• Le #capitalisme raconté par le nugget ! (Et par Christophe Colomb) - Entretien avec Raj Patel - YouTube
    https://www.youtube.com/watch?v=Ge0YJug5XXU


    Une vision claire et globale, qui intègre le même type de constat que ceux amenés par Federici, par exemple.

    « Le nugget de poulet est le produit capitaliste parfait : originaire d’une volaille qui vivait à l’état sauvage dans la jungle asiatique, on l’a transformé cet animal en objet, avec un poitrail tellement important qu’il ne peut plus marcher ! Ce poulet moderne est un résumé de ce que nous pouvons faire à la nature : prendre tout ce que bon nous semble, le transformer, et le jeter à la poubelle. » Rencontre et entretien avec l’économiste Raj Patel autour de son dernier livre : « Comment le monde est devenu cheap ? »

    #exploitation #racisme #sexisme #hiérarchisation #malbouffe #énergie #transports #économie #société

    https://seenthis.net/messages/731455 via Agnès Maillard


  • « Tout le monde descend ! » Un chauffeur de bus renvoie ses passagers pour faire monter un homme en fauteuil
    https://www.ouest-france.fr/societe/tout-le-monde-descend-un-chauffeur-de-bus-renvoie-ses-passagers-pour-fa
    https://media.ouest-france.fr/v1/pictures/9aff69418aa35b4cdd8e17a674d723c1-tout-le-monde-descend-un-chauffeur-de-bus-renvoie-ses-passagers-pour-faire-monter-un-homme-en_0.jpg?focuspoint=50,24&height=630&width=1200&cropresize=1&fill=0

    « Comme personne ne bougeait, le chauffeur s’est levé et à dit ’Terminus ! Tout le monde descend !’ », raconte l’homme en fauteuil, dans un tweet posté sur le compte Accessible pour tous, qui relaye les initiatives en faveur des personnes à mobilité réduite mais aussi les galères qu’elles peuvent rencontrer.

    Le conducteur du bus « m’a dit ’vous pouvez monter et les autres, vous attendez celui d’après ! », ajoute cet habitant de Seine-et-Marne, qui s’est confié au Huffington Post et au site Handicap.fr.

    #civisme #handicap #transport_en_commun

    https://seenthis.net/messages/731345 via odilon


  • Transports collectifs : combien coûterait la #gratuité aux Franciliens ?
    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/10/01/transports-collectifs-combien-couterait-la-gratuite-aux-franciliens_5362977_
    https://img.lemde.fr/2018/10/01/155/0/534/267/644/322/60/0/527fc6b_YeKu_JkrgmNriu8O-52QfDH9.png

    Le conseil régional estime qu’une telle gratuité induirait une saturation d’un réseau déjà très utilisé, alors que le dézonage a déjà encouragé une « surconsommation » de transports. C’est lui qui tient les cordons du colossal budget des transports, qui atteint 10 milliards d’euros, dont 3 milliards sont financés par les tickets et les abonnements.

    C’est aussi très intéressant pour les non-dits (nombreux) :
    – 500€ par foyer rectifié en 800 à 1600€ euros par foyer en ne tenant compte que des foyers imposables, ça signifie qu’un foyer non imposable n’est pas un foyer ??
    – combien coûtent les tickets et abonnement aux ménages ? Ah bah… 3 milliards.
    – combien coûte la distribution, management des tickets & abonnement + surveillance et répression des usagers ?
    – qui profite de la « surconsommation », est-ce qu’il y aurait pas par hasard un effet décloisonnement de gens qui étaient jusque là un tout petit peu emprisonnés dans les banlieues éloignées de la zone 5 ?

    #inégalités #transports #ségrégation #racisme_social

    https://seenthis.net/messages/725965 via Fil


  • #Transport_maritime : une #mondialisation conteneurisée qui rime encore avec #pollution

    La pollution des océans et de notre air est aussi interrogée par le développement du trafic maritime et de géants des mers. Cette semaine, la France a inauguré un #porte-conteneur de 400 mètres de long, alors que le secteur a tardé jusqu’au printemps dernier pour signer un accord en faveur du climat.

    https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2018/09/38b9f44b-b6ac-4b86-b3cc-8f53c0d40ebf/738_visactu-le-havre-inauguration-du-plus-grand-porte-conteneurs-du-monde-165af9d741e.jpg
    https://www.franceculture.fr/ecologie-et-environnement/transport-maritime-une-mondialisation-conteneurisee-qui-rime-encore-av
    #containeurs #containers

    ping @simplicissimus @reka

    https://seenthis.net/messages/720802 via CDB_77



  • Ponts, routes, rail : un inquiétant manque d’entretien en France (titre qui a remplacé « Route, rail, canaux… La grande souffrance des infrastructures françaises »), Grégoire Allix et Philippe Jacqué, Le Monde 17/08/2018
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/08/17/route-rail-canaux-la-grande-souffrance-des-infrastructures-francaises_534328

    Un récent audit commandé par le ministère des transports a rappelé que le patrimoine routier français était, lui aussi, fragilisé par des décennies de manque d’entretien.

