• « La violence des riches atteint les gens au plus profond de leur esprit et de leur corps » (Monique Pinçon-Charlot, BastaMag)
    https://portail.bastamag.net/Monique-Pincon-Charlot-La-violence

    C’est une forme d’#esclavage dans la liberté. Chacun est persuadé qu’il est libre d’organiser son destin, d’acheter tel téléphone portable, d’emprunter à la banque pendant 30 ans pour s’acheter un petit appartement, de regarder n’importe quelle émission stupide à la télévision. Nous essayons de montrer à quel système totalitaire cette #violence aboutit. Un système totalitaire qui n’apparaît pas comme tel, qui se renouvelle chaque jour sous le masque de la démocratie et des droits de l’homme. Il est extraordinaire que cette classe, notamment les spéculateurs, ait réussi à faire passer la #crise financière de 2008 – une crise financière à l’état pur – pour une crise globale. Leur crise, est devenue la crise. Ce n’est pas une crise, mais une phase de la guerre des classes sans merci qui est menée actuellement par les #riches.
    […]
    C’est une #domination dans les têtes : les gens sont travaillés en profondeur dans leurs représentations du monde. Cela rend le changement difficile, parce qu’on se construit en intériorisant le social. Ce que vous êtes, ce que je suis, est le résultat de multiples intériorisations, qui fait que je sais que j’occupe cette place-là dans la société. Cette intériorisation entraîne une #servitude involontaire, aggravée par la phase que nous vivons. Avec le #néolibéralisme, une manipulation des esprits, des cerveaux, se met en place via la publicité, via les médias, dont les plus importants appartiennent tous à des #patrons du CAC 40.
    […]
    C’est pour cela que cette classe est tout le temps mobilisée : les riches ont sans cesse besoin de légitimer leur fortune, l’arbitraire de leurs #richesses et de leur #pouvoir. Ce n’est pas de tout repos ! Ils sont obligés de se construire en martyrs. Un pervers narcissique, un manipulateur, passe en permanence du statut de bourreau à celui de victime, et y croit lui-même. C’est ce que fait l’#oligarchie aujourd’hui, par un renversement du discours économique : les riches seraient menacées par l’#avidité d’un peuple dont les coûts (salaires, cotisations...) deviennent insupportables. On stigmatise le peuple, alors que les déficits et la dette sont liés à la baisse des impôts et à l’optimisation fiscale.

    #inégalités #violence_sociale #lutte_des_classe

    https://seenthis.net/messages/672229 via Benjamin Shevek


  • Les pratiques obscures de Lactalis | L’Humanité
    https://www.humanite.fr/les-pratiques-obscures-de-lactalis-648623

    Le géant laitier puissant et discret pressure salariés, producteurs et consommateurs, sans se soucier de la sécurité alimentaire.

    C’est l’histoire d’une petite entreprise familiale de Mayenne devenue, en plusieurs décennies, l’un des leaders mondiaux des produits laitiers. Et qui, par ses pratiques, illustre les dérives de l’industrialisation de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

    Fondée en 1933, la petite entreprise Besnier, sise à Laval, produit au départ des camemberts. Dans les années 1950, elle se diversifie dans le beurre et la crème fraîche, puis le lait, pour devenir aujourd’hui, au fil d’OPA tous azimuts, un des mastodontes du secteur. Au dire de Daniel Jaouen, président du directoire, interrogé dans le quotidien Ouest-France le 23 novembre 2017, le groupe familial, détenu par les trois petits-enfants du fondateur, pèserait « plus de 18 milliards d’euros de chiffre d’affaires, employant 80 000 salariés dans 90 pays ». On n’en sait guère plus, Lactalis, qui n’est pas coté en Bourse, refuse de publier ses comptes, préférant payer des amendes plutôt que de dévoiler ses marges… L’application de la loi Sapin va toutefois l’obliger à les rendre en partie publics, cette année. Et l’affaire du lait infantile contaminé rappelle que le groupe a déjà été l’objet de plusieurs polémiques.
    Condamné pour « fraude sur le lait et publicité mensongère »

    En 2000, Lactalis, qui s’appelait encore Besnier, du nom de son fondateur, a été condamné pour « fraude sur le lait et publicité mensongère » : l’industriel coupait son lait avec de l’eau. La fraude portait sur 70 % de la fabrication du groupe. En 2008, la marque Galbani, propriété du groupe, est accusée à son tour, avec d’autres marques, de recycler des fromages périmés et de les avoir mis en vente. Une pratique qui lui a permis de générer quelque 10 millions d’euros de chiffres d’affaires. En décembre 2012, le Canard enchaîné avait aussi accusé le groupe de vendre du lait stérilisé UHT pour du lait frais pasteurisé, au prix bien plus élevé. Une fraude découverte par la Répression des fraudes, mais qui avait été classée sans suite en raison d’un vide réglementaire. En mars 2015, l’entreprise a cette fois été condamnée à une amende de 56,1 millions d’euros dans l’affaire dite du « cartel des yaourts » pour entente illicite sur les prix des produits laitiers frais vendus sous marques de distributeurs.

