• Recherche. Ce que les vibrations des ampoules trahissent de nos conversations

    Des chercheurs israéliens ont mis au point une technique qui permet de reconstituer une conversation rien qu’en captant, à distance, les vacillements induits par les sons sur la lumière d’une ampoule.

    https://www.courrierinternational.com/article/recherche-ce-que-les-vibrations-des-ampoules-trahissent-de-no

    Si c’est vrai, le résultat est bluffant (et flippant), écouter par ex Let it be des Beatles :

    https://www.nassiben.com/lamphone

    https://www.youtube.com/watch?v=t32QvpfOHqw

    #Lamphone #espionnage #vie_privée #renseignement #technologie #surveillance

    https://seenthis.net/messages/862086 via jeanmarie


  • La conquête de l’espace au temps des startups.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article3850

    Après SpaceX d’Elen Musk et Rocket Lab, Skyrora commence à tracer sa place parmi les fournisseurs de la prestation de transfert de satellites dans les positions géostationnaires. Un marché très prometteur, basé sur la haute technologie.

    #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / #technologie,_drone,_citoyen,_USA,_google,_High_Tech, #espace,_fusée,_exploration,_NASA,_étoiles,_espace,_technologie,_ISS


  • Les données de santé de la population française, collectées massivement, seront-elles vraiment protégées ?
    https://www.bastamag.net/Donnees-de-sante-Microsoft-Gafam-Health-Data-Hub-Covid-fichier-Big-Data

    L’État a accéléré sa mise en place pendant l’épidémie : le Health Data Hub, ou plateforme des données de santé, doit regrouper un très large éventail de données sur les soins, l’assurance maladie, les pharmacies, les Ehpad… L’esprit du projet étant que l’intelligence artificielle fera avancer la médecine. Le géant Microsoft en est l’hébergeur. Ce 11 mai, premier jour du début du déconfinement, dans les hôpitaux parisiens de l’AP-HP, le personnel soignant sort de deux mois très tendus. Au plus fort de la crise, (...) #Décrypter

    / #Technologies_libres, Santé , #Surveillance_et_biométrie, A la une

    #Santé_
    https://www.bastamag.net/IMG/jpg/2048px-datacenter_de_arsat.jpg

    https://seenthis.net/messages/860090 via Basta !


  • La Chine écartée de la réalisation de la 5G en Israël...
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article3843

    Est-ce la concurrence des USA ? Est-ce un rejet d’Israël ? Est-ce une réticence chinoise ? La réalisation de cette technologie pour l’Etat hébreu suspendue et l’enchère infructueuse.

    #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / #Israë _l,_Proche-Orient,_EPU,_droits_de_l’homme,_ONU, #technologie,_drone,_citoyen,_USA,_google,_High_Tech, #Internet,_Web,_cyber-démocratie,_communication,_société,_médias


  • La Chine écartée de la réalisation de la 5G en Israël...
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article3840

    Visiblement entre la Chine et Israël il y a que peu de relations. Et dans tous les domaines les économistes et autres prospecteurs ne trouvent une intensité des échanges entre les 2 entités. Maintenant, au 4 juin, le projet dit de « 5G » auquel se dirigent plusieurs nations, dans une course effrénée, aucune soumission des leaders de cette technologie que sont les descendants de Mao, n’est décelée, alors l’appel d’offre a dépassé, à cette date, la clôture des la clôture des enchères. Alors que les (...)

    #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / #Internet,_Web,_cyber-démocratie,_communication,_société,_médias, #technologie,_drone,_citoyen,_USA,_google,_High_Tech, #Israël,_Proche-Orient,_EPU,_droits_de_l’homme,_ONU, #USA,_Maison_Blanche,_CIA, Chine, réforme, développement, environnement, (...)

    #Chine,réforme,_développement,_environnement,_Asie,


  • La NASA offre la licence de son respirateur médicalisé.
    https://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article3833

    Ecouter l’article. L’histoire dont une équipe d’ingénieurs, animée par le désir d’aider pendant la crise, a fait naître VITAL. Dès que le coronavirus a frappé, les ingénieurs du JPL (NASA) se sont associés pour créer un prototype de ventilateur qui pourrait être produit en série, pour répondre à un besoin massif. Ce n’est pas sorcier, mais c’est un accompagnement volontaire qui aide. Plus de 100 fabricants du monde entier ont demandé une licence gratuite pour construire VITAL, ils seront annoncés plus (...)

    #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / #USA,_Maison_Blanche,_CIA, médecine, sciences, technologie, ADN, vaccin, médicaments, (...)

