• L’héritage toxique de Metaleurop. Les silences d’Évin-Malmaison.
    http://labrique.net/index.php/thematiques/droit-a-la-ville/837-l-heritage-toxique-de-metaleurop-les-silences-d-evin-malmaison

    http://labrique.net/images/numeros/numero48/photos/metaleurop_5.jpg

    L’impression d’être négligé.e est tenace dans ce coin du Pas-de-Calais, la sensation de ne compter pour rien. Si l’injustice y est perçue comme commune, inévitable, elle heurte néanmoins toujours le sens moral. Les contre-coups de la fermeture en 2003 de #Metaleurop Nord ne démontrent pas le contraire. « Pas normal », c’est ce qui se répète autour de cette usine de métaux non ferreux qui multiplia les records : leader mondial de la production de zinc dans l’entre-deux-guerres, de la production de germanium et d’indium dans les années 1970. À sa fermeture, c’est le site #industriel le plus pollué de France1. « Pas normal » qu’après de telles nuisances l’usine ait pu fermer en quelques mois et se soustraire à ses responsabilités grâce à un montage juridique qui laisse ses #pollutions_orphelines. « Pas normal » qu’après avoir laissé dépérir pendant des années sa filiale nordiste tout en encaissant ses profits, le groupe européen ait coupé tous les liens avec elle, se défaussant de ses obligations en matière d’environnement. Pollueur, payeur ? Pas ici. L’État ramasse la note… mais choisit de ne pas la payer. Plus de douze ans plus tard, l’héritage toxique de Metaleurop donne lieu à des conflits renouvelés.

    Texte : Aude Vidal
    Photos : Marine Vial

    https://seenthis.net/messages/540804 via Aude