• Applications de tracking : gare à vos données personnelles
    https://www.zdnet.fr/actualites/applications-de-tracking-gare-a-vos-donnees-personnelles-39872393.htm#xtor=RSS

    Sécurité : Une étude menée sur 18 applications de tracking a permis d’établir l’existence de vulnérabilités de sécurité facilement exploitables et exposant des données personnelles. Les applications qui vous permettent de partager votre localisation et votre activité peuvent exposer vos données et vos informations personnelles, selon une étude récente de l’Institut Fraunhofer pour les technologies, basé à Darmstadt, en Allemagne. Comme rapporté par Forbes, l’étude révèle que les applications de tracking (...)

    #smartphone #famille #surveillance #hacking

    https://www.zdnet.fr/i/edit/ne/2018/08/apps-tracker-620.jpg

    https://seenthis.net/messages/714939 via etraces


  • Le ministre flamand du Tourisme met Airbnb à l’amende car il refuse de transmettre les données des locataires
    http://www.lalibre.be/economie/digital/le-ministre-flamand-du-tourisme-met-airbnb-a-l-amende-car-il-refuse-de-trans

    Le ministre flamand du Tourisme, Ben Weyts (N-VA), va mettre à l’amende la plate-forme de location de logements Airbnb, car celle-ci refuse de transmettre les données des locataires flamands aux services d’inspection. Le montant précis de l’amende, ne pouvant pas dépasser les 25.000 euros, doit être établi la semaine prochaine, selon la presse flamande. Les services d’inspection ont besoin des données des locataires flamands Airbnb, notamment pour effectuer les contrôles autour des normes incendie. (...)

    #Airbnb #consommation #surveillance

    https://t1.llb.be/-2iZQUBbrlK_ZEJv4sLUiHA7W0U=/0x0:5568x2784/620x310/5b6e7a9155324d3f13e0d743.jpg

    https://seenthis.net/messages/714839 via etraces


  • Si vous allez à San Francisco, vous y verrez des seringues et de la merde (par Nicolas Casaux)
    http://partage-le.com/2018/07/si-vous-allez-a-san-francisco-vous-y-verrez-des-seringues-et-de-la-merde

    (Revue de presse Les Crises : https://www.les-crises.fr/revue-de-presse-du-12-08-2018 )

    La ville de San Francisco est régulièrement promue dans les médias de masse comme un modèle de gestion écologique des déchets pour son taux de recyclage de 80%. En France, le film documentaire #Demain, réalisé par #Mélanie_Laurent et #Cyril_Dion, a beaucoup participé à la diffusion de cette idée. Partout où il passe, Cyril Dion brandit le cas de San Francisco comme une preuve de ce qu’il est possible de rendre une ville écolo-durable (« L’exemple le plus impressionnant, que nous présentons dans le film, est celui de la ville de San Francisco qui recycle 80 % de ses déchets »). Si seulement.

    Affirmer que San Francisco est un modèle de ville durable est une sacrée performance. Ou peut-être est-ce au contraire d’une simplicité confondante : il suffit de répéter cette affirmation sans l’étudier, sans aucun esprit critique. En creusant un peu, on réalise rapidement qu’elle se base sur un certain nombre d’absurdités. À commencer par le fait que le taux de 80% est une arnaque comptable[1]. La ville comptabilise en effet dans son calcul du taux de déchets recyclés, entre autres bizarreries, les déchets du bâtiment et des travaux publics. Ce qu’aucune ville ne fait[2]. Sans ce tour de passe-passe, le taux de recyclage de la ville serait plutôt de l’ordre de 60%. Au passage, on notera que Recology, l’entreprise chargée de la gestion des déchets de la ville, a été condamnée à payer 1,3 million de dollars en 2014 pour des pratiques frauduleuses. Mais cette arnaque comptable n’est rien au regard de ce qui suit.

    La ville de San Francisco (870 000 habitants) produit chaque année toujours plus de déchets, en 2013 elle en a produit plus de 2 millions de tonnes, quand la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (plus d’un million d’habitants) n’en produisait que 653 226 tonnes. Un modèle. La ville de San Francisco génère chaque jour environ 1 200 tonnes[3] de déchets non recyclables et non compostables qui sont enfouies sous terre. Un modèle.

    En outre, ce qu’ils (les gouvernements, les entreprises et les médias de masse) qualifient de #recyclage n’a rien d’écologique. Le traitement des déchets se fait toujours loin hors de la ville, dans des usines énergivores (sauf pour le bois/papier qu’ils brûlent en usine de biomasse, une autre catastrophe écologique). Dans le film Demain, on ne voit que la part des déchets qui est compostée, et c’est tout. Sachant que les déchets compostés constituent la part la moins importante des déchets collectés dans la ville. Ce qu’ils n’expliquent pas dans le documentaire, c’est qu’une grande partie des déchets (métaux, plastiques, etc.), uniquement triée, est exportée et disséminée à travers le globe, jusqu’en Chine, aux Philippines et au Vietnam — d’ailleurs, depuis que la Chine a restreint ses importations de déchets en 2017, #Recology se retrouve face à un problème relativement gênant, celui de trouver comment écouler les tonnes d’ordures qu’elle expédiait habituellement vers l’empire du Milieu. C’est-à-dire que ces déchets produits par les San-Franciscains sont compressés en balles en usine puis expédiés à l’autre bout du monde pour être recyclés — sachant que le recyclage n’est pas une véritable solution, d’abord parce que le recyclage infini est un mythe[4], ensuite parce que le recyclage du plastique est particulièrement inefficace[5], et enfin et surtout parce que le recyclage, dans le cadre d’une société industrielle capitaliste de croissance, ne résout aucun des problèmes fondamentaux qu’elle implique (de #surconsommation de ressources, y compris énergétiques, de pollutions en tous genres, d’étalement urbain, de croissance démographique, etc., etc.).