    Enfin, depuis le début des années 2010, le groupe, qui pointe du doigt la « crise de la surproduction laitière », est régulièrement la cible des critiques des agriculteurs de la filière laitière qui lui reprochent d’acheter le lait à un prix trop bas. En 2016, une grande partie des éleveurs de l’Ouest ont bloqué le siège, à Laval, bien décidés à aller au bout de leur action pour obtenir le « juste prix » pour leur production. Ils accusaient le géant des produits laitiers de les étrangler avec un prix d’achat passé en deux ans de 36 centimes le litre à 26 centimes le litre. Les fournisseurs reprochaient à la firme d’être un des plus mauvais payeurs de la profession ! Lactalis a fini par céder, de crainte de voir son image abîmée auprès des consommateurs. Sic !

    Bien qu’empêtré dans cette affaire de contamination de son site mayennais, le géant laitier poursuit sa course au gigantisme. Début janvier, il a annoncé s’être offert le laitier américain propriétaire de la marque de yaourts traditionnels islandais Siggi’s, qui rencontre un énorme succès auprès des consommateurs américains. Un rachat qui fera de l’entreprise familiale française le numéro quatre du yaourt à marques aux États-Unis.
    Ils vont tous se retrouver dans le même bain de lait

    Avec cette affaire, les distributeurs sont sous la menace d’actions en justice de la part des familles. Selon le Parisien, Leclerc va prochainement faire l’objet d’une plainte. Une action de groupe aurait été lancée par dix familles contre le groupe Lactalis pour « mise en danger de la vie d’autrui ». « Le fait de poursuivre la vente de produits concernés par une opération de retrait/rappel est susceptible de constituer une tromperie aggravée, ce qui est un délit pénal », rappelle la DGCCRF. Les concernés risquent une peine de prison de sept ans et une amende de 750 000 euros.
    Alexandra Chaignon

    #patrons_voyous #Ya_basta !

    https://seenthis.net/messages/659110 via Sombre Hermano


  • Le #patronat, « face cachée du monde social »
    https://www.mediapart.fr/journal/france/121117/le-patronat-face-cachee-du-monde-social

    Cajolé par le pouvoir politique, fantasmé par des bataillons de salariés, flatté par une sphère médiatique béate devant la figure de l’entrepreneur, le patronat n’en reste pas moins l’une des catégories les plus hétéroclites du monde social. L’ouvrage collectif #patrons en #France tente d’en dresser un portrait inédit.

    #entrepreneur #Medef #représentation_patronale #sociologie_du_travail


  • Le #SMIC est en berne, le #CAC_40 est à la fête
    https://www.mediapart.fr/journal/france/291216/le-smic-est-en-berne-le-cac-40-est-la-fete

    Le Smic est revalorisé à compter du 1er janvier, mais seulement du montant résultant de l’obligation légale. À l’instar de Nicolas Sarkozy, François Hollande a renoncé à tout coup de pouce durant son quinquennat. Les rémunérations des PDG du CAC 40 continuent, elles, de flamber. Deux évolutions qui soulignent les dérives d’un capitalisme de plus en plus dérégulé.

    #France #Economie #demandeurs_d'emploi #patrons #social


  • Le #SMIC en berne, le #CAC_40 en fête
    https://www.mediapart.fr/journal/france/291216/le-smic-en-berne-le-cac-40-en-fete

    Le Smic est revalorisé à compter du 1er janvier, mais seulement du montant résultant de l’obligation légale. À l’instar de Nicolas Sarkozy, François Hollande a renoncé à tout coup de pouce durant son quinquennat. Les rémunérations des PDG du CAC 40 continuent, elles, de flamber. Deux évolutions qui soulignent les dérives d’un capitalisme de plus en plus dérégulé.

    #France #Economie #demandeurs_d'emploi #patrons #social


  • Ce que lisent les #patrons : enquête sur la culture du #CAC_40
    https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/080616/ce-que-lisent-les-patrons-enquete-sur-la-culture-du-cac-40

    Ce qui distingue aujourd’hui les élites est désormais moins un répertoire classique que la capacité à tout assimiler, aussi bien la culture populaire que la culture savante, en naviguant de l’une à l’autre. Le hip-hop et l’opéra. Le rock et le baroque. Les séries TV et les sérigraphies. Quels rapports les patrons du CAC 40 entretiennent-ils avec la culture ? Une enquête de la Revue du Crieur dont le 4ème numéro sort le jeudi 9 juin.

    #Culture-Idées #Bernard_Arnault #culture_classique #Denis_Kessler #Distinction #François_Pinault #Jean-Baptiste_Rudelle #Jean-Louis_Beffa #lecture #Mathieu_Pigasse #opéra #patronat #Pierre_Bourdieu #Xavier_Niel


  • Surmenage : résistez à la dictature du smartphone
    http://api.rue89.nouvelobs.com/2016/01/15/surmenage-resistez-a-dictature-smartphone-262831

    « Le #travail en dehors des heures de service est la première cause de burnout. »

    La sentence est claire. Les recherches du Chartered Management Institute démontrent que les employés équipés de #smartphones ne déconnectent jamais tout à fait. De fait, le bénéfice des #vacances est annulé par une addiction au travail : le temps libre n’en est plus. Ce surmenage a pour conséquence des problèmes de santé. « Mais le piège est là : intrinsèquement, il n’y a rien dans un smartphone qui force les gens à envoyer encore un autre #e-mail, parfois longtemps après la fermeture du bureau. »

    Ce...

