Extinction Rebellion

https://extinctionrebellion.fr

  • Pourquoi n’arrêtes-tu pas de jouer à leur jeu de massacre ?
    Pourquoi ne sorts-tu pas de la compétition pour la compétition, de la consommation pour la consommation, ... ?
    Le dogme néo-libérale dans lequel nous avons tous été enfermé depuis 50 ans est mortifère. Il nous a conduit au libre-échange mondialisé qui s’impose au mépris du respect de notre mère nourricière, la Terre. La Terre dont les ressources naturelles et de la biodiversité (12,5% d’espèces en voie d’extinction) sont mises à mal à une vitesse exponentielle !
    Alors toi aussi rejoins la Rébellion [ _https://extinctionrebellion.fr/_ ], engages toi et agis en faveur de la décroissance, de l’entraide, de la solidarité et de la sobriété heureuse afin que nous puissions vivre dans la dignité un effondrement inévitable du monde que nous connaissons aujourd’hui.
    Bonne lecture et bonne réflexion sur le sens de nos vies...
    *****************************************************************
    Comment miner la capacité de résistance des salariés, par Hélène-Yvonne Meynaud (Le Monde diplomatique, mai 2019)
    https://www.monde-diplomatique.fr/2019/05/MEYNAUD/59867
    https://www.monde-diplomatique.fr/IMG/arton59867.jpg

    À chaque gouvernement ses remises en cause sociales. Prochaine étape : les retraites. La réforme prétend établir un régime universel, mais elle bouleverse la philosophie du système. Les salariés risquent de devoir choisir : partir à la retraite avec une faible pension ou rester en activité avec l’espoir de recevoir un peu plus. C’est déjà au nom de la justice que les lois travail ont été instaurées…


  • Semaine internationale de la rébellion
    Face au militantisme, “nous sommes revenus à un système de répression des années 1960 et 1970”

    Lycéens fichés S, écolos entendus par la police, Gilets jaunes renvoyés en correctionnelle : Vanessa Codaccioni explique comment l’#antiterrorisme a contaminé l’appareil répressif. Et comment la France a fait un bond de 40 ans en arrière.

    La chercheuse en sciences politiques Vanessa Codaccioni s’inquiète de la #criminalisation croissante du #militantisme. En refusant la #politisation des mouvements de #contestation, le pouvoir va jusqu’à les assimiler à du #terrorisme. Suite et fin de notre série d’articles consacrée à la Semaine internationale de la rébellion qui se déroule du 12 au 19 avril.

    https://www.telerama.fr/idees/face-au-militantisme,-nous-sommes-revenus-a-un-systeme-de-repression-des-an
    https://www.telerama.fr/sites/tr_master/files/styles/simplecrop1000/public/000_1ba0kc_0.jpg?itok=Qji5xpGZ&sc=7692dcb74477c2fc44d2db83b7685107
    illustration photo : Abdulmonam Eassa/AFP : Manifestation des Gilets jaunes, à Paris, le 1er décembre 2018.

    En quatre mois de mobilisation des Gilets jaunes, 8 645 personnes ont été placées en garde à vue, 2 000 ont été condamnées, et 1 800 sont en attente de jugement. A titre de comparaison, environ 11 000 individus avaient été arrêtés pendant les grèves de mineurs sous Thatcher entre 1984 et 1985. Ce qui est inédit, c’est ce niveau de contestation politique, ou la vigueur de la punition ?

    /.../

    ++ SEMAINE DE LA REBELLION, MODE D’EMPLOI
    C’est quoi : la Semaine internationale de la rébellion a été lancée par Extinction Rebellion, https://extinctionrebellion.fr, un mouvement né en Angleterre en octobre 2018 et qui depuis essaime dans de nombreux pays – parmi lesquels la France, l’Italie, l’Allemagne et les Etats-Unis. L’idée : mener des actions de #désobéissance civile non-violente afin d’intensifier la protestation contre l’inaction politique en matière de lutte contre le changement climatique et la disparition des espèces. D’autres organisations environnementales ont annoncé qu’elles participeraient à cette semaine internationale de la rébellion.
    C’est quand : la semaine internationale de la rébellion se déroule du 12 au 19 avril.
    Quelles actions : Impossible de tenir un agenda précis. Car si certains collectifs communiquent depuis plusieurs semaines sur leurs prochaines actions pour s’assurer une médiatisation maximale, d’autres cultivent au contraire le secret, afin d’amplifier l’effet de surprise.
    En France, citons une « action contre l’industrie du textile et la fast fashion » menée par #Extinction #Rebellion, qui s’est déroulée le vendredi 12 avril. Et « bloquons la République des pollueurs », une action en Ile-de-France organisée par les Amis de la Terre, ANV-COP21 et Greenpeace. Des actions de « swarming » (blocages éphémères de la circulation) sont annoncées à travers le monde…
    Marc Belpois

    https://extinctionrebellion.fr/assets/img/bando/xr-brand3.png

    #répression

    https://seenthis.net/messages/775805 via ¿’ ValK.