• Gilets jaunes, lives et vidéos : « On assiste à l’émergence d’un contre-pouvoir médiatique important »
    André Gunthert, maître de conférence en histoire visuelle à l’Ehess, analyse pour Marianne l’influence qu’ont eu les lives et les vidéos dans le mouvement des gilets jaunes, creusant l’écart entre internautes, médias traditionnels et alternatifs.
    https://www.marianne.net/societe/gilets-jaunes-lives-et-videos-assiste-l-emergence-d-un-contre-pouvoir-medi
    https://www.marianne.net/sites/default/files/styles/mrn_article_large/public/080_hl_acornu_681879.jpg

    Les gens qui ont confiance en leur gouvernement et leurs médias ne construisent pas de théorie du complot car celle-ci nécessite un effort, une recherche d’information, une critique. Il est beaucoup plus facile de regarder les dix minutes de synthèse des chaînes d’information, faites par des pros, consommables et prête à l’emploi. Quand les gens prennent un chemin plus difficile, c’est qu’ils ont de bonnes raisons.

    #GiletsJaunes #gilets_jaunes #decryptage #medias #theorie_du_complot #education_populaire #critique_des_medias #cultire_visuelle #contrepouvoir

    https://seenthis.net/messages/758148 via ¿’ ValK.


  • Petit rappel : Zahran Allouche faisait partie de ces islamistes pas-du-tout-modérés libérés lors de l’amnistie de 2011, libération qui sert de principal argument à la bizarre #théorie_du_complot selon laquelle c’est Bachar Assad qui a fabriqué sa propre opposition extrémistes.

    Par exemple, encore en mai 2014, Michel Kilo répétait-il cette théorie, en y incluant nommément Allouche, du Front islamique :
    http://www.marianne.net/Michel-Kilo-l-ultime-combat-des-laiques-syriens_a238483.html

    La plupart des islamistes violents ont été relâchés six mois après le déclenchement de la révolution de leur prison de Sednaya. Abou Ahmed Djoulani, le chef du Front Al Nosra, Alouche, le chef du Front Islamiste, Abou Issa, le chef des Islamistes libres. Abou Anas Hachani, le chef de la sécurité de l’EIIL à Raqqa, était le chef des services politiques de Bachar dans cette même ville de Raqqa.

    Aujourd’hui, tout les amis des Séoudiens pleurent la mort de cet homme, mais il y a déjà un nouvel élément de langage : en tuant Allouche, Bachar démontrerait son refus de négocier une solution politique. Une solution politique avec un type qu’il aurait volontairement envoyé détruire la possibilité d’une… solution politique ? (Grosse fatigue.)

    http://seenthis.net/messages/443513 via Nidal


  • La conspiration - Quand les journalistes (et leurs favoris) falsifient l’analyse critique des médias, par Serge Halimi & Arnaud Rindel
    http://www.homme-moderne.org/societe/media/halimi/conspiration.html

    Vouloir transformer toute analyse des structures de l’économie et de l’information en « #théorie_du_complot » ne constitue pas une falsification ordinaire. Elle s’inscrit dans une logique d’ensemble.
     Depuis un quart de siècle, la contre-révolution néolibérale, la décomposition des régimes « communistes » et l’affaiblissement des syndicats ont concouru à la renaissance puis à l’hégémonie d’une pensée individualiste.
     Les institutions collectives sont démantelées ; celles que l’on édifie sur leurs décombres privilégient le consommateur désaffilié, l’« individu sujet ». La nouvelle idéologie dominante, qui accompagne cette grande transformation, la rend plus fluide, plus insensible aussi, en la proclamant « naturelle », produite par des forces telluriques auxquelles nul ne pourrait résister et qui, de surcroît, apporteraient dans leur sillage de nombreux bienfaits partagés.
     Dorénavant perçues comme « marxistes » et donc dévaluées à l’égal des régimes qui se prétendaient tels, les analyses structurelles de l’histoire, de la politique et des médias sont par conséquent dédaignées. Le refus de postuler que la spontanéité des « acteurs » et l’élan impétueux des « droits de l’homme » seraient les principes essentiels guidant la mondialisation expose au risque d’être qualifié d’archaïque, d’extrémiste ou de paranoïaque.