    #patrons #Conditions_de_travail #stress


  • Fat cat pay at fossil fuel companies drives climate crisis – report
    http://www.theguardian.com/environment/2015/sep/02/fat-cat-pay-at-fossil-fuel-companies-drives-climate-crisis-report
    https://i.guim.co.uk/img/media/8190f71975307e24c0286b7bcc82e7a3f7b966d9/0_0_2048_1227/master/2048.jpg?w=1200&q=85&auto=format&sharp=10&s=e567539dd9f924cf083bbfe4b802ffd1

    Executives at the 30 biggest publicly held coal, oil and gas companies in the US were paid more than leaders of other major corporations, about 9% higher than the S&P 500 average, the Institute for Policy Studies (IPS) found.

    The big pay days extended across the industry to executives of coal companies whose share prices have gone into free fall last year.

    The report, “Money to Burn: How CEO pay is accelerating climate change”, argued that such out-size pay packages – inflated by bonuses for expanding reserves – encouraged executives to hunt for oil, coal and gas even though those new fuel sources can not be tapped without triggering dangerous climate change.

    #qui_l_eut_cru #patrons #salaire #changement_climatique

    http://seenthis.net/messages/405237 via Fil


  • Why Rudeness At Work Is So Contagious | Fast Company | Business + Innovation
    https://www.fastcompany.com/3050075/ask-the-experts/why-rudeness-at-work-is-so-contagious-explained-by-science?partner=rss
    http://f.fastcompany.net/multisite_files/fastcompany/imagecache/620x350/poster/2015/08/3050075-poster-p-1-the-latest-office-virus-rudeness.jpg

    (...) when we experience rudeness, our brain dedicates cognitive resources to process the event. In the back of your mind, you’re thinking about the rude encounter. It’s sucking your attention away from doing other things—like the ones you’re actually paid to do.
    Rudeness Is Contagious

    (...) workplaces where small doses of incivility are tolerated can develop cultures of rudeness. In other words, people respond to perceived rudeness by being rude themselves.

    Rudeness is so contagious because there’s a mechanism in our brains that’s switched on when we experience or even witness it. “That part of your brain wakes up and is now scanning your environment for rudeness,”

    Je suis plus mitigé sur la conclusion :

    Few employers have begun thinking about rudeness as a behavior to be sanctioned, but the more we understand about it, the greater the need becomes to address it like the real issue it is

    car l’“exemple” à ne pas suivre vient souvent … d’en haut

    #travail #impolitesses #grossièretés #insultes #violence_verbale #patrons

    http://seenthis.net/messages/403781 via Fil


  • patrons-voyous.fr
    http://www.patrons-voyous.fr
    Vaste programme.... mais en voilà une idée qu’elle est bonne !
    http://www.patrons-voyous.fr/image/image002.jpg

    patrons-voyous.fr, agence indépendante de notation sociale, a pour objectif de répertorier les patrons-voyous en France.

    C’est à dire ceux qui, sciemment, ne respectent ni le code du #travail, ni les salariés, ni la collectivité, ni les syndicats, ne vénèrent que l’argent, le pouvoir.

    Seront présents sur ce site : Les #patrons condamnés de manière définitive, procédure individuelle ou collective, notamment en correctionnelle, cour d’appel ou cour de cassation, chambres criminelles, pour : non respect du code du travail, discrimination, entrave, infraction à l’hygiène, homicide ou blessure involontaire, mise en danger d’autrui, abus de recours au CDD, atteinte à la dignité de la personne, annulation d’une élection professionnelle au tort de l’employeur, etc…

    Les affaires pendantes (c’est-à-dire non définitives) ne seront pas présentes sur le site.
    Si une affaire présente s’avérait infirmée ou pendante, merci d’indiquer le renvoi, l’appel, le pourvoi ou la cassation.
    .

    Si vous avez connaissance d’une condamnation d’un patron-voyou, envoyez la retranscription du jugement ou de l’arrêt.

    Article 133-11 du Code pénal :
    Il est interdit à toute personne qui, dans l’exercice de ses fonctions, a connaissance de condamnations pénales, de sanctions disciplinaires ou professionnelles ou d’interdictions, déchéances et incapacités effacées par l’amnistie, d’en rappeler l’existence sous quelque forme que ce soit ou d’en laisser subsister la mention dans un document quelconque. Toutefois, les minutes des jugements, arrêts et décisions échappent à cette interdiction. En outre, l’amnistie ne met pas obstacle à l’exécution de la publication ordonnée à titre de réparation.

    http://seenthis.net/messages/378672 via Agnès Maillard