nicogow

Etudiant de 17 ans, de gauche critique, intéressé par la sociologie, les sciences politiques et l’économie

  • La France ?
    La France, en voilà un grand mot, un mot intéressant et chargé d’histoire

    J’ai un problème et je ne pense être pas le seul, au nom de la France a été fait les plus grandes choses comme les plus abjectes.

    Au début du siècle dernier nous massacrions au nom de cette France civilisée dans tous les continents, certains pourchassaient une partie de la population car elle ne rentrait pas dans ce qu’était la France pour eux, c’est-à-dire une langue, un terroir une tradition qui était exclusive à ces gens.

    Aujourd’hui des guerres meurtrières pour des intérêts économiques sont toujours menés au nom de la France et du « développement » (notion très dangereuse car impliquant un sens dans lequel vont toute les sociétés, qui serait le sens du bien par opposition au mal, les sous-développés), ceux qui veulent que les frontières soient fermées, qui vont du Front national au parti socialiste aujourd’hui l’appellent au nom de cette France éternelle, qui serait menacée.

    Mais au fond une question me turlupine c’est quoi la France ? Déjà ce ne peut pas être notre langue, qui connait de nombreux patois et qui est parlée sur l’ensemble des continents dans des pays qui ne nous appartiennent pas. Ce n’est pas non plus l’Europe car la France par le biais des doms-tom à des frontières avec des pays qui n’ont rien à voir avec cette Europe, dont il faut très largement évacuer l’idée de berceau d’une civilisation éternelle, c’est une vision très réductrice et l’idée de « la civilisation » opposée à « la barbarie » est fausse.

    La France ce n’est pas non plus notre drapeau, car les communards en 1871 voulaient le remplacer par un drapeau rouge, pourtant on fait difficilement plus français que les communards qui voulaient défendre paris et la France à tout prix et créer une république qui ne sera pas celle de leur bourreau, Adolphe Thiers qui dit de cette république qu’ « elle sera conservatrice ou ne sera pas »

    La France ce n’est pas non plus les droits de l’homme, hier avec l’état français de vichy, l’OAS ou les actions françaises au rwanda et aujourd’hui avec un gouvernement qui n’exclut pas de les outrepassés ces droits sont remis en cause, d’ailleurs il faut la également repenser ces droits, qui n’étaient au départ qu’un moyen de créer un droit de propriété sacré pour quelques uns.

    Vous me voyez peut-être venir ? Au fond la France ça n’existe pas, sous le mot France se cache de multiples étiquettes, de multiples peuples, de multiples idées qui sont parfois contradictoires, il faut donc arrêter de parler de La France comme d’un tout inséparable et millénaire mais tout simplement dire que chacun à sa définition, chacun à sa France,

    Pourtant avoir sa définition propre de la France ne fait pas que nous ne partageons rien avec ceux qui ont la leur et que nous voulons détruire leur vision, cela veut juste dire que l’unité nationale en appelant des idées vides de sens est profondément débile, il est facile de dire le mot « république », d’appeler à la « laïcité », la « liberté », le « vivre-ensemble », la « liberté d’expression » ou de faire des contresens comme « la sécurité est la première des libertés » cependant expliquer ce que l’on entends par une telle idée et plus personne n’est d’accord.

    Je veux dire, en tant que nouvel arrivé sur un réseau social que je ne connaissais que peu j’ai vu que l’on pouvait mettre un drapeau français sur notre photo de profil, en voyant tout le monde le faire et par compassion avec les victimes je l’ai mis dans le moment, puis j’ai réfléchi à ce que cela impliquait, est-ce que tous ceux qui sont morts ce funeste jour aimaient ce drapeau ? Est-ce que ils auraient voulus que chacun mette se drapeau sur lui comme un hommage non pas à eux mais à cette idée bancale de France ? Ce drapeau est celui de notre état, personne de vivant n’a jamais voté pour qu’il soit le nôtre.

    De même dire que la France est en guerre, avec qui contre qui ? Pratiquement aucun citoyen français n’a voté pour cette guerre, aucune des victimes n’a voté pour donc pourquoi serait-elle la nôtre ? Tout ceci implique beaucoup trop de questions, c’est pour cette raison que après réflexion et certainement trop tard j’ai enlevé ce drapeau qui pour moi ne représentera jamais la diversité des français et peut-être non français abattus froidement par d’autres belges, français et syriens qui par le jeu funeste de la haine en sont venus à tuer. Nous vivons un temps d’incertitude dont peut émerger le meilleur comme le pire, voir comme souvent les deux, il faut donc contribuer à créer le meilleur, et peut être ce jour je pourrais porter le drapeau qu’aurons choisi l’ensemble de ceux qui sont français en sachant ce que cela implique.