    Un tiers des ponts du réseau routier national à réparer, dont 7 % présentent un « risque d’effondrement »… Après l’écroulement catastrophique du viaduc Morandi à Gênes, mardi 14 août, la France n’est pas épargnée par les débats qui divisent l’Italie concernant le mauvais état des infrastructures routières.

    Si le réseau italien, avec une dizaine de ponts écroulés ces cinq dernières années, apparaît particulièrement vulnérable, un récent audit commandé par le ministère des transports a rappelé que le patrimoine routier de l’Hexagone était, lui aussi, fragilisé par des décennies de manque d’entretien.

    C’est la maladie des infrastructures de transports en France : tout comme la route, le rail et les canaux souffrent d’un sous-investissement chronique, qui a entraîné pendant des années un manque de maintenance aux conséquences potentiellement dramatiques. Tour d’horizon des réseaux les plus vulnérables, alors que le gouvernement doit annoncer, à la rentrée, une loi de programmation des infrastructures.

    Un réseau routier qui se dégrade

    Rendu public par le ministère des transports en juin, l’audit réalisé par deux sociétés suisses sur les 10 000 km et les 12 000 ponts du réseau routier national non concédé au privé est passé relativement inaperçu jusqu’à la catastrophe de Gênes. Ses conclusions sont pourtant alarmistes : un pont sur trois à réparer, 17 % des chaussées qui nécessitent des réparations structurelles, des équipements menacés de vétusté…

    Surtout, les budgets ne suivent pas. La France investit 50 000 euros par kilomètre dans son réseau chaque année, quand le Royaume-Uni y consacre 80 000 euros. Dans l’Hexagone, un pont n’est réparé en moyenne que vingt-deux ans après l’apparition des premières dégradations, souligne l’audit.

    Quant aux 380 000 km de routes départementales, aucune raison de penser qu’elles sont en meilleur état, vu les baisses de dotations auxquelles les collectivités sont confrontées. « On est dans des pourcentages de mauvais entretien similaires à ceux des routes nationales révélés par l’audit suisse », estime-t-on à l’Observatoire national de la route, qui mène actuellement une analyse de l’état de ce patrimoine.

    « Le réseau routier français est plutôt très performant, mais il se dégrade très rapidement. D’année en année, il y a un sous-investissement de 200 millions à 300 millions d’euros », note Matthieu Orphelin, député La République en marche (LRM) du Maine-et-Loire et membre du Conseil d’orientation des infrastructures (COI).

    « Cela remonte à quinze ans, estime le président du COI, l’ancien député (PS) du Calvados Philippe Duron. Il y a d’abord la disparition du ministère de l’équipement, qui fait passer cette priorité au second plan. Puis le déni de la route à partir des années 2000, renforcé par le Grenelle de l’environnement. Et enfin les politiques de restriction budgétaire. »

    Pas de péril imminent, à en croire les experts. « Il n’y a pas d’urgence absolue dans les cinq ans qui viennent et, étant donné les inspections auxquelles les ouvrages sont soumis en France, le risque n’est pas forcément que les ponts s’effondrent, mais plutôt qu’on soit obligés de les fermer. Mais plus on attend pour réaliser ces travaux de maintenance, plus il y aura urgence et plus ça coûtera cher », prévient Jean-Michel Torrenti, ingénieur des ponts et directeur du département matériaux et structures de l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar).

    Un effort tardif sur le rail

    Le réseau ferré national a été le premier à sonner l’alarme, en 2005. Alors que la France s’enorgueillissait à l’époque de ses succès sur la grande vitesse, qui concentrait l’essentiel des investissements, les gros nœuds ferroviaires, qui accueillent l’immense majorité des passagers, étaient jugés en voie d’obsolescence par Robert Rivier, le rapporteur d’un audit. « Si la situation actuelle devait perdurer, ne subsisterait à l’horizon 2025 qu’un tiers des 50 000 kilomètres du réseau », insistait l’ingénieur suisse dans cette étude.

    « Sur le rail, ça a longtemps été la folie des grandeurs, le mythe du TGV partout, au détriment de la mobilité du quotidien, rappelle Matthieu Orphelin. Résultat : des nœuds ferroviaires congestionnés, avec des trains qui arrivent en retard et repartent encore plus en retard ».

    Depuis ce rapport-choc, les gouvernements successifs ont augmenté les budgets alloués à la régénération du réseau. Ils sont passés de moins de 800 millions d’euros en 2004 à une fourchette de 2,5 milliards à 3 milliards d’euros par an aujourd’hui. Un effort trop tardif pour empêcher, en juillet 2013, l’accident ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne), qui a fait sept morts et une trentaine de blessés, et les multiples incidents qui compliquent les trajets des passagers.