    #médecine,_sciences,_technologie,_ADN,_vaccin,_médicaments,_découvertes
    https://medeng.jpl.nasa.gov/covid-19/ventilator/UMS/ventilator/JPL_COVID-19_Ventilating_Device_Brochure.pdf


  • La NASA offre la licence de son respirateur médicalisé.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article3833

    Ecouter l’article. L’histoire dont une équipe d’ingénieurs, animée par le désir d’aider pendant la crise, a fait naître VITAL. Dès que le coronavirus a frappé, les ingénieurs du JPL (NASA) se sont associés pour créer un prototype de ventilateur qui pourrait être produit en série, pour répondre à un besoin massif. Ce n’est pas sorcier, mais c’est un accompagnement volontaire qui aide. Plus de 100 fabricants du monde entier ont demandé une licence gratuite pour construire VITAL, ils seront annoncés plus (...)

    #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / #USA,_Maison_Blanche,_CIA, médecine, sciences, technologie, ADN, vaccin, médicaments, (...)

    #médecine,_sciences,_technologie,_ADN,_vaccin,_médicaments,_découvertes
    https://medeng.jpl.nasa.gov/covid-19/ventilator/UMS/ventilator/JPL_COVID-19_Ventilating_Device_Brochure.pdf



  • The smart city as time-space cartographer in COVID-19 control: the South Korean strategy and democratic control of surveillance technology

    While the US, UK, France, Italy, and many other countries ended up implementing complete lockdown after tens of thousands of deaths from COVID-19, South Korea kept factories and offices running, flattened the curve, and maintained a low mortality rate. Extensive media coverage has focused on South Korea’s testing capacity as the primary reason, but there has been little discussion of the vital role of the smart city. In this paper, we describe how smart city technologies form a crucial part of disease control in South Korea, explain the social conditions for the extensive use of smart city technology, and offer critical insights into contemporary discussions on the issue of smart cities and surveillance.

    https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/15387216.2020.1768423
    #smart_city #ville_intelligente #surveillance #covid-19 #Corée_du_Sud #confinement #coronavirus #géographie_urbaine #villes #urban_matter #technologie #technologie_de_la_surveillance

    ping @etraces

    https://seenthis.net/messages/856733 via CDB_77


  • Appel à l’annulation d’un contrat entre l’#UE et des entreprises israéliennes pour la surveillance des migrants par drones

    Les contrats de l’UE de 59 millions d’euros avec des entreprises militaires israélienne pour s’équiper en drones de guerre afin de surveiller les demandeurs d’asile en mer sont immoraux et d’une légalité douteuse.
    L’achat de #drones_israéliens par l’UE encourage les violations des droits de l’homme en Palestine occupée, tandis que l’utilisation abusive de tout drone pour intercepter les migrants et les demandeurs d’asile entraînerait de graves violations en Méditerranée, a déclaré aujourd’hui Euro-Mediterranean Human Rights Monitor dans un communiqué.
    L’UE devrait immédiatement résilier ces #contrats et s’abstenir d’utiliser des drones contre les demandeurs d’asile, en particulier la pratique consistant à renvoyer ces personnes en #Libye, entravant ainsi leur quête de sécurité.

    L’année dernière, l’Agence européenne des garde-frontières et des garde-côtes basée à Varsovie, #Frontex, et l’Agence européenne de sécurité maritime basée à Lisbonne, #EMSA, ont investi plus de 100 millions d’euros dans trois contrats pour des drones sans pilote. De plus, environ 59 millions d’euros des récents contrats de drones de l’UE auraient été accordés à deux sociétés militaires israéliennes : #Elbit_Systems et #Israel_Aerospace_Industries, #IAI.

    L’un des drones que Frontex a obtenu sous contrat est le #Hermes_900 d’Elbit, qui a été expérimenté sur la population mise en cage dans la #bande_de_Gaza assiégée lors de l’#opération_Bordure_protectrice de 2014. Cela montre l’#investissement de l’UE dans des équipements israéliens dont la valeur a été démontrée par son utilisation dans le cadre de l’oppression du peuple palestinien et de l’occupation de son territoire. Ces achats de drones seront perçus comme soutenant et encourageant une telle utilisation expérimentale de la #technologie_militaire par le régime répressif israélien.

    « Il est scandaleux pour l’UE d’acheter des drones à des fabricants de drones israéliens compte tenu des moyens répressifs et illégaux utilisés pour opprimer les Palestiniens vivant sous occupation depuis plus de cinquante ans », a déclaré le professeur Richard Falk, président du conseil d’administration d’Euromed-Monitor.

    Il est également inacceptable et inhumain pour l’UE d’utiliser des drones, quelle que soit la manière dont ils ont été obtenus pour violer les droits fondamentaux des migrants risquant leur vie en mer pour demander l’asile en Europe.