    Récapitulons. Ce qu’ils nous présentent comme un #modèle de vertu écologique, de durabilité, c’est une ville dont la production de déchets par personne, relativement élevée, ne cesse de croître, et dont la gestion de ces #déchets consiste à en enfouir une partie, à en expédier une autre en Chine et ailleurs, et à en brûler une partie en incinérateur  ; c’est aussi une ville qui trafique ses calculs de taux de recyclage. Un modèle.

    Mais nous ne devrions pas avoir besoin de discuter ainsi de la soi-disant #durabilité d’une ville comme San Francisco. Comme toutes les grandes métropoles du monde, San Francisco dépend directement de l’ensemble des infrastructures et des pratiques toutes plus insoutenables les unes que les autres de la civilisation industrielle. Il faut une sacrée dose d’ignorance historique et écologique pour ne pas comprendre que l’urbanisation de la baie de San Francisco a dramatiquement ravagé ce qui était jusqu’à il y a moins de 300 ans un écosystème sain (non pollué) et plein de vie. Où sont passés les condors de Californie, les wapitis, les ours, les loups et ainsi de suite, qui pullulaient dans la baie  ? Les conséquences du développement de la civilisation industrielle dans la baie de San Francisco rappellent les conséquences de son développement partout sur la planète : extermination et disparition de nombreuses espèces vivantes, pollution des eaux (aujourd’hui, on retrouve un peu de tout dans les eaux de San Francisco, du mercure, des résidus de médicaments en tous genres, des huiles de moteur usagées, des déchets plastiques, et ainsi de suite  ; cinq des plages les plus polluées de Californie se trouvent dans la baie, qui ne cesse de s’acidifier), pollution de l’air (en ce moment, la qualité de l’air dans la baie n’est pas loin d’être la pire de tous les États-Unis[6]), etc.

    Leur manière de mesurer la qualité écologique de la ville — et d’une ville en générale — est grotesque. Comme si on pouvait se contenter de statistiques concernant le « recyclage » des déchets produits par une ville pour l’estimer. Comme si on pouvait occulter les nombreux impacts environnementaux (sans parler des impacts sociaux), entre autres choses, de la production mondialisée des appareils électroniques les plus couramment utilisés par les San-Franciscains — iPods, iPads, iPhones, Google Glass… — ou de leurs voitures, réfrigérateurs, téléviseurs, ou de leur nourriture, ou de la construction des infrastructures qu’ils utilisent et des bâtiments dans lesquels ils vivent, et ainsi de suite. Si toutes ces choses étaient prises en compte, on s’apercevrait immédiatement de l’insoutenabilité totale de la civilisation industrielle et de son mode de vie. Mais elles ne le sont pas, évidemment, propagande oblige.

    Et comment ne pas parler des inégalités sociales  ? San Francisco est une des villes les plus chères des USA. La gentrification en cours n’a pour cesse d’épurer la ville de ses habitants les plus pauvres[7] :

    « La ville de San Francisco connaît un processus de #gentrification d’une violence sans commune mesure avec ce que l’on peut constater en France. On l’a longtemps appelé embourgeoisement, ou changement urbain dans le contexte de la recherche académique française, sans pour autant y mettre les significations que contient le terme anglo-saxon. Il faut pourtant être clair : il est bien question ici de processus similaires dans leurs conséquences, bien que la rapidité à laquelle ils se produisent diffère, ou que leur visibilité ne permette pas de les identifier aussi facilement. »

    Et comment ne pas voir toute la folie et l’inhumanité de la civilisation industrielle dans le fait que la ville ne parvient toujours pas à gérer les problèmes qui découlent de la présence des nombreux #sans-abri, souvent atteints de troubles psychiatriques, qui errent dans ses rues, résultat des politiques calamiteuses des gouvernements qui se sont succédé et symptôme du mal-être qui ronge la modernité  ? On estime qu’ils sont 7 500 à vivre dehors sur une population totale de 870 000 habitants (presque 1% de la population). Très récemment, la nouvelle maire de San Francisco, London Breed, dans une des premières interviews[8] qu’elle a accordées depuis son entrée en fonction, a expliqué qu’il y avait « plus d’excréments sur les trottoirs » que jamais, et qu’on « ne parle pas que de crottes de chiens, mais de matières fécales humaines ». Au cours des six premiers mois de l’année 2018, plus de 16 000 plaintes concernant des « excréments » ont été déposées auprès des autorités de la ville. La présence de déchets en tous genres, y compris de seringues, est actuellement un véritable problème pour la municipalité. Ainsi que l’explique le San Francisco Chronicle dans un article[9] intitulé « Pourquoi San Francisco fait face à un déluge de seringues » : « La ville de San Francisco distribue plus de seringues gratuites aux toxicomanes — 400 000 par mois, un chiffre qui ne cesse de croître — que la ville de New York, dix fois plus peuplée ». La consommation de drogue en public est un problème croissant dans toute la ville. Des habitants se plaignent, entre autres, de « devoir enjamber des gens qui s’injectent de l’héroïne dans les stations de métro ».

