• #ZeroNet
    https://zeronet.io

    J’ai commencé à jouer avec ZeroNet, qui permet de partager assez simplement et élégamment des contenus en #P2P, éventuellement en cachant son IP derrière #Tor. Le système serait donc assez résistant à la #censure.

    Déjà un bon point : c’est assez facile à installer et à prendre en mains.

    https://www.youtube.com/watch?v=cjVMuLLoM00

    Les applications disponibles en standard sont fonctionnelles et assez jolies (un blog, un forum, du mail, etc) ; on se fait un site en 2 minutes en en clonant une.

    Mais rien ne limite l’usage à ces applications : tout fonctionne à partir de collections de fichiers, qui sont signées par l’émetteur.

    Lorsqu’on n’a pas installé l’application en local, il est possible d’utiliser un #proxy pour y accéder (si celui-ci n’a pas déjà bloqué l’application évidemment ; “Play”, le site de partage culturel (hum…) dont on parle en ce moment, et qui assure la promotion de zeronet, est bloqué, par exemple, par le proxy bit.no.com).

    Le jour où on arrivera à produire facilement un #site_statique à partir de #SPIP, on pourra envisager diffuser nos contenus directement dans ce système.

    Il y a une profusion de systèmes en ce moment qui vont dans une direction de ce type : #IPFS, bittorrent maelstrom (ou feu vole.cc http://seenthis.net/messages/151203)… à suivre !

    ZeroNet intègre aussi un système d’identification (zeroid), et un système de nommage basé sur #namecoin.

    Un point pas clair, ou peut-être négatif : les contenus sont téléchargés en enregistrés tels quels sur notre disque dur, ce qui m’interroge un peu en termes de sécurité. Par ailleurs dès lors qu’on a besoin d’un site, on télécharge TOUT le site. Ça n’a pas du tout l’air écologique… Il faut en tout cas bien réfléchir à faire des petits modules.

    http://seenthis.net/messages/466464 via Fil