    Les contrats de drones de l’UE soulèvent une autre préoccupation sérieuse car l’opération Sophia ayant pris fin le 31 mars 2020, la prochaine #opération_Irini a l’intention d’utiliser ces drones militaires pour surveiller et fournir des renseignements sur les déplacements des demandeurs d’asile en #mer_Méditerranée, et cela sans fournir de protocoles de sauvetage aux personnes exposées à des dangers mortels en mer. Surtout si l’on considère qu’en 2019 le #taux_de_mortalité des demandeurs d’asile essayant de traverser la Méditerranée a augmenté de façon spectaculaire, passant de 2% en moyenne à 14%.

    L’opération Sophia utilise des navires pour patrouiller en Méditerranée, conformément au droit international, et pour aider les navires en détresse. Par exemple, la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (CNUDM) stipule que tous les navires sont tenus de signaler une rencontre avec un navire en détresse et, en outre, de proposer une assistance, y compris un sauvetage. Étant donné que les drones ne transportent pas d’équipement de sauvetage et ne sont pas régis par la CNUDM, il est nécessaire de s’appuyer sur les orientations du droit international des droits de l’homme et du droit international coutumier pour guider le comportement des gouvernements.

    Euro-Med Monitor craint que le passage imminent de l’UE à l’utilisation de drones plutôt que de navires en mer Méditerranée soit une tentative de contourner le #droit_international et de ne pas respecter les directives de l’UE visant à sauver la vie des personnes isolées en mer en situation critique. Le déploiement de drones, comme proposé, montre la détermination de l’UE à dissuader les demandeurs d’asile de chercher un abri sûr en Europe en facilitant leur capture en mer par les #gardes-côtes_libyens. Cette pratique reviendrait à aider et à encourager la persécution des demandeurs d’asile dans les fameux camps de détention libyens, où les pratiques de torture, d’esclavage et d’abus sexuels sont très répandues.

    En novembre 2019, l’#Italie a confirmé qu’un drone militaire appartenant à son armée s’était écrasé en Libye alors qu’il était en mission pour freiner les passages maritimes des migrants. Cela soulève de sérieuses questions quant à savoir si des opérations de drones similaires sont menées discrètement sous les auspices de l’UE.

    L’UE devrait décourager les violations des droits de l’homme contre les Palestiniens en s’abstenant d’acheter du matériel militaire israélien utilisé dans les territoires palestiniens occupés. Elle devrait plus généralement s’abstenir d’utiliser des drones militaires contre les demandeurs d’asile civils et, au lieu de cela, respecter ses obligations en vertu du droit international en offrant un refuge sûr aux réfugiés.

    Euro-Med Monitor souligne que même en cas d’utilisation de drones, les opérateurs de drones de l’UE sont tenus, en vertu du droit international, de respecter les #droits_fondamentaux à la vie, à la liberté et à la sécurité de tout bateau de migrants en danger qu’ils rencontrent. Les opérateurs sont tenus de signaler immédiatement tout incident aux autorités compétentes et de prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir que les opérations de recherche et de sauvetage soient menées au profit des migrants en danger.

    L’UE devrait en outre imposer des mesures de #transparence et de #responsabilité plus strictes sur les pratiques de Frontex, notamment en créant un comité de contrôle indépendant pour enquêter sur toute violation commise et prévenir de futures transgressions. Enfin, l’UE devrait empêcher l’extradition ou l’expulsion des demandeurs d’asile vers la Libye – où leur vie serait gravement menacée – et mettre fin à la pratique des garde-côtes libyens qui consiste à arrêter et capturer des migrants en mer.

    http://www.france-palestine.org/Appel-a-l-annulation-d-un-contrat-entre-l-UE-et-des-entreprises-is
    #Europe #EU #drones #Israël #surveillance #drones #migrations #asile #réfugiés #Méditerranée #frontières #contrôles_frontaliers #militarisation_des_frontières #complexe_militaro-industriel #business #armée #droits_humains #sauvetage

    ping @etraces @reka @nepthys @isskein @karine4

    https://seenthis.net/messages/855951 via CDB_77


  • L’attendue application de l’OMS pour le test du COVID-19.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article3822

    Ecouter l’article. L’ère des applications utilisées par smartphone a donné à la portabilité des actions, comme la visite de sites, sur le Web une grande mobilité, les sortant des foyers et bureaux. Plusieurs travaux ont été initiés au temps du COVID-19 pour parer à sa propagation. L’OMS dispose déjà de « WHO Info » pour faire parvenir ses informations à ceux qui installent l’appli. Elle informait par SMS ceux, dépourvus d’Internet, qui lui demandent de leur parvenir les informations qui peuvent les (...)