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=HWdurZWys4I

    Ainsi que l’a récemment titré[10] le Business Insider, « Le centre-ville de San Francisco est davantage jonché de seringues, de déchets et d’excréments que certains des plus pauvres bidonvilles du monde ». Dans l’article, on apprend notamment que « la contamination de certains quartiers de San Francisco est pire que celle de certains endroits du Brésil, du Kenya ou de l’Inde ». Un modèle.

    Je me suis promené dans les rues de San Francisco. Je ne connaissais pas grand-chose de l’histoire de la ville. J’ai été stupéfait par le nombre de #clochards, de #toxicomanes et de malades mentaux qu’on y rencontre. Parfois au pied d’immeubles de luxe réservés aux super-riches, ou devant les bureaux d’#Uber, de #Microsoft, ou de #Twitter. J’ai vu les gratte-ciels, ces manifestations délirantes de l’hubris de la société industrielle, dont les constructions sont autant de désastres écologiques. Les travaux incessants qui font de toutes les villes d’interminables chantiers. Les magasins de luxe de l’#hypercapitalisme actuel. Les businessmen pressés — de faire du profit, toujours plus, en exploitant les hommes et en détruisant la planète, toujours plus — qui ignorent machinalement tous les clochards qu’ils croisent lors de leur jogging matinal. Je n’ai pas vu « des gens doux et gentils, le long des rues de San Francisco », me parler de fleurs et devenir mes amis. Je n’ai pas vu de fleurs dans les cheveux mais des oreillettes Bluetooth et des smartphones dans les mains. Bref, j’y ai vu la démence commune de la modernité.

    Il n’y a rien de #durable à #San_Francisco. Comme beaucoup d’autres, cette ville incarne précisément l’insoutenabilité, l’iniquité et la folie qui gangrènent la civilisation industrielle. Ceux qui se servent de son cas pour suggérer qu’on pourrait la rendre durable ou écologique sont les idiots utiles du #capitalisme_vert. C’est l’évidence même. Ceux qui ne le comprennent (toujours) pas aujourd’hui ne manqueront pas de le constater d’ici quelques années.

    https://seenthis.net/messages/714664 via BCE 106,6 Mhz


  • L’intelligence artificielle pour fliquer le citoyen à la place de la police, pas si vite...
    http://www.lesoir.be/172849/article/2018-08-13/lintelligence-artificielle-pour-fliquer-le-citoyen-la-place-de-la-police-pas-

    Le projet iPolice pourrait aboutir dans le futur à implémenter l’intelligence artificielle dans le travail policier. Le ministre Jambon promet que l’homme gardera la maîtrise de la machine. L’intelligence artificielle (IA) va-t-elle « fliquer » le citoyen à la place de la police, en dehors de tout cadre déontologique ou contrôle ? L’annonce en 2016 du lancement du projet « iPolice » a soulevé quelques inquiétudes en ce sens. iPolice – qui représente un investissement de 110 millions d’euros – « est un (...)

    #algorithme #data #surveillance #web #BigData #iPolice #data-mining

    http://www.lesoir.be/sites/default/files/dpistyles_v2/ena_16_9_extra_big/2018/08/13/node_172849/23340150/public/2018/08/13/B9716604476Z.1_20180813100951_000+G8TBRLH3I.1-0.jpg

    https://seenthis.net/messages/714674 via etraces


  • Khrys’presso du lundi 13 août
    https://framablog.org/2018/08/13/khryspresso-du-lundi-13-aout

    Brave New World Les mineurs de cryptomonnaies veulent créer leur propre réseau électrique (motherboard.vice.com) Un emballement catastrophique du climat serait possible dès 2°C de réchauffement (usbeketrica.com) La Californie possède désormais sa propre version du RGPD (usbeketrica.com) Le Pentagone ne veut … Lire la suite­­

    #Claviers_invités #Internet_et_société #Libr'en_Vrac #Libre_Veille #GAFAM #Internet #Revue_de_web #Surveillance #veille #webrevue


  • Les drones de surveillance entrent maintenant dans les bâtiments
    https://usbeketrica.com/article/le-lancement-du-premier-drone-d-interieur-relance-le-debat-sur-l-effica

    Les drones se multiplient dans le ciel pour surveiller nos moindres faits et gestes, et ils seront bientôt dans nos intérieurs : le 25 juillet 2018, les entreprises Avansig et Skysense se sont alliées au service de la multinationale Prosegur, spécialisée dans la sécurité, pour produire le premier drone d’intérieur. Ce tout nouveau gadget complètement autonome relance le débat autour de la pertinence des drones et des robots de surveillance : ne créent-ils pas plus de problèmes qu’ils n’en résolvent ? (...)