     Mais il faut bien « informer » et le faire à rebours des explications institutionnelles dorénavant proscrites. Les grands médias présentent alors l’actualité internationale et sociale sous forme d’une fable morale, à base d’affrontements binaires entre Bien (nous) et Mal (les autres), de portraits de grands hommes (tantôt héroïques, tantôt maléfiques), d’émotions successives propres à susciter la compassion unanime et le consensus apitoyé. La trappe de la « fin des idéologies » condamne à la pendaison les « grands récits collectifs » construits autour d’une histoire sociale conflictuelle. De tels ancrages intellectuels auraient, prétend-on, favorisé un « totalitarisme », un « populisme » toujours menaçants — deux termes dont la généralisation dans la vulgate dominante suggère assez leur profit politique. Ne permettent-ils pas, au demeurant, de fustiger de concert des développements qui n’ont eu en commun que de mettre en cause la démocratie bourgeoise et son système de représentation, désormais sacralisés ?

    #conspirationnisme #critique_médias


  • Les complots, ça existe ! - Polémix et la voix Off

    http://www.polemixetlavoixoff.com/les-complots-ca-existe

    http://polemix.dooz.org/histoiresdecomplots.mp3

    http://www.polemixetlavoixoff.com/wp-content/uploads/2014/06/Kennedy-assassinated.jpg

    Illuminatis. Rose-Croix. Franc-maçons. Sionistes. Islamistes. Extraterrestres… Les rumeurs farfelues de complots imaginaires ont toujours eu cours. Tout comme le faux Protocole des Sages de Sion, ces rumeurs masquent parfois de vraies « stratégie secrètes ».
    Pour dénoncer ces faux-complots, on parle fort justement de « théorie du complot » et de « complotisme ». Mais certains voudraient vider l’Histoire des complots qui ont vraiment eu lieu.
    Or, de l’antiquité à nos jours, l’Histoire est remplie d’authentiques complots… Avec nos profs d’Histoire André et Daniel.

    #complot #théorie_du_complot


  • Littérature : les complots d’Umberto Eco | ARTE Info
    http://info.arte.tv/fr/litterature-les-complots-dumberto-eco
    http://info.arte.tv/sites/default/files/thumbnails/image/eco.jpg

    Une court entretien avec Umberto Eco sur les théories du complot et le journalisme, thèmes phares de son dernier livre

    Déjà best-seller en Italie, le septième roman d’Umberto Eco, « Numéro Zéro », parait en France aux éditions Grasset, après le cultissime « Nom de la rose », « Le Pendule de Foucault » ou « Le cimetière de Prague ». Dans ce nouveau livre, l’auteur italien imagine le meurtre d’un journaliste de presse à scandale qui enquêtait sur les traces de Mussolini : ce dernier n’aurait pas été assassiné en 1945, mais aurait été exfiltré et protégé par la CIA opérant sur le territoire italien…

    A lire sur cette question du « complot » le dossier du diplo en kiosque...

    http://www.monde-diplomatique.fr/2015/06/MAESTRUTTI/53079

    #journalisme
    #lecture
    #théorie_du_complot


  • Dix principes de la mécanique conspirationniste, par Benoît Bréville (Le Monde diplomatique, juin 2015, en kiosque)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2015/06/BREVILLE/53077

    De la même manière qu’un hypocondriaque ne sera jamais en capacité de dire qu’il est précisément hypocondriaque puisqu’il est « malade », le premier dénominateur commun dans la rhétorique du complot est de ne jamais prononcer le mot...

    Benoît Bréville dans le monde diplomatique en décèle neuf autres...

    « Dans cette Révolution française, tout, jusqu’à ses forfaits les plus épouvantables, tout a été prévu, médité, combiné, résolu, statué ; tout a été (…) mené par des hommes qui avaient seuls le fil des conspirations longtemps ourdies dans les sociétés secrètes, et qui ont su choisir et hâter les moments propices au complot. » A la fin du XVIIIe siècle, quand l’abbé Augustin de Barruel écrit ces lignes, ceux qui voient des complots partout avancent à visage découvert.

    #theorie_du_complot


  • Vous avez dit « complot » ? (Le Monde diplomatique, juin 2015)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2015/06/A/53058
    A lire dans le numéro de Juin 2015 en kiosque, un dossier sur le sujet :

    Assurément, la plupart des théoriciens du complot versent dans la paranoïa et surestiment le rôle de puissances occultes. Mais d’autres, plus simplement, se fourvoient dans une quête d’explication simple à des événements chaotiques. Leur désir de comprendre provoque leur égarement, peut-être provisoire…

    #theorie_du_complot