    écologie, planète, mer, sauvegarde, générations futures, avenir, verts, intérêts collectifs, humanité,

    / #technologie,_drone,_citoyen,_USA,_google,_High_Tech, #médecine,_sciences,_technologie,_ADN,_vaccin,_médicaments,_découvertes, #Internet,_Web,_cyber-démocratie,_communication,_société,_médias, Data - (...)

    #écologie,_planète,_mer,_sauvegarde,_générations_futures,_avenir,_verts,_intérêts_collectifs,_humanité, #Data_-_Données #calamités_naturelles,_séisme,_tsunami


  • La licence libre, remède miracle contre les pénuries ?
    https://www.politis.fr/articles/2020/05/la-licence-libre-remede-miracle-contre-les-penuries-41780

    Aujourd’hui dans la série #DéconfinonsLesIdées, on s’interroge sur l’histoire singulière du gel hydroalcoolique qui se diffuse grâce aux principes de l’open source. Et si la licence libre était le remède de demain ?

    #Technologies_libres


  • D’étranges bactéries résistantes aux conditions extrêmes.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article3816

    La science emprunte souvent des sentiers tortueux et surprenants pour arriver à des résultats inattendus. Sans être son but, un véhicule de la Nasa découvre d’étranges bactéries lors d’un essai routier dans le désert d’Atacama (Chili). Le Rover robotique a été déployé, après choix de l’emplacement pour similitude avec Mars. La simulation aux conditions réelles, avec les retards de communication lors d’une telle mission, a été aussi respecté. Et la fouille du terrain a surpris. Avant d’aller sur Mars, les (...)

    #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / #espace,_fusée,_exploration,_NASA,_étoiles,_espace,_technologie,_ISS, Sports, Ecologie, environnement, nature, (...)

    #Sports,_Ecologie,_environnement,_nature,_animaux


  • Sécurité informatique : tout le monde peut embrouiller Big Brother
    http://cqfd-journal.org/Securite-informatique-tout-le

    La Stasi en aurait rêvé : avec nos ordinateurs et nos téléphones, nous livrons sur un plateau des possibilités d’espionnage au quotidien. Et nous sommes nombreux à ne pas nous en préoccuper plus que ça, au (mauvais) prétexte que nous n’avons rien de fondamental à cacher. C’est oublier que d’autres, (...)

    #Technologies_libres


  • Coronavirus. 100 000 caméras surveillent les confinés à Moscou… Et tous les autres

    Le #confinement a été décidé en Russie pour les personnes qui reviennent de pays touchés par la pandémie de #coronavirus. 200 personnes ont été contrôlées en train d’enfreindre cette règle dans la capitale moscovite grâce au système de vidéosurveillance. Au grand dam de l’opposition.

    À Moscou, la #reconnaissance_faciale est devenue un outil clé de la stratégie anti-coronavirus, un test grandeur nature pour cette #technologie controversée, ses détracteurs dénonçant de longue date le risque d’un usage à des fins politiques.

    Depuis février, des milliers de Moscovites, en particulier ceux revenus de pays touchés par le #Covid-19, sont soumis à un régime de confinement strict à domicile de 14 jours pour empêcher la maladie de se propager.

    La reconnaissance faciale pour surveiller les confinés

    Tous sont catalogués avec leurs adresses, la copie de leurs passeports et leurs numéros de téléphone dans une base de données de cette mégalopole aux 16 millions d’habitants et visiteurs quotidiens.

    Et chacun est informé qu’une infraction au régime d’isolement est passible d’amendes voire de prison et d’expulsion pour les ressortissants étrangers.

    "Le respect de ce régime fait l’objet d’une surveillance permanente, notamment via le système de reconnaissance faciale", a mis en garde le maire de Moscou Sergueï Sobianine sur son blog.

    La puissance du système repose sur un maillage très serré. Pas un couloir de métro, pas une rue n’échappe aujourd’hui aux 170 000 caméras déployées peu à peu depuis une décennie au nom de l’ordre public. Quelque 100 000 d’entre elles sont reliées à l’intelligence artificielle capable d’identifier les personnes filmées et les 70 000 restantes doivent suivre sous peu.

    200 personnes identifiées pour avoir enfreint la quarantaine

    La police de Moscou a dit avoir identifié depuis février près de 200 personnes ayant enfreint leur quarantaine, grâce à cette surveillance.

    La Russie a aussi lancé d’autres technologies au service de la lutte contre le coronavirus, allant de la télémédecine à la surveillance des étalages de supermarchés et des réseaux sociaux pour contrer les rumeurs et "fausses informations".

    Le président Vladimir Poutine a lui-même visité mardi le nouveau centre de vigilance face à l’épidémie de coronavirus en Russie.

    Selon Sergueï Sobianine, ce pôle dispose des coordonnées et lieux de travail de 95 % des personnes ayant voyagé dans les pays les plus touchés par la pandémie. "Nous avons identifié où ils sont", s’est-il félicité.

