• Nouvelle attaque contre les installations énergétiques vénézuéliennes | Venesol
    http://venesol.org/2019/03/14/nouvelle-attaque
    http://venesol.org/wp-content/uploads/2019/03/01-768x576.jpg
    http://venesol.org/wp-content/uploads/2019/03/02-1024x768.jpg
    http://venesol.org/wp-content/uploads/2019/03/03-1-1024x768.jpg

    A peine le rétablissement de l’approvisionnement en électricité et en eau potable établie au Venezuela, une nouvelle attaque a été orchestrée contre le pays, cette fois dans les installations de la ceinture pétrolière de l’Orénoque, la plus grande réserve de pétrole brut de la planète, a rapporté le ministre du pétrole Manuel Quevedo via son compte Twitter.
    Bien que Quevedo n’ait pas fourni plus de détails concernant les dommages, il a accusé le sénateur étasunien Marco Rubio et le membre du parlement de l’opposition Juan Guaidó. Quatre réservoirs auraient été incendiés, sans que des victimes humaines n’aient été signalées jusqu’à présent.
    Le ministre du Pouvoir populaire du pétrole a accusé textuellement « Les Gringos ne veulent pas qu’on ai d’échanges économiques ; ils veulent les champs de pétrole . C’est du mépris pour les Vénézuéliens !
    Depuis jeudi 7 mars, le Venezuela est la cible d’une série de cyberattaques contre le système de contrôle de la centrale hydroélectrique d’El Guri. Le gouvernement bolivarien a assuré que ce sabotage a été réalisé avec la technologie que seul le gouvernement des États-Unis posséde pour générer une panne d’électricité dans tout le pays qui a cherché à générer des troubles et exacerber l’esprit des Vénézuéliens contre le président Nicolas Maduro.
    Telesur / Traduit par Venesol

    #Venezuela