    Sur le front de la régénération et de la modernisation du rail, l’Etat devrait aller plus loin en portant les moyens de rénovation à près de 3,6 milliards d’euros par an. Et à partir de 2022, il vient de s’engager à ajouter encore 200 millions d’euros par an.

    Si les sommes sont remarquables, cela pourrait ne pas suffire. En 2018, un quart des lignes sont au-delà de leur durée de vie théorique, contre 10 % à 20 % en 2012. En début d’année, Jean-Cyril Spinetta, auteur d’un rapport sur la SNCF, prévenait : « Si l’investissement reste constant, près de la moitié des 9 000 km de “petites” lignes pourraient être fermés aux voyageurs d’ici à 2026 en raison de leur obsolescence. »

    Des canaux prometteurs, mais négligés

    Le secteur ne fait jamais parler de lui. Pourtant, les canaux constituent l’un des réseaux de transport les plus prometteurs. Et les plus négligés. « Les plus mal lotis, ce sont les voies d’eau, confirme Philippe Duron. Beaucoup de gens ont cru que le fluvial n’avait pas d’avenir. Or il connaît une croissance à deux chiffres depuis quelques années, mais l’état préoccupant des infrastructures pourrait entraîner des pépins. »

    Avec 6 700 km de voies d’eau (canaux, fleuves, rivières) et quelque 4 000 ouvrages installés (écluses, déversoirs, ponts, aqueducs, etc.), gérés par Voies navigables de France (VNF) et ses 4 300 agents, ce patrimoine est essentiel pour le pays à l’heure de la transition énergétique. Deux audits remis début 2018 au gouvernement soulignent le sous-investissement chronique et l’extrême fragilité de ce réseau.

    Alors que VNF investissait encore, en 2013, 157 millions d’euros dans ses infrastructures, il n’en a investi que 136 millions en 2017. Or, selon ces audits, il faudrait dépenser plus du double pour les dix ans à venir pour maintenir un réseau, dont de nombreuses voies sont aujourd’hui déclarées impropres à la navigation.

    Problème : VNF, doté d’un budget de 500 millions d’euros, ne dispose que de 8 % de ressources propres, trop peu aujourd’hui pour espérer investir davantage. Le COI encourage le gouvernement à investir, pour ce seul réseau, 150 % de plus qu’aujourd’hui.

    #infrastructures #routes #ponts #rail #canaux #transports

    https://seenthis.net/messages/715621 via colporteur


  • [Appli] Carto.metro.tramway.funiculaire | F. Jarrier

    Voila un site assez impressionnant vu la précision et le niveau de détail de ces différents réseaux (infrastructures) de transport, portant sur plusieurs villes françaises, quelques unes d’Europe et du monde.

    L’application est accessible ici : http://carto.metro.free.fr/cartes/rer-idf

    https://pic.infini.fr/5a9cEf8E/ciyrmu47.PNG

    #réseau #transport #infrastructure #application #RER #métro #Villes

    https://seenthis.net/messages/712177 via fbahoken


  • [Appli] Pittsburgh Bus Bunching | Mark Egge

    Cartographie du trafic en bus qui apporterait leur lot de mauvaises nouvelles : des bus pleins, surchargés et d’autres vides ; un problème de fréquence qui engendrerait des temps d’attentes trop importants... liés à un « regroupement » de bus.

    Est-ce que ce « regroupement » de bus à certains endroits de la ville suit un modèle prévisible ? Pour explorer cette hypothèse, le projet propose de géo visualiser les fréquences spatio-temporelles des trajets en bus (ex. de Pittsburgh, pour le mois de mars 2016). L’objectif général étant de montrer les zones de concentration des bus, de congestion en fonction de l’heure de la journée, pour tenter d’anticiper les problèmes de gestion du trafic et des flux de passagers qui en découlent.

    Deux types de représentations créées par M. Egge (http://www.markegge.com) sont proposées.
    – la première présente une application interactive permettant de visualiser sous la forme de matrice d’information géographique ordonnée (cf. matrice-Bertin), chacune des lignes de bus. En ligne figurent les stations et en colonnes, les horaires ; la cellule est teintée d’un rouge +/- intense qui correspond à la part (en %) de voyages supportés par la station sur la tranche horaire, par rapport à l’ensemble de la journée (rouge pur : voyage > 80%).
    – la seconde représentation est une carte animée du trafic de l’ensemble des bus. La carte présente un rendu de type type carte de chaleur, avec un effet arc-en-ciel dont on est pas sûre qu’il ait été choisi par l’auteur (puisque une teinte correspond à un bus, ce qui est exact sur le plan #semio). Le rouge sur la carte indique par exemple la présence de bus de la ligne 61 (61A, 61b, 61C, 61D).