    Dès février, le maire vantait l’efficacité redoutable de ce contrôle en prenant l’exemple d’une Chinoise sortie indûment de sa quarantaine, d’une amie lui ayant rendu visite et du chauffeur de taxi de cette dernière. Les autorités ont collecté au passage les données personnelles des 600 voisins des deux jeunes femmes.

    Selon le maire, les caméras sont aussi utilisées pour surveiller l’approvisionnement des étals des supermarchés, afin d’éviter les pénuries alors que de nombreux Moscovites, inquiets face à l’épidémie, se sont précipités cette semaine pour faire des stocks.

    Une technologie qui s’exporte

    Cette vidéosurveillance renforcée par la reconnaissance faciale avait été testée pour la première fois durant l’été 2018 lors de la Coupe du monde de football, avant d’être généralisée en janvier 2020. Juste avant l’épidémie.

    "La probabilité d’une erreur de notre algorithme dans la reconnaissance des visages est de 1 sur 15 millions", expliquait en début d’année Alexandre Minine, directeur général de la société russe NtechLab qui a gagné l’appel d’offres de la mairie de Moscou.

    Son dispositif, qui est aussi exporté en Chine, premier marché mondial, et en Amérique latine, est même capable d’identifier les personnes par leur seule silhouette dans "80 % des cas".

    Les technologies de surveillance russes et chinoises, les plus sophistiquées au monde, sont déjà exportées dans une centaine de pays, relève Valentin Weber, un expert de la cybersécurité à l’Université d’Oxford, dans une étude publiée fin 2019.

    "En raison des lois plus strictes sur la protection des données personnelles, en Europe la reconnaissance faciale n’a pas été déployée à grande échelle. Les groupes russes et chinois avaient moins de restrictions juridiques pour collecter et utiliser les données personnelles que leurs collègues européens", explique Valentin Weber.

    Risque de « Big Brother »

    Avant la crise du coronavirus, experts et opposants ont ainsi mis en garde contre ce "Big Brother" et le risque que sous couvert d’une mission d’intérêt général, il soit aussi utilisé pour surveiller les adversaires politiques et restreindre les libertés publiques.

    "C’est l’argument sécuritaire qui vient toujours justifier une perte de vie privée et de liberté personnelle. C’est là où est le plus grand problème et le plus grand danger", souligne le chercheur français en cybersécurité Baptiste Robert.

    Alexandre Minine dit faire confiance aux autorités et affirme que les images les "informations sur les personnes (passeport, nom et prénom, numéro de téléphone) ne sont pas conservées dans les mêmes bases de données".

    Selon lui, ces données ne sont croisées qu’en cas de nécessité, en conformité avec une procédure stricte confiée aux forces de l’ordre.

    Du côté des détracteurs du système, on se montre autrement plus méfiant. D’autant que la surveillance à des fins politiques n’est pas chose nouvelle pour bien des Russes : à l’époque soviétique, le KGB avait la réputation d’avoir des yeux et des oreilles partout.

    Surveillance d’État ?

    Aliona Popova, juriste et activiste, a déposé une plainte pour dénoncer le recours à Moscou du système de reconnaissance faciale à l’occasion, le 29 septembre, d’une manifestation d’opposition autorisée par les pouvoirs publics.

    Selon elle, des caméras avaient été fixées aux portiques détecteurs de métaux par lesquels chaque manifestant était obligé de passer pour rejoindre la zone de rassemblement.

    "L’utilisation massive des technologies de reconnaissance faciale, c’est de la surveillance de l’État visant ses citoyens. Et c’est certain que l’État va l’utiliser contre les opposants politiques", a-t-elle estimé.

    Sa plainte a finalement été rejetée, mais sa pétition contre la reconnaissance faciale sur le site change.org avait recueilli près de 75 000 signatures avant la crise du Covid-19. La mairie dément tout usage machiavélique à des fins de fichage des opposants.

    Des activistes se peignent le visage avec des formes géométriques

    En février, un groupe d’activistes artistiques a tenté de sensibiliser sur le sujet avec une nouvelle forme de protestation.

    Inspirés par une action du "Dazzle Club" à Londres où la reconnaissance faciale a été lancée en début d’année dans des espaces géographiques précis, quatre militants se sont peint des formes géométriques sur le visage devant l’administration présidentielle russe, un maquillage censé les rendre non identifiables par les caméras.

    ""Il y a déjà eu des cas d’activistes politiques interpellés dans le métro, identifiés à l’aide des caméras", accusait alors la peintre Katrin Nenacheva. Les quatre activistes ont été interpellés lors de leur action, puis jugés et condamnés à des amendes de 15 000 roubles (173 €) pour infractions à la réglementation des manifestations.