    #Knightscope #Prosegur #CCTV #drone #sécuritaire #aérien #surveillance #vidéo-surveillance #Avansig #Skysense (...)

    ##algorithme
    https://static.usbeketrica.com/images/thumb_840xh/5b62f6e40f38f.png

    https://seenthis.net/messages/713472 via etraces


  • En Chine, le jeu dangereux de Google avec la censure
    http://www.liberation.fr/planete/2018/08/05/en-chine-le-jeu-dangereux-de-google-avec-la-censure_1671002

    Selon le site « The Intercept », la firme veut lancer une version chinoise et filtrée de son moteur de recherche. Aux Etats-Unis, des sénateurs l’interpellent. Google de retour en Chine, au prix d’un passage sous les fourches caudines de la censure exercée par le régime ? Révélé mercredi par le site d’investigation américain The Intercept, le projet, jusqu’alors très discret, du géant de Mountain View (Californie) fait l’objet depuis plusieurs jours d’un feu roulant de critiques. Du côté des ONG de (...)

    #Google #GoogleSearch #algorithme #censure #web #surveillance #Dragonfly

    http://md1.libe.com/photo/1146199-a-google-sign-is-seen-during-the-china-digital-entertainment-expo-and-conference-chinajoy-in-shangha.jpg

    https://seenthis.net/messages/713224 via etraces


  • Khrys’presso du lundi 6 août
    https://framablog.org/2018/08/06/khryspresso-du-lundi-6-aout

    Brave New World Les seules métadonnées permettent de nous identifier presque à coup sûr, c’est ce que démontre cette publication universitaire intitulée : You are your metadata (Vous êtes vos métadonnées) 23andMe décode votre génome et le file à l’industrie pharmaceutique … Lire la suite­­

    #Claviers_invités #Internet_et_société #Libr'en_Vrac #Libre_Veille #GAFAM #Internet #Revue_de_web #Surveillance #veille #webrevue


  • Khrys’presso du lundi 6 août
    https://framablog.org/2018/08/06/khryspresso-du-lundi-30-juillet-2

    Brave New World Les seules métadonnées permettent de nous identifier presque à coup sûr, c’est ce que démontre cette publication universitaire intitulée : You are your metadata (Vous êtes vos métadonnées) 23andMe décode votre génome et le file à l’industrie pharmaceutique … Lire la suite­­

    #Claviers_invités #Internet_et_société #Libr'en_Vrac #Libre_Veille #GAFAM #Internet #Revue_de_web #Surveillance #veille #webrevue


  • Khrys’presso du lundi 6 août
    https://framablog.org/2018/08/05/khryspresso-du-lundi-30-juillet-2

    Brave New World Les seules métadonnées permettent de nous identifier presque à coup sûr, c’est ce que démontre cette publication universitaire intitulée : You are your metadata (Vous êtes vos métadonnées) 23andMe décode votre génome et le file à l’industrie pharmaceutique … Lire la suite­­

    #Claviers_invités #Internet_et_société #Libr'en_Vrac #Libre_Veille #GAFAM #Internet #Revue_de_web #Surveillance #veille #webrevue


  • La loi #Pénicaud, un pas de plus dans la #guerre_aux_pauvres
    (relevé sur twitter)