    Les représentations ont été créées dans le cadre du projet The When and Where of Pittsburgh’s Bunched Buses accessible ici :http://www.markegge.com/the-when-and-where-of-pittsburghs-bunched-buses

    Le code de l’application est disponible ici : http://bunching.github.io
    https://pic.infini.fr/YQMcruZq/coCm5R6Z.PNG
    https://pic.infini.fr/JuDCXnEt/WOOP50cN.PNG

    #réseau #transport #bus #carte_de_chaleur #matrice_ ordonnée #Pittsburg #matrice_Bertin

    https://seenthis.net/messages/712181 via fbahoken


  • Estonie : bus gratuits sur l’ensemble du pays, une première européenne - Sciencesetavenir.fr
    https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/estonie-bus-gratuits-sur-l-ensemble-du-pays-une-premiere-europeenne
    https://www.sciencesetavenir.fr/assets/img/2018/07/26/cover-r4x3w1000-5b59bcebb2995-1c1bffb5f2f108381d0affdeaf2e5e3fa21d9cf2-jpg.jpg

    « Nous cherchions comment animer les régions rurales, arrêter l’exode vers les villes », a indiqué à l’AFP Mme Simson, soulignant que le programme est le fruit de discussions entre le gouvernement central et les comtés.

    « Au niveau d’un comté, le transport gratuit par bus vise principalement à créer des possibilités pour la #mobilité des habitants des régions rurales, afin de leur garantir l’accès aux services quotidiens », a-t-elle précisé.

    #transport #ruralité #égalité

    https://seenthis.net/messages/710806 via Agnès Maillard


  • Barrages hydroélectriques au #Laos

    Pour l’instant, petit compte-rendu sans images (car très lent à charger ici au Laos) et sans trop d’investigation. Je vous fais part ici de ce que j’ai vu ces jours-ci au Laos, et plus précisément entre Muang Khua et Nong Khiaw et entre Nong Khiaw et Luang Prabang, le long du fleuve Nam Ou.

    Avant d’arriver dans la région, on a pensé prendre le bateau de Muang Khua à Luang Prabang. Arrivés à Muang Khua depuis Dien Bien Phu (Vietnam) on nous dit que c’est impossible, alors que c’était pourtant indiqué sur les panneaux à destination des touristes... On nous parle de barrage hydroélectrique et on nous dit qu’on peut arriver uniquement jusqu’à Nong Khiaw.
    On prend donc le bateau jusqu’à Nong Khiaw et à 3/4 du parcours on nous indique de sortir du bateau pour prendre un tuc-tuc. Un barrage est en train d’être construit et on ne peut donc pas passer. Sur le bateau, il y a aussi un guide touristique qui habite la région et qui nous explique que le barrage est construit par les chinois pour alimenter en courant électrique un train à grande vitesse qui est en train d’être construit. Les travaux du barrage ont commencé il y a environ 2 ans et qu’il sera mis en fonction dans 2 ans. A la fin de cette année, les populations locales seront déplacées. Je suis loin du guide, c’est donc un peu difficile pour moi de discuter avec lui, mais il parle de 500 personnes déplacées environ dans les alentours de son village (il faut calculer que c’est une région très reculée du Laos, et la densité de population est très basse). Les gens sont déplacées d’environ 2 km et ils ne sont pas très contents de partir, malgré les (petites) compensations financières.
    Il m’explique aussi que les travailleurs sont à la fois laotiens et chinois.

    On dort à Nong Khiaw et on prend le jour suivant un bus pour rejoindre Luang Prabang.
    Et là, à la moitié du parcours, on découvre pourquoi on ne peut plus descendre la rivière en bateau... autre barrage !
    On voit, avant le barrage en construction, des maisons où l’on a peint au spray des chiffres... « 4,5x2 » par exemple ou « H124 »... et puis quelques maisons détruites. Les signaux sont clairs : toutes les maisons du village vont être détruites... On comprend avoir raison quand on voit, quelques centaines de mètres plus en bas le chantier du barrage hydroélectrique.
    Et là on y voit aussi une publicité du train à grand vitesse qui sera construit... il reliera très probablement le Laos à la Chine et permettra à la Chine d’avoir accès aux ressources de ce pays. La région est riche en #matières_premières, dixit @albertocampiphoto.
    Depuis là, plein de panneaux en chinois longent la route, des panneaux d’entrepôts, de petites usines, des panneaux qui disent « land for sale » ou « house for rent »...

    La rivière ne sera ainsi probablement plus du tout navigable dans quelques années. Ou seulement en petits morceaux, mais surtout, les laotiens de la région seront dépouillés de leurs ressources. Sic.

    J’espère pouvoir ajouter des photos bientôt...

    Si des seenthisiens trouvent plus d’informations là-dessus... on pourra compléter ce compte-rendu basé uniquement sur une courte visite dans la région.