    Le directeur général de la société NtechLab relève la futilité de ce mode de protestation. "Nous pouvons travailler même lorsque 40 % du visage est recouvert par une casquette ou un masque médical", explique-t-il.

    S’évader de sa quarantaine le visage couvert ne protège pas de l’œil de Moscou.

    https://www.ouest-france.fr/europe/russie/coronavirus-100-000-cameras-surveillent-les-confines-moscou-et-tous-les
    #vidéosurveillance #Russie #Moscou
    ping @etraces

    https://seenthis.net/messages/834188 via CDB_77


  • La 5G a la fièvre de la révolution verte pour l’industrie.
    https://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article3750

    Ecouter l’article. L’avènement d’une nouvelle ère poursuit ce qui a été réalisé dans les soins de santé, les transports, l’énergie et les communications. L’usinage passe à l’impression tridimensionnelle (3DP), fabriquant des copies de haute conformité pour dépanner les originaux ou exécuter la fabrication d’une conception. Elle-même déjà étudiée avec les performances d’une IA (Intelligence Artificielles). Avec l’explosion démographique (moins d’1 milliards de personnes en 1900, plus de 7 milliards en 2000) a (...)

    #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / #économie,_politique,_arts,_corruption,_opposition,_démocratie, Internet, Web, cyber-démocratie, communication, société, (...)

    #Internet,_Web,_cyber-démocratie,_communication,_société,_médias


  • La 5G a la fièvre de la révolution verte pour l’industrie.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article3750

    Ecouter l’article. L’avènement d’une nouvelle ère poursuit ce qui a été réalisé dans les soins de santé, les transports, l’énergie et les communications. L’usinage passe à l’impression tridimensionnelle (3DP), fabriquant des copies de haute conformité pour dépanner les originaux ou exécuter la fabrication d’une conception. Elle-même déjà étudiée avec les performances d’une IA (Intelligence Artificielles). Avec l’explosion démographique (moins d’1 milliards de personnes en 1900, plus de 7 milliards en 2000) a (...)

    #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / #économie,_politique,_arts,_corruption,_opposition,_démocratie, Internet, Web, cyber-démocratie, communication, société, (...)

    #Internet,_Web,_cyber-démocratie,_communication,_société,_médias


  • En 2019, plus de données engendre plus de violations de comptes.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article3726

    Ecouter l’article. La prise de données est toujours possible et fréquente sur Internet. Les comptes des utilisateurs qui ne sont pas bien protégés par leurs propres détenteurs, sont donc pris par d’autres internautes souvent malintentionnés. La question des mots de passe, dits forts, conditionne l’évitement de dommages sur ces éléments individualisés. Précisément avec ce sujet, je soulève le cas de perte des informations d’identification sur le Net. Lourd bilan, en 2019 en matière de violation de ces (...)

    #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / #fait_divers,_société,_fléau,_délinquance,_religion,_perdition, #Internet,_Web,_cyber-démocratie,_communication,_société,_médias, Data - (...)

    #Data_-_Données
    https://pages.riskbasedsecurity.com/hubfs/Reports/2019/Data%20Breach%20QuickView%20Report%202019%20Q3%20Trends.pdf


  • Don’t assume technology is racially neutral

    Without adequate and effective safeguards, the increasing reliance on technology in law enforcement risks reinforcing existing prejudices against racialised communities, writes Karen Taylor.

    https://www.theparliamentmagazine.eu/sites/www.theparliamentmagazine.eu/files/styles/original_-_local_copy/entityshare/33329%3Fitok%3DXJY_Dja6#.jpg

    Within the European Union, police and law enforcement are increasingly using new technologies to support their work. Yet little consideration is given to the potential misuse of these technologies and their impact on racialised communities.

    When the everyday experience of racialised policing and ethnic profiling is already causing significant physical, emotional and social harm, how much will these new developments further harm people of colour in Europe?

    With racialised communities already over-policed and under-protected, resorting to data-driven policing may further entrench existing discriminatory practices, such as racial profiling and the construction of ‘suspicious’ communities.

    This was highlighted in a new report published by the European Network Against Racism (ENAR) and the Open Society Justice Initiative.

    Using systems to profile, survey and provide a logic for discrimination is not new; what is new is the sense of neutrality afforded to data-driven policing.

    The ENAR report shows that law enforcement agencies present technology as ‘race’ neutral and independent of bias. However, such claims overlook the evidence of discriminatory policing against racialised minority and migrant communities throughout Europe.

    European criminal justice systems police minority groups according to the myths and stereotypes about the level of ‘risk’ they pose rather than the reality.

