NRobin

Chargée d’Etudes Nantes / AMD

  • Interdit d’interdire !
    Vivement Taddéï et le débat contradictoire ! NRobin

    http://www.ozap.com/actu/frederic-taddei-rt-france-est-la-seule-chaine-qui-m-ait-donne-carte-blanche/563372
    Frédéric Taddéi : « RT France est la seule chaîne qui m’ait donné carte blanche »
    http://static1.ozap.com/articles/2/56/33/72/@/4597456-frederic-taddei-article_media_image-2.jpg
    publié par Christophe Gazzano
    Jeudi 19 Juillet 2018

    Le journaliste est interrogé dans « Le Parisien » sur la future émission qu’il animera sur la chaîne financée par le Kremlin.

    Il est prêt à monter au front. Alors qu’il débarquera à la rentrée prochaine sur la très controversée chaîne financée et contrôlée par le pouvoir russe, RT France, pour y animer un talk-show culturel, Frédéric Taddeï a réservé sa première prise de parole au « Parisien ». Conscient de l’étonnement suscité par son arrivée, le journaliste estime que « les gens qui (lui) reprochent d’aller animer des débats sur RT sont ceux qui aimeraient bien qu’il n’y ait plus de débats du tout ». Le ton de l’interview est donné.
    « Une vraie émission culturelle avec de vrais débats »

    « C’est la seule chaîne qui m’ait donné carte blanche pour faire ce que je préfère à la télévision : une vraie émission culturelle avec de vrais débats », affirme-t-il. Il revendique une « totale liberté » sur sa nouvelle chaîne et en profite pour donner une petite leçon à ses confrères en affirmant que « le jour où il y aura un débat sur la Russie, (il) invitera des pro-Poutine, ce qu’(il a) toujours fait et que (ses) confrères ne font pas et, bien entendu, des anti-Poutine ». Un peu plus loin, il compare même le refus de l’Elysée d’accréditer les journalistes de sa chaîne à celui du Rassemblement national (ex-Front national), « qui faisait la même chose avec ’Le Petit journal’ de Yann Barthès ».

    Le fait de travailler pour un média financé par le pouvoir russe ne l’effraie pas outre-mesure. « J’ai animé ’Ce soir (ou jamais)’ pendant dix ans sur une chaîne d’Etat. Je n’ai pas fait la propagande du gouvernement pour autant », ironise-t-il. Frédéric Taddeï rappelle d’ailleurs qu’il n’est pas le premier à franchir le rubicon. « Larry King, l’ex-intervieweur vedette de CNN, est sur RT America depuis cinq ans. De célèbres journalistes américains de gauche y animent des talk-shows », souligne-t-il. Le journaliste assure même avoir la confiance d’Europe 1, radio sur laquelle il animera une émission hebdomadaire chaque dimanche à la rentrée prochaine. « Je suis l’un des plus anciens sur Europe 1. Ils m’ont toujours soutenu », déclare-t-il.
    « RT France est très observée »

    Le mois dernier, RT France avait été mise en demeure par le Conseil supérieur de l’audiovisuel suite à un sujet sur la Syrie diffusé dans le journal du 13 avril, un sujet que les Sages ont jugé mensonger, ce qui a valu à la chaîne russe d’être épinglée pour manquements à l’honnêteté, à la rigueur de l’information et à la diversité des points de vue. Les responsables de la chaîne avaient plaidé l’erreur technique et nié toute volonté de diffuser de fausses informations, tout en déposant un recours devant le Conseil d’état. La mise en garde du CSA n’effraie pas pour autant Frédéric Taddeï. « Toutes les chaînes françaises ont été un jour ou l’autre mises en demeure par le CSA, constate-t-il. On en parle davantage parce que RT France est très ’observée’ ».

    La nouvelle émission de l’ancien animateur du service public ne manquera pas d’être observée à son tour. Son titre n’est pas encore connu, mais elle sera programmée du lundi au jeudi à 19h sur RT France et durera une heure. En référence à son ancienne émission sur le service public, « Ce soir (ou jamais) », Frédéric Taddeï rappelle que cela lui a valu « beaucoup d’éloges, mais aussi pas mal d’injures ». Et de prédire : « Ce sera pareil sur RT ».

    • Interview par l’hystérique Elizabeth Levy. NRobin

      Frédéric Taddéï : « Je me fous d’être payé par Poutine ! »
      Entretien avec le nouvel animateur de RT France (1/2)
      par Elisabeth Lévy et Daoud Boughezala et Gil Mihaely
      https://www.causeur.fr/frederic-taddei-russia-today-poutine-154210
      https://www.causeur.fr/wp-content/uploads/2018/09/frederic-taddei-poutine-russia-today-1200x726.jpg
      A partir de la rentrée, pour suivre la nouvelle émission de débats de Frédéric Taddéï « Interdire d’interdire », il vous faudra zapper sur Russia Today (RT France). Si les bons esprits se sont étranglés à l’annonce de ce transfert, passer de France télévisions à une chaîne publique russe pro-Poutine ne pose pas de problème déontologique à l’ex-animateur de « Ce soir ou jamais » : peu importe qui sert la soupe du moment qu’on peut cracher dedans…

      Causeur. Au moment de signer à Russia Today (RT France), où vous animerez du lundi au jeudi l’émission « Interdit d’interdire », vous êtes-vous demandé si ça vous gênait d’être payé par Poutine ?

      Frédéric Taddeï. Je me fiche complètement de qui me paye du moment qu’on me laisse libre de faire ce que je veux, d’inviter qui je veux et de parler de ce que je veux. Vous savez ce que disait Pierre Lazareff à ses journalistes ? « Acceptez tous les cadeaux et crachez dans la soupe. »

      Vous vous apprêtez donc à cracher dans la soupe…

      À ma manière, oui. Quand je ferai un débat sur la Russie, j’inviterai des pro-Poutine, ce que je faisais déjà dans « Ce soir (ou jamais !) » et sur Europe 1, et que mes collègues ne font pas, et des anti-Poutine, qui auront donc tout loisir de s’exprimer librement sur RT.

      N’empêche, vous faites partie du plan com de Poutine…

      Moi, j’ai plutôt l’impression que c’est l’unanimisme de façade qui règne chez nous qui fait partie du plan de com de Poutine, et pas seulement en France. RT America est de plus en plus regardée aux États-Unis. Larry King, l’ex-intervieweur vedette de CNN, y travaille depuis cinq ans. De célèbres journalistes américains de gauche y animent des talk-shows, comme Chris Hedges,
      Article réservé aux abonnés

      Elisabeth Lévy est fondatrice et directrice de la rédaction de Causeur.
      Daoud Boughezala est directeur adjoint de la rédaction et rédacteur en chef de Causeur.
      Gil Mihaely est historien et directeur de la publication de Causeur. Né en Israël en 1965, Gil Mihaely a fait des études d’histoire et de Philosophie à l’Université de Tel-Aviv. Docteur de l’EHESS où il a soutenu en 2004 une thèse d’histoire, il vit en France depuis 1999. En 2007 il a créé, avec Élisabeth Lévy ...