    #électricité #Chine #train_à_grand_vitesse #néo-colonialisme #transport_ferroviaire #ressources #eau #électricité #IDPs #déplacés_internes #extractivisme

    cc @reka @fil @simplicissimus

    https://seenthis.net/messages/709331 via CDB_77


  • Revenir au transport maritime à la voile : une alternative écologique souhaitable et désormais réaliste
    https://www.bastamag.net/Revenir-au-transport-maritime-a-la-voile-une-alternative-ecologique-souhai

    Transporter des marchandises à la voile d’une rive à l’autre de l’océan Atlantique, et en finir avec les pollutions générées par les porte-conteneurs géants ? Plus qu’un pari, l’équipe de Towt, une jeune entreprise installée à Douarnenez dans le Finistère, en a fait une réalité, qu’elle tente désormais d’installer dans la durée. Ses bateaux sont capables de relier la Grande-Bretagne comme de faire la grande traversée, à leur propre rythme, sans fioul, accompagnés de leur chargement de thé, de café, de chocolat (...)

    #Inventer

    / A la une, #Energies_renouvelables, #Reportages, #Transports, #Climat

    https://seenthis.net/messages/703772 via Basta !


  • Estonia To Become The World’s First Free Public Transport Nation
    https://popupcity.net/estonia-to-become-the-worlds-first-free-public-transport-nation
    https://popupcity.net/wp-content/uploads/2018/05/Tallinn-2-800x480.jpg

    Tallinn, known for its digital government and successful tech startups, is often referred to as Europe’s innovation capital. Now celebrating five years of free public transport for all citizens, the government is planning to make Estonia the first free public transport nation. Allan Alaküla, Head of Tallinn European Union Office, shares some valuable insights for other cities.

    #transport #service_public #gratuité #Estonie

    https://seenthis.net/messages/695218 via odilon


  • Covoiturage : bienvenue dans un capitalisme de crevards
    http://blog.ecologie-politique.eu/post/Covoiturage-capitalisme-de-crevards

    Mais depuis que le covoiturage est devenu une pratique commune, je rencontre plutôt des personnes qui me prennent pour un billet de banque. Les conducteur les plus sympa que je croise désormais, c’est ceux qui ont la fibre commerciale et ont investi dans une plus grosse voiture pour prendre plus de monde et maximiser leur profit. Je finis par adopter le masculin au lieu de l’écriture épicène parce que dans mon expérience (j’ai beaucoup covoituré vers 2010-2011) les conducteurs sont souvent des hommes et les passagères des femmes. Et ça se sent.

    #covoiturage #capitalisme #transport #train

    https://seenthis.net/messages/692616 via RastaPopoulos


  • Les Cafés Géo » L’épopée du #Canal_de_Suez, des pharaons au XXIe siècle

    http://cafe-geo.net/lepopee-du-canal-de-suez-des-pharaons-au-xxie-siecle
    http://cafe-geo.net/wp-content/uploads/asie-mineure-vidal-lablache-368x400.jpg

    Voilà bien une exposition idéale pour réconcilier histoire et géographie, si c’est nécessaire.

    Elle a plusieurs mérites. Elle présente d’abord la cérémonie de l’inauguration elle-même avec son faste étonnant, ses invités au premier rang desquels l’impératrice Eugénie, dont le Yacht impérial l’Aigle est placé en tête de la flottille officielle, puis François-Joseph de Habsbourg qui a déjà commencé son long règne. Des portraits et photos nous permettent d’admirer les épaules d’Eugénie, puis les moustaches et favoris de l’empereur d’Autriche-Hongrie. Les visiteurs furent sensibles nous dit-on au contraste entre ce faste et la misère populaire alentour. Un bal fut organisé pour 5 000 personnes, où figurait peut-être Paul Vidal de La Blache. Ce dernier en effet était alors membre de l’Ecole Française d’Athènes où il se préparait à une carrière d’archéologue et épigraphiste ; il vint assister à l’inauguration. Peut-être cet épisode de sa vie ne fut-il pas étranger à son choix de devenir géographe

    #grands_travaux #verrous_maritimes #transports_maritimes

    https://seenthis.net/messages/692057 via Reka


  • La France abandonne ses villes moyennes, par Jean-Michel Dumay (Le Monde diplomatique, mai 2018)

    Excellent article

    Pour se rendre en train à Lyon, sa nouvelle capitale régionale, située à 183 kilomètres à vol d’oiseau, un habitant de Montluçon, première commune de l’Allier, doit compter au minimum trois heures et demie, avec un changement impératif, voire quatre à cinq heures selon les autres options proposées. C’est-à-dire davantage de temps qu’un Lillois, qui réside trois fois plus loin.

    « On est près de tout et, en même temps, on est loin de tout », synthétise M. Daniel Coffin, l’un des animateurs du Comité de défense du rail local (Coderail). Ce cheminot retraité se souvient d’une époque bénie où l’on pouvait presque tout faire en train, en étoile, autour de Montluçon. Au cœur du pays, la ville était un carrefour ferroviaire. Ainsi en avait décidé Napoléon III, accueilli en grande pompe dans les usines de la cité en 1864, sous un arc de triomphe de rails et d’essieux de wagon. Un siècle et demi plus tard, ce 28 avril, en marge des grèves de cheminots, la population était à nouveau appelée par les élus locaux à « marcher pour le rail ». Mais, cette fois, il s’agissait d’empêcher sa disparition.