    This means racialised communities will feel a disproportionate impact from new technologies used for identification, surveillance and analysis – such as crime analytics, the use of mobile fingerprinting scanners, social media monitoring and mobile phone extraction - as they are already overpoliced.

    For example, in the UK, social media is used to track ‘gang-associated individuals’ within the ‘Gangs Matrix’. If a person shares content on social media that references a gang name or certain colours, flags or attire linked to a gang, they may be added to this database, according to research by Amnesty International.

    Given the racialisation of gangs, it is likely that such technology will be deployed for use against racialised people and groups.

    Another technology, automatic number plate recognition (ANPR) cameras, leads to concerns that cars can be ‘marked’, leading to increased stop and search.

    The Brandenburg police in Germany used the example of looking for “motorhomes or caravans with Polish license plates” in a recent leaked internal evaluation of the system.

    Searching for license plates of a particular nationality and looking for ‘motorhomes or caravans’ suggests a discriminatory focus on Travellers or Roma.

    Similarly, mobile fingerprint technology enables police to check against existing databases (including immigration records); and disproportionately affects racialised communities, given the racial disparity of those stopped and searched.

    Another way in which new technology negatively impacts racialised communities is that many algorithmically-driven identification technologies, such as automated facial recognition, disproportionately mis-identify people from black and other minority ethnic groups – and, in particular, black and brown women.

    This means that police are more likely to wrongfully stop, question and potentially arrest them.

    Finally, predictive policing systems are likely to present geographic areas and communities with a high proportion of minority ethnic people as ‘risky’ and subsequently make them a focus for police attention.

    Research shows that data-driven technologies that inform predictive policing increased levels of arrest for racialised communities by 30 percent. Indeed, place-based predictive tools take data from police records generated by over-policing certain communities.

    Forecasting is based on the higher rates of police intervention in those areas, suggesting police should further prioritise those areas.

    We often – rightly – discuss the ethical implications of new technologies and the current lack of public scrutiny and accountability. Yet we also urgently need to consider how they affect and target racialised communities.

    The European Commission will present a proposal on Artificial Intelligence within 100 days of taking office. This is an opportunity for the European Parliament to put safeguards in place that ensure that the use of AI does not have any harmful and/or discriminatory impact.

    In particular, it is important to consider how the use of such technologies will impact racialised communities, so often overlooked in these discussions. MEPs should also ensure that any data-driven technologies are not designed or used in a way that targets racialised communities.

    The use of such data has wide-ranging implications for racialised communities, not just in policing but also in counterterrorism and immigration control.

    Governments and policymakers need to develop processes for holding law enforcement agencies and technology companies to account for the consequences and effects of technology-driven policing.

    This should include implementing safeguards to ensure such technologies do not target racialised as well as other already over-policed communities.

    Technology is not neutral or objective; unless safeguards are put in place, it will exacerbate racial, ethnic and religious disparities in European justice systems.

    https://www.theparliamentmagazine.eu/articles/opinion/don%E2%80%99t-assume-technology-racially-neutral

    #neutralité #technologie #discriminations #racisme #xénophobie #police #profilage_ethnique #profilage #données #risques #surveillance #identification #big-data #smartphone #réseaux_sociaux #Gangs_Matrix #automatic_number_plate_recognition (#ANPR) #Système_de_reconnaissance_automatique_des_plaques_minéralogiques #plaque_d'immatriculation #Roms #algorythmes #contrôles_policiers

    –--------

    Pour télécharger le rapport:
    https://i.imgur.com/2NT3jhc.png
    https://www.enar-eu.org/IMG/pdf/data-driven-profiling-web-final.pdf

    ping @cede @karine4 @isskein @etraces @davduf

    https://seenthis.net/messages/816511 via CDB_77


  • Reportage à #Milipol, le #salon mondial de la #sécurité_intérieure

    Qu’est-ce que Milipol ? Le salon mondial de la #sûreté et de la sécurité intérieure des États qui se déroule chaque année à #Paris depuis 1984. Tous les professionnels de la sécurité s’y retrouvent pour vendre leurs innovations et savoir faire au monde entiers (plus de 30000 visiteurs de 156 pays différents).
    Nous vous proposons ici une visite guidée à la fois drôle et effrayante.

    https://lundi.am/local/cache-vignettes/L700xH934/milipol4-r90-3ac3f.jpg?1575875431#.jpg
    https://lundi.am/IMG/arton2533-resp1200.jpg?1575853419#.jpg

    https://lundi.am/Reportage-a-Milipol-le-salon-mondial-de-la-securite-interieure
    #armes #technologie

    ping @karine4 @cede

    https://seenthis.net/messages/815105 via CDB_77


  • Agencies test border patrol technologies

    U.S. Border Patrol and the Department of Homeland Security Science and Technology Directorate (S&T) conducted 11 days of exercises and demonstrations in August in Sweetgrass, Mont.