    Projet de « loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel » est son nom complet ; « liberté » :-) ). Le ProJet de Loi est terrifiant, il a été retoqué par le Sénat mais les mesures passent petit à petit et adoptées mercredi : c’est la fin de l’assurance chômage (maintenant financée par l’impôt —> alloc universelle très basse forçant comme aux US à un travail obligatoire les #chômeurs--> ; offre « raisonnable » refusée = suppression des allocs, = condamnation à mort ou retrait des enfants pour famille monoparentale- un jour je tweeterai trafic d’enfants et classe sociale tiens...), #surveillance accrue des chômeurs, #apprentissage (une cata, et c’pas un hasard si le #Medef fait sa pub sur « l’apprentissage, mon plan A »), erasmus + ds le cadre de la mobilité européenne. #Logement, chômage, santé, les plus faibles (rsastes, chômeurs, parmi lesquels maj de femmes, parmi lesquelles les plus pauvres sont les daronnes et leurs mômes car vivre à 4 sur un RSA c’pire que vivre à 1) vont trinquer d’abord mais le dumping obtenu par l’exploitation des #migrants (le capital les rémunère à 80 centimes de l’heure en Allemagne : esclavage bonjour) et des chômeurs va aussi faire baisser les #salaires et les conditions de travail des travailleurs. Bref, la stricte application des recommandations de la Cour des Comptes et du FMI. Mais rien de surprenant, le capitalisme ne fait rien en douce, y’a PAS de complot, ça c’est ce que disent les hommes politiques « de gauche » qui servent à rien juste à donner la réplique... Le #capitalisme est un système autotélique fondé sur la forme valeur, le psychologiser ne sert à rien en plus d’être faux, il n’est pas « méchant, il ns cache tout, bouh », tout est dispo sur legifrance, dans le programme de Macron et les PJLoi depuis tjs et partout. La presse ne relaie pas, ne fait pas son travail, ça, c’est autre chose.
    Ce qui est promulgué ces jours-ci était prévisible depuis...le rapport #Sirugue, les rapports de la Cour des Comptes et du FMI, en matant ce qui se fait aux US, en voyant que sous Hollande, #EgalitéCitoyenneté est passée (d’ailleurs parfois la presse incrimine Macrotte pour des trucs liés à des lois antérieures à lui, ce qui n’en fait pas une moindre saloperie hein) dans le silence, la loi #ELAN, idem, etc.
    Quand j’ai vu se déployer le « zero chômeurs », chez ATD d’abord (voir https://seenthis.net/messages/438805 https://seenthis.net/messages/438541#message446260) puis dans le programme de Méchancon, j’ai glapi : « ça annonce que ça va passer en mode punitif obligatoire », on m’a dit « rien à voir, non non ». Lol.
    Si.
    Quand j’ai dénoncé Sirugue on m’a bien ri au nez, et on m’a traitée de monomaniaque, pessimiste qui fait sa pythie... pour tout ce qui concerne le logement/divorce/santé... Sécu, #flicage, surveillance et pauvreté, tellement prévisible, hélas :)...soupir Les mères sans fric le savent avant les autres, les mômes de chômeurs... Mais ensuite, ça ruisselle, du bas vers le haut, et maintenant, ce que vivent ceux qui ont connu le RMI, l’apprentissage, l’impossibilité de quitter leur mec, le renoncement aux soins, etc etc, ça va remonter à la classe moyenne
    J’avais pourtant spoilé, mais on m’a pas crue. J’aurais préféré me tromper, hein.

    https://seenthis.net/messages/712890 via koldobika


  • « La "demande de vidéosurveillance" est une construction sociale »
    https://usbeketrica.com/article/la-pretendue-demande-de-videosurveillance-est-une-construction-politiqu

    La réalité, c’est que la plupart du temps, les opérateurs de vidéosurveillance ne voient rien qui concerne la délinquance, et que le système est donc le plus souvent détourné pour faire autre chose. Depuis quelques années, le principal détournement - car c’est aussi le plus rentable - s’appelle la vidéoverbalisation. Les caméras ne servent donc pas principalement à confondre les voleurs ou les agresseurs, mais à augmenter le niveau de verbalisation des petites infractions routières de la vie quotidienne. — Permalink

    #surveillance

    https://seenthis.net/messages/711630 via Alexis J.


  • [20Minutes] Pour la Quadrature du Net, le porte-clefs localisable imposé aux élèves d’un lycée est illégal
    https://www.laquadrature.net/fr/quadrature-net-porte-clefs-localisable-impose-eleves-lycee-illegal

    https://www.laquadrature.net/files/10609.jpg

    Le 20 juillet dernier, une lycéenne a publié sur Twitter le nouveau règlement de son lycée. Un encadré y indique que les élèves recevront en début d’année « un porte-clés connecté (Bluetooth) » qu’ils devront avoir « en permanence sur eux ». Objectif du dispositif : « S’assurer de la présence de chacun d’eux en classe, sur les installations sportives, au CDI et lors des sorties mais aussi au cours des exercices de sécurité (incendie, PPMS). » Un débat sur la légalité de ce dispositif avait alors agité la toile. 20 Minutes avait alors contacté la lycéenne, mais également le lycée et l’entreprise fabriquant le porte-clefs afin d’obtenir plus d’informations. NewSchool qui fabrique ces badges avait alors assuré la légalité du dispositif et précisé travailler avec l’Education nationale et posséder un accord avec la CNIL. (...)

    #Surveillance #Vie_privée_-_Données_personnelles #revue_de_presse #Cite_La_Quadrature_du_Net


  • Paris : Un collège-lycée impose à ses élèves un porte-clés connecté pour les localiser et... c’est légal
    https://www.20minutes.fr/high-tech/2311323-20180723-paris-college-lycee-impose-eleves-porte-cles-connecte-loc

    Le règlement scolaire indique qu’à la rentrée prochaine, les élèves seront obligés de porter un badge connecté Bluetooth afin de s’assurer de leur présence en cours. Une pétition a été lancée, mais la démarche est en fait légale…

    Sur Twitter une lycéenne a publié le règlement intérieur de son lycée qui s’appliquera à la rentrée 2018-2019. Cette année, un nouvel encadré s’est glissé en tête du document. L’établissement parisien Rocroy Saint-Vincent de Paul indique que les élèves recevront en début d’année « un porte-clés connecté (Bluetooth) » qu’ils devront avoir « en permanence sur eux ». Objectif du dispositif : « S’assurer de la présence de chacun d’eux en classe, sur les installations sportives, au CDI et lors des sorties mais aussi au cours des exercices de sécurité (incendie, PPMS). » A la fin du paragraphe, il est également précisé que l’oubli du badge entraînera « une sanction appropriée » et que la perte de ce dernier sera « facturée 10 euros ».