    .../...Avec une telle offre ferroviaire, comment s’étonner que le nombre de voyageurs décline ? « Les grandes villes n’ont cessé de se rapprocher entre elles, constate, amer, M. Coffin. Nous, nous nous sommes éloignés ! » En cause : d’une part, le report aux calendes du projet de ligne à grande vitesse Paris - Orléans - Clermont-Ferrand - Lyon (POCL), destinée à désengorger l’actuelle ligne Paris-Lyon et sur laquelle tout le monde, ici, s’était excité. Et surtout, le défaut d’investissements sur le tronçon du Cher ces quarante dernières années : une voie unique non électrifiée, où la vitesse est par endroits fortement limitée. Son ballast est fragile, ses attache-rails et sa signalisation à surveiller. Être au cœur du pays pour finir au centre de nulle part ! « Notre avantage est devenu notre handicap », analyse M. Frédéric Laporte, maire (Les Républicains, LR) de Montluçon. Avec M. Daniel Dugléry, président (LR également) de la communauté d’agglomération Montluçon Communauté, il demande le maintien de la ligne et son électrification.

    Fermer le tronçon vers Bourges ? « Ils sont cinglés ! Ils tuent les villes moyennes, alors qu’il faut rendre la vie à ces endroits-là », s’exclame Mme Carole Thibaut, directrice du Centre dramatique national (CDN) des Îlets, qui s’y emploie sur le plan culturel. Qu’on ait besoin ou non de prendre le train pour Paris, le sentiment, ici, est largement partagé. L’éventuelle fermeture, après l’interruption de la liaison vers Lyon, signifie une rupture réelle, mais aussi symbolique. Certes, objecteront les technocrates, la ville est bien dotée en liaisons routières et autoroutières. Mais justement : la voici abandonnée au règne automobile, à contre-courant des métropoles, qui cherchent à s’en émanciper à l’heure de la nécessaire transition énergétique.

    .../... on parle des années d’abandon par l’État et de la nécessité d’agir ensemble. Il n’échappe à personne que l’impératif d’égalité républicaine entre les territoires est remis en question, y compris au plan sémantique. Avec la formation du premier gouvernement de M. Philippe, en mai 2017, la notion d’égalité a cédé la place à celle de « cohésion » des territoires, par la création d’un ministère du même nom. Une notion assez floue, moins contraignante, en vigueur dans les institutions européennes.

    #régions #aménagement_du_territoire #regional_planning #centralisation #transports #transport #rail

    https://seenthis.net/messages/690834 via David Sharp



  • La Tesla était en autopilotage lors du crash (1 mort) _ 31 mars 2018

    L’Autopilot était enclenché lors de l’accident mortel impliquant la Tesla X d’un homme de 38 ans, le 23 mars en Californie.

    http://www.lessentiel.lu/dyim/e354f4/B.M600,1000/images/content/2/6/1/26138073/2/topelement.jpg
     » Jamais une Model X de la marque Tesla n’a été autant endommagée" selon le Conseil national de la sécurité des transports américains.

    Le constructeur de voitures électriques Tesla a déclaré que le logiciel de conduite Autopilot était enclenché pendant un récent accident mortel aux Etats-Unis, un aveu qui pourrait accentuer les craintes sur ce type de système permettant des manoeuvres sans l’intervention du conducteur.

    Une Tesla de la gamme Model X a percuté une glissière de sécurité en béton sur une autoroute le 23 mars près de Moutain View, en Californie. Le conducteur, identifié par la presse locale comme étant un homme de 38 ans, est mort plus tard à l’hôpital. « Dans les instants avant la collision (...) l’Autopilot était engagé », a expliqué Tesla dans un communiqué diffusé en ligne vendredi soir.

    Réduction des collisions
    « Il y a plus d’un an, le gouvernement américain avait estimé que la première version d’Autopilot réduisait le taux de collision de 40% », prend soin de souligner le groupe fondé en 2003 et dirigé par l’entrepreneur d’origine sud-africaine Elon Musk. « Le conducteur avait reçu plusieurs avertissements visuels et un (avertissement) audible le prévenant qu’il devait maintenir les mains (sur le volant) plus tôt et les mains du conducteur n’ont pas été détectées sur le volant pendant les six secondes ayant précédé la collision », explique Tesla.

    « Le conducteur a eu environ cinq secondes et 150 mètres de vue dégagée sur la barrière et la partie endommagée de la glissière de sécurité mais les enregistrements du véhicules montrent qu’aucune action n’a été entreprise », poursuit Tesla. Le fait que cette glissière ait été « emboutie au cours d’un précédent accident sans être remplacée ensuite », explique que le véhicule Tesla ait été autant accidenté, selon le groupe.