    The field test simulated illegal border crossings and evaluated portable, surveillance technologies that provide situational awareness capabilities with the hybrid communications network along the U.S./Canadian border. The network helps U.S. Custom and Border Protection track and prevent border crossings.

    Technologies tested include #Small_Unmanned_Aerial_Systems (#SUAS) designed for border security operations, and #Team_Awareness_Kit (#TAK), a federal open source map-based phone and computer application with #GPS tracking capabilities and real-time collaboration.

    “The demonstrations at the #Havre_Sector_Field_Experiment showed that communications tools like man-portable surveillance, autonomous surveillance towers, short-range surveillance sensors, SUAS, TAK, and satellite communications are both cost and operationally effective,” Shawn McDonald, S&T program manager, said. “Equally important, they are agile and scalable and serve as significant force multipliers for our agents along the northern border. Once these tools are deployed on a wider scale, our agents will be able to expand all their communications networks, simultaneously monitor remote lower-priority areas of the border while physically monitoring high-priority areas and immediately and effectively deploy resources to areas that need them most.”

    https://homelandprepnews.com/stories/40730-agencies-test-border-patrol-technologies
    #complexe_militaro-industriel #technologie #militarisation_des_frontières #frontières #USA #Etats-Unis #surveillance #gardes-frontières #asile #migrations #réfugiés #contrôles_frontaliers #communication
    ping @etraces

    https://seenthis.net/messages/814699 via CDB_77


  • Les mobilisations, pour Julian Assange, sont pour le triomphe de la vérité.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article3703

    Depuis que la Suède a retiré sa poursuite de Julian Assange pour viol, bizarrement sur 2 filles, la mobilisation devient plus pertinente. Le Comité de défense du célèbre fondateur de #Wikileaks activant en Angleterre multiplie les initiatives. Une manifestation lors de la journée mondiale de protestation, en février, lors de l’audience d’extradition, est l’objectif de plusieurs organisations. Les militaires américains se battent maintenant dans 14 pays étrangers, en faisant croire à l’humanité qu’ils (...)

    #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / journaliste, poète, poésie, livre, écrits, #USA,_Maison_Blanche,_CIA, (...)

    #_journaliste,_poète,_poésie,_livre,_écrits


  • Cybertruck, gardée au secret puis la camionnette de Tesla fait son tape-à-l’œil.
    https://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article3700

    Ecouter l’article. La performance de l’autonomie du véhicule électrique reste à réaliser, sur la charge d’une batterie qui atteint les 400 Km (250 miles). Et pour 800 Km le prix fait un bon non négligeable. Même si la durabilité, de l’ensemble d’éléments générateurs d’énergie électrique a été améliorée, réduisant son usure, comme nous l’avons divulgué dans notre article sur ce thème technologique (lire sur le 1er lien), est améliorée, la fréquente recharge est nécessaire. La sortie est prévue pour 2021 chez (...)

    #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / technologie, drone, citoyen, USA, google, High (...)

    #technologie,_drone,_citoyen,_USA,_google,_High_Tech


  • Cybertruck, gardée au secret puis la camionnette de Tesla fait son tape-à-l’œil.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article3700

    Ecouter l’article. La performance de l’autonomie du véhicule électrique reste à réaliser, sur la charge d’une batterie qui atteint les 400 Km (250 miles) et pour 800 Km le prix fait un bon non négligeable. Même si la durabilité, de l’ensemble d’éléments générateurs d’énergie électrique a été améliorée, réduisant son usure, comme nous l’avons divulgué dans notre article sur ce thème technologique (lire sur le 1er lien), la fréquente recharge est nécessaire. La sortie est prévue pour 2021 chez Tesla, du (...)

    #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / #technologie,_drone,_citoyen,_USA,_google,_High_Tech


  • La 1ère mission de la Chine sur Mars, en 2020, alimentée d’énergie solaire.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article3684

    Ecouter l’article. 3 types de caméras optiques équipent l’engin mobile, de la mission chinoise de 2020. HX1 explorera la zone de la planète Mars où il s’y posera. Elles servent à la détection de l’environnement pour le filmer, selon la télécommande ou l’automatisme dûment tracé. Particulièrement des zones clés sur la surface de Mars seront leurs objectifs, ce qui permet d’établir une topographie (pente, ondulation, rugosité) du sol et d’en connaitre sa géologie. La course pour atteindre la planète (...)

    #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / #technologie,_drone,_citoyen,_USA,_google,_High_Tech, espace, fusée, exploration, NASA, étoiles, espace, technologie, (...)

    #espace,_fusée,_exploration,_NASA,_étoiles,_espace,_technologie,_ISS