    Après avoir découvert le document en plein mois d’été, plusieurs élèves ont lancé une pétition invoquant leur droit à pouvoir refuser d’être localisé par leur lycée. « Ce nouvel article est tout bonnement inacceptable, les élèves n’étant pas des objets appartenant à Rocroy », déclarent-ils dans le document signé par plus de 3.500 personnes. Sur Twitter, de nombreux internautes ont évoqué « l’illégalité » d’une telle démarche.
    Tweet d’une lycéenne scolarisé à Rocroy Saint-Vincent de Paul à Paris
    Tweet d’une lycéenne scolarisé à Rocroy Saint-Vincent de Paul à Paris - Capture Twitter
    Soumis à consentement

    « Je suis presque sûr qu’on a une belle atteinte à la vie privée », écrit l’un d’eux. « Dans le cadre de données identifiables (comme ici un élève en particulier), une autorisation de la CNIL était nécessaire pour la collecte : maintenant remplacé par le Règlement Général sur la Protection des Données ( RGPD) », précise un autre. 20 Minutes a contacté différents experts et acteurs dans cette affaire afin de savoir si, au-delà de toutes considérations morales, ce dispositif était juridiquement légal.

    « A partir du moment où il s’agit de géolocalisation, il faut que cela soit soumis au consentement des personnes, sinon c’est illégal, même si le lieu est privé », explique à 20 Minutes Arthur Messaud, juriste à la Quadrature du Net. Sauf que « ces porte-clés ne sont pas géolocalisés », indique à 20 Minutes Véronique Blondeau, cheffe de l’établissement Rocroy Saint-Vincent de Paul. De plus, le dispositif est présenté dans le règlement intérieur que les élèves sont obligés d’approuver le premier jour de cours. Il y a donc de toute façon un « consentement obligatoire ».
    De la « localisation » et non de la « géolocalisation »

    Ces porte-clés sont créés par NewSchool, une application de gestion de vie scolaire qui assure travailler avec l’Education nationale et posséder un accord avec la CNIL. « Le dispositif marche avec la "localisation" et non la "géolocalisation". On ne peut pas tracer les élèves ou connaître exactement leur position », affirme à 20 Minutes Philippine Dolbeau, fondatrice de l’application. Le système est simple : « Le professeur installe l’application NewSchool sur son portable et grâce au Bluetooth qui détecte les porte-clés connectés dans un périmètre donné, il peut savoir si les élèves sont présents ou non. En fait, cela permet de faire l’appel en moins de 10 secondes. » L’application permet également le suivi des élèves et le porte-clés pourra servir dans ses nouvelles fonctionnalités à payer la cantine, s’identifier aux portes de l’établissement ou encore emprunter un livre.

    La jeune femme précise que « l’appel » étant un document juridique qui doit remonter à l’Education nationale, les données enregistrées par l’application sont directement envoyées au logiciel officiel SIECLE du Ministère. « Elles sont cryptées et anonymes », insiste Philippine Dolbeau dont la société a déjà vendu le dispositif à une dizaine d’établissements en France.
    Les parents n’ont pas été avertis

    De leur côté, les lycéens regrettent tout de même les méthodes employées par leur établissement. Contactée par 20 Minutes, la lycéenne auteure du tweet explique qu’à aucun moment de l’année le corps enseignant n’a évoqué la mise en place de ce dispositif. « L’établissement n’a pas non plus envoyé de demande de consentement à mon père », assure-t-elle, ajoutant qu’il en est de même pour ses camarades.

    « Bien que l’établissement ait eu l’année dernière des difficultés à communiquer de la présence ou de l’absence des élèves au sein de son établissement, il est anormal que les conséquences soient portées sur les élèves plutôt que sur l’établissement et qu’il ne se remette pas en cause et ne cherche à réhabiliter son système devenu inadapté », se désolent les élèves dans la pétition.

    #surveillance

    https://seenthis.net/messages/710240 via mad meg


  • Khrys’presso du lundi 30 juillet
    https://framablog.org/2018/07/30/khryspresso-du-lundi-30-juillet

    Brave New World La Blockchain, utilisée par des internautes chinois pour partager du contenu censuré (subspace.club) Le Zimbabwe vend le visage de ses citoyens à la Chine en échange de caméras (usbeketrica.com) Ces caméras qui peuvent déterminer si vous êtes … Lire la suite­­

    #Claviers_invités #Internet_et_société #Libr'en_Vrac #Libre_Veille #GAFAM #Internet #Revue_de_web #Surveillance #veille #webrevue


  • [NextINpact] Conservation généralisée des données : le Conseil d’Etat en quête de justifications devant la CJUE
    https://www.laquadrature.net/fr/conservation-generalisee-donnees-conseil-detat-en-quete-breches-devant

    https://www.laquadrature.net/files/10606.jpg

    À la lumière d’un arrêt du 21 décembre 2016, dit l’arrêt Télé2, la justice européenne a considéré comme illicite « une réglementation nationale prévoyant, à des fins de lutte contre la criminalité, une conservation généralisée et indifférenciée de l’ensemble des données relatives au trafic et des données de localisation de tous les abonnés et utilisateurs inscrits concernant tous les moyens de communication électronique ». [...] Cet arrêt a provoqué un choc dans de nombreux États membres. Parmi eux, la France impose une telle conservation. Pas étonnant qu’elle soit vent debout contre cet arrêt. Déjà, elle a jugé cette obligation comme « strictement nécessaire pour garantir la disponibilité de ces données à des fins de préservation des intérêts vitaux de la sécurité nationale ». Selon Paris, une conservation ciblée ne (...)