    Aucune action entreprise
    « Nous n’avons jamais vu ce niveau de dégâts sur un Model X dans d’autres accidents », affirme-t-il. Le NTSB, le régulateur des transports américain, qui s’intéresse particulièrement au système d’Autopilot permettant un certain nombre de manoeuvres sans l’intervention du conducteur, a ouvert mardi une enquête à la suite de cet accident. En 2016, un automobiliste américain avait déjà trouvé la mort au volant d’une berline Model S de Tesla équipée d’Autopilot.

    Sur Twitter, les messages critiquant le manque de sécurité de ces voitures capables de rouler sans l’intervention d’un homme sont nombreux. Un utilisateur du réseau ne comprend pas le manque de compassion de la part de l’entreprise Tesla vis-à-vis des victimes. Il se questionne aussi sur la faiblesse de réaction des dirigeants d’Uber qui ont connu un accident mortel avec un de leurs véhicules autonomes en Arizona le 18 mars.

    Source : http://www.lessentiel.lu/fr/news/story/La-Tesla-etait-en-autopilotage-lors-du-crash-26138073
    #autopilote #voiture_autopilotée #voiture_autonome #transport #Tesla #voitures_autonomes #voiture #mobilité #automobile #robotisation #pieton #innovation #silicon_valley #intelligence_artificielle

    https://seenthis.net/messages/681768 via BCE 106,6 Mhz


  • « On est tous le cheminot de quelqu’un d’autre », par Les pieds sur terre (#France_Culture)
    https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/est-tous-le-cheminot-de-quelquun

    A l’heure où le gouvernement d’Edouard Philippe souhaite réformer la #SNCF et le statut des #cheminots, voyageurs et cheminots racontent leurs conditions de travail et leur quotidien sur les rails. A Orry-la-Ville, nous nous sommes demandé si les usagers et les cheminots devaient forcément être dressés les uns contre les autres et s’ils n’avaient pas par hasard des intérêt communs... Durée : 28 min.

    http://rf.proxycast.org/1411684065131634688/10078-14.03.2018-ITEMA_21615833-0.mp3

    #train #transports_en_commun #audio #radio

    https://seenthis.net/messages/677740 via intempestive


  • Exclusif - La carte de l’état réel des #trains du quotidien

    Voici une carte unique : ligne par ligne, dans toutes les régions de France, elle présente l’état du chemin de fer en France, selon la qualité de son service. L’équipe de Reporterre a mené l’enquête, tronçon par tronçon, en interrogeant des dizaines d’experts et d’usagers. Bilan : ça va mal. Il est urgent de rénover « les trains du quotidien ».

    https://reporterre.net/local/cache-vignettes/L575xH500/arton14006-f095c.png?1517817920
    https://reporterre.net/Exclusif-La-carte-de-l-etat-reel-des-trains-du-quotidien
    #chemins_de_fer #it_has_begun #cartographie #visualisation #France #transport_ferroviaire

    https://seenthis.net/messages/667244 via CDB_77


  • L’ACLU veut savoir pourquoi l’État américain fouille des terminaux lors de vols intérieurs
    https://www.nextinpact.com/brief/l-aclu-veut-savoir-pourquoi-l-etat-americain-fouille-des-terminaux-lors-

    La branche nord californienne de l’ACLU (American Civil Liberties Union) a déposé plainte contre la TSA (Transportation Security Administration). L’enjeu : découvrir ce qui motive l’administration dans les fouilles de terminaux électroniques dans les vols intérieurs. Ces fouilles sont monnaie courante pour les vols internationaux, mais ne devraient pas avoir lieu au sein des États-Unis, du moins pas sans des raisons claires. L’association veut donc savoir pourquoi les agents mettent certaines (...)

    #Transportation_Security_Administration_(TSA) #smartphone #écoutes #voyageurs #surveillance (...)

    ##Transportation_Security_Administration__TSA_ ##voyageurs
    ##ACLU

    https://seenthis.net/messages/676196 via etraces


  • Ómnibus
    http://www.unoscuantostextos.org/omnibus

    Pese a la etimología de la palabra (‘ómnibus’ significa ‘para todos’), es evidente que los usuarios de transportes colectivos sufren un desprecio histórico sólo comparable al de los puros peatones. Inundación (1923) –¿A dónde vamos? –No hay manera de saberlo. … Sigue leyendo →

    #Anacronías #Artículos #En_la_prensa #Cantabria #Santander #transporte #urbanismo


  • Contribution à la cartographie d’une matrice de flux – M ppemonde
    http://mappemonde.mgm.fr/123img1

    La représentation cartographique des interactions spatiales ne présente pas de difficultés particulières, lorsque le nombre de lieux concernés n’excède pas la dizaine. Dans le cas contraire, la figure est caractérisée par une complexité graphique caractéristique de la représentation des données relationnelles massives (« big data ») : l’effet spaghetti.

