#unilever

  • Unilever warns social media to clean up “toxic” content
    https://techcrunch.com/2018/02/12/unilever-warns-social-media-to-clean-up-toxic-content

    Consumer goods giant Unilever, a maker of branded soaps, foodstuffs and personal care items and also one of the world’s biggest online advertisers, has fired a warning shot across the bows of social media giants by threatening to pull ads from digital platforms if they don’t do more to mitigate the spread of what it dubs “toxic” online content — be it fake news, terrorism or child exploitation. “It is critical that our brands remain not only in a safe environment, but a suitable one,” CMO Keith (...)

    #Google #Unilever #Facebook #manipulation #SocialNetwork #publicité

    ##publicité

    https://seenthis.net/messages/669048 via etraces


  • Un #rap contre les méfaits d’#Unilever en Inde crée le buzz - RFI
    http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20150807-inde-unilever-rap-pollution-mercure

    En Inde, un clip de rap cherche à réveiller les consciences. Et cela semble fonctionner . L’objectif : faire monter la pression sur l’entreprise anglaise Unilever, accusée d’être responsable d’une importante pollution au mercure autour de son ancienne usine de fabrication de thermomètres. La multinationale a reconnu certaines erreurs et a dû fermer cette usine en 2001. Mais depuis, de nombreux travailleurs seraient décédés à cause d’une possible contamination au mercure.

    Unilever reconnaît une chose : au début des années 2000, 5,3 tonnes de verre contenant du #mercure ont été revendues à de simples recycleurs près de cette fabrique de #thermomètres, située à Kodaikanal, dans l’Etat du Tamil Nadu, à l’extrême sud de l’Inde.

    Cette violation des règles environnementales, révélée à l’époque par l’association Greenpeace, a entraîné la fermeture de cette usine. Unilever a alors isolé plus de 7 tonnes de verre contaminé au mercure, et les a envoyés aux Etats-Unis pour les recycler. La compagnie affirme que cela a empêché toute contamination de l’environnement de la région. Et depuis, elle est engagée dans une longue procédure d’analyse pour décontaminer le site de l’usine.

    Pour les associations locales, cela n’est cependant pas suffisant. Car selon elles, toute la terre autour de l’ancienne usine est hautement polluée au mercure, ce qui risque de contaminer le lac adjacent. Mais le problème, c’est qu’aucun relevé indépendant n’a été réalisé depuis 14 ans pour évaluer l’ampleur des dommages.

    Et les travailleurs seraient aussi affectés. Ils n’avaient en effet aucun équipement de protection dans l’usine et étaient constamment exposés au mercure. « On en trouvait sur nos mains, sur nos sourcils, et on en emmenait dans notre foyer », témoigne l’un d’entre eux.

    #pollution #santé #Sofia_Ashraf

    https://www.youtube.com/watch?v=nSal-ms0vcI

    http://seenthis.net/messages/396461 via odilon