Une étude qui dénote

/142-une-etude-qui-denote

  • A lire dans le même ordre idée : A l’école des compétences, d’Angélique del Rey : ou comment l’Education nationale tente de remplacer les diplômes nationaux par un livret de compétences équivalent du livret ouvrier du XIXème.

    Une étude qui dénote
    http://www.laviemoderne.net/detox/142-une-etude-qui-denote

    L’avance pédagogique du #système_éducatif française est saisissante : une étude scientifique, « menée par le CNRS en partenariat avec l’académie d’Orléans-Tours »[1], vient en effet d’identifier l’une des principales causes des difficultés des élèves : les notes !

    À se demander par quel miracle la Corée ou le Japon ont pu obtenir jusqu’ici de bien meilleurs résultats dans les évaluations internationales tout en offrant un système éducatif plus égalitaire que le nôtre.

    Car de fait, selon cette étude, supprimer les notes « réduirait les inégalités scolaires », rien moins. Quelle chance puisque tel est le crédo du Ministère de l’Éducation nationale dans le cadre de la Refondation de l’École ! Celui-ci a ainsi organisé, dès 2014, une grande « conférence nationale sur l’évaluation des élèves » et constitué un « jury » citoyen (dont la composition demeure un sujet d’émerveillement[2]) pour réformer l’évaluation. D’ailleurs, après une certaine hésitation au sommet de l’État, les notes disparaissent du contrôle continu au brevet et deviennent facultatives dans les bulletins scolaires avec la #réforme _du_collège 2016.

    #enseignement #éducation #compétences