    http://mappemonde.mgm.fr/wp-content/uploads/2018/02/123img1_fig1-768x774.jpg

    La thèse montre que deux orientations méthodologiques sont traditionnellement privilégiées pour réduire cette complexité : une sélection a priori de l’information à représenter et une réduction de la résolution des données lors de procédures d’agrégations variées. Ces possibilités sont fondées sur un raisonnement mené en amont de l’étape de représentation, lors de la modélisation de l’information statistique et/ou géographique. Si elles sont efficaces, leur principal écueil est d’entraîner la suppression de tout ou partie de l’information disponible. Pour y remédier, de nouvelles possibilités issues du champ de l’Informatique graphique sont apparues. Elles permettent notamment d’agir au niveau graphique du tracé des figurés. Les procédures de fusion des liens, une forme d’agrégation graphique, permettent, par exemple, de réduire la complexité visuelle de la carte de flux, en simulant des routes (figure 1).

    http://mappemonde.mgm.fr/wp-content/uploads/2018/02/123img1_fig2-e1518169833911.jpg

    #cartographie #visualisation #circulation #flux #transport

    https://seenthis.net/messages/672081 via Reka


  • Des centaines de malades contaminés par des framboises de Chine Le Devoir - 10 février 2018
    http://www.ledevoir.com/societe/sante/519883/framboises-infectees-probablement-des-deces-survenus-l-ete-dernier

    Des framboises congelées importées de Chine ont rendu malades des centaines de personnes l’été dernier au Québec, et en ont probablement tué certaines, selon un récent bilan de la santé publique.
      http://media2.ledevoir.com/images_galerie/nwd_593793_445488/image.jpg

    Les petits fruits contaminés par un virus ont entraîné une grande vague de rappels parce qu’ils ont été utilisés par des transformateurs alimentaires — des brasseurs, des pâtissiers et des glaciers, par exemple — en plus d’être cuisinés par des cafétérias d’hôpital ou de résidences pour aînés.
     
    Les framboises étaient contaminées par un norovirus, un type de virus très contagieux qui provoque des gastroentérites souvent longues et sévères. Au moins 724 Québécois sont tombés malades, un nombre qui ne représenterait que « la pointe de l’iceberg ».
    Selon le Dr Yves Jalbert, directeur de la protection à la Direction générale de santé publique du ministère de la Santé, il est évident qu’il y a eu des décès durant cette période, sans toutefois pouvoir en préciser le nombre. La santé publique ne suit pas l’évolution de chacun des malades infectés. (La Presse) 

     #agriculture #agroalimentaire #salmonelles #alimentation #canada #Quebec #chine #gastroentérites
     #économie #fruits #framboises #transport #patisseries #glaces #norovirus #importations

    En France idem : Alerte aux framboises bio contaminées chez Picard en 2017 *
    http://alerte-environnement.fr/2017/07/15/alerte-aux-framboises-bio-contamines-chez-picard
    Des sachets de framboises bio de la marque Picard font actuellement l’objet d’un rappel produit en raison de la présence de norovirus GC I qui peuvent causer des gastro-entérites aigües chez l’adulte.
    Leader Price et Thiriet

    https://seenthis.net/messages/668149 via BCE 106,6 Mhz


  • Lettres depuis la taule des femmes #de #Rennes
    https://nantes.indymedia.org/articles/39972

    Voici 3 lettres écrites depuis la taule des femmes de Rennes pendant ce mois de janvier 2018, qui viennent parler de la situation actuelle à l’intérieur (avant et pendant la grève des maton.ne.s).Dans cette période où les maton.ne.s (et leurs syndicats) prennent toute la place avec leurs discours réacs et sécuritaires, dans la rue comme dans les médias (qui relaient allègrement leur vomi), on voulait rendre visible ces lettres de Maïté et Marina, enfermées au Centre Pénitentiaire pour Femmes. On publie ces lettres, parce qu’au delà de ce contexte particulièrement dégueu, on voit toujours du sens à briser le silence, à exprimer notre rage et notre solidarité directe, avec les moyens qui nous semblent pertinents et par l’auto-organisation, pour la destruction de toutes les #prisons et du monde qui en a (...)

    #contrôle #social #aéroport #notre-dame-des-landes #/ #centres #rétention #transports #gratuits #contrôle,social,aéroport,notre-dame-des-landes,/,prisons,centres,de,rétention,transports,gratuits

    https://seenthis.net/messages/665736 via nantes.indymedia.org


  • 80km/h : vitesse de la lumière révolutionnaire ou #partialitarisme ?
    https://www.initiative-communiste.fr/articles/culture-debats/80km-h-vitesse-de-lumiere-revolutionnaire-partialitarisme

    Par Loïc Chaigneau – JRCF pour www.initiative-communiste.fr Il est bien loin le temps où la voiture figurait en bonne place parmi les symboles de ce que l’opinion commune se représente comme un moyen d’accéder à une forme de liberté. Désormais, de la gauche institutionnelle ou écolo à la droite sécuritaire, l’automobile se voit accabler de […]

    #5-CULTURE_DEBATS #articles #Loic_Chaigneau #repression #sécurité_routière #transports