    #exégètes_amateurs #Surveillance #Vie_privée_-_Données_personnelles #revue_de_presse #Parle_de_La_Quadrature_du_Net


  • La CNIL met en demeure un établissement scolaire pour vidéosurveillance excessive
    https://www.nextinpact.com/news/106894-la-cnil-met-en-demeure-etablissement-scolaire-pour-videosurveilla

    L’Institut des techniques informatiques et commerciales (ITIC) a été mis en demeure par la CNIL pour ses excès en matière de vidéosurveillance. C’est lors d’un contrôle sur place que la commission a pu identifier un florilège de problèmes au travers de ces yeux électroniques. Cette vidéosurveillance, censée protéger les biens et éviter les débordements d’étudiants, avait été déclarée en mai 2009. Les 700 inscrits chaque année en moyenne étaient bien avertis dans les conditions générales attachées au contrat (...)

    #algorithme #CCTV #mouvement #étudiants #travailleurs #surveillance #vidéo-surveillance (...)

    ##CNIL
    https://cdn2.nextinpact.com/images/bd/wide-linked-media/1540.jpg

    https://seenthis.net/messages/711210 via etraces


  • [Mediapart] A Bure comme ailleurs, les autorités ciblent l’autodéfense juridique
    https://www.laquadrature.net/fr/bure-comme-ailleurs-les-autorites-ciblent-l-autodefense-juridique

    https://www.laquadrature.net/files/10600.jpg

    Les autorités ciblent en particulier la legal team, ce réseau d’autodéfense juridique développé par les opposant·e·s, et l’automédia, une forme de communication collective et autogérée. Ces deux modes d’auto-organisation sont centraux dans les pratiques militantes du mouvement antinucléaire et sont perçus par les enquêteurs comme des faits répréhensibles en soi. [...] Pour les membres de ce réseau d’entraide, à travers les personnes arrêtées en lien avec la mobilisation de Bure, « il s’agit d’une nouvelle stratégie répressive qu’il faut prendre très au sérieux. Après s’en être pris à nombre d’activistes, puis à leur matériel, l’État s’en prend aujourd’hui directement aux structures qui permettent aux personnes en lutte de renforcer leur principal atout : la solidarité ». [...] Un nouveau cap a sans doute été franchi en (...)

    #liberté_d'expression #Surveillance #Vie_privée_-_Données_personnelles #revue_de_presse #Cite_La_Quadrature_du_Net


  • [NextINpact] À Paris, porte-clefs connecté obligatoire pour les élèves d’un collège-lycée
    https://www.laquadrature.net/fr/a-paris-porte-clefs-connecte-obligatoire-pour-eleves-dun-college-lycee

    https://www.laquadrature.net/files/10602.jpg

    Un badge Bluetooth impératif au ceinturon de chaque élève. Voilà l’annonce faite par le collège-lycée Rocroy Saint-Vincent de Paul, un établissement catholique parisien. L’initiative est jugée inacceptable par certains des principaux concernés qui rappellent qu’ils ne sont « pas des objets ». [...] De fait, l’objet connecté est taillé pour s’assurer de la présence des collégiens et lycéens en cours, et déduire leur éventuelle absence, sachant que la perte ou l’oubli du « badge » entrainera « une sanction appropriée », sa perte une prune de 10 euros. Face à cette intrusion technologique, une pétition a été lancée sur Avaaz.org. Elle réunit 3 500 signatures, jugeant « tout bonnement inacceptable » ce système de #Surveillance. « Les élèves n’étant pas des objets appartenant à Rocroy » rappellent ses organisateurs. [...] (...)

    #Vie_privée_-_Données_personnelles #revue_de_presse


  • Inside China’s Vast New Experiment in Social Ranking
    https://www.wired.com/story/age-of-social-credit/?mbid=social_twitter

    In 2015, when Lazarus Liu moved home to China after studying logistics in the United Kingdom for three years, he quickly noticed that something had changed : Everyone paid for everything with their phones. At McDonald’s, the convenience store, even at mom-and-pop restaurants, his friends in Shanghai used mobile payments. Cash, Liu could see, had been largely replaced by two smartphone apps : Alipay and WeChat Pay. One day, at a vegetable market, he watched a woman his mother’s age pull out (...)

    #Alibaba #Tencent #WeChat #Baidu #carte #smartphone #réseaux #StateControl #contrôle #SocialNetwork #prédictif #journalisme #surveillance #vidéo-surveillance #web #marketing (...)

