabe à la mode qui sont interprétées par des mizrahim n’apportent pas de réponse à ce genre de problèmes ».

    En plus de la suppression de leur culture, les mizrahim ont été relégués au dernier rang de la société juive israélienne depuis leur arrivée dans le pays, où on les a forcés à vivre dans des villes de développement situées en périphérie ou dans des ghettos urbains, et où ils se sont vu refuser l’accès à l’emploi et aux études.

    Même aujourd’hui, les mizrahim ont cinq fois plus de risques d’être au chômage que les ashkénazes, et ont environ moitié moins de chances d’entrer à l’université ; de plus, les salaires moyens des juifs mizrahim sont en général environ un tiers moins élevés que ceux de leurs homologues ashkénazes.

    Pour Smadar Lavie, ces réalités économiques — et les 60 ans de racisme institutionnalisé dont elles sont le reflet — éclipsent tout débat sur une éventuelle « renaissance mizrahie » qui s’inspirerait de chansons comme « Habib Galbi ».

    https://seenthis.net/messages/566015 via Kassem


  • A #Amona, les #colons israéliens n’ont « aucune intention de partir »
    https://www.mediapart.fr/journal/international/271116/amona-les-colons-israeliens-n-ont-aucune-intention-de-partir

    En dépit des tentatives du gouvernement israélien pour éviter sa démolition, l’avant-poste illégal d’Amona, construit en 1996 sur des terres palestiniennes, doit être évacué d’ici le 25 décembre prochain.

    #International #Benjamin_Netanyahou #Cisjordanie #Colonies #Israël #Justice #palestiniens #Proche-Orient


  • #Yossi_Beilin : « Les travaillistes israéliens multiplient les erreurs »
    https://www.mediapart.fr/journal/international/140916/yossi-beilin-les-travaillistes-israeliens-multiplient-les-erreurs

    Que reste-t-il du #Parti_travailliste ? Alors que Shimon Peres est dans le coma et que le parti n’a plus gagné une seule élection depuis quinze ans, l’ancien ministre Yossi Beilin dresse un constat accablant. Pour cet artisan des accords d’Oslo, son ancien parti a tourné le dos à son projet : construire la #paix et une solution à deux Etats.

    #International #Benjamin_Netanyahou #Israël #palestiniens #Proche-Orient


  • Netanyahou, usé, entame un bras de fer avec les #Etats-Unis
    https://www.mediapart.fr/journal/international/210316/netanyahou-use-entame-un-bras-de-fer-avec-les-etats-unis

    Benjamin Netanyahou reçoit le vice-président américain Joe Biden le 9 mars 2016 © Amos Ben Gershom/GPO Critiqué au sein de son camp pour son incapacité à rétablir la sécurité, confronté aux exigences des ultraorthodoxes qui veulent accroître leur influence, contesté pour ses choix sécuritaires jusqu’au sein de l’état-major, #Benjamin_Netanyahou vient d’entamer un bras de fer avec Obama sur l’aide militaire américaine à #Israël.

    #International #armée #Barack_Obama #coalition #généraux #Likoud #palestiniens #Premier_ministre #Proche-Orient


  • Le #Liban fabrique des apatrides par milliers
    https://www.mediapart.fr/journal/international/180316/le-liban-fabrique-des-apatrides-par-milliers

    Alors que la déchéance de nationalité est en discussion en France, son acquisition est un problème récurrent au Liban. L’apatridie y concerne des dizaines de milliers de personnes, dont environ 31 000 enfants syriens selon l’Agence des Nations unies pour les #réfugiés, mais aussi des Libanais non enregistrés.

    #International #apatride #apatridie #palestiniens #Proche-Orient #réfugiés_syriens #Syrie


  • The magic circle: How income-security benefits are denied to the Palestinians of East Jerusalem (WAC-Maan, 23-11-2015)

    http://eng.wac-maan.org.il/wp-content/uploads/2015/11/150308-%D7%91%D7%99%D7%A7%D7%95%D7%A8-%D7%91%D7%91%D7%99%D7%98%D7%95%D7%97-%D7%94%D7%9C%D7%90%D7%95%D7%9E%D7%99-7-620x300.jpg

    http://eng.wac-maan.org.il/wp-content/uploads/2015/11/151007-%D7%91%D7%99%D7%A7%D7%95%D7%A8-%D7%91%D7%9C%D7%A9%D7%9B%D7%AA-%D7%94%D7%AA%D7%A2%D7%A1%D7%95%D7%A7%D7%94-2-1024x768.jpg

    http://eng.wac-maan.org.il/?p=1543

    After 48 years of occupation, the Palestinians of East Jerusalem (EJ) face a humanitarian catastrophe. They number 307,600, of whom 229,300 live below the national poverty line. That is 76% of EJ residents (including 83.9% of the children). Moreover, their average income is 41.4% lower than the poverty line! This situation of deprivation and despair has contributed to the waves of violence that are sweeping over Jerusalem.