    ##profiling
    https://media.wired.com/photos/5a299c2a41e00716c855cfa0/191:100/pass/Social_Score_Platforms_Horizontal.jpg

    https://seenthis.net/messages/710183 via etraces


  • Khrys’presso du lundi 23 juillet
    https://framablog.org/2018/07/23/khryspresso-du-lundi-23-juillet

    Brave New World En Égypte, les internautes qui ont plus de 5000 abonnés Twitter ou Facebook seront surveillés (numerama.com) Selon une nouvelle loi en Égypte, n’importe quel compte suivi par plus de 5000 personnes pourra désormais être considéré comme un … Lire la suite­­

    #Claviers_invités #Internet_et_société #Libr'en_Vrac #Libre_Veille #GAFAM #Internet #Revue_de_web #Surveillance #veille #webrevue


  • Khrys’presso du lundi 16 juillet
    https://framablog.org/2018/07/16/khryspresso-du-lundi-16-juillet

    Brave New World Neutralité du Net : l’Inde vient d’adopter les « règles les plus strictes au monde » Les Berlinois veulent une ville sans pub Sécurité des objets connectés : un « trou béant » dans la loi Les Smart TVs … Lire la suite­­

    #Claviers_invités #Internet_et_société #Libr'en_Vrac #Libre_Veille #GAFAM #Internet #Revue_de_web #Surveillance #veille #webrevue


  • De Darwin au véhicule autonome, l’évolution de la captation des émotions du visage
    https://linc.cnil.fr/fr/de-darwin-au-vehicule-autonome-levolution-de-la-captation-des-emotions-du-

    Comprendre ce qui se passe dans la tête de son interlocuteur : l’idée n’est pas nouvelle, mais elle revient par l’affective computing et par des méthodes de reconnaissance des émotions, dans la voix ou dans les expressions du visage. Déjà en 1872, Charles Darwin publiait un ouvrage consacré à « L’expression des émotions chez l’homme et les animaux ». Il y présentait sa théorie sur l’origine de la gestuelle et des expressions faciales, universels selon lui : « les jeunes et les vieux d’un très grand nombre de (...)

    #Affectiva #Nviso #algorithme #biométrie #émotions #facial #CNIL #marketing #profiling #automobile #surveillance #[fr]Règlement_Général_sur_la_Protection_des_Données_(RGPD)[en]General_Data_Protection_Regulation_(GDPR)[nl]General_Data_Protection_Regulation_(GDPR) (...)

    ##[fr]Règlement_Général_sur_la_Protection_des_Données__RGPD_[en]General_Data_Protection_Regulation__GDPR_[nl]General_Data_Protection_Regulation__GDPR_ ##BigData
    https://linc.cnil.fr/sites/default/files/thumbnails/image/duchenne-facialexpressions_0.jpg

    https://seenthis.net/messages/708269 via etraces


  • [Liberation] Directive droit d’auteur : la régulation au prix de la répression ?
    https://www.laquadrature.net/fr/directive-droit-d-auteur-la-regulation-au-prix-de-la-repression

    https://www.laquadrature.net/files/10592.jpg

    Par Lionel Maurel, auteur du blog « S.I.Lex », membre du Collège d’orientation stratégique de la Quadrature du Net. Pour le blogueur Calimaq, alias Lionel Maurel, l’instauration d’un filtrage automatique des publications bafouerait les droits des citoyens, sans avantager les créateurs. Et ferait le jeu des industries culturelles dont le but est d’instaurer une « licence globale » privatisée. [...] « Les industries culturelles, les sociétés d’auteurs, comme Sacem ou SACD, et certains Etats, au premier rang desquels la France, n’ont visiblement pas retenu la leçon : la fin ne justifie pas n’importe quel moyen, et on ne saurait défendre le droit d’auteur en bafouant les droits des citoyens. L’affaire était sérieuse, car l’article 13 du texte prévoyait l’obligation pour les plateformes centralisées (YouTube (...)

    #directive_copyright #droit_d'auteur #liberté_d'expression #Surveillance #Vie_privée_-_Données_personnelles #revue_de_presse #Cite_La_Quadrature_du_Net


  • [NextINpact] Conservation indiscriminée des données de connexion : vers une nouvelle question préjudicielle ?
    https://www.laquadrature.net/fr/donnees-connexion-vers-nouvelle-question-prejudicielle

    https://www.laquadrature.net/files/10594.jpg

    Dans un contentieux ouvert par la Quadrature du Net, FDN et FFDN, le rapporteur invite le Conseil d’État à déposer une question préjudicielle à la Cour de justice de l’Union européenne. Selon lui, sa jurisprudence sur l’interdiction de la conservation généralisée des données de connexion pose en l’état trop de difficultés pratiques. [...] Quelle est la compatibilité du droit français avec cette jurisprudence ? Voilà plusieurs années, la Quadrature du Net, FDN et FFDN, défendues par Me Spinosi, ont attaqué notamment l’article R10-13 du CPCE et le décret de 2011 venant mettre en musique l’obligation prévue par la LCEN. Hier [le 11 juillet 2018, NDLRP], au Conseil d’État, le rapporteur a fait connaître son opinion destinée à éclairer la haute juridiction. Il a considéré en substance que les dispositions (...)

    #exégètes_amateurs #logs #Surveillance #Vie_privée_-_Données_personnelles #revue_de_presse #Parle_de_La_Quadrature_du_Net