    According to the WAC-MAAN report, issued today in Hebrew, Arabic, and English, the EJ poor make up 13% of Israel’s poor, but they get only 2.7% of the NII’s income-security payments. In effect, they are deprived of a minimal economic safety net.

    #Israël #Palestiniens #Jérusalem-Est #pauvreté #inégalités #dip

    http://seenthis.net/messages/432058 via Zalameh


  • Les #Palestiniens_d'Israël dans le combat contre l’occupation
    http://orientxxi.info/magazine/les-palestiniens-d-israel-partie-integrante-du-combat-contre-l-occupatio

    Depuis plusieurs semaines, les Palestiniens des territoires occupés et d’Israël se mobilisent pour soutenir le soulèvement populaire lancé début septembre à #Jérusalem-Est autour de la défense du statu quo. Ce mouvement, qui va bien au-delà de la problématique des lieux saints, s’appuie sur Jérusalem comme point de convergence de l’ensemble des frustrations palestiniennes, de Gaza à la Cisjordanie en passant par le Néguev et la Galilée. Les manifestations organisées en #Israël, à Nazareth, Sakhnin, Oum (...)

    #Magazine

    / Israël, #Palestine, #Mouvement_populaire, #Intifada, Jérusalem-Est, Palestiniens d’Israël


  • Charles Enderlin prend sa retraite après 30 ans en #Israël : « Il n’y aura pas deux Etats »

    Correspondant de France 2 en Israël et dans les Territoires palestiniens depuis 34 ans, le journaliste franco-israélien Charles Enderlin quitte le bureau de Jérusalem le 17 août. Avant de prendre sa retraite de la chaîne à la fin de l’année, il s’est livré au JDD.fr.

    Jamais la position d’Israël n’a été aussi bonne qu’aujourd’hui. Il n’y a pas de grande armée arabe qui le menace. La coordination militaire est excellente avec l’#Egypte et avec la #Jordanie. Encore jeudi 23 juillet, on a appris que l’armée israélienne avait transmis 16 hélicoptères de combat à son voisin hashémite pour affronter Daesh. Israël a des relations indirectes avec le Hamas et presque un début d’accord sur #Gaza. Le #Hezbollah est occupé en Syrie. Les plus importantes réserves de gaz naturel se trouvent en Méditerranée, au large des côtes israéliennes. Israël va vendre du gaz à la Jordanie et même peut être à l’Egypte. Avec les #Palestiniens, c’est le calme complet. La police palestinienne coopère avec les Israéliens. Tout semble aller très bien pour Israel. En fait, les problèmes sont intérieurs : quelle est la place de la religion ? Quelle solution à la question palestinienne ? #DeuxEtats ? Un Etat binational ? L’ancien Premier ministre, Ehud Barak, affirme qu’Israël va vers l’#apartheid. Personnellement je n’aime pas ce terme. .....

    http://seenthis.net/messages/392825 via Fawz


  • CQFD — s’il en était encore besoin...

    « Next head of ‘Civil Administration’ said Palestinians are sub-human »

    After the Oslo Accords, the Israeli army renamed the Military Government of the West Bank the Civil Administration. MK Eli Ben-Dahan was just appointed to oversee the Administration, which oversees the theft of Palestinian land, settlement expansion and controls the movement of millions of Palestinians.

    http://static1.972mag.com/wp-content/uploads//2015/05/ben-dahan.jpg

    http://972mag.com/next-head-of-civil-administration-said-palestinians-are-sub-human/106533

    “[Palestinians] are beasts, they are not human.” — MK Rabbi Eli Ben-Dahan, Aug 1, 2013. (Hebrew)

    “A Jew always has a much higher soul than a gentile, even if he is a homosexual.” — MK Rabbi Eli Ben-Dahan, Dec 27, 2013. (Hebrew/English)

    Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu finalized the formation of a new government this week when he signed a coalition agreement with far-right settler party Jewish Home. As part of the agreement, Rabbi Ben-Dahan will be Israel’s next deputy defense minister, responsible for the army’s “Civil Administration.”

    The Civil Administration is responsible for all aspects the occupation that don’t involve boots-on-the-ground security operations — it administers planning, building, and infrastructure for both Jews and Palestinians in Area C of the West Bank. It also administers the Palestinian population database and is responsible for granting and revoking entry and travel permits for Palestinians, controlling every aspect of their movement.

    In other words, the man slated to take charge of an organization entrusted with supervising the theft of Palestinian land and supervising Palestinians’ lives, is a racist who said he does not see them as human, but rather as animals (nothing against animals, of course, but we can be fairly certain Ben-Dahan didn’t mean it as a compliment). That’s more or less like appointing a member of the local Klu Klux Klan chapter to investigate claims of violence and discrimination against the Baltimore Police Department — that is, if Baltimore residents were deprived of citizenship and the right to vote.

    #Palestine #Palestiniens #Cisjordanie #Israël #Eli_Ben-Dahan #sionisme #colonisation #racisme #extrême_droite #fascisme #occupation #dip

    http://seenthis.net/messages/368829 via Zalama